thekik 02/07/2020

M-Audio Venom : l'avis de thekik

« Un son bien à lui...mais une machine non aboutie »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Tout d'abord, je trouve ce synthé très réussi esthétiquement.
Design moderne, tout blanc et encore plus joli sans cette horrible étiquette orange, mais les sérigraphies en orange clair sur fond gris sont totalement illisibles dans de faibles conditions de luminosité.

C'est le premier (et le dernier ?) synthé conçu par M-Audio, plutôt positionné sur le marché des claviers maîtres et des cartes audio. Il a été commercialisé seulement 3 ans.

C'est un "VA" avec 12 voies, midi, interface audio USB 2, embarquant en plus d'un moteur de synthèse relativement performant, des échantillons de BAR.

Un éditeur logiciel est fourni, plutôt bien fait, car on ne peut jouer que sur quelques paramètres généraux du patch en cours en mode performance, c'est à dire avec la matrice de potard en facade.

Le clavier, sans aftertouch, est de qualité très moyenne, avec un toucher caoutchouteux, peu franc. Certaines touches ont même fini par ne plus répondre.

Nombreux effets, assez qualitatifs, que l'on peut aussi affecter à l'entrée Micro/Ligne, qui comprend un potard de réglage de gain.

L'arpégiateur est riche et comme la synthèse sonore est plutôt puissante également, certaines patterns sont décoiffantes ! Le hic, c'est que le midi clock est totalement instable, que ce soit en DIN ou via l'USB Midi. Il est donc impossible de synchroniser correctement l'arpegiateur à partir d'une source midi externe (mais aussi le LFO), défaut majeur à mon sens. Quel dommage...

L'interface audio USB 2 intégré est pratique, mais finalement pas utilisée quand on dispose déjà d'une carte son. Cela peut cependant dépanner en nomade...

Il y a 512 emplacements de patch, et 256 de multis, mais 12 voies de polyphonie c'est un peu faiblard pour faire des empilages convaincants.

Bon si on parle du son lui même, le Venom crie, et ne ronronne pas. Les sons sont agressifs, pointus, coupants, me font parfois penser au crissement de la craie sur le tableau...Une véritable identité sonore, et pas mal de sons très originaux, mais souvent difficiles à exploiter finalement. Le Venom manque de ce point de vue d'un peu de polyvalence.

Je l'ai revendu à prix discount , après quelques mois d'utilisation non sans avoir samplé tous ses gros sons. Sans pour autant le détester, je n'ai pas pu l'intégrer à mon set, plus en raison des bugs du firmware, que des sons à proprement parler que j'aimais sur le fond. Les problèmes de synchro midi ont fini par me lasser...et c'est vraiment dommage.
Ce synthé aurait pu faire un carton si M-Audio ne l'avait pas purement et simplement abandonné à son triste sort. Les bases pour un VA d'exception étaient là. On peut se réjouir du prix très bas en occasion mais c'est finalement ce qu'il vaut à cause d'un soft non terminé qui plante souvent en USB...