Batteries & Percussions
Instruments et matériels audio

Batteries & Percussions

    • Augmenter ou diminuer la taille du texte
    • Imprimer
    • Rss

A propos des percussions et de la batterie

Comptant parmi les plus anciens instruments de musique au monde, les percussions produisent du son par le biais de la frappe ou du grattage d’une membrane ou d’un matériau résonnant.

D’un point de vue strictement encyclopédique, Les percussions se divisent en trois grandes familles : les membranophones dont le son est produit par la vibration d’une peau tendue sur un fût de résonance (tambours, caisses claires, djembés, etc.), les idiophones dont le matériau lui-même produit un son (cloche, cymbale, triangle),  et enfin les cordophones où ce sont des cordes qui sont frappées (Cymbalum, Dulcimer, etc. … et même le piano que nous classons toutefois à part en raison de sa popularité.). 

En pratique toutefois, on tend à distinguer les percussions chromatiques qui proposent différentes notes (carillon, xylophone, vibraphone, balafon) et permettent donc au percussionniste de produire des mélodies et des harmonies, et les percussions non chromatiques qui ne proposent qu’une note (tambours, cymbales, etc.). 

Enfin, on distinguera aussi la batterie en raison de sa popularité. Omniprésente dans toute la musique populaire depuis le XXe siècle (Jazz, Rock, Blues, Pop, etc.), cette dernière est un conglomérat de percussions (cymbales, caisse claire, grosse caisse et toms pour l’essentiel) que l’on installe souvent sur un rack et qu'on joue à la fois avec des baguettes et des pédales

Notez que la batterie se décline dans une version électronique : les percussions qui la composent sont alors remplacées par des pads munis de capteurs qui, lorsqu’on frappe dessus, déclenchent des sons synthétiques ou des samples, soit par l’entremise d’un module de sons dédié, soit par celle d’un logiciel.