Sonics22 04/05/2017

Korg Monologue : l'avis de Sonics22

« retour vers le futur »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Le Monologue offre une bonne ergonomie et, pour un usage réduit à son clavier et à sa face avant, conviendra à tout public. Par contre, si on veut amener la bécane un peu plus loin dans ses possibilités, il est toujours pertinent de connaître les VCA / VCF/ LFO, le Midi et savoir utiliser l'audio In qui est exploitable comme un générateur d'onde supplémentaire.
Pour ma part, le fait de pouvoir balancer des arpèges de mon séquenceur MC80-EX ROLAND dans l'audio IN du Monologue est vrai plus pour la création sonore. Le séquenceur du monologue est à envisager comme pour une groove box, c'est-à-dire un éditeur pas à pas de boucles pour des mini séquences ou une création d'un son. Je ne tourne pas à la MAO. Le fait de voir les ondes sur l'écran est un plus, surtout quand au préalable on a lu "le son musical" de John PIERCE mais cela n'est pas une fin en soi car je reste dans le passé où il était de bon ton de faire de la musique avec les oreilles et non avec les yeux. Quand on manipule bien les filtres, la réactivité étant instantanée, les sons riches et puissants (j'ai même réussi à faire un son qui monte et descend indéfiniment ! Clin d'oeil à Jean-Claude RISSET). L'objet est solide, léger et esthétique. Merci Korg pour le prix aussi ;) . Pour ceux qui n'avait jamais manipulé l'analogique, cette machine est une bonne approche. Donc du son à sampler avec ou sans effet mais aussi une bonne machine pour du direct ou pour de la radio-logue (ça c'est c'est à cause des blagues du forum audio-fanzine). J'utilise le Mono pour de la recherche sonore, qui m'inspirera sans doute plus tard quelques motifs, c'est pourquoi j'ai vite écrasé les sons d'usine très orientés même si de bonne facture. Le clavier est suffisant pour l'usage puisqu'il s'agit, n'oublions pas d'un synthé mono. Fan d'audio et bidouilleur occasionnel.