Tous les avis sur Waldorf Quantum

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :5.0( 5/5 sur 3 avis )
 3 avis100 %
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 11/06/19Test du synthétiseur Waldorf Quantum

    Test du synthétiseur Waldorf Quantum - Vers l’infini et au-delà !

    Le Quantum est un synthé hors normes disponible au compte-gouttes depuis sa première présentation mi-2017. Nous avons pu emprunter un exemplaire et tester le nouvel OS 2.0 beta… Nous a-t-il atomisés ?

Avis des utilisateurs
bioXyd25/05/2020

L'avis de bioXyd"Ergonomie exceptionnelle"

Waldorf Quantum
Ergonomie exceptionnelle et il fallait bien ça pour dompter la puissante bête ! Construction irréprochable, à part peut-être le manque de sorties symétriques auxquelles on aurait pu s'attendre, vu la gamme de la machine et le clavier qui aurait pu être meilleur ("grincement" des touches parfois) ; 4 moteurs de synthèses différents (dont tables d'ondes et granulaire avec import d'échantillons externes) qui se mélangent pour produire des sons à l'infini... et au-delà ! Alors on n'a pas la rondeur des basses d'un analo, mais ce synthé est taillé pour l'ambient, les pads évolutifs et tout un tas de sonorités aussi bien stratosphériques qu'abyssales ... Bref, on n'a pas fini d'essayer d'en faire le tour : plus on gratte, plus on en trouve !
Frédéric 211/03/2020

L'avis de Frédéric 2"Magique et Musical"

Waldorf Quantum
Possédant un Quantum depuis 3 mois je confirme que cet instrument est exceptionnel et très mal servi par ses presets et par la plupart des vidéo de démo.

La combinaison des osc VA et du filtre analogique donne de très beaux sons typés analogiques (c'est pas un OBXa ou un Memory, mais c'est aussi bien qu'un Xpander). En plus, la possibilité de faire du detuning ou des accords de 3 notes avec un seul osc est assez bluffant.

Les tables d'ondes sont magiques, c'est le territoire du PPG et bien plus encore.

Le mode sampler / granulaire ouvre des mondes inattendus, notamment des sortes de pianos préparés qu'on ne peut pas faire avec les workstations.

Les résonateurs sont la porte d'entrée à des sons de type DX ou électromécaniques.

Tout ça est très inspirant et très musical.
CO5MA18/09/2018

L'avis de CO5MA"Choqué, absolument"

Waldorf Quantum
Ça y est, il est là, chez moi, pour de vrai. Et je peux vous dire que ça se mérite un Quantum puisque je l’ai commandé et payé depuis avril et qu’aujourd’hui je suis allé le chercher... à vélo :-D

Je ne vais pas tergiverser et vous dévoiler un test en profondeur. Je ne l’ai que depuis 4 heures. Par contre je vais vous dire un truc sincère et réel: je suis choqué.

Choqué par ce... monstre. Car oui, cette machine est monstrueuse. Depuis le début j’avais des doutes et là j’ai presque envie d’écrire une lettre d’amour à Waldorf, voire même une lettre d’excuse au petit bonhomme à lunettes qui s’est tapé tous les salons avec un monstre sous le bras et des presets dignes d’avoir été créés par Stéphane Collaro et son équipe d’il y a 8000 ans, au moins.

Alors pourquoi je suis choqué?

Et bien parce qu’ayant eu un Prophet X durant 1 mois chez moi et après l’avoir « putzé » dans ses retranchements avec certains sons coriaces pour sa matrice, là j’ai l’impression depuis 4 heures que le Quantum me dit: « Hey, minus, t’essaie de faire quoi là? De me pousser dans les cordes, de me défier? Bah vas-y minus, mais tu vas voir, y’a de la marge... »

Non mais sérieux, je suis choqué.

Déjà j’aimerais saluer la qualité de construction: wouch! Le bouzin est lourd, 18 kilos. Mais rien que les molettes de pitch et de modulations semblent peser 1 kg chacune, c’est impressionnant. Les potars crantés absolument bons, très agréables.

Mais alors là où je suis bouche bée encore maintenant, c’est l’écran et sa très très grande réactivité :8O: Putain merde c’est beau!!!
On a l’impression qu’il n’y a pas de compromis, le synthé a une sacrée gueule avec ses flans en bois nerveux (avec des aspérités, c’est vraiment beau!) et des parties acier/alu.

Et puis moi qui trouvais quasiment toutes les démos horriblement compressées sur YouTube et bien voilà, j’ai trouvé la raison: la raison est que les démonstrateurs sont des gros bourrins qui me donnent envie de leur distribuer des kilos de quiches dans leur appendice nasal: près du potard de volume, il y a un potard de compression!!!! Je hais les bourrins!!!!!

Et voilà bordel, ça SONNE!!!!!!! J’ai déjà créé 10 presets! Et j’ai découvert un truc de fou (je n’avais pas lu le manuel): c’est 3 oscillateurs PAR COUCHE :8O: Un preset, c’est 8 voix stéréo constituées de 2 couches de 3 oscillateurs

Que dire?? Ben je vais vous le dire: si le Prophet X mérite d’être vendu CHF 4000.- alors le prix du Quantum aurait pu être de CHF 6000.- ou CHF 7000.- et ça ne m'aurait pas choqué, cette fois. Ce qui ne veut pas dire que je me le serais acheté, hein.

Autant j’ai adoré le PX autant là on est clairement pas dans la même école ni dans le même niveau. Les qualités du Quantum sont stratosphériques d’après ce que en vois là. Et j’ai encore pas essayé de sampler! J’ai écouté quasiment AUCUN preset. Ça fait 4 heures que je crée des presets via un INIT

J’assume: j’ai versé ma petite larmichette de joie et le dernier à m’avoir fait ça, c’est le Modor et avant lui le PolyEvolver, et avant lui, le CS-80. Point. Soit des synthés qui vont se balader ailleurs, dans d’autres univers sonores.

J’ai énormément apprécié le Prophet X, le Peak, le Solaris. Mais là tout est regroupé et offert avec une cohérence dingue et donc un plaisir de programmation (identique au Modor) qui est loin devant tout ce que je connais actuellement!!! C’est véritablement bien pensé, superbement clair et intuitif.

Bon j’y retourne car de toute manière, la suite ne serait que succession d’adjectifs positifs...

Bravo Waldorf, ton nouveau Q est énorme et carrément bandant!

ps: c'est un avis à chaud après 4 heures passées avec la bête. J'ajouterais des EDIT s'ils s'avèrent pertinents, en bien comme en mal, croyez-moi!

EDIT, jour 2:
Et bien le Quantum m'impressionne réellement. Sa qualité de fabrication est dingue mais surtout l'architecture interne, la manière dont sont présentées les informations, les valeurs que l'on modifie...

Un exemple, venant de la comparaison avec le Prophet X. Sous le Prophet X, on gère des samples et les formes d'ondes ne sont même pas visibles sur l'écran principal, qui a beau être OLED, reste MINUSCULE! Donc pas de visualisation des samples sur un synthé orienté... samples.

Et bien sur le Quantum, l'écran est SUBLIME! Mais surtout, il y a une vraie interaction entre ce que l'on fait et ce que l'on voit! Exemple: moi qui adore boucler les enveloppes et bien en jouant sur le decay de l'enveloppe bouclée, on voit parfaitement le nombre de répétitions du decay qui s'ajoutent au fur et à mesure que l'on augmente sa valeur!

C'est fluide: dès qu'on touche un potard, l'écran indique les informations le concernant. Et puis l'architecture interne est bien allemande: carrée, mais pas du tout austère ou rigide. D'une simplicité affligeante!

Ah oui, une dernière chose. Grand fan et grand utilisateur de Falcon, je peux vous dire qu'avec les sons que j'ai créés hier soir, sur une seule Part, et bien le processeur de mon iMac 2015 (64 gigas de ram) me supplierait de me calmer.
Y'a même pas de débat possible en ce qui me concerne. D'un côté il y a un outil informatique puissant mais très gourmand en ressources et de l'autre côté un synthé, qui est un synthé et qui reste un synthé: on structure et on sculpte le son sans se soucier de ce genre de problèmes :bravo:

EDIT, jour 3:
J'ai osé parcourir quelques presets hier soir. C'est comme une grosse blague pour certains, tellement ils sont grotesques et clichés. Un peu comme pas mal de presets sur le Montage. Bref: c'est à 90% pas du tout intéressant! Néanmoins certains presets font briller le Résonator. J'adore ça.

Ce synthé est énorme. Dans un futur proche ça pourrait vite devenir le Roi de la recherche sonore, de l'ambient digitale...
Franchement c'est affolant!

Je ne sais pas de quels processeurs il est équipé mais c'est violent, très puissant.

Hormis le son, la grande différence notable à mes oreilles avec le Prophet X c'est que bien qu'ils soient tous les deux multitimbraux (2 parts), passer d'une partie à l'autre avec le Prophet X génère une courte interruption dans le son. Faut oublier ce genre de geste en live ou durant une session de vidéo Youtube en ce qui me concerne! C'est pas du tout le cas sur le Quantum et ça, c'est juste excellent. On a vraiment l'impression d'être dans un processus créatif sans heurt, c'est fluide et tellement bien pensé (je sais, je me répète, mais c'est essentiel pour un outil de création!!!).

De plus, quand on superpose les deux parties timbrales sur le Prophet X, on sent vraiment vite l'effet de "voix coupées" ou interrompues prématurément, on peut un peu tricher en mettant un délai ou une reverb. C'est largement moins le cas sur le Quantum, voire très souvent inaudible!

Plus je le découvre et plus j'hallucine sur les possibilités :bave: :8O: Hier j'ai samplé (c'est très très facile) un son de base de l'OP-1. Je l'ai transformé en granular et là, si on ne pousse pas trop les curseurs (car ça peut vraiment partir loin, voire partir en coui....), on transforme réellement le son en question et on en sort un son enrichi, plein d'harmoniques, et ce très facilement. Je pense que c'est ici qu'on peut vraiment augmenter la richesse sonore du Quantum, qui est déjà riche à la base, sans même utiliser de samples!

Petite vidéo du premier preset que j'ai créé pour ce monstre + vidéo du 7ème preset que j'ai créé
6 oscillateurs répartis en 2 parts superposées. J'ai voulu amener le Quantum dans un domaine moins froid et digital que ce qu'on entend dans beaucoup de démos Youtube.