Brunetti Pirata 141
+

Brunetti Pirata 141

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Pirata 141, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque Brunetti.


3 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Test Brunetti Pirata 141

Test de la tête d'ampli Pirata 141 de Brunetti

Test de la tête d'ampli Pirata 141 de Brunetti

Le gros son venu d'Italie Qu'est ce qui vient de Modenna, est assemblé à la main, n'est ni rouge, ni surmonté d'un petit cheval mais permet pourtant de franchir le mur du son ? La réponse à cette question tient en 9 lampes et 16 kg : une tête Pirata 141 de Brunetti, si bien taillée pour la musique qu'elle devrait faire du bruit... Lire la suite…

Fiche technique Brunetti Pirata 141

  • Fabricant : Brunetti
  • Modèle : Pirata 141
  • Catégorie : Tête d'ampli guitare tout lampe
  • Fiche créée le : 07/10/2005

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Avis utilisateurs Brunetti Pirata 141

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 3 avis )
 3 avis100 %
Lonewolf31/08/2008

L'avis de Lonewolf

Brunetti Pirata 141
[24/02/2008]

Nous sommes en présence d'une tête d'ampli tout lampe deux canaux qui existe en deux versions :
- Valvemix, qui présente la particularité d'offrir un jeu de lampe de puissance en 6L6 et un autre en EL34, délivrant une puissance de 50w ou 75 lorsque les deux jeux de lampes fonctionnent a 100% (potard de Valvemix a 12h)
- Impact, qui délivre 130w tout en 6L6 et ou le potard de valvemix est remplacé par un potard ... Impact qui est en fait une sorte d'éhanceur.

Pour ma part mon choix s'est porté sur la version valvemix.

Niveau réglages on a :

- Canal clair, un potard de gain (nommé "PRE" ), un equalo trois bandes basique, et un switch "bright" qui va rajouter de la brillance
- Canal saturé, Un potard de gain (et du gain, y'en a, y'en a même beaucoup), une équalo trois bande, un potard de volume pour faire la balance avec le canal clair, et enfin un potard de présence
- deux masters volumes
- le fameux Valvemix

Au dos :

- un sélecteur d'impédance
- deux dorties HP
- une sortie "PRE" qui correspond en fait a la sortie du préamp pour balancer le siganl dans le return d'une deuxième tête (pour faire un mur d'ampli ) ou d'un ampli de puissance
- une boucle d'effet avec un potard de mix
- les fiches pour le pédalier de contrôle (fiche DIN pour le Footswitch d'origine, attention, ce n'est absolument pas du midi), et trois fiches indépendantes pour ceux qui veulent brancher un midi switcher, il y'a aussi des mini toggle-switch pour désactiver chaque fonction

Pour ce qui est de la qualité perçue et de la finition, c'est du haut vol, vraiment très bon, fait a la main et ça se voit, rien à envier à des amplis bien plus chers.

Niveau poids, 18 KG, correct

[31/08/08]

Petite précision au niveau des loupiotes, hormis les EL34 qui sont clairement badgées Sveltana, pas moyen de savoir ce qui est monté d'origine, même en contactant directement Brunetti (pas très causant avec les non Ritals et les non Ricains, qui semblent être leurs principaux marchés), si on apprécie vraiment le son avec les lampes d'origine, c'est moyen, surtout qu'ils ne vendent pas de lampes à leur blase et déjà triées et gradées

UTILISATION

[24/02/2008]
Alors, si l'ampli peut paraitre très simple à régler au premier abord ce n'est pas forcément le cas, oubliez vos réglages de base d'antan, vas falloir se pencher un petit moment dessus pour en tirer la quintessence.

déjà les équalos sont très efficaces, le poncif des mediums creusés tient vraiment du grand nawak ici, votre son se fera en priorité avec le Valvemix et la présence, les équas vous serviront à vous placer en groupe (pour ceux qui pensaient encore que ça servait à autre chose ...)

Pour revenir au réglage de présence, plus vous mettrez de gain, plus il faudra monter la présence au risque de vous retrouver avec un son sourd et très compressé.

Un très bon point pour les potards de master volume, là où bien souvent passé 12h l'ampli est déjà quasi à bloc, ici c'est progressif et efficace sur tout le course (ça fait bizarre de se retrouver avec un master a 12h quand vous avez l'habitude de ne pas dépasser 9h, mais si vous poussez au delà y'a de quoi tuer tout le monde a 2km a la ronde )

[31/08/08]

Pour ce qui est de l'utilisation à bas volume, cet ampli est nettement plus exploitable que mon ancien ENGL, c'est moins claquant et agressif, par contre inévitablement le son est assez terne, c'est un vrai ampli a lampe qui a besoin d'être bien chaud et poussé pour donner.

SONORITÉS

[24/02/2008]

Bon, niveau son, c'est un pas forcément un passe partout, même s'il a une belle polyvalence, je suis moyennement convaincu par le crunch, que se soit celui du canal clair poussé à bloc ou le canal saturé avec peu de gain, même en EL34.

On a plutôt affaire à un très bon canal clair et un excellent canal saturé qui va sans problème du gros rock au metal le plus lourd.

Par contre attention au baffle que vous utilisez, Brunetti vends ses baffles en Jensen, en on sent vraiment que c'est conçu pour aller avec, les Celestions (même si dispo en option) ne sont pas forcément a la fête.
J'utilise actuellement un 4x12 ENGL standard en Celestion V12-60, et même si le résultat est assez énorme on sent bien qu'il manque un petit quelque chose, je vais le remplacer par un 2x12 (histoire de ménager un peu mon dos) en Jensen C12K, auquel je couplerai un peu plus tard un deuxième 2x12 (identique) ou un 1x15 (reste a voir avec quel HP, Brunetti montant un Jensen Neo 15-150 dans son baffle 1215).

Pour finir, le grain est assez unique, on pourrait le positionner quelque part entre Marshall (pour le growl) et ENGL (pour la précision).

[31/08/08]

Finalement, j'ai opté pour un baffle Tubetown avec un seul ElectroVoice EMV12L Black Label (signature Zakk Wilde) et je dois dire que si je n'avais pas du tout été convaincu de l'association Celestion/Brunetti, là je suis comblé, Ce HP permet vraiment de tirer le max de mon Ampli, grain, précision, chaleur, présence, basses, ... tout est là, mieux qu'avec les Jensen.

AVIS GLOBAL

[24/02/2008]

Ca fait une semaine que je l'ai, j'ai trouvé un bon son de base à travailler, et j'ai nettement plus de présence en groupe. Je suis vraiment conquis par la bête.

J'affinerai bien sur mon avis dans le temps et avec un baffle un peu plus adapté, mais pour l'instant, c'est tout bon.

[31/08/08]

Après six mois d'utilisation intensive je suis vraiment ravi de mon achat, j'ai maintenant un son qui se pose bien en groupe. J'ai calé le valvemix a mi-course, le Gain lead aux 3/4 et avec l'EV ça me donne un son qui est vraiment un bon mix du son brit et du son californien, donc finalement entre un Marshall et un Mesa (mais plus JCM 800/Mark IV que JVM/Recto).

Je n'ai pas touché aux lampes, juste une Tung Sol Ecc803S en V1 histoire de gagner un peu de gain, l'EV ayant tendance à gommer un peu.
»
levraicisco24/04/2007

L'avis de levraicisco

Brunetti Pirata 141
Déja dit au dessus

UTILISATION

La config est ultra simple ! Pas besoin d'être ingénieur pour le régler, on a très vite un son qui le fait.
Pour vraiment avoir LE son faut quand même batailler un peu.

Le seul défaut c'est qu'il faut choisir lol : un super clean ou une super disto... Pour l'instant je n'ai pas trouvé un réglage permettant d'avoir les 2.

SONORITÉS

La disto est vraiment très GROSSE, très typée métal.
Le clean est vraiment magnifique et cristalin avec une gratte en simple bobinage. En poussant un peu le gain on obtien un crunch fabuleux, bien rond.

Ensuite vien le Valvemix ! Invention géniale ! D'un coté les 6L6 pour des cleans encores plus beau et de l'autre les EL34 pour la disto bien grasse.

Cet Ampli est vraiment ultra polyvalent !

AVIS GLOBAL

Franchement génial !
Bon il faut y mettre le prix mais honnetement c'ets un ampli qu'on peut garder une vie meme en changeant de style. Le magasin qui me l'a vendu m'a repris mon ancien matos, au final j'en ai eu pour 900€ de ma poche. Mais au final je me retrouve avec un ampli bien supérieur aux marshmall, fender, vox etc... Un conseil : investissez !
»
Hotfuss3402/01/2007

L'avis de Hotfuss34

Brunetti Pirata 141
Type d'amplification: à Tube, c'est la Valvemix c'est à dire de 2 jeux de Lampes : 2xEL34 et 2x6L6. La puissance est de 50W quand un seul jeu de lanpe est activé et 75 W qnad il y a les 2.
Tête 2 canaux, Rhythm et Solo, avec pour chaque canal un Eq dédié + gain : les 3 grands classiques + Presence sur le canal Solo et Switch Bright sur le canal Rhythm.
Particularité : 2 Master level commutable via le pédalier inclus et surtout le fameux Valvemix : réglage qui permet d'avoir soit uniquement les EL34 soit les 6L6 soit de mixer les 2!
Boucle d'effet avec réglage série/parallèle
Housse

UTILISATION

La configuration est classique et très aisée...pas de d'hésitation possible !
On a le son de suite, les réglages sont efficaces. En moins de 20 minutes on régle les 2 canaux pour avoir son propre "bon son", en fait tout les reste du temps on "joue" avec le réglage Valvemix qui est un joujoue fabuleux.
La manuel est très clair. Je pense que d'avoir des notions de base sur le différence de son entre les El34 et les 6L6 peut aider autrement on passera un peu plus de temps dessus mais de toute manière des "Settings de base" sont présents dans le manuel, ce qui peut éclaircir les idées.

SONORITÉS

Je joue un peu de tout avec une préférence pour les musiques avec guitares saturées ( du Rock au Heavy en passant par le Nu).J'ai une Lag montée en Seymour ( Tb4 + Sh2 )+ Charvel en Tb4 .
Cette tête est plutôt typée Rock et Métal ( il y a énormément de gain disponible ) mais extrêmement polyvalente de part le valvemix.
Canal Rhythm avec lampes EL34 seules :avec le TB4 splitté + Bright enclenché on retrouve toute la rondeur, le caractère Vintage du canal clair, avec le gain on passe d'un clean sec vers un clean + épais.Très dynamique toujours Clair et beau, très beau.
Sur le canal Solo avec les El34 seules: avec le TB4 en position double, j'ai adoré les overdrives/disto sans pour autant pousser le gain au max( gain entre 1/2 et 3/4 ): retour direct dans les années 80, Ratt, Dokken, Van Halen. Grosse pêche, son gras, trapu,les notes des solos bien dégagées. Gain à 1/4 : superbe Crunch avec le Tb4 splitté, si on pousse un peu plus le gain, on tend vers le punk ou genre les Red Hot...
Avec les 6L6, sur le canal Rhythm: on voit la différence, c'est flagrant, c'est même troublant à quel point ! : Le canal clair devient de suite plus brillant, moins mat, avec mon Tb4 splitté j'ai enlevé le bright, le son devient plus moderne, plus droit mais toujours harmonieux et toujours beau.
sur le canal Solo : gain à 1/4, le son reste clair mais boosté ( là ou tout à l'heure il crunchait avec les El34 !).Si on pouse le gain à mort ( je peux vous dire qu'il y a du gain !!), égua en V et là boom !!Le gros son moderne des 6L6, méga punch, tranchant, très précis, le son époque black album de Metallica. En gros tout le son des années 90 à maintenant.
Et avec tout cela pas le moindre souffle ou couac! pas le moindre bruit lorsqu'on fait varier le Valvemix !

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis un mois et est-ce que j'ai craqué pour cet ampli? et bien oui ! Septique au départ par le fait d'avoir réellement 2 jeux de lampes différentes dans la même tête, je m'attendai à des sons vranchement moyens, une sorte de compromis et bien non! j'ai été tout simplement bluffé ! En fait vous avez tout simplement 2 têtes haut de gamme en une et là je dis bravo Brunetti et merci à revendeur qui me l'a fait découvrir !
Je l'ai acheté chez Pi-amp, le prix est dérisoire comparé à la qualité de cette tête et surtout comparé à la concurrence qui est restée bien loin derrière.
»

Images Brunetti Pirata 141

  • Brunetti Pirata 141
  • Brunetti Pirata 141
  • Brunetti Pirata 141
  • Brunetti Pirata 141

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : pirata 141, pirata141, brunettipirata141valvemix, brunettipirata141 valvemix, brunetti pirata141 valvemix, brunetti pirata 141valvemix

Forums Brunetti Pirata 141

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.