Audio-Technica ATH-AD1000
+
Audio-Technica ATH-AD1000

ATH-AD1000, Casque HiFi/audiophile de la marque Audio-Technica appartenant à la série ATH.

Avis
Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test de l'Audio-Technica ATH-AD1000

test Dans le 1000 ?
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Deuxième casque à passer sur le grill : l'ATH-AD1000 d'Audio-Technica. L'ATH-M50 nous avait impressionnés lors du comparatif des casques à 150€, qu'en est-il avec ce casque haut de gamme ?

Audio-Technica ATH-AD1000

Appartenant au haut de gamme Hi-Fi d’Audio-Technica, l’ATH-AD1000 déçoit au niveau de son conditionnement : une bête boîte en carton, un présentoir en plastique cheap recouvert d’un simili-velours bordeaux et c’est tout. Pas d’oreillettes de rechange ni de choix dans le cordon : vous n’aurez le droit qu’à un câble soudé au casque (il faudra faire gaffe à ne pas l’arracher ou tirer dessus) et sa connectique Minijack, avec, tout de même, un adaptateur vers Jack 6,35. Trouvable aux alentours de 350 €, ce casque joue la carte de l’originalité niveau look grâce à son système 3D Wing. De quoi s’agit-il ? De deux patins situés sous l’arceau principal et qui viennent se poser délicatement sur la tête de l’utilisateur pour assurer son confort. La chose est plutôt réussie même si elle ne parvient pas à faire oublier un défaut ergonomique de l’AD1000 : les coussinets présents sur les larges oreillettes manquent un peu de profondeur et, selon la morphologie de l’utilisateur, une partie de l’oreille viendra toucher le voile fin qui recouvre le haut-parleur. Dommage. Côté technique, Audio-Technica annonce une bande passante allant de 5 Hz à 40 000 kHz et des HP de 53 mm en néodyme, et dotés d’une bobine mobile en aluminium cuivré. Ah, j’allais oublier : le câble de 3 mètres utilise du cuivre désoxygéné… Espérons que ce ne soit pas préjudiciable à ce casque appartenant à la gamme ‘Air’. 

L'avis de Los Teignos

Lou Reed - Walk on the wild side 

À ma grande surprise, l'Audio-Technica est très loin du séduisant ATH-M50 que nous avions testé dans la gamme à 150€. Si ce dernier offrait un bas relativement charnu, on est ici en présence d'un casque qui mise tout sur les aigus au détriment des graves, dans un registre assez voisin du k702, avec moins de basses. Les attaques des guitares sont ainsi mises en valeur, mais la contrebasse et le kick perdent du corps, tout comme la voix du chanteur. La spatialisation est en revanche convaincante, avec des sources se détachant bien dans l'espace.

Audio-Technica ATH-AD1000

Gorillaz - Feel Good inc.

Rien à dire sur les aigus qui offrent une bonne spatialisation et un détail appréciables sur les subtilités du mix. En revanche, les basses manquent cruellement sur ce style de musique, que ce soit au niveau du kick ou de la ligne de basse. Dans le même genre en haut, l'AKG 702 s'en sort autrement mieux selon moi.

The Raconteurs - Consoler of the lonely

Sur ce morceau qui tape dans le rouge tout du long, l'AT permet d'entendre très correctement les diverses saturations, ainsi que les doublages, les résonances ou les attaques. Seule la basse souffre un peu d'un manque de corps, tandis que l'extrême bas est extrêmement absent…

Also sprach Zarathustra

On perd une bonne partie du bas sur la note d'intro sans que cette perte soit compensée par un luxe de détail dans l'aigu où le souffle présent sur l'enregistrement est quasi imperceptible. 

La suite est plus intéressante, avec un beau détail dans le haut et des instruments assez nets. Les timbales ne sont hélas pas à la fête, ce qui est un peu embêtant vu qu'elles sont ici les stars du morceau. Pour le reste, le casque propose un rendu relativement homogène qui n'est pas sans rappeler celui de l'AKG K702.

Pink Floyd - Time

Plus à l'aise dans l'aigu que le grave, l'Audio-Technica se sort des pendules sans se montrer trop agressif et en permettant de bien localiser les différents cliquetis et carillons. Le passage des rototoms permet d'apprécier la cohérence de l'image stéréo, tandis que la chanson proprement dite ne révèle qu'un léger manque de bas sur la basse et le kick. Rien de dommageable toutefois vu qu'on n’est pas ici chez Massive Attack…

Conclusion de Los Teignos

Relativement confortable et proposant des aigus de grande qualité, l’ATH-AD1000 n’est pas loin en termes de signature comme de performances d’atteindre le niveau d’un AKG 702. Le problème, c’est qu’à 350 €, il demeure 50 euros plus cher que ce dernier, et se voit handicapé par certains vrais défauts comme son câble soudé. Du coup, si l’on voit mal pourquoi on le déconseillerait, on voit mal aussi pourquoi on le conseillerait.

  • Confortable et léger
  • De très bons aigus
  • Câble soudé et oreillettes non changeables
  • Un K702 en moins bien et plus cher ?
  • Aucun accessoire
  • Trop cher en regard de la concurrence

L'avis de Red Led

Michael Jackson - Liberian Girl

On sent qu'il y a moins d'air que sur le Beyerdynamic, et les sibilantes sont moins présentes. C'est moins agressif dans le haut du spectre. La basse et le kick sont très limités, il n'y a quasiment que la batte de la grosse caisse et l'attaque de la basse. Les voix semblent un peu plus voilées mais elles s'en sortent plutôt bien. La spatialisation est très bonne et les nappes ressortent bien.

Metallica - Enter Sandman

Le palm mute des guitares saturées ont un peu disparu. Les voix se détachent bien, mais le bas est vraiment pauvre… De plus, le haut du spectre n'est pas si détaillé que ça. Ce qui choque le plus, c'est le tout finalement assez plat, il n'y a pas trop de dynamique, quelles que soient les fréquences.

Audio-Technica ATH-AD1000

Johnny Cash - Hurt

Le coffre de la voix se perd, mais les instruments restent bien discernables. Il y a un point faible : rien ne dépasse et le son parait toujours un peu plat, le casque manque clairement de dynamique. Il manque aussi quelque chose dans les bas médiums. Sur ce morceau, le point fort concerne les aigus, qui sont détaillés mais jamais agressifs, contrairement au Beyer et Ultrasone.

Massive Attack - Angel

Le bas est très timide, mais le kick ressort pas trop mal, et il n'y a pas de trou ou de coupe-bas. Il n'y a pas non plus d'effet de masque. Le rimshot de la batterie ressort plutôt bien.

Miles Davis - Seven steps to heaven

La basse est toujours aussi timide, mais reste lisible, même s'il faut tendre l'oreille parfois. Pas d'agressivité, ce qui est une très bonne chose, mais on aimerait parfois être un peu plus surpris, c'est mou dans l'ensemble. 

Conclusion de Red Led

Le casque est confortable, jamais agressif, mais manque cruellement de dynamique. De plus il souffre de la comparaison avec l'AKG K702, qui est un peu moins cher et meilleur dans tous les domaines : meilleure dynamique, son plus détaillé, bas du spectre plus lisible, plus confortable, câble détachable...

  • Confortable
  • Aigus définis et jamais agressifs
  • Son trop plat
  • Manque de basses
  • Un peu trop cher
  • Câble et coussinets non remplaçables

L'avis de Will Zégal

La première chose qui frappe avec l'ATH AD1000 (Audio-Technica est décidément la reine des dénominations sexy) est son look bizarre qui fait assez cheap. Dommage pour un casque à ce prix. Sur la tête, il se montre très léger. On l'oublierait presque, ce qui est un excellent point.

Côté son, on note un gros manque dans le bas. Une vraie surprise par rapport à son enthousiasmant petit frère ATH-M50 qui est au contraire plutôt velu dans ce secteur. Ici, ce manque s'apparenterait presque à une coupure. Vraiment étonnant.

À part ce défaut, le reste du spectre est très équilibré. La stéréo est très large avec un placement des instruments dans l'espace très précis. On a aussi du détail, mais curieusement, le son est tout petit (le manque de bas ?) et on constate aussi un manque de dynamique. 

Conclusion de Will Zégal

Ce casque fut pour moi une grosse déception : jusqu'à présent, tous les produits Audio-Technica que j'avais testés, s'ils n'étaient exempts de défauts, montraient un très bon rapport qualité/prix. Et l'ATH-M50 (que je possède) est un de mes casques préférés dans la gamme 100-150 €. Mais là où le petit frère fait mieux que tout le monde dans presque tous les secteurs de jeu (à l'exception de l'étendue spectrale plus importante sur le DT770), le grand frère est médiocre presque partout (en regard de son prix). Il n'est pas franchement mauvais (ceux qui l'ont acheté n'ont aucune raison de le jeter), mais il y a tellement mieux pour le prix ! Une copie à revoir. 

  • Très grande légèreté. On l'oublierait presque.
  • Spectre plutôt équilibré... sauf le bas
  • Stéréo assez large
  • Bas absent
  • Son tout petit
  • Manque de dynamique
  • Aspect cheap
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail