Girou 12/11/2020

Yamaha MODX6 : l'avis de Girou

« Puissance certaine, facilité d'utilisation »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J’ai troqué mon Kronos2 contre un MODX6 !
Et bien, je ne le regrette absolument pas ! Entendons nous bien,
le Kronos est une merveilleuse machine qui sonne admirablement
et dont les possibilités sont si étendues qu’une vie entière ne suffirait
pas à les explorer. Mais… Mais… Avec le MODX6 j’ai une machine
qui ne nécessite pas de relire le mode d’emploi avant de jouer la moindre
note. Et quand je dis relire le mode d’emploi, je ne parle même pas de :
1/ chercher où il est, 2/ trouver le bon document, 3/ trouver la bonne page,
4/ éventuellement traduire, 5/ comprendre ce qui est écrit, 6/ trouver l’aspirine…
Je ne vais pas trop m’étendre car d’autres l’on très bien fait. Simplement
c’est une machine qui offre un rapport qualité/puissance/prix tout à fait
époustouflant. Dès la mise sous tension la machine invite à la création.
Alors bien sûr il y a des menus et des sous menus et des sous sous menus,
mais la logique est telle que l’utilisation est aisée et assez compréhensible.
Bien évidemment la machine regorge de fonctions et donc un passage
par le mode d’emploi s’avère aussi parfois nécessaire, mais cela reste léger.
Au final, je trouve que ce Yamaha réussit magnifiquement à allier puissance
certaine et confort/facilité d’utilisation.

Au chapitre des +
La conception globale de la machine. Relativement simple et logique.
Le son ! Je ne connais pas le Montage mais ce qui sort de ce MODX6
est assez fabuleux.
La richesse de la synthèse AWM2.
La synthèse FM revisitée et accessible. Un régal.
Le mélange de ces deux types de synthèse.
Les possibilité infinies de modulation. Là aussi, une vie entière…
L’import d’échantillons.
Les instruments acoustiques. A ce jour, je n’ai pas entendu mieux.
L’enregistrement audio sur clé USB.
Qualité de l’interface graphique.
Ecran tactile qui fonctionne très bien.
Quelques commandes super utiles en façade.
Les boutons de la façade en plastique dur et pas en caoutchouc.
Le poids. Léger, il est très facilement transportable.
Le plaisir de jouer sur cet instrument.

Au chapitre des ni + ni -
Le clavier. Ce n’est pas le meilleur, mais certainement pas le pire.

Au chapitre des –
Le séquenceur un peu insuffisant.
Pas de gestion des échantillons.
La coque plastique (mais vu le prix, vu le poids…)
Le vibrato (moche) inenlevable sur certains instruments.
Les deux molettes en gros plastique pas très fin.