Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.8/5 sur 5 avis )
4 avis
80 %
1 avis
20 %
Donner un avis
Test de la rédaction
Vers l’infini et au-delà !

Test du Quantum de Waldorf

9/10
Le Quantum est un synthé hors normes disponible au compte-gouttes depuis sa première présentation mi-2017. Nous avons pu emprunter un exemplaire et tester le nouvel OS 2.0 beta… Nous a-t-il atomisés ? Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • Anonyme

    Avis sur Waldorf Quantum

    Waldorf QuantumPublié le 02/01/22 à 17:08
    Difficile de donner un avis... je vais (si la force) revenir compléter.
    Pour l'instant, je pose un 1er point de vue.

    Dans l'ensemble:
    En fait ce truc est super intuitif, vraiment. Le manuel ne vous servira que très peu. C'est un point fort important ! De ce coté c'est génial !
    Sinon, globalement les possibilités sont nombreuses, mais il manque de fonctions de bases. Si si sérieux.

    Bon après les avis du genre "ouah, machine de fou etc"... non, non... Si vous avez l'habitude d'Ableton Live et de tous ce qu'il est possible de faire avec, vous allez trouver le Quantum un peu maigrichon pour le prix.

    Sinon,
    J'aimerai bien passer en revue les différentes sections, mais c'est u…
    Lire la suite
    Difficile de donner un avis... je vais (si la force) revenir compléter.
    Pour l'instant, je pose un 1er point de vue.

    Dans l'ensemble:
    En fait ce truc est super intuitif, vraiment. Le manuel ne vous servira que très peu. C'est un point fort important ! De ce coté c'est génial !
    Sinon, globalement les possibilités sont nombreuses, mais il manque de fonctions de bases. Si si sérieux.

    Bon après les avis du genre "ouah, machine de fou etc"... non, non... Si vous avez l'habitude d'Ableton Live et de tous ce qu'il est possible de faire avec, vous allez trouver le Quantum un peu maigrichon pour le prix.

    Sinon,
    J'aimerai bien passer en revue les différentes sections, mais c'est un gros taf.
    Bon comme c'est dimanche, je vais faire un effort lol :bravo:

    Tables d'ondes
    Vous pouvez charger des tables de 2048 de résolution. HD quoi. C'est excellent ça, rien à voir avec tout ce qui se fait à coté. C'est de la haute résolution sur synthé. On est ok la dessus. Rien à dire.
    Par contre, c'est un galère à charger (sans trop abusé) et à sauvegarder. Beaucoup d'aller retour pour road vos tables et les caves en interne.
    Du coté fonction de la table d'onde il manque énormément de fonctions.
    Si vous êtes habitué à XFER SERUM, vous allez sentir le manque.

    J'ai fait des suggestions en tant que beta testeur sur l'updates 3.0 qui va arriver, pour sugérer des fonctions supplémentaires, parce que c'est quand même limite.
    Oui vous avez une table d'onde en 2048 max, mais qui manque de fonctions en comparaison à ce qui se fait de mieux en VST.
    Non mais si, à ce prix, faut être à la hauteur. Sinon le client va aller voir ailleurs et trouver mieux pour 20 fois moins cher. Il y a quelques fonctions sympa quand même, je reviendrais dessus.

    Note 6/10

    Particule
    Le système de particules est un sampler en fait, qui peut muter en granuleur plus ou moins. Je pense que là aussi ça manque de fonctions, mais globalement ça marche bien.
    Bien sur en tant que béta testeur, je peux faire des suggestions inspirées des meilleurs vst ou encore du système MPC pour le coté sampleur. Le tout est la mise en place coté Waldorf.
    Waldorf est super open, ils veulent faire une grosse machine en fonction de ce que les gens veulent vraiment. Non mais si, honnêtement, y a moyen de monter une bécane de fou sur ce système, Je pense que ça va venir au fil du temps. Bon, comme l'autre section je rajouterai des détails une autres fois.

    Note 6/10

    Le resonator
    Très cheloux au 1er abord, on se dit c'est quoi ce truc de merde? Après... en cherchant un peu on arrive à obtenir des sonorités intéressantes du genre cordes de violons, flutes, percussion, guitares etc, le resonator est soit digital ou basé sur un sample. La fonction sample: En gros vous mettez un sample pour faire du resonator avec.
    Cheloux comme OSC, mais ça fait le djob. Bien sur on peu tjrs mieux. Faut faire ses recherches et aller suggérer chez Waldorf, ils feront au mieux si c'est possible.

    Note 7/10


    Kernel OSC
    L'OSC caché ! En gros c'est un système FM bien puissant, un peu comme sur le DX7 mais en plus moderne je pense.
    Assez complexe, mais intéressant, je cherchais plutôt à faire des choses bizarres... ça marchait bien lors de mes tests.
    On peut faire du classique bien sur, mais aussi des truc perchés si on couple cette OSC au reste.
    Beaucoup d'autres Beta testeurs font des suggestions pour améliorer le coté FM du Quantum. A voir.
    Bon, à l'occasion avec plus d'XP, je viendrais compléter cette section.

    Note 8/10

    LFO
    6 LFO classiques avec quelques fonctions de "morphing" je dirais pour changer la forme du LFO que vous utilisez.
    Rien de spécial à ajouter. ça manque un peu de fantaisie je trouve. Même philo... pondre un article concret à Waldorf est on verra si y a de l'ajout ou non. Fonctionne sans pb cependant.

    Note 7/10

    Les filtres

    Les filtres analo sont minimaliste, il n'y a que du LP ! 12 et 18db ! Je trouve ça nul.
    Pas de Notch, pas de HP n'y de transition entre l'un ou l'autre. C'est préhistorique ??
    No comment, surtout que c'est Analo... impossible de changer quoi que ce soit.

    Les filtres digitals qui manque de choix... il nous ont mis tous les vieux trucs de leur produits précédents, genre Largo, Nave, PPG. Tain les mecs, mais on s'en fout de ça lol... surtout que se sont les mêmes filtres. En gros vous avez par exemple 3 fois le même filtre: l'un vient du Nave, l'autre du PPG et le dernier du Largo. Ils sont à un poil prêt les mêmes. Gros fail !

    J'ai suggérer en béta test un dossier exposant des filtres à ajouter, une grosse liste (ceux du Fer Serum en fait)
    Sinon on a quand même du bon Comb filter, du Drive, du Bit Crusher et du Ring Mod qui au moins font le d'job et évite le fail sur les filtres.
    Perso j'aime quand même bien les filtres digitaux cité sauf la plétoire de vieux filtres réchauffés.
    A améliorer nettement les filtres ! Surtout à notre époque, c'est bourré de filtrage possible, de croisement etc. Je pense que Waldorf va se réveiller.

    Note 4/10

    Les ENV
    Bon là encore c'est du classique. No comment
    Amélioration possible bien sur, mais je ne pense pas qu'il y est de modif la dessus.
    ça fonctionne bien sinon.

    note 7/10

    Modulation Système:
    On peut utiliser pas mal de sources de modulation, même si ça manque de points en version 2.0. La version 3.0 ajout quelque point de plus. C'est presque parfait ! Franchement, faut que Waldorf soit fantaisiste de ce coté là. Il faudrait un coté modulaire, un truc perché à souhait... c'est en perspective je pense.
    Niveau destination c'est idem, par contre aucun moyen de moduler les point de modulations eux même (Pour moi c'est un gros fail. Ce genre de pratique est possible sur Sequential Pro 3. C'est génial !) et pas de modulation de fréquence à partir des OSC. Le truc de base t'sais ?

    Note 7/10

    Complexe modulator
    En gros c'est un lfo customisable. Vous pouvez lui donner la forme que vous voulez.
    Pratique si on a une certaine expérience de la synthèse. Moi j'aurais bien vu ce système sur tous les lfo du Quantum. Bah oui ! Bon sinon c'est pas toujours facile à utiliser (érgonomie), mais globalement c'est un bon ajout qui demande une certain expérience tout de même.

    Note 8/10

    Le système de layering

    Donc oui, layering, vous pouvez conceptualiser un patch et en créer un tout nouveau par dessus ! ça c'est excellent, en gros ça fait 2 synthés d'un coup en layer !

    Note 9/10

    Le système de split
    Au lieu de layer (couche), vous pouvez découper votre clavier en 2. Un son d'un coté un autre de l'autres.
    C'est connu, ça marche bien... facile ! Vous divisez le Quantum en 2 Quantum idem au layering et tout est x2 ensuite: effets, lfo, env, osc etc. layering ou split mode.
    Des améliorations ont été apportées en 3.0. Je n'ai pas testé.

    Note 9/10

    Le sequencer, Arp, performance et parametrique seq
    L'arp c'est du classique. Donc no comment.
    Par contre, le sequencer très classique aussi est pas mal mais ne capture pas en live (un peu comme sur le Microfreak d'Arturia). Donc là même topo, faut faire remonter, pour voir des changements.
    Le sequenceur parametrique est pas mal par contre, vous pouver l'utiliser comme source de modulation, ce qui quelque part offre un nouveau lfo ou vous pouvez configurer sa forme et celui ci se déclenche avec la sequence. J'aime bien perso.

    Le Quantum dispose d'un axe XY: en gros vous pouvez passer d'un son à un autre, c'est tactile, c'est comme sur le Arturia Polybrute, sauf que c'est plus galère à mettre en place. J'ai testé le Polybrute pendant 10 jours. Donc bon. Galère ouais.. mais fonctionnel est surtout tactile ! On peut passer d'un son ouf dingue à un son très doux etc. Demande de la pratique mais bon outil :)

    En version 3.0 (tjrs en bêta, pas en grand publique), ils ont ajoutés un générateur d'accord et des pad tactiles virtuels (pas testé encore)

    Note 9/10

    Compresseur en sortie
    Aucun réglage possible, c'est chiant (j'ai remonté l'info), je pense qu'il va y avoir des fonctions pour ajuster le compresseur. ça me semble vital. C'est un manque important sinon. Celui ci marche bien, bonne pêche mais pas de paramètre, il est figé ! A noter que si vous avez activé le compresseur en effet, celui en sortie n'aura que peu d'effet ensuite. Dommage. Toujours à améliorer bien sur.

    Note: 6/10

    Système de SAV/LOAD
    Bon c'est assez galère si vous voulez charger plein de tables d'ondes, de samples, de bruits ou quoi.
    Beaucoup d'aller retour, ça manque d'ergonomie. Infos à remonter comme d'hab pour voir de l'évolution aussi ici.

    L'écran Tactile
    Attention, certains se sont plein du décollement de l'écran, à tel point que l'écran se retrouve parachuter dans l'habitacle du synthé si la colle lâche ! Mauvaise colle, mauvaise surprise. Je me suis même dit que j'allais l'ouvrir pour fortifier le truc. ça craint si ça lâche sérieux ! Les gens ont la haine pour le prix sur ce coup. En même temps certains ont des marteaux à la place des doigts.

    Sinon celui marche bien, mais manque de précision tout de même, parfois il faut cliquer au moins 2 fois pour activer une fonction. C'est pas pratique sur de longue session. Dommage qu'il ne soit pas de meilleur qualité l'écran tactile. Quand on connait les tactiles d'Apple, c'est dur quand c'est pas aussi bien ailleurs.

    Note : 6/10

    Les commandes CC
    Waldorf ne s'est pas pris la tête et ça fonctionne super bien en fait. Tout fonctionne en CC ! De ce coté vous pouvez tout contrôler en midi et ça marche nickel ! N'importe quel point peut etre controlé en Midi via controleur ou DAW le tout en CC.

    Note: 9/10

    Globalement
    Bonne machine mais qui demande à être améliorée. Une fois améliorée vraiment... ce sera une tuerie !

    Ideal pour des patch filmographique bien phat, des patch vintage genre 80's, des sons Electro (bien mixé ensuite), de l'expérimental, des drums, des effets etc. Très polyvalent, de nombreuses possibilités.
    C'est un gros synthé faut pas se mentir.
    Au fond je l'adore ce truc, J'suis souvent dessus, mais il peut être mieux que ça ah ouais, heureusement Waldorf est open pour améliorer son produit, on est pas dans du Moog figé à jamais, donc bon... faut patienter et viendra un moment ou cet appareil sera légendaire. Sinon c'est que Waldorf à rater son train.

    Bon je pense avoir fait le tour. Si je peux j'ajouterais... c'est long, fastidieux.

    Au plaisir !
    Lire moins
  • neti2neti2

    La rolls !

    Waldorf QuantumPublié le 11/10/20 à 12:47
    Eh oui, pour moi, la Quantum est une Rolls !
    Possibilités infinies, toujours prêt à nous surprendre.
    Un son envahissant, puissant, large et évolutif.
    Contenant, contenu, tout est bon, bien fait, solide et signifiant.
    Bien sûr, c'est pas donné mais pour un coeur réacteur de sons dans un set d'instruments, c'est parfait. Sans compter la fiabilité de la machine.
  • bioXydbioXyd

    Ergonomie exceptionnelle

    Waldorf QuantumPublié le 25/05/20 à 02:05
    Ergonomie exceptionnelle et il fallait bien ça pour dompter la puissante bête ! Construction irréprochable, à part peut-être le manque de sorties symétriques auxquelles on aurait pu s'attendre, vu la gamme de la machine et le clavier qui aurait pu être meilleur ("grincement" des touches parfois) ; 4 moteurs de synthèses différents (dont tables d'ondes et granulaire avec import d'échantillons externes) qui se mélangent pour produire des sons à l'infini... et au-delà ! Alors on n'a pas la rondeur des basses d'un analo, mais ce synthé est taillé pour l'ambient, les pads évolutifs et tout un tas de sonorités aussi bien stratosphériques qu'abyssales ... Bref, on n'a pas fini d'essayer d'en faire…
    Lire la suite
    Ergonomie exceptionnelle et il fallait bien ça pour dompter la puissante bête ! Construction irréprochable, à part peut-être le manque de sorties symétriques auxquelles on aurait pu s'attendre, vu la gamme de la machine et le clavier qui aurait pu être meilleur ("grincement" des touches parfois) ; 4 moteurs de synthèses différents (dont tables d'ondes et granulaire avec import d'échantillons externes) qui se mélangent pour produire des sons à l'infini... et au-delà ! Alors on n'a pas la rondeur des basses d'un analo, mais ce synthé est taillé pour l'ambient, les pads évolutifs et tout un tas de sonorités aussi bien stratosphériques qu'abyssales ... Bref, on n'a pas fini d'essayer d'en faire le tour : plus on gratte, plus on en trouve !
    Lire moins
  • Frédéric 2Frédéric 2

    Magique et Musical

    Waldorf QuantumPublié le 11/03/20 à 12:11
    Possédant un Quantum depuis 3 mois je confirme que cet instrument est exceptionnel et très mal servi par ses presets et par la plupart des vidéo de démo.

    La combinaison des osc VA et du filtre analogique donne de très beaux sons typés analogiques (c'est pas un OBXa ou un Memory, mais c'est aussi bien qu'un Xpander). En plus, la possibilité de faire du detuning ou des accords de 3 notes avec un seul osc est assez bluffant.

    Les tables d'ondes sont magiques, c'est le territoire du PPG et bien plus encore.

    Le mode sampler / granulaire ouvre des mondes inattendus, notamment des sortes de pianos préparés qu'on ne peut pas faire avec les workstations.

    Les résonateurs sont la porte d…
    Lire la suite
    Possédant un Quantum depuis 3 mois je confirme que cet instrument est exceptionnel et très mal servi par ses presets et par la plupart des vidéo de démo.

    La combinaison des osc VA et du filtre analogique donne de très beaux sons typés analogiques (c'est pas un OBXa ou un Memory, mais c'est aussi bien qu'un Xpander). En plus, la possibilité de faire du detuning ou des accords de 3 notes avec un seul osc est assez bluffant.

    Les tables d'ondes sont magiques, c'est le territoire du PPG et bien plus encore.

    Le mode sampler / granulaire ouvre des mondes inattendus, notamment des sortes de pianos préparés qu'on ne peut pas faire avec les workstations.

    Les résonateurs sont la porte d'entrée à des sons de type DX ou électromécaniques.

    Tout ça est très inspirant et très musical.
    Lire moins
  • CO5MACO5MA

    Choqué, absolument

    Waldorf QuantumPublié le 18/09/18 à 18:24
    14 photos
    Ça y est, il est là, chez moi, pour de vrai. Et je peux vous dire que ça se mérite un Quantum puisque je l’ai commandé et payé depuis avril et qu’aujourd’hui je suis allé le chercher... à vélo :-D

    Je ne vais pas tergiverser et vous dévoiler un test en profondeur. Je ne l’ai que depuis 4 heures. Par contre je vais vous dire un truc sincère et réel: je suis choqué.

    Choqué par ce... monstre. Car oui, cette machine est monstrueuse. Depuis le début j’avais des doutes et là j’ai presque envie d’écrire une lettre d’amour à Waldorf, voire même une lettre d’excuse au petit bonhomme à lunettes qui s’est tapé tous les salons avec un monstre sous le bras et des presets dignes d’avoir été créés …
    Lire la suite
    Ça y est, il est là, chez moi, pour de vrai. Et je peux vous dire que ça se mérite un Quantum puisque je l’ai commandé et payé depuis avril et qu’aujourd’hui je suis allé le chercher... à vélo :-D

    Je ne vais pas tergiverser et vous dévoiler un test en profondeur. Je ne l’ai que depuis 4 heures. Par contre je vais vous dire un truc sincère et réel: je suis choqué.

    Choqué par ce... monstre. Car oui, cette machine est monstrueuse. Depuis le début j’avais des doutes et là j’ai presque envie d’écrire une lettre d’amour à Waldorf, voire même une lettre d’excuse au petit bonhomme à lunettes qui s’est tapé tous les salons avec un monstre sous le bras et des presets dignes d’avoir été créés par Stéphane Collaro et son équipe d’il y a 8000 ans, au moins.

    Alors pourquoi je suis choqué?

    Et bien parce qu’ayant eu un Prophet X durant 1 mois chez moi et après l’avoir « putzé » dans ses retranchements avec certains sons coriaces pour sa matrice, là j’ai l’impression depuis 4 heures que le Quantum me dit: « Hey, minus, t’essaie de faire quoi là? De me pousser dans les cordes, de me défier? Bah vas-y minus, mais tu vas voir, y’a de la marge... »

    Non mais sérieux, je suis choqué.

    Déjà j’aimerais saluer la qualité de construction: wouch! Le bouzin est lourd, 18 kilos. Mais rien que les molettes de pitch et de modulations semblent peser 1 kg chacune, c’est impressionnant. Les potars crantés absolument bons, très agréables.

    Mais alors là où je suis bouche bée encore maintenant, c’est l’écran et sa très très grande réactivité :8O: Putain merde c’est beau!!!
    On a l’impression qu’il n’y a pas de compromis, le synthé a une sacrée gueule avec ses flans en bois nerveux (avec des aspérités, c’est vraiment beau!) et des parties acier/alu.

    Et puis moi qui trouvais quasiment toutes les démos horriblement compressées sur YouTube et bien voilà, j’ai trouvé la raison: la raison est que les démonstrateurs sont des gros bourrins qui me donnent envie de leur distribuer des kilos de quiches dans leur appendice nasal: près du potard de volume, il y a un potard de compression!!!! Je hais les bourrins!!!!!

    Et voilà bordel, ça SONNE!!!!!!! J’ai déjà créé 10 presets! Et j’ai découvert un truc de fou (je n’avais pas lu le manuel): c’est 3 oscillateurs PAR COUCHE :8O: Un preset, c’est 8 voix stéréo constituées de 2 couches de 3 oscillateurs

    Que dire?? Ben je vais vous le dire: si le Prophet X mérite d’être vendu CHF 4000.- alors le prix du Quantum aurait pu être de CHF 6000.- ou CHF 7000.- et ça ne m'aurait pas choqué, cette fois. Ce qui ne veut pas dire que je me le serais acheté, hein.

    Autant j’ai adoré le PX autant là on est clairement pas dans la même école ni dans le même niveau. Les qualités du Quantum sont stratosphériques d’après ce que en vois là. Et j’ai encore pas essayé de sampler! J’ai écouté quasiment AUCUN preset. Ça fait 4 heures que je crée des presets via un INIT

    J’assume: j’ai versé ma petite larmichette de joie et le dernier à m’avoir fait ça, c’est le Modor et avant lui le PolyEvolver, et avant lui, le CS-80. Point. Soit des synthés qui vont se balader ailleurs, dans d’autres univers sonores.

    J’ai énormément apprécié le Prophet X, le Peak, le Solaris. Mais là tout est regroupé et offert avec une cohérence dingue et donc un plaisir de programmation (identique au Modor) qui est loin devant tout ce que je connais actuellement!!! C’est véritablement bien pensé, superbement clair et intuitif.

    Bon j’y retourne car de toute manière, la suite ne serait que succession d’adjectifs positifs...

    Bravo Waldorf, ton nouveau Q est énorme et carrément bandant!

    ps: c'est un avis à chaud après 4 heures passées avec la bête. J'ajouterais des EDIT s'ils s'avèrent pertinents, en bien comme en mal, croyez-moi!

    EDIT, jour 2:
    Et bien le Quantum m'impressionne réellement. Sa qualité de fabrication est dingue mais surtout l'architecture interne, la manière dont sont présentées les informations, les valeurs que l'on modifie...

    Un exemple, venant de la comparaison avec le Prophet X. Sous le Prophet X, on gère des samples et les formes d'ondes ne sont même pas visibles sur l'écran principal, qui a beau être OLED, reste MINUSCULE! Donc pas de visualisation des samples sur un synthé orienté... samples.

    Et bien sur le Quantum, l'écran est SUBLIME! Mais surtout, il y a une vraie interaction entre ce que l'on fait et ce que l'on voit! Exemple: moi qui adore boucler les enveloppes et bien en jouant sur le decay de l'enveloppe bouclée, on voit parfaitement le nombre de répétitions du decay qui s'ajoutent au fur et à mesure que l'on augmente sa valeur!

    C'est fluide: dès qu'on touche un potard, l'écran indique les informations le concernant. Et puis l'architecture interne est bien allemande: carrée, mais pas du tout austère ou rigide. D'une simplicité affligeante!

    Ah oui, une dernière chose. Grand fan et grand utilisateur de Falcon, je peux vous dire qu'avec les sons que j'ai créés hier soir, sur une seule Part, et bien le processeur de mon iMac 2015 (64 gigas de ram) me supplierait de me calmer.
    Y'a même pas de débat possible en ce qui me concerne. D'un côté il y a un outil informatique puissant mais très gourmand en ressources et de l'autre côté un synthé, qui est un synthé et qui reste un synthé: on structure et on sculpte le son sans se soucier de ce genre de problèmes :bravo:

    EDIT, jour 3:
    J'ai osé parcourir quelques presets hier soir. C'est comme une grosse blague pour certains, tellement ils sont grotesques et clichés. Un peu comme pas mal de presets sur le Montage. Bref: c'est à 90% pas du tout intéressant! Néanmoins certains presets font briller le Résonator. J'adore ça.

    Ce synthé est énorme. Dans un futur proche ça pourrait vite devenir le Roi de la recherche sonore, de l'ambient digitale...
    Franchement c'est affolant!

    Je ne sais pas de quels processeurs il est équipé mais c'est violent, très puissant.

    Hormis le son, la grande différence notable à mes oreilles avec le Prophet X c'est que bien qu'ils soient tous les deux multitimbraux (2 parts), passer d'une partie à l'autre avec le Prophet X génère une courte interruption dans le son. Faut oublier ce genre de geste en live ou durant une session de vidéo Youtube en ce qui me concerne! C'est pas du tout le cas sur le Quantum et ça, c'est juste excellent. On a vraiment l'impression d'être dans un processus créatif sans heurt, c'est fluide et tellement bien pensé (je sais, je me répète, mais c'est essentiel pour un outil de création!!!).

    De plus, quand on superpose les deux parties timbrales sur le Prophet X, on sent vraiment vite l'effet de "voix coupées" ou interrompues prématurément, on peut un peu tricher en mettant un délai ou une reverb. C'est largement moins le cas sur le Quantum, voire très souvent inaudible!

    Plus je le découvre et plus j'hallucine sur les possibilités :bave: :8O: Hier j'ai samplé (c'est très très facile) un son de base de l'OP-1. Je l'ai transformé en granular et là, si on ne pousse pas trop les curseurs (car ça peut vraiment partir loin, voire partir en coui....), on transforme réellement le son en question et on en sort un son enrichi, plein d'harmoniques, et ce très facilement. Je pense que c'est ici qu'on peut vraiment augmenter la richesse sonore du Quantum, qui est déjà riche à la base, sans même utiliser de samples!

    Petite vidéo du premier preset que j'ai créé pour ce monstre + vidéo du 7ème preset que j'ai créé
    6 oscillateurs répartis en 2 parts superposées. J'ai voulu amener le Quantum dans un domaine moins froid et digital que ce qu'on entend dans beaucoup de démos Youtube.






    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.