Peavey 5150 Head
+
Peavey 5150 Head

5150 Head, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque Peavey appartenant à la série 5150.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Peavey 5150 Head

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 25 avis )
 15 avis60 %
 8 avis32 %
Rapport qualité/prix : Excellent
Vic Lebowsky05/08/2017

L'avis de Vic Lebowsky"Un californien pour le métal "

Peavey 5150 Head
Un ampli bien plus polyvalent qu'il n'y paraît , autant exploitable pour jouer du heavy Californien que pour jouer du métal. Du la puissance à revendre un grain bien US et du gain,du gain et encore du gain...

Testé avec un cabinet Peavey 4x12 et une Gibson SG Standard

Deux canaux un "Rythm" et un "lead" agrémentés d'un Switch Bright

Le canal Rythm en clean est malgré une couleur bien spécifique un peu fade à mon goût,mais comme bien souvent dans ce genre de joujou ce n'est pas ce qu.on lui demande en priorité... Mais dans l'ensemble il fait le boulot.

Switchés le canal Rythm en Crunch et attachez vos ceintures la bête s'ébranle directement et commence à respirer convenablement, la saturation est bien contrôlable et fort précise avec son potard de pre amplification et on se rend compte avec les réglages d´équalisation qu'il y a pas mal de sons standard du heavy qui s'offrent à vous.

Avec le Canal lead monsieur Van Halen semble vouloir sortir des HP Sheffield et agriper votre guitare... Bon c'est une image mais on sens la touche heavy Californienne qui transpire des lampes de celui qui risque bien de devenir un sérieux compagnon de route...

Non ce n'est pas vraiment un Soldano ni un Diesel ou un Engel ... C'est un Peavey 5150 il va vous permettre avec son grain coloré et son gain démentiel de passer rien qu'en tournant le potard de pre amp du gros son Heavy classique des 80' au Métal contemporain


Le positif:
120 watts avec du 6l6
Un grain très agréable
Du gain a en revendre
De la polyvalence dans les sons saturés
5150 Quatre chiffres pour vous rappeler la griffe Van Halen qui enrobe cet ampli
Un prix qui reste raisonnable sur le marché de l'occasion
La tête se marie très bien avec le cabinet 4x12 de chez Peavey (heureusement)

Le négatif:
Une seule equalisation pour les deux canaux
Un food switch qui ne permet pas de basculer d'un canal à l'autre
Beaucoup de souffle,un noise gate me paraît indispensable
Devient difficile à trouver dans un bon état



WilliamF30/06/2017

L'avis de WilliamF"Pachidermique"

Peavey 5150 Head
Après avoir joué sur EVH 5150 50w puis sur Peavey 6505+ 112, je continue ma fanatique exploration du son velu Van Halen en m’attaquant à la source : le (gros) 5150 MK1. Figure mythique de l’ampli high gain, copié, recopié, modifié, que vaut le ”premier” 5150 de l’hiftoire des finquante et un finquante ?

Design : Tout aussi mythique que son son, le design du Peavey 5150 est devenu un classique dont peu de détails suffisent pour y faire référence. Quatre gros chiffres argentés, potard chicken head, grille noire, taille et poids de buffle, la sobriété qui se dégage de cette tête en impose, on est pas là pour faire dans la dentelle. La bête, made in USA, n’étant plus produite depuis 2004 (enfin si mais re-brandé 6505), le marché de l’occasion permet donc de trouver toutes les nuances d’usure. Globalement la tête tient bien les années si peu que son/ses ancien(s) propriétaire(s) en ait/ont pris soin.
Personnellement ma tête date de 2004, soit juste avant la transition vers 6505, et présente un état quasi-irréprochable au regard de la réputation de ses ”low quality-component”. Les potards ne crachotent pas, le vinyle est nickel, tout lui laisse présager encore de longues années devant elle (à faire chier les voisins).
+ sobriété, robustesse
– poids, transport difficile avec sa seule poignée sur le dessus

Utilisation : À l’image de son design, son utilisation est très simple. La face avant avec son entré low ou high gain, ses 9 potards avec EQ communes aux deux canaux sur fond métallique (me) rappelle un peu les Marshall JCM et consorts. Les dénominations pre gain et post gain peuvent légèrement dérouter les novices au début, car faisant référence directement à la conception d’un ampli : pre gain pour le signal arrivant dans la section preampli, donc niveau de gain, post gain pour le signal arrivant dans l’ampli de puissance, donc volume. Au delà de l’EQ et presence-resonance communes au deux canaux, chaque canal dispose de son propre contrôle de gain et volume, permettant un ajustement facile entre les deux voicings.
La face arrière est déconcertante de simplicité : send et return de la boucle d’effet, une sortie preamp (pour se brancher sur une autre section de puissance type rack ou autre), entrée jack pour le footswitch, deux sorties cabinet avec selecteur d’impédance et trappe (vissée) d’accès aux lampes de préampli qui permet un changement facile et rapide des tubes. La grille arrière permet un accès facile aux lampes de puissance, assurant par la même occasion une bonne protection et aération (oui parce que ça chauffe).
Le footswitch propose seulement deux fonctions : activer la boucle d’effet et passage du canal Rythm au canal Lead. À mon sens, c’est un petit peu dommage. Une combinaison clean-crunch et lead, comme sur le 6505+112 permettant ainsi plusieurs nuances de low gain, mid gain et high gain au pied lui aurait offert plus de polyvalence en jeu live. Alors certes le 5150II propose cette fonction (avec un meilleur canal rythm), mais tout de même, quand on a qu’une seule pédale dans la loop, ce switch fait un peu doublon. Et quand bien même on en aurait plusieurs à vouloir activer en même temps, une loop externe avec switch regroupant les effets aurait fait l’affaire…
En terme de recherche du sweet spot ultime, le 5150 est plutôt ”straight to the point”. Inutile de passer des heures à tourner les boutons et essayer moultes combinaisons, on branche, on joue. Les potards sont bien progressifs et assez précis pour affiner son son.
+ simplicité, efficacité
– contrôles du footswitch

Son : Qui n’a jamais entendu le doux ronronnement d’un 5150? Il est quasiment impossible d’être passé à coté. D’inspiration Soldano-Marshall à la sauce US, le 5150 est sorti de son statut d’ampli signature rapidement en séduisant bon nombre de chevelus par son niveau de saturation dantesque. Le son est tout simplement énorme, brute et gras tout en étant bien articulé. Il ne faut pas oublier que sa conception remonte au début des années 90 et que donc on lorgne plus vers un gros son, qu’un son metal tight moderne comme bon nombre d’albums aujourd’hui produits le laisseraient penser. En effet sans boost en façade pour resserrer les basses, le low end est pachidermique (sans que cela soit forcement gênant)…
Canal Rythm : oublié ou boudé au profit du canal Lead pour son absence de son clair convenable et un niveau de distortion moindre, le canal Rythm apporte pourtant à mon sens de nombreuses qualités à l’ampli. Grâce au switch ”crunch” on peut naviguer entre du low-gain jusqu’a du high gain façon hard rock musclé. Le voicing étant un poil sombre, ou devrais-je dire plutôt porté sur les basses, avec des mediums naturellement creusés, le switch Bright apporte une clarté non négligeable ainsi qu’un léger boost de gain. Avec l’apport d’un clean boost en façade on peut toutefois atteindre un son clair potable, légèrement saturé, ou un gros high gain en mode crunch. À mon sens, les deux switchs crunch et bright, (ainsi que l’apport d’un boost en façade) confère a ce canal une plus grande polyvalence qu’on ne pourrait le penser. Il offre un petit territoire d’exploration, là où le canal Lead n’est là que pour la grosse satu qui tue. Globalement le son est plus doux et un poil moins ”criard” que le canal lead. En mode crunch, gain à 7-8 on obtient quasiment le même niveau de gain que sur le canal lead gain à 3 avec une saveur légèrement différente, plus vintage.
Canal Lead : C’est là où la magie opère… Le canal Lead fait l’unanimité : la réserve de gain est monumentale. Le voicing, destiné au lead donc solo, fais la part belle aux mediums pour transpercer le mix. Les basses tout aussi gigantesques assoient le son avec la légèreté d’un éléphant. Les aigus apportent clarté et articulation. Le contrôle de gain permet d’épaissir le son à mesure qu’on le monte. Globalement pour un jeu rythmique inutile de monter au delà de 4 ou 5, on garde ainsi une saturation claire et dynamique qui réagit bien aux intentions de jeux. L’apport d’un boost en façade, à mon sens indispensable pour amener le 5150 vers une disto plus moderne, permet de raffermir les basses, leur donnant plus de précision tout en gardant le gras caractéristique de l’ampli, c’est du win-win!
Les détracteurs du 5150 diront que ses aigus apportent un ”fizz” pas toujours apprécié. Celui-ci, faisant partis intégrante de la signature sonore peut toutefois être amoindris avec des speakers moins porté sur les aigus (comme le sont les Sheffield 1200 qui lui sont assignés). Pour ma part je l’ai couplé à deux Celestion Creamback M65 (Greenback plus puissant, Van Halen approved), qui peuvent s’avérer un peu sombre comparés au vu et revu Celestion V30, mais qui à mon sens balance le son de manière plus subtile. Comparaison sheffield/Creamback => voir fichiers audios liés "5150 CreambackM65" – "5150 Sheffield1200"

Au regard de ses descendants, le MK1 s’avère plus brute et vintage dans le sens ou le low end est gigantesque et pas resserré façon modern metal avec un gain plutôt aggressif (une comparaison avec l’EVH permet de bien s’en rendre compte). Mon peavey 6505+ combo s’est avéré très sourd en comparaison, avec un reserve de gain plus faible à réglage égale => voir fichiers audios liés "5150 VS 6505+"


+ son saturés
– son clairs potable inexistant mais ça on le savait déjà un peu…

Pour finir : Ma remonté dans le temps dans l’histoire du 5150 m’a confirmé ce que je pensais, cette tête est un monument au pays du metal, un classique parmi les classiques dont mon addiction est loins de guérir (si tant est que je veuille me guérir), mon préféré pour son son plus roots et raw que ses descendants. Voici une petite cover par mes soins pour entendre la bête :



MrLtd1504/05/2016

L'avis de MrLtd15"Une machine de guerre de 120W"

Peavey 5150 Head
120W à lampes, 5 12AX7 en préamp et 6 6L6GC en poweramp.
Deux canaux avec une equal commune mais gain et volumes indépendant.
Le canal clean (canal rythm d'après Peavey) possède un switch bright et un switch crunch.
Input lo-gain et input hi-gain.
Un potard de resonance et un potard de présence.
Voilà pour la façade.
À l'arrière on a deux sorties baffle en 4/8/16 ohms switchable, une sortie préamp out (histoire de couper le poweramp du Peavey et d'utiliser un autre poweramp).
Une prise footswitch, send et return pour la boucle d'effet switchable au pédalier.

Config très simple pour trouver un son, il est assez aisé de trouver un bon son mais il faut passer un peu plus de temps pour trouver LE son qui vous plaira. Cet ampli a une bosse naturelle dans les haut-médium et ceux-ci peuvent devenir baveux si on monte trop le potard de médium (à mon goût)

Je l'utilise avec un baffle Marshall 1960A jcm800 lead monté en g12t75 mais j'ai eu l'occasion de le tester sur d'autres baffles en concert (mesa, randall, nos) en utilisant une ltd alexi 200 modifié (micro d'origine changé pour un emg-alx et Floyd schaller à la place de celui d'origine) ainsi qu'une ltd v401 montée en emg 81.

Ayant très peu voire jamais utilisé le canal rythm, je vais parler du canal lead.
Et bien il envoie ! On a une tonne de gain sous la main et avec ses 120W à lampes, on a un missile nucléaire entre les doigts ! Personnellement je le met à 4 peu importe laquelle de mes grattes j'utilise, ça génère suffisamment de souffle pour rendre nécessaire l'utilisation d'un noise gate (ISP decimator pour ma part).

Le grain est particulier, des haut-médium bien présent mais limite baveux si on monte le potard de médium, des aigus précis et des basses tout de même présente en fonction des réglages. Cet ampli est capable de nombreuses sonorités en fonction des réglages, du black bien froid au heavy-rock bien lourd en passant par le death, dans le domaine du metal il est capable de convenir pour de nombreux style !

Le potard de resonance et de présence permettent de mieux sculpter le son à sa convenance, le premier permet de gonfler les basses et d'alourdir le son tandis que le potard de présence permet de l'éclaircir sans perdre en précision.

Couplé avec mon baffle et peu importe la guitare que j'utilise, on a un son d'une grande précision qui ne laisse pas le droit à l'erreur ! Les notes sont bien définies, des harmoniques à gogo qui percent, même en creusant les médiums on perce dans le mix sans soucis ! On peut même avoir un son relativement moderne par rapport au grain naturel de l'ampli en creusant un peu les médiums. Avec sa bosse naturelle dans les haut-médiums, il percera dans le mix d'un groupe plutôt facilement sans pour autant bouffer les fréquences graves de la basse.

Les réglages que j'utilise (canal lead) à titre indicatif:
Gain: 4
Bass: 6,5
Medium: 4
Treble: 6
Resonance: 4
Presence: 6
Post-gain (volume): dépend de la salle où je joue mais le plus souvent je suis à 3

Avec ces réglages, j'ai un son idéal pour mon groupe de death black avec la alexi 200 tandis qu'avec la v401 et en montant la resonance à 5, c'est le feu pour mon groupe de heavy-rock !

On a entre les mains une machine de guerre prête à tout détruire sur son passage, cet ampli est idéal pour le metal ! Pour savoir ce que vaut le clean, lisez d'autres avis je ne l'ai quasiment jamais utilisé donc je n'ai pas le recul nécessaire pour en parler.

Je recommande clairement cet ampli pour tout guitariste metal cherchant un gros son (même pour le metalcore, un ami l'utilise dans son groupe de modern metalcore et c'est le feu !). Par contre, engagez un roadie ou ayez un dos en béton car cette tête pèse super lourd ! J'ai plus de mal à la porter que mon 4x12 Marshall c'est pour dire

Pour 700€ je regrette absolument pas mon achat et à moins que je change de style de musique ou que je trouve un ampli plus léger avec le même grain
tylun16/12/2014

L'avis de tylun"Plus polyvalent qu'il en a l'air..."

Peavey 5150 Head
Cet ampli est destiné à presque tous les usages, j'entends par là qu'il faut avoir un peu d'expérience pour le faire sonner.

je l'ai acheté il y a un an et demi après avoir vendu ma tête marshall tsl 100 ( plus d'options que le peavey mais moins pêchu... enfin ça reste mon point de vue hein !!).

J'ai eu pas mal d'amplis avant celui-là:
_ peavey spécial 112 ( ça date!!), marshall jcm 900, line6 axsys 212, mesa f50, stack marshall jcm 2000 tsl 100 et enfin le peavey.

Bon alors pour en revenir au peavey j'avais flashé dessus il y a plusieurs années en essayant la version combo dans un magasin. J'avais été bluffé par la dynamique de ce matos et la réserve de gain!!!
Evidemment pour le métal c'est du pain béni dû à la tonne de gain que produit cet ampli perso je le pousse rarement au dessus de 5. Le controle resonance est vraiment impressionnant ça fait trembler les murs!!
Après on peut aussi faire du blues avec. Suffit juste de baisser le volume de la guitare..du coup perso ça me fait limite trois canaux. le canal rythm en son clair et le lead sur 4/5 au gain que je fais varier avec le volume de la guitare pour avoir un son crunch ensuite je remonte et paf un son lead à décorner les boeufs.

Je pense avoir trouvé mon graal même si il y a surement mieux mais certainement pas au même tarif!!! la version II doit être pas mal avec la double équalisation mais j'ai pas encore eu l'occasion de l'essayer.
Echo tango27/07/2013

L'avis de Echo tango"la bête est lachée!!!"

Peavey 5150 Head
5 x 12 ax7 en preamp 4 x 6L6GC en puissance. 2 canaux EQ partagé. Controles de presence & resonance itou.120 watts à vos pieds...

UTILISATION

le manuel vous indique au moins le mode de fonctionnement du footswitch (jack stereo obligé pour piloter la boucle d'effets et le switch de canaux). Pour obtenir un chouette son il faut ouvrir le volume et ses oreilles...

SONORITÉS

L'EQ est très efficace. Je joue avec des grattes équipées en Seymour Duncan SH4/SH2, EMG 85, et Seymour vintage rails et Hot Rails. On arrive toujours à en tirer un chouette son. Faut chercher c'est tout, mais ça prend pas des plombes. Pour info je branche un 4X12Framus équipé en V30 (recablé par mes soins) et ça envoie!!! Ceci dit ça reste un ampli orienté "metal/rock"... pour mon plus grand plaisir!!!
Update 19/11/2013 : j'ai récemment acquis un baffle 4x12 Mesa Boogie Triple Rectifier (Celestion V30) et la tuerie est maintenant plus que totale!!!

AVIS GLOBAL

Une bête de hard'n Heavy. Avant d'en dire du mal essayez le et laissez vous séduire. Acheté d'occase je l'ai retubé (lampes d'origine rincées...)Perso j'adore cette bestiole qui crie "rock'n roll" à chaque note
dad99810/12/2011

L'avis de dad998"Une valeur sure!"

Peavey 5150 Head
Tous a été dit avant

Petite précision indestructible jamais eut un problème avec.

UTILISATION

Configuration plus que simple
Le manuel suffit amplement vu l'ampli

le son est facile a avoir mais cela dépend beaucoup du baffle utilisez et le style voulue.


SONORITÉS

toujours put avoir le son que ce soit avec mes 7 cordes ou mes autres guitares.
j'ai meme joué dessus avec une telecaster pour un projet alternatif et j'ai eu le son

je l'utilise surtout sur le canal lead
le son claire pour le peu que je l'utilise un équalizer avec un chorus ou un phaser dans la boucle et sa passe(c'est pas du fender mais c'est correct pour quelques plan en son claire dans du gros metal)

le crunch que perso j'utilise pas marche bien et prend très bien les overdrives
un collègue l'utilise en poussant le gain et avec une od sa marche fort .

son seul défaut pour moi le souffle

AVIS GLOBAL

je l'ai depuis 14 ans environ et même si des fois je l'ai boudé je ne l'ai jamais vendue

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?
de trop et surtout beaucoup de preamp ampli en rack et je suis toujours retournez dessus.
ce que j'aime le plus en lui son potard de résonance et qu'avec lui tu sort toujours du mix
Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? .
sans aucun doute j'envisage même de lui offrir une 2eme vie en le faisant modifié pour l'améliorer.





wardho20/11/2011

L'avis de wardho"Elle étais faites pour moi"

Peavey 5150 Head
Tous a été dit bien avant , et mieux expliqué , que je ne pourrais le faire.

UTILISATION

Config super simple.

Le son est facile a obtenir , mais encore faut il savoir ce qu'ont recherche !

SONORITÉS

C'est là , que je vais écrire un peu plus !!!!!!!!

J'ai possédé plusieurs tetes avant celle-ci. J'en ai pas eu 100 , mais 2/3 et pas des moindres. J'ai commencé avec une tete tech 21 trademark 300 , puis j'ai eu une peavey triple xxx , et enfin , jusqu'a il y a encore 2 semaines , une mesa dual recto.

Y a pas a dire , une mesa ça sonne , mais je n'ai jamais réussi a trouver " LE" son qui me convenais et celà en 2 ans. A force de chercher , je suis arrivé a la conclusion que cette tete n'etais pas faite pour moi! Avoir , un mesa juste parce que c'est mesa , ne m'interressais plus.
Puis au fil de mes recherches , je suis tomber sur la 5150 , une tete que je connaissais de reputation.

Alors , là ont en viens au sujet qui nous interresse.

Le canal clean : tres droit et froid. Si vous chercher , un son clean de tueur sur cette tete , passez votre chemin. Le clean , est pas immonde , faut arreter , mais c'est pas l'exctase. Perso , je met en micro manche et ça passe bien

Canal crunch : Je l'utilise pas pour l'instant , donc pas d'avis.

Canal lead : son tres puissant , et précis , tous ressort dans le mix , une vrai bete de guerre. Ca rujit là dedans ( a ce momment là mon doute sur l'echange avec le mesa + 600 euros pour ma poche , s'envole , et je me dit , cette tete est faite pour moi). Le son est plus serré , que d'autres tetes americaines . Je bouffe le deuxieme gratteux du groupe avec sa single en harmonique. Par contre le son mesa + peavey , se melange a merveille :) )))

C'est un son de fou , couplet a une esp eclipse......

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis peu , mais le recul que j'ai sur d'autre tete , ne m'empeche pas de dire , que je suis tres content de mon choix.

La tete pese lourd , mais c'est du costaud , ça se vois direct. Pour moi le rapport qualité prix , est sans pareil. Un son/qualité/ prix innégalé.

A mon gout , ne jouez pas cette tete sur un cab orange...........beurkkkk...........J'ai joué cet aprem sur un cab , mesa , et waouhhhhhhh , la claque......

Je referais ce choix sans hésiter , et je dirais meme que j'aurais dus , le faire avant ce choix.
bayboushe05/11/2011

L'avis de bayboushe"Une sacré bête cette tête !"

Peavey 5150 Head
tout à été dit bien avant à ce niveau.


UTILISATION

Utilisation on ne peut plus simple : un canal rythm et un canal lead, une équa générale, un potard résonance et un potard présence, rien de plus.
Tout à middle, le jack branché dans la guitare et on fait péter les watts.
Les réglages peuvent être très fins selon le bafle associé (personnellement l'ayant eu sur un bafle orange 4x12 et un marshall 412a, je me permet de dire ça).
Donc utilisation très simple

SONORITÉS

Une tête de métalleux fou furieux. Que vous soyez métal, indu, heavt ou black, cet ampli régale d'harmoniques et de sons bien gras et graves (avec une bonne précision dans les aigus).
J'ai joué dans un groupe de heavy-rock, et, personnellement je joue beaucoup de métal, dans les deux cas la tête envoyait ce qu'il fallait.
J'ai testé avec une ltd viper 1000 et une fender james root, les résultats sont différents (évidemment) mais le grain métal reste toujours le même et donne du plaisir à jouer dessus.

Je voudrais faire un petit apparté sur le son clean : OK ce n'est pas un clean à la fender, ok ce n'est pas non plus un clean à la vox, mais avec une guitare qui donne un son bien rond, je vous jure que le clean est plus qu'audible (personnellement je le préférais à l'autre guitariste du groupe qui avait une gibson sur un jvm 410h !)

AVIS GLOBAL

Je l'ai utilisé 4 mois (malheureusement).
Franchement je l'ai vendu à contre-coeur, n'ayant plus de groupe et donc plus d'utilité, j'ai préféré le vendre pour acheter un ampli moins couteux et moins puissant (pour jouer à la maison).
C'est un ampli qui niveau rapport qualité/prix en surpasse beaucoup d'autres.
jm15116/08/2011

L'avis de jm151"A toute épreuve"

Peavey 5150 Head
120 Watts (et non 100 comme les deux derniers avis), tout lampe..Bref tout à déjà été dit.

Là ou je veux ajouter une précision c'est sur sa qualité de fabrication...J'ai eu plusieurs problème avec lui. Ne vous inquiétez pas le mien à presque 20 et c'est tout à fait normal. En fait, les problèmes que j'ai pu avoir ne venait JAMAIS de l'ampli! Ce que je veux dire c'est qu'il est IN-DES-TRUC-TI-BLE!!
Pour l'avoir démonter plusieurs fois je sais de quoi je parle! Le premier problème que j'ai eu : deux lampes griller et cela venait en fait du baffle qui était en cour-circuit. Le deuxième problème : plus de son!! Aie, après un démontage (12 vis), c'était juste un fusible et je crois que c'était de ma faute en plus...pfff

Hé oui, cette ampli est protégé voir surprotéger! Et je doute que l'on trouve la même chose maintenant dans le commerce...
Je m'explique : un fusible pour l'alimentation, jusque là tout va bien...Mais à l’intérieur : 5 fusibles qui protègent absolument TOUT!! Pour le bousiller faut vraiment en vouloir! Vous pouvez le brancher n'importe comment, je doute que vous cramiez un seul composant hormis un fusible...Je n'ai pas osé faire le test. Mais le mien à 20 ans, plus de..oula je compte pas le nombre de concerts et de voyages qu'il a dut faire. Bref, il est en béton armée et il à été conçu pour durée!

Note : 9/10 la perfection n'existe pas.

UTILISATION

Ultra simple...Le manuel peut être utile pour un débutant, perso j'en ai pas eu besoin.

Note : 9/10 la perfection n'existe pas.

SONORITÉS

Avec une bonne strat : il rend bien la dynamique de la strat et respecte sa sonorité. Avec une bonne Ibanez : le son est toujours respecté. Une Yamaha ? Idem!

Un bon son ? Tout dépend ce qu'on cherche.

Pas de son clair ? On peut toujours jouer avec les potards de la gratte ou pas trop attaquer ou encore avec le return de la boucle comme certain le font.

Un son métal ? HAhaha: bien sur! Il est fait pour ça! Il a beau avoir 20 ans, c'est juste une tuerie. "Pouah moi c'est mesa boogie que j'veux!! Jveux un son MODERN" Hé bien mon amis, t'a juste à changer la première lampe de préampli pour une qui arrache un peu plus avec une sonorité plus mesa (entre 20 et 40 euros), et c'est presque l'équivalent. Au pire tu places un equalo dans la boucle pour sculpter le son à ton goût et c'est parti.
Je l'ai prêter à plusieurs groupes : death, hardcore, rock, métal 90's : c'est simple : CA MARCHE! Au pire sur les scènes avec ingé son, he bien tout est dit : y'a un ingé son pour remettre d’équerre tout ça :) .
En plus c'est 120 watts : jpense pas que vous montiez le post gain à plus 4...

Du souffle ? Un ptit noise gate effectivement ou la ptite modif (je ne l'ai pas faite).

Tout les effets passent bien...faut juste savoir les régler...

Enfin et il faut le savoir : le baffle. Avec lui, un baffle pourri ne convient pas (quoi que). En revanche pour profiter de toute sa dynamique : un bon baffle avec des HP de qualités et vous avez l'ampli METAL de vos rêves.

Note : 8/10 juste pour le son clair.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 6 ans maintenant. Je ne le regrette absolument pas ! Avec lui j'ai économiser plus de 500 euros de réparation : suffit de prendre ses mimines, un tourne vis et de l'ouvrir pour guetter la bête. Un volt-mètre dans les papates et tout est arrangé.

Rapport qualité prix : IN-FI-NI! Vous êtes contre la sur-consommation. Vous êtes contre l’électronique "programmée" pour mourir. Haha pour 800 euros il les vaut large! D'accord il a pas 50 equalisations séparées. D'accord le son clair est chaud à avoir (et encore). Mais si vous voulez avoir un son puissant, agressif, rock'n roll ou encore grunge, hardcore..bref si vous savez ce que vous voulez et pour peu que vouliez avoir une bonne disto sans y mettre 4000 euros : c'est lui qu'il vous faut.

Note : 9/10 la perfection n'existe pas.

Avec l’expérience : je refais ce choix. Bon d'accord au pire une LS2 et un ampli fender pour le son clair si je veux vraiment mais alors vraiment être bourgeois. Mais en ce qui concerne la disto : non y'a pas c'est LUI et PERSONNE d'autre!!
STEPHTRUC16/04/2010

L'avis de STEPHTRUC

Peavey 5150 Head
lampe, 100watts, 2 canaux clean et disto

UTILISATION

hyper simple, dur d'avoir une disto simpas "autre que métal", le crunch est d'enfer

SONORITÉS

son clair bien présent avec de l'attaque, mais pas de réverbe. LE SON CRUNCH rock est tres bon, mais la disto c'est un enfer, ça souffle et c'est de suite métal.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 7 ans, aujourd hui je suis revenu a mon premier ampli le marshall jcm 900.J'achetterais autre chose aujourd'hui, mais je la garde dans un coin car des fois le son particulier de cet ampli me manque.