Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.6/5 sur 15 avis )
10 avis
67 %
4 avis
27 %
1 avis
7 %
Donner un avis
Test de la rédaction
Analo en solo

Test du Monologue de Korg

8/10
Un an à peine après le Minilogue, Korg présente le Monologue, un nouveau synthé analogique monodique à mémoires au prix très abordable. Allez, on y retourne ! Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • EthanVanGuardEthanVanGuard

    Une agressivité attachante

    Korg MonologuePublié le 18/11/22 à 03:56
    Le Monologue a longtemps fait partie pour moi des synthés "le son est intéressant, mais". Puis j'ai eu une occasion (de plus en plus courant d'ailleurs) de l'acheter à 150 euros tout près de chez moi. Eh bien je crois que je vais encore le garder un moment.

    CARACTÉRISTIQUES

    Un clavier 2 octaves de mi à mi, pas mini ni pleine taille, qui me semble être un bon compromis. Sa qualité est correcte sans plus.
    Sortie audio 6.35 et entrée audio vers le filtre.
    Entrée sortie MIDI. Pas de thru, Korg fait partie des constructeurs qui s'entêtent à mettre des MIDI Out non commutables en Thru et ça devient vraiment aberrant. Dreadbox oui, Behringer oui, DSI oui... mais pas korg, dommage.
    Lire la suite
    Le Monologue a longtemps fait partie pour moi des synthés "le son est intéressant, mais". Puis j'ai eu une occasion (de plus en plus courant d'ailleurs) de l'acheter à 150 euros tout près de chez moi. Eh bien je crois que je vais encore le garder un moment.

    CARACTÉRISTIQUES

    Un clavier 2 octaves de mi à mi, pas mini ni pleine taille, qui me semble être un bon compromis. Sa qualité est correcte sans plus.
    Sortie audio 6.35 et entrée audio vers le filtre.
    Entrée sortie MIDI. Pas de thru, Korg fait partie des constructeurs qui s'entêtent à mettre des MIDI Out non commutables en Thru et ça devient vraiment aberrant. Dreadbox oui, Behringer oui, DSI oui... mais pas korg, dommage.
    Entrée et sortie sync. Pas de CV ni de gate.
    Sortie casque.
    Alimentation avec bloc au bout, pour le prix il fallait s'y attendre.

    Pour le son :
    2 oscillateurs (carré/triangle/saw et saw/triangle/noise) avec shape modifiable et automatisable via LFO et molette. En carré le shape correspond au PW, donc on peut faire du PWM.
    Il est possible de faire de la synchronisation ou de la ring mod, au choix.
    Filtre résonnant passe bas avec keytrack dans les menus.
    Drive utile mais pas le plus incroyable que j'ai entendu sur un synthé.
    Enveloppe AD avec modes permettant de creuser l'absence d'ADSR. Une seule c'est peu. Heureusement que l'amplitude peut être gatée.
    LFO très très bien, peut être ultra rapide et servir de deuxième enveloppe.
    100 présets complets
    Gammes microtonales possibles (certaines sont éditables)
    Séquenceur 16 pas avec p-lock et motion sequence, cool !
    Molette pitch/bend routable vers une autre modulation. Certains aiment comme moi, d'autres non.

    ERGONOMIE

    L'ergonomie est immédiate et c'est un plaisir de travailler sur ce synthé. La qualité de construction est pratiquement irréprochable en dehors du clavier qui dénote un peu. La machine est assez jolie, la sérigraphie lisible, on a pratiquement 1 bouton 1 fonction, pas de sous menus, les fonctions sont bien situées sur l'instrument, bref, le temps qu'on y consacre est vraiment du temps durant lequel on fait de la musique.

    Seul point un peu laborieux : la transposition de séquences via le clavier. Il faut d'abord appuyer sur key trig/hold avant de lancer la lecture et ca ne marche pas en sens inverse. J'ai vu plus ergonomique... tout le reste par exemple.

    SON

    Korg a pris une voix de minilogue et l'a modifiée afin de faire du Monologue un instrument différent, qui ne soit pas un simple quart de minilogue, et c'est une très bonne chose. Le son du mono est plus agressif, grande gueule, affirmé d'une certaine façon que celui du grand frère. C'est pas harsh, jamais gênant, presque toujours intéressant et souvent classe. J'aime beaucoup cet aspect, je l'ai en grande partie pris pour ça, mais ça peut aussi être un problème : si vous cherchez des sons doux et ronds, ne prenez pas ce synthé.
    Par ailleurs, le monologue aura besoin d'un peu de post-traitement afin de sonner aussi riche en grave que ses compagnons de route. J'ai un dreadbox nyx, un dinsync Gilbert, etc. (Plus chers j'en conviens) qui ont un bas du spectre plus chargé. Ils n'ont cependant pas la même agressivité que j'ai plaisir à retrouver sur le Monologue. La ring mod et la synchro sont d'ailleurs très très biens dans cette optique, et le LFO allant très loin dans les aigus est un pur régal. Le shape disponible sur toutes les formes d'ondes est très pratique pour entrer dans les détails. Enfin, le sequenceur n'est pas microtonal mais les gammes microtonales sont nombreuses, éditables pour certaines et faciles d'accès.
    À noter que le volume général n'est pas impacté quand on monte la résonance du filtre, c'est peut-être de moins en moins rare mais toujours une bonne surprise.

    CONCLUSION

    Je ne peux pas me permettre de lui donner la note parfaite parce qu'il a des lacunes et des défauts. Il pourrait être plus complet, un peu plus riche dans le bas du spectre (ca reste cela dit tout à fait exploitable et se marie très bien avec les effets), le drive pourrait être plus original... mais dans son domaine, les sons mono agressifs, il s'en tire très bien et plus rapidement qu'avec d'autres synthés parfois plus chers. Il n'était déjà pas cher à sa sortie, alors aujourd'hui à 150 euros d'occasion, c'est dommage de passer à côté. Je compose de la dub sombre, inspirée des compos récentes de Mick Harris, et le Monologue est littéralement le synthé maître de certaines d'entre elles. Malgré ses imperfections, il est vraiment attachant.
    Lire moins
  • kinglearkinglear

    Du gros son

    Korg MonologuePublié le 29/07/22 à 23:39
    Rien à redire, du gros son, ça sonne hyper bien, il y a tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un synthé mono analo, avec en bonus presets memorisables, séquenceur, disto... Le tout est très bien fabriqué et très bien fini, c'est clairement un bel objet, avec par exemple comme petit plus l'affichage de la forme d'onde. Pour le prix il n'y a pas à hésiter !
  • linn134linn134

    Un petit mono posé.

    Korg MonologuePublié le 01/03/21 à 18:05
    C'est un objet assez sympathique à prendre en main : sobre, direct, bien fini.



    Je l'utilise en home-studio pour des basses, des leads et quelques effets, piloté par Ctrlr depuis Reaper. La gestion du MIDI est quand même l'un des deux points ennuyeux avec ce sythé, grâce à une double interface un tantinet briseuse de gonades. L'autre point noir est la synthèse.

    Dans le genre immédiate, la prise en main de l'instrument est quasiment exemplaire. Tout est à portée de main, peu de menus à utiliser, les commandes sont claires et répondent immédiatement. Le clavier en lui-même est plutôt agréable malgré des touches …
    Lire la suite
    C'est un objet assez sympathique à prendre en main : sobre, direct, bien fini.



    Je l'utilise en home-studio pour des basses, des leads et quelques effets, piloté par Ctrlr depuis Reaper. La gestion du MIDI est quand même l'un des deux points ennuyeux avec ce sythé, grâce à une double interface un tantinet briseuse de gonades. L'autre point noir est la synthèse.

    Dans le genre immédiate, la prise en main de l'instrument est quasiment exemplaire. Tout est à portée de main, peu de menus à utiliser, les commandes sont claires et répondent immédiatement. Le clavier en lui-même est plutôt agréable malgré des touches plus petites que celles d'un piano standard, ça me va bien.

    Avant de dire un peu de mal des possibilités de synthèse je dois dire beaucoup de bien du son. Il est assez brut mais sans excès, parfois doux mais sans mollesse, tranchant mais sans vriller les tympans. J'aime beaucoup le grain des deux oscillateurs et le filtre me convient parfaitement. Mention pour les deux SHAPE et le DRIVE qui viennent affirmer un caractère vraiment plaisant sans jamais tomber dans le putassier. Si vous voulez plus de violence c'est un MicroBrute qu'il vous faut. D'ailleurs les deux devraient très bien se marier.

    Je regrette seulement le manque de modulation : un LFO et une enveloppe c'est un poil court. C'est dommage de ne pas disposer au moins d'un diviseur pour chacun des deux. La connectivité USB et MIDI permettent de s'en passer en utilisant des automations/LFOs externes ce qui sauve un peu l'animal. Par contre il arrive que ça cafouille un peu si on charge trop la mule avec des CC externes. Il faut y aller doucement.

    Difficile de dire du mal de ce petit synthé, les deux "défauts" n'en sont pas vraiment et on peut relativement facilement les contourner avec un peu d'habitude.
    Si on aime son grain et sa simplicité alors c'est un indispensable.
    Lire moins
  • Moiteur PalmaireMoiteur Palmaire

    Monolove

    Korg MonologuePublié le 24/06/20 à 02:34
    J'aime mon Monologue ,
    Il fut mon premier pas dans le monde des synthés analogiques et est à ce titre un excellent outil pédagogique grâce à l'oscilloscope .

    L'interface est claire , on a les principaux paramètres sous la mains , le reste étant dans les 3 sous menus .

    Aussi la navigation dans les sous menus est relativement aisée .

    Le synthé est beau , dans sa robe argentée il se salit un peu vite cependant . Les potards tiennent bien , les boutons sont bien francs et le toucher du clavier est un des meilleurs que j'ai pu tester dans cette gamme de prix .

    Les 2 oscillos ont du coffre , doux drift lors du detune mais grande stabilité , on est bien dans le néo-analo !

    Le fi…
    Lire la suite
    J'aime mon Monologue ,
    Il fut mon premier pas dans le monde des synthés analogiques et est à ce titre un excellent outil pédagogique grâce à l'oscilloscope .

    L'interface est claire , on a les principaux paramètres sous la mains , le reste étant dans les 3 sous menus .

    Aussi la navigation dans les sous menus est relativement aisée .

    Le synthé est beau , dans sa robe argentée il se salit un peu vite cependant . Les potards tiennent bien , les boutons sont bien francs et le toucher du clavier est un des meilleurs que j'ai pu tester dans cette gamme de prix .

    Les 2 oscillos ont du coffre , doux drift lors du detune mais grande stabilité , on est bien dans le néo-analo !

    Le filtre est plutôt sur le terrain de "l'agressif" que du "doux" , mais il a sa propre personnalité et elle est plutot affirmée ! La résonance auto-oscillante peux servir de générateur de sinusoïdale pour des percussions analogiques ou d'un 3eme oscillo .

    J'apprécie le fait de pouvoir traiter de l'audio externe à travers le filtre l'enveloppe et la saturation pour des modulations supplémentaires sur des b.a.r , sampler et synthés .

    Enfin , ses possibilités Micro-tonales ( Merci AFX ) , son "petit" séquenceur avec possibilité de P-Lock et d'automations de paramètres , les Midi CC partout et son LFO ultra rapide ont fini d'ouvrir mon coeur .

    Monolove <3



    Lire moins
  • Balthazard...Balthazard...

    Tite bombe

    Korg MonologuePublié le 12/04/19 à 20:22
    Je n'écris pas souvent d'avis mais là je suis sous le charme. J'ai reçu mon Monologue en début d'après midi, il est 20h30 et je ne l'ai toujours pas lâché, en 2 mots je m'éclate... Vraiment je prends du plaisir à le découvrir et à jammer avec juste une batterie electronique à l'arrière.

    Hyper intuitif, simple, je n'ai même pas encore testé tous les sons... (alors que souvent on fait défiler les presets en priant pour qu'il y en ait un max qui nous plaisent). Là, Je m'arrête sur chaque son, lance le sequencer et tourne les potards, et c'est trop bon...

    je suis loin d'être un pro de la synthèse, bien au contraire, J'ai des VST (monopoly, Hive, Arp Odissey...) et j'ai eu en main un bas…
    Lire la suite
    Je n'écris pas souvent d'avis mais là je suis sous le charme. J'ai reçu mon Monologue en début d'après midi, il est 20h30 et je ne l'ai toujours pas lâché, en 2 mots je m'éclate... Vraiment je prends du plaisir à le découvrir et à jammer avec juste une batterie electronique à l'arrière.

    Hyper intuitif, simple, je n'ai même pas encore testé tous les sons... (alors que souvent on fait défiler les presets en priant pour qu'il y en ait un max qui nous plaisent). Là, Je m'arrête sur chaque son, lance le sequencer et tourne les potards, et c'est trop bon...

    je suis loin d'être un pro de la synthèse, bien au contraire, J'ai des VST (monopoly, Hive, Arp Odissey...) et j'ai eu en main un bass station II que j'ai revendu assez vite, je n'avais pas accroché... chaque fois que je "trifouillait" un son je n'obtenais rien de bien terrible, je ne comprenais pas l'effet de chaque potard. Là je comprends super vite. Vraiment, un synthé très abordable pour ceux qui veulent s'initier à l'analo.

    J'ai pourtant hésité à l'acheter, j'avais en vue d'autres synthés mais un peu trop chers pour mon budget. Et je suis tombé sur un monologue à 200 euros en stock B. je me suis dit que pour ce prix là je ne prenais pas un gros risque et sérieux j'ai bien fait. j'en avais marre de mes vst j'avais envie du contact avec les potards et non plus de tout faire à la souris... et sincèrement je ne regrette pas, les sons me plaisent je ne les trouve pas agressifs comme j'ai pu le lire ici ou là. Vraiment une très bonne surprise...

    Je le trouve également bien fini, il ne fait pas cheap, il n'a pas ce côté plastique qu'à le Bass station, pour le prix sérieux y'a rien à dire.

    je remercie donc tous ceux qui ont mis un avis sur ce synthé et qui m'ont convaincu de l'acheter...
    Lire moins
  • x hell angex hell ange

    Mon coup de coeur !

    Korg MonologuePublié le 07/12/18 à 12:11
    Je possède le Monologue depuis quelques jours seulement et j'ai déjà envie d'écrire un article pour vanter ses mérites tellement je l'ai poncé, c'est dire...

    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

    J'utilise le Monologue dans mon home-studio pour des compos rap et r&b alternatif. Mais il saura facilement faire sa place pour une utilisation live/nomade ou studio. Il est utilisable avec alimentation ou piles et les contrôles sont assez intuitifs et rapidement maniables.

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clav…
    Lire la suite
    Je possède le Monologue depuis quelques jours seulement et j'ai déjà envie d'écrire un article pour vanter ses mérites tellement je l'ai poncé, c'est dire...

    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

    J'utilise le Monologue dans mon home-studio pour des compos rap et r&b alternatif. Mais il saura facilement faire sa place pour une utilisation live/nomade ou studio. Il est utilisable avec alimentation ou piles et les contrôles sont assez intuitifs et rapidement maniables.

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

    Malgré sa légèreté le clavier est bien solide, que ce soit l'ensemble ou les potards, agréables au toucher. Certains se plaindront des touches fines, mais perso pour un clavier mono ça ne me pose pas problème.

    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

    J'ai longtemps hésité à l'acheter étant donné les demos très typées techno/acid alors que je suis tourné hip hop soul, j'avais peur de rien en tirer... j'ai même failli faire l'erreur d'acheter un Bass Station II qui est décrit comme le synthé abordable pour des basses grasses.
    Et bien détrompez-vous, le Monologue n'a certes pas le son filtré "MOOG" tant désiré (mais dans ce cas là, autant acheter... un MOOG ?!) mais en jouant avec les réglages des presets ont a très vite des sons plus doux et pleins de caractère ! Je m'éclate à faire des basses grasses et funky mais avec ce grain différent qu'apporte le petit Korg. Le tout sans être un sound designer renommé. Il y a aussi tout plein de nouveaux patches téléchargeables. Perso je suis bluffé !

    En résumé :
    +++ Basses
    ++ Leads
    + Percus
    - Flutes
    -- Leads plus doux (Monark ou mon Proteus 2000 font mieux dans ce cas précis je trouve)

    Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

    Comme expliqué auparavant je suis plus dans le jeu au clavier que dans le sound design... mais le Monologue m'y invite plus que les autres synthés que j'ai eu jusqu'ici. Tout est assez facile d'accès et on peut très vite expérimenter, même pour les débutants. Et le séquenceur est vraiment VRAIMENT sympa, que ce soit pour tenter des lignes de basses/leads rapidement ou pour enregistrer les modulations en live.

    Les deux seuls reproches que je peux faire est l'absence d'une ADSR classique qui peut être perturbante quand on y est habitué, et les 16 pas (très frustrants) du séquenceur.

    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

    + Le son et le filtre
    + La facilité de prise en main
    + Le séquenceur
    + L'esthétique

    - 16 pas c'est court et frustrant pour le séquenceur
    - Absence d'ADSR même si l'AR fait le boulot
    - Un sub oscillator en plus aurait été sublime, mais bon ça n'aurait pas été le même prix...

    Si vous cherchez un synthé qui apportera une nouvelle couleur et un nouveau grain à vos compositions... il faut au moins l'essayer. Je le recommande aussi aux débutants qui veulent se faire la main sur un synthé analogique mono à bas prix. C'est mon coup de coeur de l'année perso !
    Par contre pour les personnes qui aiment approfondir et expérimenter je pense qu'il vaut mieux passer son chemin et aller voir sur du matériel plus poussé, plus puissant (mais aussi plus cher), il risque de trop vous frustrer.
    Lire moins
  • CaulCaul

    Un excellent synthé très intuitif

    Korg MonologuePublié le 08/06/18 à 17:30
    J'utilise se synthé pour des composition de style New Age, mais il sonne très bien pour de la pop, techno, electro. De par son interface très facile d'utilisation et sa construction très solide et un compartiment à piles, il semble bien fait pour un live, de l'enregistrement en studio ou du home-studio.

    Quel type de clavier (synthé, piano...) ? Combien d'octaves ?
    Il s’agit du Korg Monologue, un synthétiseur avec un clavier de deux octaves.

    Combien de sons, d'effets ? Quels styles ? Sont-ils éditables ?
    Le synthé est analogique et donc il peut faire autant de son monophonique que possible. Il détient tout de même une banque de 100 presets dont 80 sons d'usine de la marque Korg (ils …
    Lire la suite
    J'utilise se synthé pour des composition de style New Age, mais il sonne très bien pour de la pop, techno, electro. De par son interface très facile d'utilisation et sa construction très solide et un compartiment à piles, il semble bien fait pour un live, de l'enregistrement en studio ou du home-studio.

    Quel type de clavier (synthé, piano...) ? Combien d'octaves ?
    Il s’agit du Korg Monologue, un synthétiseur avec un clavier de deux octaves.

    Combien de sons, d'effets ? Quels styles ? Sont-ils éditables ?
    Le synthé est analogique et donc il peut faire autant de son monophonique que possible. Il détient tout de même une banque de 100 presets dont 80 sons d'usine de la marque Korg (ils peuvent cependant être modifié) et 20 espaces ou l’on peut programmé ses propre sons.

    Quels contrôleurs (pitch, modulation, sustain...) ?
    Le Monologue n’a pas d’effets inclues, mais comme pour tout type de synthé, il est possible de branché des pédales d’effets. De plus, il est possible de branché des synthétiseur Volca de la marque Korg.

    Quelle connectique (Audio, MIDI, pédales...) ?
    Il possède une interface MIDI (IN/OUT et non de sortie Thru), une sortie USB, 3 prises jacks de 6mm pour casque, Output, et Audio IN ainsi que deux prise IN/OUT pour brancher d’autres produit de la marque Korg

    UTILISATION
    J’utilise se synthétiseur pour son séquenceur, ses sons de basse, de leads et de ses sons fx. De plus, chaque potentiomètre est très bien indiqué et permet une grande possibilité de mouvement de live (le fait qu’il y ai un compartiment de 6 piles permet une grande liberté de mouvement).

    La configuration générale est-elle simple ?
    La configuration de ce synthétiseur est très épuré et très facile d’utilisation.

    SONORITÉS
    Les sons du Monologue sont très orienté sur les basses surpuissante et très varié, et les sons de leads tranchants. Si de prime à bord les sons sont incisifs, en bidouillant un peu, on peut les adoucir.

    AVIS GLOBAL

    Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
    Je l’ai depuis deux semaines. Il s’agit de mon tout premier synthétiseurs analogique semi-modulaire, et il est très facile d’utilisation, très maniable et offrant énormément de possibilité de jeu. Il est très intuitif et très léger et pratique pour le déplacement.

    Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?
    J’ai très longtemps hésité entre le Monologue (Korg) et le MicroBrute (Arturia). Mon objectif était d’avoir un synthétiseur facile d’utilisation et facile à déplacer. J’ai pris le Monologue finalement du fait de la présence de presets facilement programmable pour un prix très raisonnable.

    Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?
    J’aime la fluidité des commandes, mais je trouve que le clavier peut être un handicap (deux octave allant de Mi (E) à Mi (E). Cette difficulté peut être contourné en branchant un clavier maitre.

    Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?
    Le rapport qualité/prix est très intéressant (299€).

    Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? ...
    Oui.
    Lire moins
  • stefsostefso

    Bon petit synthé à prix raisonnable

    Korg MonologuePublié le 22/05/18 à 23:32
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
    home studio pour l'instant mais il est facile de l'utiliser en live car intuitif en direct.

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?
    Bonne finition général (les potentiomètres et divers sélecteur semble de qualité).
    Je débute dans la synthèse sonore et créer un son à partir de rien n'est pas facile, c'est pourquoi je modifie des sons déjà existant dans les presets.
    Le toucher est léger, les touches assez petites mais c'est jouables.

    Quel est votre avis sur le s…
    Lire la suite
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
    home studio pour l'instant mais il est facile de l'utiliser en live car intuitif en direct.

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?
    Bonne finition général (les potentiomètres et divers sélecteur semble de qualité).
    Je débute dans la synthèse sonore et créer un son à partir de rien n'est pas facile, c'est pourquoi je modifie des sons déjà existant dans les presets.
    Le toucher est léger, les touches assez petites mais c'est jouables.

    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
    Le son me conviens pour l'électro, le dub.
    Les preset d'usine peuvent être modifiés (soit 100 preset modifiable).

    Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
    Bonnes basses, lead sympa, le séquenceur en temps réel ou pas à pas sont bien utilisables.
    On peut créer des boucles intéressantes et variées avec le séquenceur pas à pas, en modifiant les notes que l'on veut entre autres.


    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
    Le prix par rapport au possibilité et aux sons.
    Accouplé avec un expandeur en midi, on peut aussi créer des boucles sympa de percu, d'orgue... mais les potentiomètres ne sont pas activés dans ce cas (sauf octave et pitch).
    Une fonction que j'aime bien, une fois enregistré une boucle avec le séquenceur, on peut aussi la faire tourner avec des touches du clavier pour avoir différentes hauteurs de motifs.
    Je trouve cet instrument ludique, où l'on peut expérimenter des loop en modifiant les paramètres pendant le jeu.

    J'ai acheté ce synthé (neuf) et il n'était pas vendu avec son transformateur (achat supplémentaire).

    J'ai hésité avec d'autres mini synthé comme le minibrute (que je n'ai pas essayé) mais je ne regrette pas mon achat.
    Lire moins
  • NRAVITSANRAVITSA

    Des sons envoûtants dans une belle machine minimaliste

    Korg MonologuePublié le 22/05/18 à 15:07
    Le Monologue me faisait de l'oeil depuis sa sortie. Je ne saurais dire pourquoi. Peut-être la curiosité. Je voulais absolument la version bleue foncée. J'ai attendu que ce modèle atteigne à son tour un prix plancher et j'ai craqué.

    Je fais de la musique en studio, de la pop avec des synthés, limite musique de films quelque fois. J'utilise des synthés en nappes, en arpèges, en lead. Pour les arpèges qui tranchent le mix, le Monologue est parfait.

    L'interface est très bien finie. Impressionnant pour le prix d'un synthé DIY !

    Alors les oscillateurs sonnent terriblement, ils peuvent bénéficier d'un shaping très musical sur toutes les formes d'ondes... qui s'affichent sur le petit écran…
    Lire la suite
    Le Monologue me faisait de l'oeil depuis sa sortie. Je ne saurais dire pourquoi. Peut-être la curiosité. Je voulais absolument la version bleue foncée. J'ai attendu que ce modèle atteigne à son tour un prix plancher et j'ai craqué.

    Je fais de la musique en studio, de la pop avec des synthés, limite musique de films quelque fois. J'utilise des synthés en nappes, en arpèges, en lead. Pour les arpèges qui tranchent le mix, le Monologue est parfait.

    L'interface est très bien finie. Impressionnant pour le prix d'un synthé DIY !

    Alors les oscillateurs sonnent terriblement, ils peuvent bénéficier d'un shaping très musical sur toutes les formes d'ondes... qui s'affichent sur le petit écran... un rêve devenu réalité !

    Au choix un modulateur en anneau ou une synchro d'oscillateurs, tout deux très efficaces, et on attaque un beau filtre 12 dB à la résonance bien étudiée sur toute sa course.

    L'enveloppe est minimaliste, ainsi que les possibilités de modulation, sauf le LFO certes unique mais qui monte en audio (trop trop bon) ou qui fait 2nde enveloppe en fonction one shot.

    J'adore le son qui sort de cette machine : organique, vivant, analogique, épais. Pas fan de distortion, le drive associé m'a fait changé d'avis tant il est bien conçu.

    Merci à Tatsuya Takahashi pour cette machine magnifique.

    Le séquenceur à notes avec plusieurs lignes de paramètres est extra. Avec ses 16 boutons dédiés il offre un excellent contrôle. L'arpégiateur n'est pas nécessaire, il suffit de programmer un motif d'arpège au séquenceur de toute façon transposable sur le clavier.

    Pour moi les sons d'usine sont trop agressifs, mais c'est très facile de programmer ses propres sons. Pouvoir sauvegarder les presets est un rare bonheur.

    L'essentiel est là dans ce petit synthé minimaliste. Un deuxième LFO ou une 2nde enveloppe seraient néanmoins bienvenus, sinon peut-être une entrée pour moduler avec un autre LFO le filtre ou les oscillateurs, voir une autre entrée pour une seconde enveloppe. Enfin on a 4 lignes de séquenceur pour moduler à la place d'un LFO, c'est extra et ça restera en mémoire dans les patches, contrairement aux entrées minijack qui, certes, étendent les capacité des machines (Dominion,...) mais on bascule en mode modulaire sans mémoires.

    Ce que je regrette finalement le plus c'est que les modulations ne puissent être appliquées à la fois à plusieurs destinations.

    Edit 25/12/2019 Finalement, après plus d'1 an et demi, je n'ai pas fais un usage si intensif de ce Monologue. D'abord le suivi de clavier (keyfollow) est caché dans les menus, j'ai perdu quelques semaines à le retrouver, persuadé que le synthé n'en avait pas. En fait si, et il est facile d'accès quand on l'a bien repéré. Donc problème résolu.
    Second motif d'insatisfaction, je croyais utiliser les 4 pistes de motion séquences comme des LFO. En fait ils ne modulent pas en fonction d'une valeur relative de cutoff (par exemple) mais ils retiennent la valeur absolue. En plus clair quand on joue avec le cutoff et que le séquenceur le module aussi, il y a un saut de cutoff au redémarrage de la séquence. Certes un détail, mais voilà dans ma manière de jouer du synthé cela me gêne.
    Sinon il fonctionne impeccablement, il est toujours aussi beau en bleu, il est moins cher que jamais, il a des mémoires, le soft fourni par Korg gratuitement pour gérer les patches est un bon plus aussi, il affiche toujours la forme d'onde ce qui est très sympa. Bon il ne faut pas lui demander la lune côté sons, il ne fait que ce qu'il sait faire, c'est un analogique moderne qui sonne comme un analogique moderne, très droit, j'ai même un jour douté qu'il soit bien analogique, l'espace de quelques secondes. Mais on a toujours ce bon overdrive que l'on peut tourner manuellement, doucement, pour donner un caractère patiné au son (un peu moins propre), entre autres astuces vues en vidéo sur internet.
    Lire moins
  • AmjnounAmjnoun

    Ravis de posséder un Korg Monologue

    Korg MonologuePublié le 02/01/18 à 15:23
    Bonjour,
    je suis amateur, je joue le jeu de cette modeste contribution. merci aux experts de pardonner la trivialité du propos, surement très grand public.

    J'utilise mon matos dans un contexte home studio, avec du live quand les choses sont suffisamment abouties (pour l'instant plutôt live pour potes). Je fait du son plutôt electro / ambiant / tendance IDM. Je travaille beaucoup avec un sampleur. J'utilise le Korg Monologue depuis bientôt un an, et je suis toujours très satisfait de mon choix. A l'origine je cherchais une machine pour créer des lignes de basse, avec le monologue je vais un peu plus loin. J'extrait des samples, voire même des blip et autres glitch, je fait tourner une …
    Lire la suite
    Bonjour,
    je suis amateur, je joue le jeu de cette modeste contribution. merci aux experts de pardonner la trivialité du propos, surement très grand public.

    J'utilise mon matos dans un contexte home studio, avec du live quand les choses sont suffisamment abouties (pour l'instant plutôt live pour potes). Je fait du son plutôt electro / ambiant / tendance IDM. Je travaille beaucoup avec un sampleur. J'utilise le Korg Monologue depuis bientôt un an, et je suis toujours très satisfait de mon choix. A l'origine je cherchais une machine pour créer des lignes de basse, avec le monologue je vais un peu plus loin. J'extrait des samples, voire même des blip et autres glitch, je fait tourner une boucle en la modifiant en live, ou encore en mode clavier.

    Je suis plutôt soigneux avec le matos mais ce synthé me semble solide (cela dit, un instru, c'est pas fait pour faire du skate ou être baptisé à la bière ....).
    La finition est très correcte, les potards bien adaptés, l'ergonomie est nickel pour mes grosses mains (non non je ne suis pas bûcheron ni maçon). Petit bémol pour les boutons du séquenceur qui font un peu trop plastique camelote à mon goût.

    La prise en main a été très rapide pour moi, malgré mon niveau amateur, sans doute que le manuel est bien fait (ou alors que je suis super trop intelligent, lol).
    Évidement quand je l'ai acheté, j'ai du me taper une mise à jour et un reset je n'avais que 50 patterns usine au lieu des 80 promises. C'était d'autant plus flippant (voire même un peu rageant) que les derniers me paraissaient spécialement attractifs ...

    Le son en général est vraiment analogique, ça sonne, rien à dire.
    Je trouve les pattern et les sons usines intéressants : c'est sympa de s'en servir comme base et de voyager en modifiant tous les paramètres (enveloppe, sustain, ...) ; partir d'un son usine et créer son truc, idem au niveau séquenceur. From scratch c'est bien aussi.
    Le fait d'avoir deux oscillateurs qu'on peut faire rentrer en résonance permet d'aller gratter dans des sons intéressants (désolé pour les esthètes de la technique, c'est comme ça que je "comprend" la chose).

    ce que j'aime :
    - la synchro midi, facile (heureusement ...)
    - la sauvegarde d'un pattern, usine ou user sur PC
    - modifier en live le pas du séquenceur (de 1/2 à 1/32)
    - le mode motion qui permet d'enregistrer des mouvements pendant une séquence

    les moins :
    - le poids est affecté à toute la séquence, pas de possibilité d'affecter un poids différents à chaque pas
    - pas de pattern chain ou alors j'ai pas encore trouver ... je sais pas si on peut avec un séquenceur digne de ce nom
    - 20 pattern user seulement donc heureusement que la sauvegarde est facile sur PC, du coup ça impose à faire des choix dans les pattern usine ...

    Désolé pour ceux qui veulent aller plus loin en technique, mon level ne me le permet pas encore donc je ne vais pas me risquer dans ce que je ne sais pas ...
    Par exemple, je n'ai pas encore explorer le microtuning, ça c'est vraiment la cerise sur le gâteau. On trouve sur le net un excellent article / interview avec le concepteur Korg (qui n'en fait plus partie d'ailleur, il est notamment à la source du projet Volca) et AFX, les échantillons de microtuning sont juste trippants !

    Voila mon avis, espérant qu'il soit utile à certain.

    Merci à audiofanzine, la team est vraiment classe !
    bye bye, et bon son à tous
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.