• Augmenter ou diminuer la taille du texte
    • Imprimer
    • Rss

Au sujet de la guitare

Avec le piano, la guitare est certainement l'instrument le plus joué au monde car elle concilie richesse rythmique et harmonique tout en restant relativement abordable… et transportable. Acoustique, électrique ou électro-acoustique, elle se compose d'un manche fretté et d'une caisse (ou d'une table) de résonance, sur lesquels sont tendues 6 à 12 cordes qu'on pince pour produire du son.

 

6 cordes sur un manche

En dépit de son succès grandissant dans la musique populaire au début du XXe siècle, la guitare garde à cette époque un inconvénient : elle demeure un instrument à la projection sonore restreinte, qui a bien du mal à se faire entendre au sein d’un orchestre comportant une batterie, une contrebasse, un piano ou des instruments à vent.

Electrification des guitares

Au cours du XXe siècle et des progrès de l’électronique et des microphones, la guitare acoustique, aussi appelée guitare sèche, va ainsi être rejointe par de nouveaux types de guitare :

  • Les guitares électroacoustiques qui sont des acoustiques auxquelles on a incorporé un microphone et son préamplificateur et qui peuvent être jouées sans être branchées, comme de simples guitares acoustiques, ou branchées dans un ampli.

  • Les guitares électriques qui, équipées de micros électromagnétiques, sont pour leur part conçues pour être jouées avec un ampli et uniquement comme cela, la plupart d’entre elles ne proposant pas de caisses de résonnance.

Amplification et effets

Allant de paire avec la création de guitares dotées de microphones, l’amplification pour guitare va se développer tout comme la possibilité de faire intervenir différentes pédales entre la guitare et l’ampli pour produire des effets spéciaux (réverbération, écho, distorsion, etc.).

Pedal rig - Mike Schmid