Vectorboy 26/08/2016

Korg Volca Keys : l'avis de Vectorboy

« Volcashiwa ! »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les débutants
J'ai eu cette machine quelques mois, elle est très belle, très esthétique. J'ai toujours apprécié la regarder entre la Volca Bass et la Volca Beats en haut de mon étagère, j'imaginais même que j'étais un japonais genre otaku qui collectionnait tout et n’importe-quoi tant que c'est mimi et mini... Du coup j'avais ce délire de japonisation qui me trottait en tête soir et matin ou je collectionnais les minis appareils musicaux.

Après avoir enfilé ma casquette Yoshi à moitié à l'envers, j'ai mit un t-shirt NeoGeo "SNK For ever", puis j'ai enfilé mes espadrilles et un peignoir blanc avec ceinture noire en guise de kimono. J'ai ensuite prit le maquillage de ma fille pour me brider les yeux, puis sa GameBoy vintage 8 bit monochrome pour jouer dans le métro. J'imaginais que je fonçais acheter chez mon revendeur de micro-machines qui s’appelait Takio Tanaka tout un tas de bidules made in china, c'était un gars qui adorait les sushis au jambon-avocat et il était brun... Bref, j'imaginais acheter en plus de ça un Korg Beat Boy, un Yamaha QY100, un mixeur Zoom U-44, un Tascam Pocket Studio 5 et j'étais super chaud pour faire de la micro-musique avec des micros beats et des micros synthèses, saupoudrés de micros-notes de Rhodes pour que les gens fassent des micros pas de dance sur mes micros-beats, dans une micro fête à 4 personnes. Les Micros machines que l'on appellerait Volca seraient les soldats de cette aventure extrême-orientale.

La Volca Key serait la plus faible du groupe, mais de loin la plus belle façon Shun dans Saint Seiya ! (Là je mime des kameha façon Street Fighter 2 alpha prime turbo dans mon salon tellement l'enthousiasme est fort, mais cela ne concerne pas vraiment cet avis..) Après cette séance de gym voilà ce que je peux vous dire : Je trouve la programmation de cette bécane spartiate, chronophage. Le son est de qualité moyenne (pas mal de souffle, trop de souffle) et n'offre pas des possibilités énormes en terme d'édition. C'est sympa pour délirer de temps à autre, une heure ici, une heure là, mais franchement elle passait le plus clair de son temps à décorer mon appart sur une étagère.

J'ai préféré la Volca Bass et la Volca Beats (surtout la Bass). Je m'en suis séparé pour 90€ sans regrets. Cependant j'aurais peut-être dû dire au gars à qui je l'ai vendu que c'est tout de même moyen et qu'à la longue il n'en fera pas grand chose, mais j'avais besoin du fric pour acheter un truc mieux et il ne l'aurait peut-être pas acheté si je lui avais dit la vérité (quelle crevure on fait des fois, on n'écrit jamais ce genre de test juste avant de revendre une machine.. j'ai encore perdu des points de karma, entre 10 et 15 je pense) !

En tout cas cela ne m'étonnerait pas que l'on retrouve ce bidule à moindre prix d'ici un an ou deux sur le marché de l'occasion, c'est de loin la moins intéressante des Volca...

Mais dans le fond, au delà du coté mimi, transportable etc etc les Volca sont-elles vraiment intéressantes ? J'ai tendance à penser que l'on s'amuse qques mois avec, le fun arrive tout de suite mais s'estompe rapidement... et n'importe qui finirait surement par les revendre soit pour s'acheter du matos plus pro, offrant plus de possibilités, soit parce qu'elles prennent la poussière !

Très honnêtement je ne me vois pas conseiller ces machines à mes amis sauf pour le coté mimi-transportable ou alors pour celui qui ne prend pas la musique électronique sérieusement et qui veux juste s'amuser un peu de temps en temps.