Les compos collectives - Disciple & Spike-db - They're coming
Disciple & Spike-db - They're coming

Compo de Les compos collectives dans le style Inclassable, issue de l'album Saison 44

Avis techniques : Avis artistiques :

Avis sur la compo "Disciple & Spike-db - They're coming"

Cortoni 25/07/2017

L'avis de Cortoni "Du potentiel, mais un manque de relief lié à la batterie"

> Technique 6
Au niveau du jeu, le morceau est globalement bien exécuté. Quelques imprécisions rythmiques subsistent sur la guitare finale son clair, ce qui crée quelques frictions avec son delay très présent.

Côté balances, les sons vont bien ensemble, l'équilibre est correct, même si de manière générale la guitare très au centre nuit à l'intelligibilité de la voix.
Elle pourrait n'occuper cette place de lead que lorsqu'il n'y a pas de voix, et être décentrée (avec pourquoi pas un poil plus de réverb) pour servir d'accompagnement lorsque la voix arrive.
Au niveau son, la batterie manque peut-être de ce petit quelque chose qui la rendrait plus caressante, plus en accord avec le reste des instruments ; par exemple avec un son moins claquant sur les couplets, quelques réverbes bien dosées...

Ce qui m'interpelle le plus est le manque de nuance dans le jeu de batterie.
Le morceau, pourtant plein de relief, n'est pas réellement soutenu dans son évolution par les percussions, sauf sur le refrain où la vélocité au taquet fonctionne mieux que sur le reste, logique.
Un travail sur la vélocité des éléments de batterie au cours du morceau aurait certainement contribué à amplifier l'ambiance.
De la même manière, le jeu de batterie en lui-même aurait pu être plus varié. Ici, la même ghost note de caisse claire à la fin de chaque mesure donne un effet "copier-coller" un peu lassant, c'est assez audible sur le passage à 2:45 où clairement la présence de cette note nuit à l'effet de rupture escompté.
Toujours au niveau batterie, le dernier riff à 4:08 aurait gagné à être lancé par une crash sur le 1er temps, ainsi que par des cymbales plus présentes au long de la partie (charley ouverts, ride...), pour sonner un peu plus "final".

> Artistique 10
Au delà de ça, le morceau est vraiment bon.
On est gratifié de jolies sonorités planantes, que ce soit au synthé, à la guitare, à la voix, le tout porté par une basse impeccable.
Les différents traitements sur la voix sont d'ailleurs très inspirés, dosés avec goût, et entrent pour moi direct dans la catégorie expert.
L'arrangement est également très bon, le morceau respire mais sait envoyer de l'intensité juste quand il faut.
Même si la réalisation du morceau a quelques faiblesses, en terme d'idée, de compo, c'est un sans faute.

Vickibaum 18/07/2017

L'avis de Vickibaum "Bien calé dans le fauteuil les yeux clos ... Hum ..."

> Technique 8
Partie sur une bonne base rythmique, le morceau gagne au fur et à mesure avec la voix en deuxième plan, les nappes et une très bonne guitare. Ca maitrise à tous les niveaux. On regrette presque que la voix ne soit qu'un support d'ambiance alors que le morceau est un excellent support de texte. Très bonnes parties chant.

> Artistique 8
Il y a une histoire qui devrait être racontée ici car le morceau s'y prête avec une montée en puissance bien structurée. Belles harmonies. Du très bon boulot.

Mikro93 18/07/2017

L'avis de Mikro93 "Ils arrivent pour dropper du bon son"

> Technique 10
Alors là, chuis bien embêté, parce qu'il faut minimum 50 mots pour écrire un avis, mais que dire quand tout va bien ?
Ben ouais, c'est cool, ça déchire, ça envoie, c'est du tout bon, voilà quelques mots en plus.
Allez, pour développer, ya une sacrée atmosphère dans ce morceau, et une grand cohérence. C'est de la guimauve pour les oreilles, votre truc. Mention spéciale pour la voix, vraiment vraiment bien.
Sans enlever d'étoile, la guitare solo à 4:00 m'a semblé en-dessous du reste, et la basse jouée en double croches au médiator ne s'intègre pas forcément aussi bien au mix. Pour chipoter...

> Artistique 10
Ouais, c'est bien bien beau, votre truc. A ranger dans la catégorie "Si c'était un album, je l'achèterais". Evidemment, on sent des influences des Doors, et de plusieurs années de rock progressif, mais aussi du Nine Inch Nails, et d'autres groupes post rock...
Sans nul doute un coup de coeur de cette saison, vraiment très chouette :)

props 04/07/2017

L'avis de props "Superbe morceau à améliorer d'un point de vue mixage"

> Technique 6
La basse un peu trop en avant, et la voix peu intelligible. C'est dommage car j'aime beaucoup son grain. Avec quelques menus ajustements le mix deviendrait très bon.
Seule, pour moi, la batterie manque de variations, sa sonorité est un peu sèche, sans relief. C'est vraiment le point faible de l'arrangement, car toutes les autres sonorités sont cohérentes, bien placées.

> Artistique 10
Les parties instrumentales sont un poil longues, mais j'aime bien l'ambiance un peu oppressante qu'ils posent, avec cette contradiction entre la douceur harmonique du Rhodes et les notes qu'il joue.
J'aurais vu un solo sur la dernière partie instrumentale.
Artistiquement, c'est super chouette. J'aime beaucoup ce style.

philrud 27/06/2017

L'avis de philrud "Un mystère bizzaroïde mais très efficace !"

> Technique 10
Bon, je mets 5 étoiles, mais mais mais ... J'ai failli en mettre 4. C'est rageant ! ! !
Car ce morceau est original, il est super bien fait avec une sorte de mystère qui règne tout du long, mais c'est cette voix sous mixée qui est frustrante. Aller, faut pousser un chouillat de plus le potard et c'est bonnard !

Ca sonne très bien en plus, très agréable à écouter. Je sais pas si vous avez le bon matos et/ou l'oreille pour ou bien les deux, mais vraiment bien réglé le son.

Bravo les musicos, il y a de l'idée nouvelle et j'adore ça, ça fait travailler les neurones et en plus c'est moderne. On ne peut qu'être admiratif.

> Artistique 10
Un mystère venu d'ailleurs qui nous murmure un truc incompréhensible, mais qui nous attire comme un aimant attire la limaille.
La magie de l'au-delà, probablement ou une chose inconnue sur terre, mais beaucoup de talent dans cette compote, ça c'est sûr ! Chapeau les gars ! Même les martiens font pas mieux, sûr !