Electro-Phoenix 01/08/2013

Roland SH-201 : l'avis de Electro-Phoenix

« de la puissance sous le capot »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
synthétiseur 4 octave.
2 générateurs de formes et un certain nombre de filtre et d'effet permettant une grande possibilité de création de sonorité.

fader, potars, sustain, modulation. tout est compris pour contrôlé les sons de A à Z.
une connectique jack L/R; un entrée RCA pour aux in, une connectique USB thrue pour la communication et l'édition des son par le PC, ainsi qu'une interface MIDI (in/out)



UTILISATION

la configuration est hyper simplifié, la création de son allant de gauche (générateur de forme) à droite (LFO, effets) et ce de manières simples et logiques. quelques soit le son désiré, il suffit de choisir la forme d'onde désiré, régler les quelque effet d'entrée et de sortie et on se retrouve tout de suite avec une puissance artillerie sonore.
(attention, oublier tout de suite les son "réalistes" de types: piano, cuivres, violons; ce synthé est résolument tourné vers l'électro)

SONORITÉS

les sons sont véritablement orienté electro avec des sonorité de bass massives et des sonorité aigus aussi bien agressive que douce et spaciales. ce ne sont clairement pas des sons "réalistes" , le SH201 n'a pas été créer pour ça.

j'aime beaucoup les sonorité évoquant le moyen âge ou l'orient; j'aime beaucoup moins par contre certains effet types bruits blanc qui sont quasiment ingérables.

l'expression est bonne dans son ensemble; l'arpégiator et sympa, avec la possibilité de créer ses propre arpège via le pc. le SH201 est réactif et son aftertouch est correct.

AVIS GLOBAL

je l'utilise depuis quatre ans et je n'est eu que le MM6 de Yamaha auparavant (qui est classé comme synthétiseur mais se rapproche d'avantage d'une micro-workstation)

j'adore le fait de pouvoir créer des sonorités surprenantes de manière simple à partir d'une ondes sinusoïdales simples. j'adores les sonorités massive qu'il développe.

j'aime moins le fait qu'on ne puisse pas le synchronisé avec le clock d'un synthé d'une autre marque (à savoir le MM6).

pour mon usage, c'est un instrument de rêve. après il faut aimé les sons électro brut (voir brutales pour certains proche d'une guitare électrique ultra-saturé)

avec l'expérience, je m'orienterais vers son petit frère le SH01 GAÏA; qui m'a l'air certe plus petit mais encore plus puissant et toujours aussi simple d'utilisation.