Introduction au studio et au home studio

Espace à l'acoustique soigneusement étudiée, le studio, tout comme son pendant domestique le Home Studio, rassemble tous les équipements nécessaires aux différentes étapes de la production musicale : Micro & préamplificateurs pour la prise de son, convertisseurs et enregistreurs ou ordinateur pour l'enregistrement, console, traitements et processeurs d'effets pour le mixage, et bien entendu un système d'écoute pour contrôler à l'oreille le bon déroulement des opérations.

Un studio est un local dont la construction et les équipements ont été pensés pour les différentes phases de la production audio ou musicale : l'enregistrement, le mixage et le mastering. En général, il comporte au moins deux pièces : le studio proprement dit,  appelé aussi cabine, soit une salle destinée à accueillir les protagonistes que l’on va enregistrer, et une régie depuis laquelle un technicien ou ingénieur du son supervise l'enregistrement, puis édite, mixe voire masterise ce qui a été enregistré.

ProPlus revised2

Acoustique de studio 

Outre la compétence des professionnels qui y travaillent, la première qualité d’un studio d’enregistrement réside dans l'équilibre de son acoustique, travaillé en général avec l’aide d’un acousticien. Au moyen de panneaux, de mousses acoustiques ou différents matériaux absorbant et réfléchissant le son, on s’assure ainsi que le lieu ne présente aucun gros défaut (accentuation de certaines fréquences, réverb trop prononcée) pour réaliser de bons enregistrements dans la cabine, mais aussi pour pouvoir entendre avec précision ce qui a été enregistré et le mixer dans la régie.

Équipement du studio

Ce point réglé, on peut ensuite envisager l’équipement du studio, qui commence par un parc varié de microphones destinés à capter le son des voix comme celui des instruments les plus divers dans la cabine. La plupart du temps, les musiciens seront équipés de casques audio qui servent à donner un repère lors de l’enregistrement (un simple clic, ou une ou plusieurs pistes déjà enregistrées) sans que ce retour son ne s’entende sur l’enregistrement qu’on est en train de réaliser. Évidemment, casques comme micros sont reliés au moyen de câbles à la régie dont l’équipement s’avère beaucoup plus complexe et varié. Suivant les configurations, on peut ainsi trouver dans cette dernière :

  • Iñaki de Bilbao - Lorentzo Records
    Une table de mixage qui constitue généralement le coeur de la plupart des studios car elle permet de préamplifier, mélanger et traiter les différentes sources audio, mais aussi de servir de relais entre les différents éléments de la chaine audio : micros, casques, enceintes, mais aussi convertisseurs, ordinateur et outboards (soit tous les traitements et effets déportés, la plupart du temps au format rack).

  • Des préamplis micros et des boîtes de direct qui servent à amplifier le faible signal des microphones ou de certains instruments électriques pour qu’il puisse être traité et enregistré, sachant qu’on trouve aussi des préamplis micro ou des entrées DI sur les consoles de mixage, les tranches de console ou les interfaces audionumériques.

  • Des périphériques d’effets et de traitements, qui permettent de corriger certains défauts des sources enregistrées ou de les traiter à des fins créatives : égaliseurs compresseurs, réverbérations, delays, etc. Là encore, un certain nombre de ces effets et traitements peuvent être intégrés à la table, ou réaliser par un ordinateur via des plug-ins.

  • Des moniteurs de studio, appelés aussi enceintes de monitoring, moniteurs ou encore plus génériquement écoutes, et qui permettent aux techniciens d’avoir le rendu le plus neutre et détaillé possible de ce qui a été enregistré ou mixé pour pouvoir prendre de bonnes décisions.

  • Un enregistreur qui pourra être, comme autrefois, un magnétophone à bande multipiste ou un enregistreur numérique. Toutefois, l’informatique musicale ayant révolutionné le monde du studio depuis les années 90, il s’agira plus probablement de nos jours d’un ordinateur pensé pour la MAO et équipé par conséquent d’une interface audio et des logiciels nécessaires, dans l’éventuel sillage d’un convertisseur qui permet de convertir un signal analogique en signal numérique comme l’inverse.

  • Un rouleau de gaffer, parce qu’en studio comme à la scène, ça peut toujours servir.

Home Studio 

Profitant de la miniaturisation comme de la baisse des prix du matériel d’enregistrement qui s’est grandement démocratisé au cours des 30 dernières années, le Home Studio ou Project Studio est, comme son nom l’indique, le pendant domestique du studio d’enregistrement. Constitué des mêmes équipements, il diffère surtout de ce dernier par le fait qu’il n’a pas été conçu dans un local dédié, mais au sein d’une habitation. 

Du coin de pièce au grenier aménagé en passant par la cave ou le garage, le Home Studio peut,  suivant le budget comme l’ambition de son propriétaire, recouvrir bien des réalités : le Home Studio d’un Lenny Kravitz est ainsi plus richement équipé que bien des studios d’enregistrement professionnels.

1303979296 812a1c5603 o