Ibanez ATK300 [1995-1999]
+

Ibanez ATK300 [1995-1999]

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

ATK300 [1995-1999], Basse électrique 4 cordes de la marque Ibanez appartenant à la série ATK.


7 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 400 € argus occasion : 400 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesAvertissement important

Fiche technique Ibanez ATK300 [1995-1999]

  • Fabricant : Ibanez
  • Modèle : ATK300 [1995-1999]
  • Série : ATK
  • Catégorie : Basses électriques 4 cordes
  • Fiche créée le : 16/05/2018

Cette fiche concerne l'ATK300 originale qui fut au catalogue européen de 1995 à 1999.

General

  • Model Name: ATK300
  • Series: ATK
  • Finish:
    • Amber (AM) [1995-1998]
    • Amber Sunburst (AMS) [1995-1999]
    • Black (BK) [1995-1998]
    • Transparent Black (TK) [1995-1998]
    • Transparent Light Blue (TLB) [1999]

Body & Neck

  • Body Material: Light Ash
  • Neck Material: 3pc Maple
  • Neck Profile: ATK4
  • Fretboard Material: Maple
  • Frets:
    • 22 Medium [1996-1999]
    • 22 Jumbo [1995]
  • Inlays: Black Dots

Electronics

  • Controls: Volume, Bass Boost/Cut, Mid Boost/Cut, Treble Boost/Cut
  • Switch: Character (Attack / Bright / Traditional)
  • Pickup: ATK Triple Coil
  • Special Electronics: 3-band EQ

Hardware

  • Bridge: ATK4
  • Hardware Color: Chrome

 

Source : Catalogues EU 1995-1999

Distribué par Hoshino Europe B.V.

»

Acheter d'occasion Ibanez ATK300 [1995-1999]

Ibanez ATK300 [1995-1999] ATK 300 1996 400 € »

Avis utilisateurs Ibanez ATK300 [1995-1999]

Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 7 avis )
 5 avis71 %
 2 avis29 %
Cible : Rapport qualité/prix :
gysmoo02/09/2018

L'avis de gysmoo"La Basse la plus sou-côtée du marché...!!!"

Ibanez ATK300 [1995-1999]
J'utilise cette basse depuis 6 ans en groupe et pour travailler à la maison.
C'est un modèle fabriqué au Japon (les modèles actuels, fabriqués en Indonésie sont très très loin du modèle Japonais).
La lutherie est irréprochable, la tenue de l'accord aussi, l'électronique efficace.
Le son ressemble fortement à celui d'une Stingray (pas tout a fait le fameux growl typique mais on s'en approche).
Basse clairement orientée rock, un peut trop "percutante" pour le jazz, quoi que... Elle reste très polyvalente.
Même à vide, elle sonne...
Seul bemol, son poids, mais la réponse sonore explique cela...
Je l'utilise aujourd'hui en 2nd basse depuis l'achat d'une Stingray.
Basse très sous-côtée en comparaison à certains modèles vendus d'occasion sous des marques prestigieuses...
A acheter dans réfléchir si vous en trouvez une MIJ
»
pulvonium24/08/2012

L'avis de pulvonium

Ibanez ATK300 [1995-1999]
Je précise que cet avis concerne la première version, fabriquée au Japon : Cache du truss sur la tête et électronique avec de vrais composants.
Je voulais absolument une Japonaise car je possède son équivalent en 5 cordes "made in Japan" dont j'avais pu tester la supériorité sur les derniers modèles fabriqués en Indonésie.

Basse active 4 cordes.
Un seul micro triple bobinage
Egalisation 3 bandes + un sélecteur de bobinages.
Bonne fabrication, du costaud, bonne finition.



UTILISATION

Après avoir beaucoup joué de sa grande soeur en 5 cordes, j'ai retrouvé mes sensations de jeu (manche plus fin évidemment, et plus légère)

SONORITÉS

C'est là que ça a cloché...
Je voulais (désolé de me répéter) l'équivalent de mon modèle 5 cordes.
Je pensais me simplifier la vie pour les morceaux "énergiques" ne nécessitant pas de SI grave.
Ce modèle 4 cordes en était aussi proche qu'on puisse l'être : Même période et même lieu de production, même électronique, mêmes cordes.

Eh bien elle manquait assez nettement de basses, et de personnalité générale dans le son. Quand j'en jouais je ne ressentais rien. Ca sonnait pas comme ma 5 cordes, rien à faire.
Je ne dis pas que le son était mauvais, je dis que je ne trouvais pas ce que je cherchais.
Ma théorie était vraisemblablement fausse : Mine de rien, entre la 4 cordes et la 5 cordes, le corps est un poil moins massif et le manche moins large ; cela influence nécessairement la sonorité.

AVIS GLOBAL

C'était une BONNE basse. Mais elle ne répondait pas à mes souhaits, je m'en suis séparé. Je devrais dire que j'ai fait un heureux ; une Ibanez ATK japonaise se revendait à ce moment super-facilement d'occase...
»
moixjj12/05/2010

L'avis de moixjj"Gros son!!!"

Ibanez ATK300 [1995-1999]
Je possède l'ancienne version fabriqués au Japon. La mienne a un corps teint en noir et verni de façon translucide. C'est pas une croûte noire de 2 cm d'épaisseur. Elle date de 1996 et a un manche épais standard long scale en érâble. Ca lui donne une bonne attaque, bien dure. Pour ce qui est du micro, c'est le célébrissime triple bobinage de l'atk qui est amplement suffisant à mon avis. Pas besoin de lui coller un single coil au manche, c'est hors concept (même Musicman s'y est mis... les fous!). La basse est active et l'électronique fait bien son boulot.
Les caractéristiques sont proches de ma Stingray Musicman. D'ailleurs j'alterne entre les deux suivant l'humeur et les ooncerts.
Voilà, je crois avoir fait le tour. Manque la possibilité de débrayer en passif pour moi (quand la pile est raide, ça rigole plus).

Hop! Je fais un petit upload de mon avis car j'ai acheté une ATK Indonésienne de dernière génération, je vais donc pouvoir comparer les deux. L'instrument est quasi identique si ce n'est qu'elle est un chouilla plus légère que la japonaise (par contre le bois sonne un peu plus "creux". Je teste d'abord les basses en faisant "toc-toc" dessus). L'électronique embarquée est différente (composantes en plastoc). En revanche, côté positif, le réglage du trussroad se fait à la façon des Musicman (et ça c'est chouette) et le le sommet du manche, sous le sillet, a été renforcé (c'est là où ça pète quand ça pète). L'accès à la pile est différent aussi mais là il ne s'agit que du moyen de voir du premier coup d'oeil si on a affaire à une jap' ou à une autre génération.

UTILISATION

Le manche est agréable pour ce que j'en fais (gros stoner qui tâche). Il tient bien en main mais possède un angle très vif qui peut faire mal au bout d'un moment. Ca dépend de ses paluches. Comme le but n'est pas de faire des arpèges à l'octave, le manche n'a pas été pensé pour l'accès aux hautes frêtes. Moi je m'en fiche donc... La basses a un poids correct, il faut bien ça pour faire résonner un instrument. Sinon autant prendre du carton. Elle est bien équilibrée.

Utilisation quasi identique si ce n'est qu'elle est un petit peu plus légère... mais comme expliqué plus haut, un bois plus léger sonne plus poreux donc a moins d'attaque. Après c'est une question de goût mais souvent c'est l'électronique qui doit compenser et on perd de la qualité sonore.

SONORITÉS

Je fais donc du bon gros rock burné comme un taureau charolais. On joue en drop C. Il me faut des basses pas trop brouillon mais puissantes, des aigus qui sortent bien mais sans être criards, une attaque précises et qui puisse percer le mix... et un son qui vrombisse comme une Harley. Je joue sur un rig Ashdown ABM (evo 500II+4*10+1*15) avec une pédale Mazette qui s'occupe de l'overdrive. Le mélange est chouette avec un son puissant et précis mais avec la touche crados qu'il me faut en stoner. Les basses sont vraiment là (donc pas besoin de leur singlecoil au manche). Les aigus claquent bien. L'attaque au mediator est nickel. Globalement le tout est un cran un millième en-dessous de la Stingray mais à mon avis c'est infime. Et va savoir pourquoi cette basse est plus sympathique et surtout les mécaniques sont plus précises que la Musicman(du moins chez mes basses).

Alors maintenant au niveau du son, nous avons aussi une petite différence. Le son de la jap est un peu plus grave et boisé... un petit peu plus old school en fait. Attaquée au mediator, c'est parfait. En slap, c'est nickel et précis sans être criard (ce que je n'aime pas chez les musicman en fait... pardon). Par contre l'Indonésienne a une électronique un peu plus moderne, donc plus claire et agressive. Je ne peux pas jouer avec les deux en utilisant les même réglages (c'est pour ça que je vais l'échanger contre une japonaise quand j'en trouverai une). Un fan de metal peut tout à fait y trouver son compte, ainsi qu'un slappeur qui n'a pas les sous pour une MM mais qui veut un chouette instrument. En jouant avec le sélecteur de micros, on peut toujours trouver des sons plus vintage. Donc ça reste une très bonne basse qui fait plaisir.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis peu et j'ai fait une affaire en or. J'en cherchais une depuis longtemps. Le rapport qualité-prix est hallucinant. J'ai un concert ce week-end et je ne sais pas encore si je prendrai elle ou ma Musicman qui m'a coûté 3-4 fois plus cher. Rien n'est à jeter. Mais attention, pour tirer le meilleur de la bête, il faut évoluer dans le registre du bon gros rock qui tache.

Je reste toujours scotché par la japonaise qui n'est pas la basse la plus chère ou la plus étonnante que j'aie eue... mais qui réuni en un instrument tout ce que j'aime bien. Ca c'est une question de goût. L'indonésienne est un bon instrument mais qui a perdu selon moi un peu du charme 95' de l'ATK... en fait c'est une basse taillée pour ce qui se fait maintenant avec un son plus agressif et plus clair. Je cherche un peu plus de gras personnellement. Mais je le répète, l'ATK reste un formidable instrument pour son prix, avec du vrai bois qui claque.
»
jmarcz14/11/2007

L'avis de jmarcz

Ibanez ATK300 [1995-1999]
La mienne date de 99 elle a du être fabriquée au japon mais assemblée en corée (n° série commençant par FC).
La lutherie est très correcte : fixation du manche dans le corps par 5 vis avec insert, manche 3 parties, touche érable
Chevalet massif et imposant avec possibilité de passer les cordes à travers le corps pour + de sustain (sinon il y a des encoches pour bloquer les cordes qui permettent un changement de corde aisé).
Electronique active EQ 3 bandes + sélecteur micro (double, split, split+filtre).

UTILISATION

Manche assez volumineux mais très confortable. 22 cases donc on a pas accès à des notes très aigues mais l'accès aux dernières cases et très correct, de toute façons je fais pas de tapping de fou (genre pascal mulot, il devient quoi au fait ?)

Un peu lourde, une basse d'homme quoi !

SONORITÉS

La caractéristique principale c'est la tenue des basses. quelquesoit les réglages les basses sont ultra précises. Même avec un son ultra rond genre Reggae dub, ça bave pas, ça sort du mix, c'est le point fort et c'est ça qui la rappoche des musicman pour le son. Ca doit être un grand avantage sur la version 5 cordes (bien que je ne l'ai jamais pratiquée).
Les positions du sélecteurs sont très proches au niveau du grain, un peu plus de basse et de niveau en double.

Après, les aigus sont bien mais les médiums sont pas très biens mis en valeur par l'électronique. L'EQ 3 bandes la rends polyvalente mais toujours avec les basses tendues et précises, on ne pourra pas obtenir de son moelleux comme ceux qu'on obtient avec le micro manche d'une jazz bass certainement à cause de l’absence de micro manche (logique me direz vous) d'ailleurs, celui ci est apparu sur les ATK400 par la suite.
Le coté précis et punchy est vraiment le caractère de cette basse, idéal pour les walking, les plan disco, voire le reggae/dub si on recherche un peu de précision dans les basses.

Le Slap n'est pas en reste la hauteur des cordes et l'abscence de micro manche laisse un accès aisé pour tirer les cordes aigues (encore plus si on retire la plaque!) mais le coté punchy permanent rends le son un peu agressif (à mon goût).

La précision du son vire à l'agressif si on attaque vraiment les cordes et en boostant les aigues.
D'ailleur je sais pas pourquoi ce son ne plairait pas aux métalleux, la précision des basses , l'eq 3 bandes pour couper les médiums et booster les aigues ça rend bien agressif...

Pour tester, j'ai remplacé le micro (par un simple crel JB41) et bypassé le préamp et là ! les médiums sont devenu + chauds les aigus un peu moins aggressifs, en gardant les basses précises. Tout bien quoi.
Actuellement Le selecteur bypasse le préamp donc c'est moins polyvalent.

AVIS GLOBAL

Basse moyenne gamme très bien finie, très bonne lutherie, un peu lourde esprit fender/musicman. Sons typé MusicMan, basses tendues et précises. Passe très bien dans un mix chargé(d’ailleurs ça devrait être un point intéressant pour les métalleux).
Pour moi le grain manquait un peu de chaleur. Le changement de micro arrange un peu.

Pour environ 450E - 500E c'est une très bonne basse, l'électronique aurait été plus soignée ça en aurait fait une excellente basse (mais ça se change l'électronique !!). Ce modèle avait disparu du catalogue Ibanez au profit de la série RD (ultra moche au demeurant), je ne sais pas ce que valent les ATK qui ressortent en ce moment, elle sont certainement fabriquée ailleurs (Corée ?? ce qui n'est pas forcément mauvais, Indonésie ??).

Quand je serai riche j'achèterais une G&L, en attendant l'ATK fait très bien l'affaire.
Ceux qui cherchent ce genre de basse peuvent regarder les L2000 tribute de G&L elles doivent être + polyvalentes avec 2 micros.

Je ne regrette pas cet achat, je vais certainement la garder (toute façon vu que je l'ai déjà un peu bricolée) et peut-être changer le micro et le préamp.... un jour (ou bien virer le préamp et mettre un très bon micro double splittable....).
»

Images Ibanez ATK300 [1995-1999]

  • Ibanez ATK300 [1995-1999]
  • Ibanez ATK300 [1995-1999]
  • Ibanez ATK300 [1995-1999]
  • Ibanez ATK300 [1995-1999]

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : atk300 1995 1999, atk30019951999, atk 300 1995 1999, atk30 019951999

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.