Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Acheter neuf Yamaha MODX6

  • Univers Sons En stock / Livré en 24h 1 129,00 €
  • SonoVente En stock / Livré en 24h 1 129,00 €
  • Energyson En stock / Livré en 72h 1 199,00 €
  • Espace Claviers En stock / Livré en 7 jours 1 199,00 €
  • Michenaud & Co En stock / Livré en 24h 1 299,00 €

Annonces Yamaha MODX6

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.5/5 sur 15 avis )
7 avis
47 %
8 avis
53 %
Donner un avis
poutilayapoutilaya

Gagne à être exploré

Yamaha MODX6Publié le 03/04/22 à 15:47
Beaucoup de choses déjà (bien) dites dans les autres avis, donc je vais limiter à quelques aspects. En premier lieu, un peu de contexte : vu la sortie chez Roland des fantom 06-7-8, j’étais parti pour en acheter un, esprit « ce désirable fantom, mais financièrement abordable ». Essai au magasin, oui, c’est bien, ça sonne, le clavier est ok, l’ergonomie a l’air bien. Puis, par acquis de conscience, je demande à essayer le modx qui est juste à côté, ( dans les deux cas, modèle 61 touches). Ergonomie moins évidente au premier abord (mais…), sons comparables, clavier un chouïa moins bien. Et j’suis parti avec le yamaha. Pourquoi ? Eh bien…la musicalité. Les sons sont plus nuancés,...…
Lire la suite
Beaucoup de choses déjà (bien) dites dans les autres avis, donc je vais limiter à quelques aspects. En premier lieu, un peu de contexte : vu la sortie chez Roland des fantom 06-7-8, j’étais parti pour en acheter un, esprit « ce désirable fantom, mais financièrement abordable ». Essai au magasin, oui, c’est bien, ça sonne, le clavier est ok, l’ergonomie a l’air bien. Puis, par acquis de conscience, je demande à essayer le modx qui est juste à côté, ( dans les deux cas, modèle 61 touches). Ergonomie moins évidente au premier abord (mais…), sons comparables, clavier un chouïa moins bien. Et j’suis parti avec le yamaha. Pourquoi ? Eh bien…la musicalité. Les sons sont plus nuancés, plus expressifs. Si on aborde en tant que « musicien », c’est vraiment plus intéressant. (Si on est plus côté prod, ça peut être moins important). Premier bilan : match nul, c’est une question d’orientation personnelle. Mais Quand même siffisamment marquée pour être décisive, dans mon cas. Ensuite le clavier, bof, vagument mieux sur le roland, amha, mais aucun des deux n’est vraiment bien (dur dur de se dire qu’un dx7ll d’il y a bien longtemps était largement meilleur sur ce point). Là aussi, + ou - match nul. A l’usage, je m’habitue bien à celui de mon modx, finalement efficace. J’en viens à trois points importants, qui me font confirmer mon choix : l’ergonomie (si..), les possibilités et le son brut. L’ergonomie : ok, c’est vrai que c’est pas intuitif au départ. Par contre, une fois qu’on se donne la peine de creuser un peu l’affaire, le nombre de raccourcis hyper pratiques à disposition, la clarté explicite des données sur les affichages, la logique toujours répétées des menus (= une fois comprise, on roule…) et l’efficacité de certaines fonctions s’avèrent super bien pensées et pratiques. (exemples : entendre les sons sans effets : une action shift+un bouton physique et hop : directement sur l’affichage qui vous permet de les allumer/éteindre > comparaison instantanée, aux 4 niveaux (2 inserts + 2 master). Autre exemple : la matrice en haut à gauche de l’écran, 16 paramètres basiques directement éditables. Et vu la foultitude de presets, il suffit souvent d’ajuster à ce niveau pour arriver au son voulu, adapté à son utilisation personnelle. Les possibilités : un abime…. Ça peut être un défaut, d’ailleurs. Mais c’est bon de savoir qu’on a les moyens de créer à peu près n’importe quoi, et aussi, surtout, pour moi en tout cas, de réajuster et corriger pour aller exactement où on veut. A ce propos, un petit détour sur les presets : ça sonne souvent « étonnant » (= euphémisme poli) tout seul, (Roland plus flatteur), mais ça s’avère très efficace dans un arrangement, ou dans un groupe. Et comme il y a énormément de variations de chaque type de son (ce que certains reprochent, affirmant qu’il y a trop de « mêmes sons »), ça permet souvent de « trouver le bon » pour une situation, quitte à le retoucher un tout petit peu avec la matrice déjà citée. Enfin, chaque preset demande à être exploré (> quelle action des 4 faders, quelle action du super knob, des deux interrupteurs scène, de la molette de modulation…). C’est fastidieux, mais on découvre un côté pratique (pour la scène, en particulier) vraiment puissant et pratique. (Vu le nombre de presets, on se revoit en 2057…??‍♂️) plus sérieusement, tout cela est déjà bien préparé, et à part si vous faites de la recherche, ça couvre la plupart des besoins. (Ce qui affaiblit la nécessité de payer cher des claviers qui en font moins, mais plus faciles d’accès, le style « une commande-une action », car sur le modx, une fois l’étape « connaître mes presets de choix » franchie, on se retrouve avec la même facilité d’utilisation sur scène). Le « son brut » enfin. Démarche : son à un seul élément awm, zéro effet. But : écouter la banque de samples. Franchement, c’est très bon ! On peut chouiner par-ci par-là que « oui, euh, les violons de ma banque spécialisée de 40 gigas à 400€, c’est quand même autre chose » ben j’espère bien, Louis ! On parle d’un bidule de 6,5kg tout en un, à moins de 1500 boules… et qui, sur scène, à moins de jouer avec des stars, avec un niveau d’exigence « plus pro que pro », fait tout ce qu’il faut faire, et le fait bien, voire très bien. Donc pléthore d’échantillons, la plupart bons à très bons. Par exemple, pour la scène, je préfère souvent avoir des sons moins produits, avec peu voire pas d’effets, mais présents et distincts. Un peu le contraire de ce qui est proposé dans les presets. Ben c’est facile à obtenir, parce que les échantillons tiennent la route. Et puis, la FM ? Ben c’est la FM en plus, en mieux, et sans « moins ». (L’ultra puriste peut regretter la RCM du sy 77, mais avouons qu’en termes de résultats sonores, ce qu’on a là la rend obsolète, même si dans l’absolu, la possibilité d’utiliser un sample comme porteuse, par exemple, c’était bien). Donc au final : demande un peu d’investissement temps/effort, mais incroyablement puissant tout en étant à mon avis, utilisable aussi en mode « simple et efficace ». Léger (montage 61 touches : 17 kg + housse ou coffre), incroyablement bon marché par rapport à la performance, et doté d’une édition qui permet même de le détourner de sa signature sonore de base. (Chaque marque a la sienne. Là, la précision des enveloppes, les possibilités d’influencer le contenu harmonique et les possibilités d’EQ font qu’on peut le faire sonner comme un concurrent ! Ça protège de la lassitude). Enfin, j’ai zappé le logique troisième canfidat : le Korg Nautilus : plus cher, plus lourd, des banques de sons qu’il faut charger, trois minutes (!!!) pour démarrer, autant d’obstacles pour un musicien de scène (imaginons cela en concert, après une petite coupure de courant…). donc même si ultra performant et polyvalent côté son, pas dans la course pour moi. Après, tranquille dans un home studio, ça peut peut-être être l’élu. Je résume pour le MODX : rapport possibilités/prix hallucinant, ergonomie très efficace passé un petit palier d’apprentissage, qualité sonore au top de sa catégorie, portabilité. Pas le seul choix possible, bien sûr, mais certainement sur le podium.
Lire moins
»
yann.sevenyann.seven

Le meilleur rapport qualité prix

Yamaha MODX6Publié le 17/01/22 à 16:33
Je ne suis pas claviériste. Je m’en sers avec un Ztar,je suis musicien amateur et guitariste.

Je ne peux pas juger de la qualité du clavier ni du keybed. Il me convient.

Les sons de pianos acoustiques ou électriques sont superbes ainsi que les sons orchestraux et cordes
Les orgues sont très bof…
Les formes d’ondes de synthé analo pourraient être un peu mieux. Roland fait mieux avec les synthés en virtual analog.

Je n’aime pas trop la synthèse FM mais c’est en plus donc…ça peut servir, et j’en découvre des aspects intéressants.

Ça demande beaucoup de temps pour comprendre ce qui apparaît comme une usine à gaz. Mais la patience et l’obstination sont nécessaires même si je n’ai pas...…
Lire la suite
Je ne suis pas claviériste. Je m’en sers avec un Ztar,je suis musicien amateur et guitariste.

Je ne peux pas juger de la qualité du clavier ni du keybed. Il me convient.

Les sons de pianos acoustiques ou électriques sont superbes ainsi que les sons orchestraux et cordes
Les orgues sont très bof…
Les formes d’ondes de synthé analo pourraient être un peu mieux. Roland fait mieux avec les synthés en virtual analog.

Je n’aime pas trop la synthèse FM mais c’est en plus donc…ça peut servir, et j’en découvre des aspects intéressants.

Ça demande beaucoup de temps pour comprendre ce qui apparaît comme une usine à gaz. Mais la patience et l’obstination sont nécessaires même si je n’ai pas encore tout compris: c’est parfois la prise de tête. Et puis en cherchant on trouve, par exemple sur le site de Moessieux, ou youtube.

Ce qui m’intéresse le plus, c’est de pouvoir charger mes propres formes d’ondes( limitées à un peu moins d’1Go avec le logiciel waveform editor. Là ça fonctionne parfaitement lorsqu’on a compris le truc. On peut jouer un son de basse très très réaliste sans latence, sur 8 couches de vélocités, avec les bruits et les nuances à l’appui ou au relâchement.
On peut choisir ses meilleures formes d’ondes pour les synthés. J’utilise Sample Robot qui exporte directement les samples en fichiers montage. Puis il suffit de les modifier en fichiers modx avec le montage waveform éditor

Le effets sont nombreux et de qualité.Il y en a bien assez.

Les possibilités de modulation et d’édition sont énormes.
La carte son faible latence fonctionne parfaitement pour jouer des VSTis ou gérer du midi ou de l’audio à 64 samples. C’est quand même pas mal.
Je n’ai même pas encore fait le tour du côté workstation, séquenceur, modulations.

L’intérêt de ce synthé, comme pour le montage, c’est de pouvoir combiner plusieurs formes d’ondes ( jusqu’à 8 pour un son), sur plusieurs niveaux de vélocités, et de pouvoir littéralement les « monter » sur l’appui ou le relâchement de la touche. Comme certaines formes d’ondes sont déjà très bonnes en interne, c’est un plaisir de les utiliser pour des combinaisons.

La connectique est complète et suffisante. La carte son intégrée fait très bien son bouleau avec une faible latence. Deux entrées permettent de brancher une autre source sonore ( micro, expander ou autre). Pas besoin de table de mix sur une enceinte amplifiée, le préamp interne fait très bien son job.

Le seul truc qui m’aurait vraiment plu, c’est qu’il existe en rack et avec 2 Go de formes d’ondes utilisateur ( voir plus)
Le rapport qualité prix d’occase est imbattable ( acheté 800 €)

Combiné à un Roland Intégra 7 pour 800 € d’occaz, c’est génial!

Edit du 25/05/22
Après avoir fouillé les possibilités de ce synthé, je peux dire maintenant que c’est une vraie réussite et qu’à moins qu’on le sorte en rack, je ne le revendrai jamais car c’est une bombe révolutionnaire.
J’ai maintenant des sons de B3, de Vox continental et de synthétiseurs qui n’ont pas à rougir face aux originaux.
Lire moins
»
Guill76Guill76

En attendant un montage

Yamaha MODX6Publié le 05/11/21 à 21:41
Bon clavier numérique on y retrouve effectivement tout les sons de synthèse de yamaha depuis le dx7, c'est juste génial. Bon maintenant soyons réalistes et comme il a souvent été évoqué les sons sont bien des années 2020, et servent à la perfection la scène actuelle, mais il s'agit du montage du pauvre..effectivement c'est un petit compagnon bien plaisant en concert en répète ou en studio qui rentre dans les petits budgets (en même temps vu le contexte), pour les impatients d'économiser pour un montage,les sons sont identiques, et bons, rassurez vous, mais forcément moins efficaces. Moteur moins performant on s'habitue vite mais on fait forcément plus vite le tour.. mais rien à dire car...…
Lire la suite
Bon clavier numérique on y retrouve effectivement tout les sons de synthèse de yamaha depuis le dx7, c'est juste génial. Bon maintenant soyons réalistes et comme il a souvent été évoqué les sons sont bien des années 2020, et servent à la perfection la scène actuelle, mais il s'agit du montage du pauvre..effectivement c'est un petit compagnon bien plaisant en concert en répète ou en studio qui rentre dans les petits budgets (en même temps vu le contexte), pour les impatients d'économiser pour un montage,les sons sont identiques, et bons, rassurez vous, mais forcément moins efficaces. Moteur moins performant on s'habitue vite mais on fait forcément plus vite le tour.. mais rien à dire car globalement il reste dans la lignée du nouvel arrivage de yamaha et sonne correctement pour sa gamme.

Du coup après 6 petits mois dessus à chercher le "feeling" de la maitrise du joujou je commence à galérer
J'étais vachement content de mettre à jour mon set up clavier (jouais sur triton extrême et Le.. bon je les ai toujours mais l'extrême est HS .. gros bad) mais ca y est je rentre dans le gras du sujet. écran tactile ..ok programmation intuititive..ca passe.. mais feeling à l'utilisation en mode nerd pro expert.. attention les méninges et ne pas perdre ses objectifs -- ses neurones aussi -- en cours de route.. je cherche à préparer l'engin pour mes futurs sets live ou jam et l'en faire une bête de course niveau son.. ben c'est chaud on fonce droit dans le mur d'un simple dx et oui FM FM FM FM et encore FM..AWM heureusement tu es là ! .. bon je vai continuer à le triturer et obtenir ce que je veux.. un montage de poche ou de voyage (c'est selon) ce serait le paradis !

effectivement je ne fait pas que de la reprise et pour le live se serait pas mal d'avoir un son de scène correct sans se demander en sortie de console si ça sort d'un vrai synthé ou d'un modulateur ..

QUESTION .. est il possible d'importer des sons du montage dans le modx et comment?
yamaha à mis en ligne modx connect mais je cherche toujours à l'installer .. si quelqu'un à une astuce. merci !
Lire moins
»
NostromoripleyNostromoripley

Un synthé avec des morceaux de workstation dedans…ou l’inverse.

Yamaha MODX6Publié le 19/10/21 à 10:49
Pour commencer, je vais donner mon avis sur la partie purement synthèse de ce MODX, car c’est ce qui m’intéresse le plus et d’ailleurs Yamaha le présente d’avantage comme un synthétiseur que comme une workstation...bref, il y a débat :clin:

Pour commencer la partie acoustique m’indiffère totalement et pour être franc je n’ai jamais compris ce que venait faire des sons de piano ou de flute dans un synthétiseur, mais passons car comme j’ai pu le constater sur les nombreuses vidéo YT, les utilisateurs du MODX l’utilisent (pour la plupart) uniquement pour jouer des sons acoustiques de type piano, orgue, rhodes, solo lead, etc…et très très peu pour faire du sound design. L’utilisateur cible des...…
Lire la suite
Pour commencer, je vais donner mon avis sur la partie purement synthèse de ce MODX, car c’est ce qui m’intéresse le plus et d’ailleurs Yamaha le présente d’avantage comme un synthétiseur que comme une workstation...bref, il y a débat :clin:

Pour commencer la partie acoustique m’indiffère totalement et pour être franc je n’ai jamais compris ce que venait faire des sons de piano ou de flute dans un synthétiseur, mais passons car comme j’ai pu le constater sur les nombreuses vidéo YT, les utilisateurs du MODX l’utilisent (pour la plupart) uniquement pour jouer des sons acoustiques de type piano, orgue, rhodes, solo lead, etc…et très très peu pour faire du sound design. L’utilisateur cible des workstations en général est le plus souvent un musicien qui a besoin de sons prêt a l’emploi et qui n’ira presque jamais fouiller les arcanes de la synthèse, souvent puissante, de son clavier. Sur 10 utilisateurs de workstations combien savent ce qu’est un LFO ? Pas beaucoup…:facepalm:

J’aime les synthétiseurs, ils me permettent de « toucher » le son, de lui donner vie, de le sculpter…
D’habitude je ne m’intéresse pas aux workstations, je les regarde méprisant du coin de l’oeil lol
En faisant une recherche sur AF dans la catégorie « synthétiseur numérique », je vois passer le MODX et là je me dis « mais dit donc, c’est une workstation ce truc, pourquoi est-il dans la partie synthétiseur ? » Il n’en faudra pas plus pour éveiller ma curiosité... :mrg:

Je lis le test assez élogieux de SW sur AF et je me dis que c’est quand même une sacré bête de synthèse ce MODX, sur le papier en tout cas ! :bravo:

Allez, il m’a presque convaincu :mrg:
Je décide donc d’aller écouter des démo sur YT de cette machine de guerre, mais malheureusement comme indiqué plus haut, il est très difficile de trouver des vidéos du MODX utilisé pour du sound design. Il y a Dom Sigalas qui sort un peu du lot, le reste c’est du piano, du piano, du piano, de la batterie avec du piano et des rhodes et …du piano. Même les videos de Cuckoo, Loopop et Bobeats m’ont déçu c’est dire lol. On trouve aussi quelques vidéos de Richard Devine mais pas assez centrées sur le MODX et sur sont utilisation en synthèse pure.

Je vous poste ici une video que j’ai bien aimée et qui sort des sempiternels démo de son de piano ou acoustique du MODX.



et Woody PIano (FMX)





Physiquement, je trouve le MODX assez classe avec son superbe écran tactile, mais pour le reste un peu trop de plastique à mon gout. Même si la finition est top, le contact avec les faders et potards n’est pas très agréable, quand je compare avec mon Hydrasynth qui est presque dans la même tranche de prix, il y a un monde en terme de qualité et de feeling.:oops2:
L’avantage c’est il est vraiment très léger et ça c’est un plus pour les musiciens qui se déplacent bcp.

Concernant le clavier qui est très souvent critiqué, et bien je le trouve très bien. Alors certes je ne suis pas clavieriste amateur de grande envolée pianistique mais pour plaquer un accord, jouer des arpèges et un petit solo, il est parfait ! J’avoue qu’il manque l’Aftertouch Poly comme sur mon Hydra, surtout avec toutes les possibilités de modulation du MODX mais cela reste l’apanage du MONTAGE…il faut bien justifier la différence de prix :clin:

RAS concernant les entrées/sorties et l’ergonomie en général sauf peut être qu’il manque une sérigraphie du nom des connexions arrière sur la façade ça aurait été plus pratique pour brancher le casque ou clé USB sans devoir a chaque fois retourner le synthé :facepalm:

Allez entrons dans le vif du sujet…le SON !
D’abord il faut comprendre l’architecture du MODX. En gros une performance = 16 part et une part = 8 éléments (AWM2 ou OP FM)…ça fait vraiment, mais vraiment beaucoup !

Pour bien imaginer le truc quand sur un synthé classique offre par exemple trois OSC avec 2 enveloppes, 2 LFO, des effets et un arpegiateur commun pour tout le synthé, le MODX lui propose pour UNE PART, jusqu’a 8 OSC/élément avec pour chaque OSC/élément : 1 filtre, 2 enveloppes (filtre et amp), 1 LFO et j’en passe…et tout ça x16 !!!…c’est énorme et c’est pas fini !

A tout cela il faut encore ajouter les très nombreux effets, des modulations délirantes, des patterns de batterie, des splits de clavier par element/part/perf et l’arpegitateur individuel par part…c’est titanesque, voir presque trop ! :8O:

A vrai dire il faut vraiment être motivé (ou aimer la prog de synthé) pour allez programmer tout ça, mais une fois qu’on a compris comment fonctionne le MODX on peut quasiment tout faire et assez facilement car il est relativement bien pensé.

J’ai d’abord parcouru les performances et écouté ce qu’il avait dans le ventre. Le MODX propose a l’allumage un « BEST OF » des ses presets, parfait ! Le premier est évidement…un son de piano bordel de meeeeerde ! :mrg::mrg::mrg: Bon…bin…ça sonne comme un piano quoi, pas de quoi casser 6 pattes a une oie ;) Je vous passe les détails concernant les sons d’orgues, de Rhodes, de flute ou de guitare qui ne m’ont pas particulièrement impressionné, ça sonne bien voilà. Juste dommage qu’on puisse pas les supprimer mdr. Il ya aussi quelques performances de type « dance/techno/electro » qui en mettent plein la vue, bcp trop cliché et surtout totalement inutiles qui font la part belle au mode performance en incluant des tonnes de modulations, de splits d’arpegiateurs et des gros kick bien lourds pour montrer que le MODX sais aussi faire de la techno dance bien pourrie. C’est amusant 2 minutes et après on passe a autre chose…Tout n’est pas a jeter non plus, j’ai eu quand même quelques petites perles très agréables, j’y reviendrai…

Je connais bien les workstations de KORG (Krome, Kross, Nautilus et Kronos) si je devais faire un comparatif, j’e trouve que le son du MODX a plus de présence, plus de pêche dans les graves mais en contre partie le son du MODX est un peu plus étouffé dans les hautes fréquences, un peu moins détaillé et brillant. Cela c’est confirmé quand j’ai importé un sample dans le MODX et en le comparant a une ecoute direct sur mon PC, résultat : le MODX a une petite tendance a « étouffé » le son et bouffe un peu les aiguës. C’est peut être pour ça que le MODX sonne un peu plus « chaleureux » que les KORG, une sorte de mode « warm » involontaire ? :D

Pour tester un synthé je commence toujours par un patch INIT et une saw. Le MODX est livré avec beaucoup de forme d’onde de synthé analogique, on retrouve les classiques saw (OB saw, P5 saw…) square, sine… mais aussi des formes d’ondes numérique, il y en a pour tous les gouts et on peut même importer ses propres forme d’onde…miam j’adore ça justement, ça tombe bien !

Une fois la forme d’onde saw chargée dans un élément d’une part (qui peut en contenir 8 je le rappel) je test le filtre et là, première petite déception. Même si le filtre propose 18 types différents, il sonne très numérique. J’essaye de le bousculer un peu en foutant le réso a fond et en fermant doucement le cutoff afin de voir s’il peut entrer en auto-oscillation…erreur ! J’ai failli perdre un tympan ! Un larsen strident très désagréable est sorti des mes HP. Yamaha n’a pas fait de modélisation de filtre analogique sur ce MODX, seul l’effet VCM Mini Filter est très bon…mais c’est juste un effet. Dans l’ensemble, et a condition de pas trop les bousculer, les différents filtres font le job et permettent d’obtenir des résultats plutôt convainquant. Coté modulation l’unique LFO d’un élément permet de moduler le pitch, le volume et le cutoff…le seul point négatif c’est que la modification de l’amplitude de modulation des ces paramètres est en différé, c’est a dire qu’a partir de l’écran et après avoir modifié le paramètre en tournant la molette il faut rédelencher la note pour entendre la modification ! On se croirait en 1985 lol Cela dit, lorsque le paramètre est associé a un potard tout est en temps réel.

En parlant de potard, il y a en façade des raccourcis vers les différents paramètres de synthèse comme le cutoff, reso etc… pratique mais pas très clair, par exemple les valeurs sur l’écran LCD ne changent pas lorsqu’on tourne les potards, c’est vraiment dommage et peu pratique surtout lorsqu’on assigne plusieurs destinations.

Un mot concernant la matrice de modulation
Le MODX n’est pas du tout conventionnel de ce coté là, ne vous attendez pas a avoir une matrice a cordon comme sur un synthé classique avec le choix de la source et de la destination sur une seule page. Pas possible par exemple de choisir une enveloppe comme source pour moduler le rate d’un LFO ou de moduler ce qu’on veux où on veut. Les modulations du MODX sont bien présentes mais dispersées ici et là et partagé par partie ou par performance et surtout centrée autour du Motion séquenceur. Il faut s’y habituer et c’est pas toujours simple lorsqu’on veut faire du sound design.


Très facilement, on peut faire sonner le MODX comme un analo, en multipliant les formes d’onde (2 ou 3) et en jouant sur la pan aléatoire, le résultat est vraiment excellent, le son est large, chaleureux et vivant. Pour ceux qui, comme moi, aiment les sons brillants , il suffit d’ajouter un petit booster EQ sur chaque élément et le tour est joué ;) La synthèse FM-x est vraiment puissante je ne m’y suis pas attardé plus que ça pour l’instant, je rajouterai un EDIT a mon test plus tard car cette partie merite un test a elle seule ;)

Quelques performances mettent bien en valeur le coté multi-timbale de l’instrument et offre de beaux paysage sonore subtilement mis en mouvement par le motion séquenceur et les arpegiateurs…mélangeant la synthèse AWM2 et la FMX, c’est vraiment beau !

La bonne nouvelle le MODX peut lire les formes d’onde a cycle unique importé, c’est a dire un fichier wav ultra court (saw, sine, square…). C’est très intéressant car cela évite de devoir utilisé des multi-sample pénible et lourd a installer et surtout les formes d’onde courtes acceptent très bien les larges transposition sans déformation. Cependant la forme d’onde doit être loupé avant de l’importer dans le MODX (via éditeur wav) le point de bouclage étant inscrit dans la métadonnée du fichier wav. Par exemple j’ai importé une magnifique SAW qui pèse 1Kb (oui 1Kb!!!) ou encore un sample unique d’un VST ARTURIA Solina V samplé en C3 et bouclé…résultat garanti, je vous laisse écouter !


SAW 1kb
https://www.dropbox.com/s/n92z7ogmv9e6ebv/SINGLE%20CYCLE%20SAW.wav?dl=0

SOLINA V
https://www.dropbox.com/s/q3griypbhpur3w3/SOLINA%20V%20MODX.wav?dl=0



Enfin voilà en gros ce que je voulais dire sur le MODX, je m’arrête là sinon je finirai jamais lol



Les plus+++
Le son dans l’ensemble
Partie synthèse puissante (FMX et AWM2)
Les possibilités de sound design (mais il faut mettre les mains dedans)
l’import de waveform user
Gestion des forme d’onde courte (cool)
certaines performances magnifiques
Les effets, nombreux et avec presets
Les effets Modélisés VCM
Les possibilités de modulations infinies
le Motion séquenceur
Le séquenceur de pattern
La vitesse des LFO
Les possibilité des split et d’arpege
Les nombreux kits de batteries
L’écran confortable
Le clavier très agréable et largement suffisant pour un non clavieriste
Les effets nombreux avec presets
Ultra leger
Rapport qualité prix imbattable clairement !



Les ——
pas d’oscilloscope (oui je chipote mais quand tu as un Minilogue ou un Hydra, ça manque lol)
Aucune relation d’affichage entre les potards physiques et les valeurs sur l’ecran LCD
Des presets nombreux mais redondant et parfois moyens
complexe si on veut vraiment le programmer en profondeur
pas de vraie matrice de modulation
Un synthé ou une workstation ?
pas de step-séquenceur transposable
pas de séquenceur type TR pour la partie batterie
les faders non assignables
Les filtres nombreux mais trop numériques a mon gout
pas d’auto oscillation du filtre et attention aux oreilles !
Edition différée de certains paramètres depuis l’écran
pas de presets d’effets utilisateur
pas d’edition des samples
Les sons acoustiques non effaçables
Pas de serigraphie des sorties et entrées en façade




Voilà mon avis sur ce superbe instrument puissant, complet et attachant. Le rapport qualité prix est vraiment ultra interessant. En fait, c’est l’utilisateur qui en fera soit un synthétiseur ou une workstation ;)



Nostro
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : MODX6
  • Série : MODX
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 10/09/2018

Synthétiseur numérique de 61 touches semi-lestées

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Manuels et autres fichiers

Claviers synthétiseurs numériques concurrents

Autres claviers synthétiseurs numériques Yamaha

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : modx 6

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.