Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Acheter neuf Arturia PolyBrute

  • Audiosolutions En stock / NC 2 199,00 €
  • Bax Music En stock / Livré en 48h 2 385,00 €
  • Woodbrass En stock / Livré en 24h 2 399,00 €
  • Global Audio Store En stock / Livré en 24h 2 399,00 €
  • Univers Sons En stock / Livré en 24h 2 399,00 €

Annonces PolyBrute

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.8/5 sur 4 avis )
3 avis
75 %
1 avis
25 %
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis
padvibepadvibe

l'interface de rêve. 5eme version de mon avis

Arturia PolyBrutePublié le 11/10/21 à 09:45
Mon achat a été déclenché par les avis 5 étoiles et le test qui donne 9/10. je souhaite quand même apporter des bémols pour que ce produit aille vers les personnes qui en seront heureuses, et elles seules.

L'interface
les +
> Le nombre de contrôleurs en accès direct (idéal pour du live), dont l'aftertouch. --> hyper ludique. un néophyte peut sortir une nappe extraordinaire rien qu'avec le premier preset d'usine. Un régal. bravo et merci. (synthèse et contrôle de la synthèse en temps réel énormément plus jouissifs que le ModX).
> L'originalité du contrôleur Morphée.
> La matrice tellement plus facile à utiliser que celle du Microfreak (pour comparer avec un autre produit Arturia).
> le...…
Lire la suite
Mon achat a été déclenché par les avis 5 étoiles et le test qui donne 9/10. je souhaite quand même apporter des bémols pour que ce produit aille vers les personnes qui en seront heureuses, et elles seules.

L'interface
les +
> Le nombre de contrôleurs en accès direct (idéal pour du live), dont l'aftertouch. --> hyper ludique. un néophyte peut sortir une nappe extraordinaire rien qu'avec le premier preset d'usine. Un régal. bravo et merci. (synthèse et contrôle de la synthèse en temps réel énormément plus jouissifs que le ModX).
> L'originalité du contrôleur Morphée.
> La matrice tellement plus facile à utiliser que celle du Microfreak (pour comparer avec un autre produit Arturia).
> le glide fonctionne aussi en mode poly (pas réservé au mode mono)
Les - :
> ne programme rien en autonomie, ni avec Linux. Sans un Windows et sans un Mac, une fonction aussi essentielle que sauvegarder un son que l'on a personnalisé est juste... impossible. j'ai bien plusieurs emplacements utilisateurs, mais impossible de les utiliser sans Windows ou Mac.
> Un bouton "hold" note par note serait bienvenu (mais aucun synthé n' a ça, à ma connaissance).
> comme précisé dans le test : pas d'entrée audio. les effets du Polybrute restent réservés au traitement des sons du Polybrute.
> il y a pléthore de commandes, mais il y a aussi quelques redondances (plusieurs manières d'avoir un seul et même effet).

Les sons
> c'est un vrai instrument, créateur de sons inédits, avec son caractère propre (et non pas un simple lecteur d échantillons)
> La sonorité est très supérieure à celle du Microfreak, mais c'est le même univers sonore underground.
> la qualité sonore est supérieure a celle du ModX
> Le Polybrute a une synthèse avec beaucoup plus de possibles que le Modx (mais le modx est davantage polyphonique, ça compense).
> Le polybrute excelle dans certains sons bien hard, rétros, tristes, planants, distorsion électrique, ou psychédéliques.
D'une part les sons sont infinis car les variations subtiles en temps réelles sont multiples, jouissives, géniales. D'autre part, une fois écarté toutes les dissonances désagréables que l'on peut obtenir, les possibles semblent beaucoup moins infinis. les preset d usine sont majoritairement à ch**r mais une quinzaine sont remarquables.
> De base, le Polybrute procure un agréable son sub, un noise plus ou moins distordu, puis des aigus (j apprécie le metalizer notamment). mais il ne génère qu'un son assez terne et desagreable dans les mediums. le travail des parametres va transformer totalement ce son de base pauvre... mais jusqu'à un certain point seulement : d'où ma réjouissance de garder à côté un clavier avec des sons échantillonnés, pour apporter chaleur et richesse dans les médiums et leurs harmoniques (j'ai le mod x, mais je serais curieux de tester le Montage, réputé avoir une meilleure carte son intégrée).
> Le Polybrute permet de créer notamment des superbes nappes (mélangeant basses, suraigus, noise, reverb, distorsions, le tout en mouvement), il permet quelques puissants effets string, l'équivalent de quelques power guitar, des effets métallophones, un effet clavecin, des basses, des orgues, et des instruments virtuels ressemblant à des instruments folkloriques imaginaires un peu style Dead Can Dance.
mais il n'apporte que rarement l'harmonie procurée par de vrais instruments. il n'est donc pas envisageable de ne composer qu'avec le polybrute.

La qualité de fabrication
si je classe les synthés que je connais, ça donne :
Polybrute > ModX > Reface > microfreak
En outre, j'adore les panneaux de bois du Polybrute.
> Les 20 kg (le coté live gagné par les nombreuses molettes est perdu par l'immobilité d'un engin aussi lourd. De ce côté là merci Yamaha d'avoir créé un ModX transportable). Le ModX, comme le Polybrute, rentrent dans le Thomann keyboard bag 2 à 33€, cela dit au passage.
Le Polybrute rentre parfaitement sur la table ordinateur 100 x 36 cm de la série Ikea Jjallbo.

* *
Dans l'échantillon musical ci-joint, j'associe le Polybrute au ModX pour compenser la pauvreté des sons moyenne fréquence du Polybrute par la chaleur d'un simple "warmpad" du ModX (et j'aurais pu choisir tant d'autres sons du ModX pour apporter de la chaleur).

Extrait audio : 0 -10 sec : que le Modx
10 – 22 sec : que le Polybrute
22 – 57sec : polybrute + modX
57sec – 1min 22 : polybrute seul
1mn 23 – 1mn36: poly + modx
1mn36 - 5min 56 : polybrute seul : divers preset d'usine, avec effets du morphée et/ou ruban et/ou aftertouch
Lire moins
»
casatisioscasatisios

Faut pas se plaindre...

Arturia PolyBrutePublié le 25/04/21 à 16:22
Studio. Musique en général planante.
Appareil qui semble de très bonne facture. J'ai eu peur en recevant le colis, car il est écrit en gros sur le carton "Made in China" ! Eh oui, conçu en France, fabriqué en Chine et site en Anglais. Pas de quoi être fier.
Mais c'est du solide. Et en plus, beau. Rien à dire de ce côté-là. Et pour le clavier, effectivement peu épais et même souple, la solution se trouve dans les sons. En effet, certains sons changent en fonction de l'appui sur les touches, et la souplesse du clavier y participe. Il faut faire un léger effort pour jouer le 2e son, ce qui évite de le jouer si on ne le désire pas (Aftertouch, quoi). Mais le clavier ne me semble pas très...…
Lire la suite
Studio. Musique en général planante.
Appareil qui semble de très bonne facture. J'ai eu peur en recevant le colis, car il est écrit en gros sur le carton "Made in China" ! Eh oui, conçu en France, fabriqué en Chine et site en Anglais. Pas de quoi être fier.
Mais c'est du solide. Et en plus, beau. Rien à dire de ce côté-là. Et pour le clavier, effectivement peu épais et même souple, la solution se trouve dans les sons. En effet, certains sons changent en fonction de l'appui sur les touches, et la souplesse du clavier y participe. Il faut faire un léger effort pour jouer le 2e son, ce qui évite de le jouer si on ne le désire pas (Aftertouch, quoi). Mais le clavier ne me semble pas très fragile pour autant. Ça surprend un peu au début, c'est tout.
N'étant pas un grand spécialiste technique, j'ai commencé par les presets, mais on est vite tenté d'aller bidouiller un peu, notamment avec le morphée ou le ruban, le glide ou le arp. Mais les presets ne sont quand même pas mal, et sont une bonne base pour l'imagination. Dans l'ensemble, ils sont bons, à part quelques trucs peu avenants. Je n'ai jamais compris à quoi servait les percussions sur un clavier de ce genre. Mais c'est moi, bien sûr.
Petit reproche, et j'aimerais savoir si d'autres ont eu cette sensation, mais sur certains sons, les basses manquent de jus et surtout de profondeur. Un peu décevant. A tel point que j'accompagne pas mal de sons avec mon Korg de la main gauche pour plus de relief. Après, il faut bien sûr trouver les bonnes combinaisons, et ce n'est pas en 15 jours que je vais y arriver. Je pense que dans 2 ou 3 ans, je découvrirai encore de nouveaux sons.
Niveau création, le mode d'emploi, en Français (!!!) est assez clair. Il y a du boulot et des heures de découverte.
Bref, je ne suis qu'un amateur, mais je pense que l'investissement est très intéressant, et malgré des basses pas assez moogiennes, on ne peut pas être déçu du PolyBrute.
Je laisse la littérature technique à plus professionnel que moi. Pour moi, seul le son compte, et il est bien là.
Les + : la diversité et la qualité du son
La solidité et la beauté
Mode d'emploi assez clair en Français
Assez facile d'accès. Réglages clairs.

Les - : basses pas assez péchues
Manque de clarté sur certains passages du mode d'emploi.
Lire moins
»
graal7graal7

bon synthé analogique dans les traces du matrixbrute.....

Arturia PolyBrutePublié le 18/04/21 à 16:07
mon avis va etre relatif car forcement on compare par rapport a ce que l'on a pu connaitre ou bien ce que l'on possede deja.
je m'etais dit que si un jour une marque francaise sortait un analo polyphonique je n'hesiterais pas a l'acheter.....surtout apres le rsf polykobol 2 il y a qq années qui m'a bien fait rever...
bon pour le coup il m'a fallu attendre 7 mois entre la commande et la reception (une histoire de pangolin qui bloqué la sortie d'usine en chine apparement ???).je possede deja un matrixbrute et j'aime beaucoup (pour moi le meilleur synthe analo mono depuis bien longtemps donc je m'attend forcement a encore mieux. je possede aussi un moog one donc l'effet waoouuhh n'a pas eu...…
Lire la suite
mon avis va etre relatif car forcement on compare par rapport a ce que l'on a pu connaitre ou bien ce que l'on possede deja.
je m'etais dit que si un jour une marque francaise sortait un analo polyphonique je n'hesiterais pas a l'acheter.....surtout apres le rsf polykobol 2 il y a qq années qui m'a bien fait rever...
bon pour le coup il m'a fallu attendre 7 mois entre la commande et la reception (une histoire de pangolin qui bloqué la sortie d'usine en chine apparement ???).je possede deja un matrixbrute et j'aime beaucoup (pour moi le meilleur synthe analo mono depuis bien longtemps donc je m'attend forcement a encore mieux. je possede aussi un moog one donc l'effet waoouuhh n'a pas eu lieu avec le polybrute.
ce qui ont un matrix brute ne seront pas depaysé par rapport a la structure du synthé ,en gros c'est le meme principe (qui est plutot tres bien).la premiere impression est que :

**le synthé est moins imposant que ce que je pensais mais assez lourd(a peine plus long que le matrix)

**le synthé sonne plus rond et propre que le matrix (plus numerique pour resumé en fait...)

**ca manque un poil de caracteres au niveau du 'grain ')

**la banque d'usine me rappelle les jupiter 6 et 8 roland et korg trident pour les string et les cuivres (prophet 5)
un bon melange !!

** le systeme du morphing est sympa mais on l'avait d'une autre maniere avec les macro bouton du matrix

**je trouve toujours dommage que l'on soit obligé d'utilisé un ordi pour charger les banques de sons
alors que avec une simple clé usb ca marche tres bien sinon.

**dommage aussi que la facade du synthé reste plate (le minimun aurait éte de l'incliné fixe a 15 degrés
ou encore mieux reglable comme le matrixbrute. car si vous voulez mettre le synthé en hauteur (au dessus d'un autre) il faut vraimant le pencher sinon on voit rien!!

voila j'ai plutot mis les points a ameliorer mais on en demande toujours plus (comme 6 voix de poly et pourquoi pas 8)
cela reste une valeur sure et le potentiel est tres grand pour 2.5 fois moins chere que le moog.


Lire moins
»
CO5MACO5MA

Nouveau choc ! Nouveau délice!

Arturia PolyBrutePublié le 24/02/21 à 00:49
Je suis toujours un peu perdu avant de laisser un avis, surtout dans un cas comme ici. Un peu comme avec le Waldorf Quantum, fin 2018.

Je suis dépassé par ce que je ressens, surtout après avoir passé quelques heures encore avec la bête, comme chaque jour depuis maintenant une semaine. Oui, ça fait pile une semaine que j'ai reçu le PolyBrute et je suis comme un véritable gamin... un peu dans le même état que lorsque je me suis retrouvé face au Waldorf Quantum.

Donc celles et ceux qui ont lu mon avis sur cette machine infernale de la firme allemande savent plus ou moins où j'en suis actuellement et dans quel état je me trouve. C'est un état proche de l'Ohio...

C'est pas tous les jours...
Lire la suite
Je suis toujours un peu perdu avant de laisser un avis, surtout dans un cas comme ici. Un peu comme avec le Waldorf Quantum, fin 2018.

Je suis dépassé par ce que je ressens, surtout après avoir passé quelques heures encore avec la bête, comme chaque jour depuis maintenant une semaine. Oui, ça fait pile une semaine que j'ai reçu le PolyBrute et je suis comme un véritable gamin... un peu dans le même état que lorsque je me suis retrouvé face au Waldorf Quantum.

Donc celles et ceux qui ont lu mon avis sur cette machine infernale de la firme allemande savent plus ou moins où j'en suis actuellement et dans quel état je me trouve. C'est un état proche de l'Ohio...

C'est pas tous les jours qu'on est face à une telle machine qui, pour faire court, est aussi passionnante que splendide; sur un plan esthétique et surtout sur un plan musical.

Comme pour mes autres avis sur ce forum, je n'entre pas dans la technique. Le test de Synthwalker est là pour ça, il est "jusqu'au boutiste", profond et vous offre tout ce qui faut savoir techniquement sur cette Brute épaisse (le Poly, pas SynthWalker!)

Moi si ça vous intéresse, je vous offre mon avis à chaud, mon ressenti instinctif.

Ce qui me fait mettre une note de 5 à un synthé, vous savez ce que c'est? C'est quand une machine, de métal et de bois, de plastique et de caoutchouc se fait inspirante. C'est quand un instrument électronique me semble magique et habité par une forme d'âme.

C'est quand on ne sait plus où donner de la tête tellement la machine à de choses à offrir. Et que ces choses qu'elle offre sont bien pensées, bien ficelées, pertinentes et efficaces dans leur rendu.

Ce qui me fait mettre une note de 5 à un synthé, c'est quand je n'arrive plus à décrocher, c'est quand j'embarque le manuel utilisateur (juste excellent au passage) un peu partout. Au salon, sur le balcon, aux toilettes.

C'est quand je n'arrive plus à m'arrêter de créer des sons, aussi!
D'ailleurs, les sons d'usine sont em grande majorité très bons. Et ça, c'est assez rare pour être signalé. Il y a de tout, pour tous les goûts.

C'est quand on se rend compte de la puissance du Morphing (du jamais vu/entendu à ce niveau sur un synthé!) et paradoxalement de la simplicité brutale de son utilisation. C'est totalement dingue, mais vraiment!

La matrice de modulations et la souplesse qu'elle amène. Mais bon sang, que c'est bon! C'est encore une fois d'une simplicité bluffante. Bien entendu, ceux qui ont posé leurs mains sur un MatrixBrute connaissent déjà ce plaisir, mais personnellement je n'ai pas eu cette chance.

Ce qui me fait mettre 5 à un synthé, c'est quand j'ai envie d'écrire une lettre, une vraie, ou une simple carte postale aux créateurs, pour simplement les remercier.
Pour les encourager, pour le futur. Pour qu'ils se dépassent et vont encore plus loin avec leur prochain "Flagship" (mais pas trop tôt non plus, hein :mrg:)

Je mets 5 à un synthé quand, à mon âge et après tous ces synthés achetés, j'ai de nouveau le frisson du débutant. L'excitation du premier "vrai synthé", de la nouveauté extravagante, de l'inédit.

Je mets 5 quand le site ne propose pas la possibilité de mettre 6! :facepalm::mrg::bravo:

J'adore le coup des Snapshots, cette possibilité de prendre des "instantanés" de sons, de les comparer et de ne garder que le meilleur.

J'adore ce séquenceur (puissant, pour un synthé!) qui - test réalisé - se cale mais PARFAITEMENT avec toutes mes autres machines. Encore une fois, rebelote, c'est puissant mais ultra simple à utiliser. Jusqu'à 64 notes, en polyphonique, avec enregistrements de notes bien entendu, mais aussi des modulations! On tourne un potar et... ben ça enregistre. C'est aussi simple que ça, c'est aussi puissant que ça! On a l'impression d'enregistrer avec un séquenceur Elektron... sauf que c'est un synthé analogique moderne qui peut sonner aussi bien vintage que moderne, voire très moderne! :bave:

Les 3 enveloppes bouclables, c'est du pur bonheur; comme sur tous les synthés qui proposent ça. J'adore, je m'éclate vraiment avec ce genre d'option.

Bon, il faut bien trouver des points négatifs ou des améliorations à apporter à ce "Synthé-Univers", sinon on va croire que j'ai déménagé à Grenoble et que je bosse pour Arturia :mrg:

- le clavier est super agréable MAIS les notes blanches me font quand même un peu peur. Dans ma vidéo d'Unboxing (ci-dessous), à la toute fin, on peut voir mon pseudo-test de "key bending" et autant aujourd'hui je me suis un peu habitué, autant j'ai vraiment eu peur le premier jour et surtout au déballage! :8O:

- les effets sont excellents, comme dit plus haut, mais si on pouvait avoir plus de divisions et subdivisions dans les délais, ce serait top! Pour amener encore plus de groove.

- en mode "Presets" ce serait génial si on pouvait avoir une légère lumière Led sur les slots déjà utilisés. Depuis une semaine, je crée tellement de sons que parfois j'ai des doutes quant à l'endroit où je vais "sauver" le nouveau son. Alors pour éviter le carnage, j'utilise le mode Snapshots justement. Un petit Snapshot puis je m'assure que je suis bien sur un slot libre; j'appelle le Snapshot et je sauvegarde à un endroit sûr.

Si je garde UN seul synthé numérique, c'est le Quantum.
Si je garde UN seul synthé analogique moderne, c'est le PolyBrute.


J'ai oublié plein de choses (filtres, arp, navigation via l'écran...) mais comme pour mes autres avis, je reviendrai faire des "Edits". Surtout là je me rends compte que j'écris cet avis depuis plus de 40 minutes et je n'ai qu'une envie, retourner auprès de cette Brute qui sait rester Poly, tout de même.

Et ne m'en voulez pas pour les fautes, c'est écrit dans un élan (un élan?!), dans un trop plein d'émotions.

Juste un dernier truc... MERCI ARTURIA!

Edit 01, 15 jours après: C'est le grand amour, c'est évident! J'ai maintenant développé des dizaines et dizaines de sons. J'adore ce synthé, c'est fusionnel. Voilà à quoi je rêve maintenant (Arturia, si vous passez par là...):
- si les pas du séquenceur pouvaient avoir des probabilités, ce serait énorme
- je sais que c'est sûrement impossible, mais si on pouvait avoir des paramètres du séquenceur qui soient "morphables", ce serait plus que dingue (genre le swing, la durée de la séquence...). Ou alors une séquence par partie (A et B) :bave:
- comme les effets sont numériques, serait-ce envisageable d'ajouter une distortion et/ou un overdrive? Histoire de pouvoir salir un peu plus les sons (pour l'instant j'utilise parfois le ring mod ou le bit reducer, mais une disto serait géniale)





Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Arturia
  • Modèle : PolyBrute
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 15/09/2020

Version polyphonique de 6 voix, avec clavier de 5 octaves et pad Morphée tactile 3D

Distribué par audia

»

Manuels et autres fichiers

Claviers synthétiseurs analogiques concurrents

Autres claviers synthétiseurs analogiques Arturia

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : poly brute

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.