• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Shure PSM 900 notés 5/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.3( 4.3/5 sur 4 avis )
 3 avis75 %
 1 avis25 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
dart26/12/2019

L'avis de dart"Top! "

Shure PSM 900
J'utilise le système Shure PSM900 en remplacement du PSM700 de la marque, perfectible à mes yeux sous bien des aspects. Ce kit est censé protéger mes oreilles face aux hauts niveaux sonores dégagés par la façade, les retours et le batteur, en répète comme en live. Après des années à pratiquer la musique en groupe, je me suis aperçu que je développais des acouphènes.

Mes consultations chez différents ORL m'ont rapidement convaincu de la nécessité d'utiliser ce genre d'appareil. J'ai donc upgradé mon système en passant au PSM900. Comme dit plus haut, j'avais acheté auparavant le "petit" modèle (référencé ci-dessus) mais désireux de garder un contact avec les musiciens, l'ingéson et la foule, je ne l'avais pas beaucoup utilisé. Il faut avouer que le niveau de souffle était assez dérangeant et le rendu sonore plutôt moyen. Avec le modèle 900, rien de tout ça. Le niveau de souffle est grandement atténué et le rendu sonore plus appréciable.

On pourra regretter un niveau de sortie sur la prise casque de l'émetteur assez faible. Pour contrôler un mix en filaire, il faut clairement pousser le niveau au max et encore, le rendu ne me parait pas aussi bon que via l'écoute sans fil. En revanche, l'afficheur sur le récepteur de ceinture (P9R) est très chouette! On peut voir le niveau des deux piles LR6, requises pour le faire fonctionner, si l'écoute est mono ou stéréo ainsi que la fréquence utilisée pour émettre et recevoir le signal. Bon, à propos des piles, pensez à en avoir en suffisance parce qu'elles ne permettent pas de tenir plusieurs répètes! En allumage continu et à volume moyen, on peut tenir 3-4h, pas plus...

L'émetteur est bien pensé également. On a deux rangées de LED verticales qui montrent le niveau entrant. Les deux boutons poussoirs situés à l'extrême gauche du boitier permettent d'adapter le niveau de signal et ainsi rester dans la zone de tolérance (diodes vertes ou oranges, évitez de taper dans le rouge!). En haut de l'écran LCD on trouve le nom du preset et juste en-dessous la fréquence de transmission. Je pense qu'on a encore des informations sur le canal utilisé et la puissance d'émission ainsi que le type de signal (mono / stéréo).

Comme pour les autres sytèmes de la marque, il existe des équerres de fixation pour placer ce demi boîtier dans un rack 19 pouces. Pratique.

Par rapport au PSM700, on sent que ce système est beaucoup plus moderne. La présence des affichages LCD, des boutons poussoirs rétro-éclairés, le design, les LED,... Tout est résolument dans l'air du temps. Au niveau son, comme dit précédemment, on monte en gamme. Avec un bon casque (dans mon cas, un Earsonics S-EM6), on atteint des sommets.

Evidemment, le prix est en correspondance avec le produit mais d'occasion il y a parfois moyen de tomber sur de bonnes affaires, surtout dans le cas où les fréquences autorisées changent et que les boîtes de prod s'en séparent à prix d'or...

Petit à petit, on s'habitue à écouter la musique via ce genre de système mais au départ, ça peut être déroutant d'être isolé du reste de la troupe et du public. Passé les premiers pas, on comprend l'énorme intérêt d'être en mesure de gérer le niveau de signal entrant dans les oreilles ainsi que le confort d'écoute. En effet, avec ce genre de produit et un bon casque, on entend tout sans les problèmes acoustiques que l'on retrouve généralement dans les lieux fermés (fréquences de résonances, fortes réverbérations, effet de masque, etc). On évite aussi la fatigue auditive qui s'installe progressivement lors de longues répétitions bruyantes.

Au final, on a tendance à ne plus vouloir se séparer de ce genre de produit tellement il offre des avantages appréciables.

Pour les prestataires de services ou une utilisation fixe (club, café concert, etc), il est impératif de vérifier les fréquences autorisées lors de l'acquisition de ce genre d'appareil. En effet, les soucis liés à la TNT par exemple ou le risque de contrôle peuvent être deux sources de problèmes potentiels. Pour les musiciens "amateurs" qui se produisent dans des lieux différents à chaque fois, la mise en conformité semble plus relative, de ce que j'ai pu constater dans mon entourage dumoins...

Pour conclure, je dois avouer que je n'ai constaté aucun soucis de décrochage, quel que soit le lieu où j'ai utilisé ce système. Ceci dit, je me suis déjà vu refuser son utilisation par des régisseurs qui craignaient d'éventuels décrochages mais cela ne s'est produit que sur les rares scènes d'envergure que j'ai eu la chance de fouler.
pulvonium20/01/2018

L'avis de pulvonium"Retour Ear Monitor Pro"

Shure PSM 900
J'ai acheté ce système dans le cadre de concerts à entrée payante, avec cachet déclaré, quand mon groupe a eu un producteur.
Je voulais un système pro pour être tranquille, et effectivement je le suis : Peu de souffle et zéro décrochage, aucune interférence notable.
Avant j'avais un IEM 200T de chez Thomann.
Il fonctionne parfaitement . A presque 1300€ le système, c'est le moins qu'on puisse en attendre...
Le boitier récepteur respire le sérieux et la solidité.
L'émetteur rackable est tout à fait sérieux.
Je ne regrette pas mon achat, même si le prix me parait encore ahurissant pour ce que c'est.
Un conseil : Mettez le prix d'abord dans des Ear moulés, et seulement ensuite testez le système HF. Moi j'ai fait l'inverse.... A refaire je prendrais sans doute moins cher.



Edit Novembre 2018 :
J'en suis toujours content. Le prix s'oublie, la qualité reste....
Comme on m'écrit pas mal pour me demander des tuyaux sur les ear monitors, je me permets de re-publier ici une réponse que j'ai faite, ça pourra peut être aider d'autres AFiens :


Retour sur ma démarche :

Moi j'ai commencé il y a dix ans en ear monitor filaire avec le casque que j'ai encore aujourd'hui, un Shure SE425CL.


Je l'utilisais dans une formation acoustique au poste de bassiste, donc pas de souci de niveau. Il n'était pas utile de le pousser, on jouait pas très fort. J'utilisais mon casque avec les mousses d'origine et sur un ampli casque.


J'y suis revenu il y a 4 ans. J'étais chanteur dans un groupe de Rock. Le même casque, toujours avec ses mousses d'origine, et un HF milieu de gamme de chez Thomann. Y avait du souffle, mais pour passer ma voix ça allait. Vu le niveau sonore sur le plateau, je ne mettais rien d'autre, j'entendais suffisamment les instruments comme ça.


J'y suis encore revenu il y a 2 ans, cette fois au poste de bassiste + choriste, mais dans un groupe où les guitaristes n'ont pas d'amplis (ils jouent sur pédaliers et s'écoutent dans des retours). Là c'était plus du tout la même histoire, car passer ma basse + ma voix + les grattes = mon système saturait à mort, le son était horrible.

J'ai incriminé mon système HF, mais l'ingé-son de mon groupe m'a vivement conseillé de passer d'abord par un moulage des ears. Il m'expliquait que une fois les ears moulés, je serais isolé du son extérieur et que je devrais mettre nettement moins de volume dans mes oreilles, donc mon HF suffirait probalement.


Comme on partait sur une grosse prod (un projet de professionalisation du groupe) et que j'avais un peu de sous devant moi, j'ai fait les deux : J'ai investi dans le moulage et dans un HF professionnel.

Je ne peux que donner raison à mon ingé-son : Ce qui change tout, c'est le moulage. Là je suis vraiment isolé, je mets moins fort et le son est plus précis. En outre, le moulage conduit le son au fond de l'oreille (ça va plus loin que la mousse), donc je te garantis que tu t'amuses pas à mettre trop fort...


Pour le PSM 900, oui c'est vraiment un super produit, je ne regrette pas mon choix, mais je pense qu'un système un peu moins cher aurait suffi. Disons qu'avec ça j'ai confiance et je sais que je vais être pris au sérieux.


Quelques idées que je dois rectifier :

- Si tu veux gagner de la place sur scène, ou dans la voiture, tu pourrais être déçu par le ear VS retour : Faut compter la place d'un rack, donc au sol c'est presque autant qu'un retour (sauf qu'il est derrière toi au lieu d'être devant). Comme j'ai pas d'ampli pour le poser, je trimballe un stand laptop. Il faut aussi trimballer les piles, l'émetteur, et une boîte pour le casque (c'est hyper fragile...) donc question encombrement, c'est pas autant qu'un retour mais c'est pas "les mains dans les poches".

- Pour ce qui est de la précision du retour, là y a pas photo : C'est mieux qu'un wedge. Ultra précis. Mais ça implique obligatoirement une balance rigoureuse, et il y a un temps d'adaptation. Autre avantage dont on parle peu : Quel que soit l'endroit où tu te trouves, quel que soit le sens de ta tête, tu as le même son.


Des trucs auxquels on ne pense pas au départ :

- On ne monte pas sur scène à l'arrache avec ça. Faut le temps de l'accorcher à la ceinture, de passer correctement le fil, de chausser les oreillettes...

- C'est un système FRAGILE : Faut faire gaffe à l'antenne de l'émetteur, au récepteur, au casque, faut penser à le ranger dès qu'on a fini de jouer, faut gérer les piles, faut laisser le casque sécher en rentrant de concert si on veut pas qu'il s'oxyde, tu peux plus te jeter dans le public avec ça à la ceinture... Perso je suis maniaque avec mon matos, mais pour les zicos peu soigneux, c'est à déconseiller.

- Si tu perds ton casque, tu peux pas jouer DU TOUT...

- Faut faire très attention lors de l'achat au choix des fréquences (pb de la TNT en France, pb si tu tournes à l'étranger...)

- Personnellement, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ça protège mes oreilles car ça m'isole du volume de cheval qui règne parfois sur scène.



Voilà. Il y a des + et des -

Perso, je ne reviendrais pas au wedge. Même en répète je prends mes ear lol.

Bonne zic !

DamienRH31/05/2016

L'avis de DamienRH"Easy Monitor"

Shure PSM 900
Acheté récemment pour avoir toujours un ear monitor avec moi et ne pas être tributaire du manque de matériel dans les salles ou de matériel pourri ou en mauvais état. J'en ai
utilisé en presta et en tournée, ainsi que d'autre ear d'autres marques (psm 600 shure, ew et ek series sennheiser, psm1000).
Je n'ai pas essayé les grosses série sennheiser, mais par rapport à ce que j'ai utilisé, le psm900 est ce qui se fait de mieux après les psm1000.
Facile d'utilisation, de configuration, qualité de transmission et qualité audio géniales.
J'aime la qualité shure et la portée même avec l'antenne classique, j'aime pas le prix (d'où l'achat d'occasion)... mais la qualité se paye... on commence à le savoir.