G. Hagen 31/03/2011

Korg microKORG XL : l'avis de G. Hagen

« Idéal pour compléter une workstation  »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Tout a été dit précédemment, et avec quelle exhaustivité. J'insisterai sur l'arpégiateur vraiment sympathique (5 motifs possibles, malléables en temps réel par les trois boutons de façade). A noter l'absence de mémoire user : il faut sacrifier les presets pour installer les sons de son cru. Bien retenir aussi la pauvreté de l'engin en percussions et en SFX : une boîte à rythme devient vite nécessaire. Le Miniak dispose de 600 preset, par comparaison.
Le vocoder reste son point fort. La "line in" permet de faire bénéficier n'importe quel instrument des 17 effets du MKXL. Dommage qu'il manque une entrée pour la pédale de sustain bien pratique pour les 6 ou 7 sons de pianos. Les mini-touches, on s'y fait : elles permettent même des gestes impossibles sur un clavier normal. Toutefois, j'aurais préféré le clavier du R3 ou du Miniak.
Evidemment pas de séquencer : deux prises midi pour cela ou bien une prise USB pour un ordi.


UTILISATION

L'emploi est intuitif et le manuel, très bien fait s'avère vite inutile. Mais trois boutons pour gérer effets, enveloppe, filtre, motifs etc... c'est vraiment léger : l'éditeur sur ordinateur se révèle d'un précieux secours. C'est paradoxalement ce qui dans le même temps réduit l'intérêt de sa portabilité (moins de trois kg et fonctionnement sur piles) : s'il faut un ordi pour gérer le bestiaux...

SONORITÉS

Les sons : ils font oublier mes critiques... Ils sont déjà bons dans les présets de base, tous. Les améliorer est un jeu d'enfant. Excellents pour la techno, le hip hop, l'électro, les bidouillagesà la JMJarre. On peut même faire du Jazz avec les 3 pianos électriques type Wurly ou Rose, le MW Organ, les brass. Le vocoder est incroyable et immédiatement utilisable. Des 16 Basses électros grasses, les Motions Synthés réservent des surprises (y en a un qui parle pour vous raconter sa vie). L'arpégiateur, le delay et le boutons résonance permettent de compenser le manque de percussions (j'ai quand même acheté une boîte à rythme en complément). Les leads sont très intéressants (on ne les trouve pas sur les workstations) j'aime bien le Phunky Lead, les nappes sont chaudes et axées strings (ça manque peut-être d'imitations choeurs) . Delay, échos, chorus, flanger, disto, réverb, gain, l'essentiel y est , et en bonne forme.


AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis six mois, j'ai hésité avec le Microkorg classique, le R3, le Miniak et le Gaia de chez Roland. Le MKXL était le moins onéreux et ses sons me convenaient. Mais aujourd'hui, dès que j'en ai les moyens, je le revends pour un Miniak à cause de ses 600 presets (au lieu de 128), ses 37 grandes touches), sa pédale de sustain, son vocodeur 40 bandes (au lieu de16), ses deux molettes de modulation (au lieu d'une), ses sons de percussions, sa multi-timbralité (4 au lieu de deux).