Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
dbx 160SL
Photos
1/37

dbx 160SL

Compresseur de studio de la marque dbx .

2 avis

Annonces dbx 160SL

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Avis

Note moyenne :
( 5/5 sur 2 avis )
2 avis
100 %
Donner un avis

"Oh papa ! T'as vu la belle bleue ?"

dbx 160SLPublié le 29/12/13 à 17:49
Le dbx 160SL est un compresseur stéréo on ne peut plus complet constitué d'une multitude de potars rotatifs, touches, voyants, ainsi que deux bon vieux VU's rétroéclairés. En face arrière toute une série de touches changent le système de sortie de symétrique à asymétrique avec ou sans coupure de masse, avec la possibilité d'une mise en l'air du point 1 pour avoir une masse flottante ou mise à la masse châssis du point central du transformateur du châssis.. Les connections s’effectue bien entendu via prises XLR. Idem pour les entrées/sorties d'un signal de commande de variation de gain dans sa chaîne latéral (Side Chain).
À noter également que la symétrie de sortie s'effectue par le......
Lire la suite
Le dbx 160SL est un compresseur stéréo on ne peut plus complet constitué d'une multitude de potars rotatifs, touches, voyants, ainsi que deux bon vieux VU's rétroéclairés. En face arrière toute une série de touches changent le système de sortie de symétrique à asymétrique avec ou sans coupure de masse, avec la possibilité d'une mise en l'air du point 1 pour avoir une masse flottante ou mise à la masse châssis du point central du transformateur du châssis.. Les connections s’effectue bien entendu via prises XLR. Idem pour les entrées/sorties d'un signal de commande de variation de gain dans sa chaîne latéral (Side Chain).
À noter également que la symétrie de sortie s'effectue par le biais de transformateurs Jensen capables de gérer des tensions éléphantesques.

UTILISATION

Il est donc un compresseur disposant de deux canaux distincts mais reliables* l'un à l'autre. Ici les commandes sont classiques pour un compresseur. On y retrouve le seuil, le taux, le gain en sortie, l’attaque et le retour. Du classique donc.. à priori pas de quoi "noircir une page".. mais DBX ne s'est pas arrêté là, en proposant également une autre commande dénommée « Stop Level ». et derrière elle se cache l'un des "plus" de cette bécane, à savoir un limiteur de crêtes débrayable et à deux étapes, appelé « Peak Stop Plus », une évolution salvatrice du « Peak Stop »* qui était déjà présente sur le vénérable 165 A.

Grand classique chez DBX, la fonction « Overeasy ». Cette particularité permet d'adoucir la mise en action du VCA au point de déclenchement, ce qui a pour résultat de rendre plus douce et plus discrète la compression. Ici c'est à vous de choisir. Si vous aimez les gros sons, au temps d'attaque bien lent et au grosses transitoires claquante, il ne faut en aucun cas mettre en service cette fonction, appelé ailleurs « Soft Knee », mais bien rester en « Hard Knee » (coude raide pour rester Gaulois).

Une touche « Auto », comme son nom l'indique, rend le processus de détection ainsi que les constantes d'attaque et de relâche, automatiques. Cela rend le compresseur beaucoup plus simple à utiliser et permet un travail beaucoup plus en finesse, puisque les réglages évoluent constament en suivant l'enveloppe du signal, une chose assez ardue à faire manuellement. Ceci dit sur certaines applications artistiques, à mon avis cela ne peut être considéré comme regrettable tant il est parfois utile d'effectuer les manipulations les plus fines et les plus sophistiquées à la main..

La fonction dite de « Side Chain » permet d'introduire dans la boucle de détection du 160S une bécane externe comme un égaliseur, le transformant par exemple en un dé-esseur de compét'..

Il est à signaler que chaque touche dispose bien entendu de sa diode de signalisation parfois bicolore.. c'est pro..

*La touche « Stéréo Couple » rend le canal de gauche maître quant aux réglages, ce qui est toujours pratique (et indispensable!) dés que l'on a à gérer une paire stéréophonique, mais ATTENTION, ici c'est bien une somme des deux canaux qui sert de commande, et non le seul canal maître.

**Notion et explications sur cette fonction de« Peak Stop » :

Après compression, le signal peut suivre deux trajets. Le premier le fera transiter par le circuit « Peak Stop », ce dernier étant commandé par le potar rotatif « Stop Level » gradué de +4 dB à +30 dB. Le niveau le plus bas ne fera rien passer au-dessus de +4, mais si on le tourne à fond, on autorise l'appareil à sortir son niveau nominal de +30 dB, donc on débraye le limiteur embarqué.. vous me suivez ? Mais après avoir compressé et limité le signal, il reste encore, dans ce premier cas de figure, le bouton de gain de sortie pour regagner en niveau ce qu'on a perdu en dynamique. Ici on est donc parfaitement libre de sortir une galette, certes, mais à +20 dB si le cœur nous en dit. Si par contre on enfonce le touche « Peak Stop Plus », la commande de gain de sortie sera placée AVANT le limiteur, ce qui signifie donc, que l'on ne peut plus dépasser le niveau maximum affiché par le même potar « Stop Level », qui je le rappelle, est gradué de +4 dB à +30 dB , et si on pousse trop fort le gain de sortie, on va se heurter à un mur infranchissable et , pour tout dire, assez inesthétique.
Je pense que cet aspect mérite d'être signalé, puisque rien dans la face avant de la bécane ne détaille cette circuiterie pour le moins particulière de la machine, et que le livret d'instructions n'étant pas à ce sujet d'une clarté exemplaire, et si vous-vous servez de ce compresseur comme de tout autre modèle, en poussant bien fort le gain après compression avec la touche « Peak Stop Plus » enfoncée, vous risquez fort d'être déçu par la drôle de purée que vous allez entendre.. Ceci posé avec un peu de pratique et un coup d’œil aux voyants ornant la façade , permet de s'y retrouver rapidement..

QUALITÉ SONORE

Mummm.. nous voici enfin dans le vif du sujet.. Je précise ici que le 160S en présence est pourvu de l’option convertisseur AD 24 bit (dbx 704 X), capable de sortir un flux numérique aux normes AES/EBU et SP/DIF. Nous y reviendrons plus loin..

En utilisation purement analogique, depuis son achat, il a été branché sur une multitude de sources sonores différentes, et le premier constat qui en découle est qu'il brille pas sa neutralité exemplaire, surtout qu'en le mode « Overeasy » est enclenché. Le deuxième constat est sa faculté "à manger" du décibel sans peine et sans aucun reproche. D'ailleurs un suivi permanent de l'aiguille du VU en mode indicateur de réduction, s'impose puisque l'on peut aller sans problème jusqu'à des -30 dB très facilement et sans aucun effets néfaste..
En revanche en mode « Hard Knee », son action se fait logiquement moins discrète, et l'on arrive facilement à des sons d'abord sympas, mais aussi assez fantaisistes et pour tout dire peu exploitables tant des crêtes s'enfuient de partout. D'accord.. mais ici l'écrêteur « Peak Stop Plus », il sert à quoi alors ? Et bien à corriger tous ces désagréments du mode manuel, et il suffit de le mettre en action pour que tout rentre dans l'ordre, si ce n'est que, le son perd en partie son attrait.. il faut choisir..

Utilisé principalement sur les voix, le 160SL donne le meilleur de lui-même, et à aucun moment on ne remarque de pompage ou de création de bruits parasites. Le son reste nickel jusqu'au bout des derniers dB. Avec ce compresseur le risque majeur réside de vous emmener vers des réglages extrêmes, là où une expérience solide est requise sous peine de faire de grosses bêtises.

Là où ce DBX est parfaitement étonnant c'est utiliser à des fins purement créatives, tant son potentiel peut devenir hors pair. En jouant notamment sur le temps de relâche : rapide au point de modifier profondément des sonorités, sans pour autant les déformer. Cela devient alors un exercice de style à couper le souffle.

En utilisant les sorties AES/EBU les résultats sont également superbes, l'image stéréo est parfaitement respectée, le rapport signal sur bruit est identique. Peut-être pouvons-nous constater une très légère tendance "à manger" un peu les basses fréquences et rehausser les fréquences les plus hautes.. mais rien de bien méchant au demeurant.. ceci dit, une autre façon de voir les choses serait de dire que les sorties analogiques, aurait elles, tendance à rehausser un poil les basses fréquences tout en atténuant les hautes, ce qui serait également parfaitement recevable et sûrement plus juste..



AVIS GLOBAL

D'un usage autant technique qu'artistique, ce 160SL peut paraître un peu difficile d'approche. Notamment en utilisation manuelle (mode Overeasy déclenché). Il est un appareil sur lequel il faut s'attarder, tester les différents réglages, et écouter soigneusement le moindre écart de dB, et dans des conditions d'écoutes optimales.. sinon il vous sera impossible de l'utiliser pleinement, et surtout impossible d'entendre ses réelles qualités.

Dans un premier temps il faut aussi impérativement le manipuler avec des pincettes, tant des erreurs peuvent-être commises. Et notamment avec la fonction « Peak Stop Plus », tant elle peut être coupante et rapidement usante si mal maitrisée.
Comme pour tout appareil haut de gamme il devra également être insérer dans une chaîne audio qui lui correspondra, à savoir cohérente et de même gamme.
Ce compresseur à été fignolé jusqu'au bout de ses prises par un grand spécialiste, ce qui a conduit à un outil superbe et professionnel. Bravo M. DBX..

Carte optionnelle convertisseur AD 704 X : https://fr.audiofanzine.com/can/dbx/704-X/

Lire moins
»

dbx 160SLPublié le 24/10/04 à 14:56
TOP TOP TOP

UTILISATION

HAUT DE GAMME. L'utilisation est simple en mode "auto". En manuel c’est plus compliqué car contrairement à la majorité des compresseurs, les données d'attaque et de relâchement se donnent en dB/ms ou dB/seconde. Faut pas regarder : juste écouter, c'est mieux et moins perturbant.

QUALITÉ SONORE

J'aime le haut de gamme. Il y a des modèles colorés ou transparents. Ici on est dans le transparent. On voit l'aiguille qui indique qu'on compresser déjà énormément, mais on n'entend pas vraiment. Pour les instruments acoustiques, c'est excellent, pour les voix aussi (pas pour du rap où l'on cherche du grain).
Pour la basse c'est pas mal, la batterie aussi...
...
Lire la suite
TOP TOP TOP

UTILISATION

HAUT DE GAMME. L'utilisation est simple en mode "auto". En manuel c’est plus compliqué car contrairement à la majorité des compresseurs, les données d'attaque et de relâchement se donnent en dB/ms ou dB/seconde. Faut pas regarder : juste écouter, c'est mieux et moins perturbant.

QUALITÉ SONORE

J'aime le haut de gamme. Il y a des modèles colorés ou transparents. Ici on est dans le transparent. On voit l'aiguille qui indique qu'on compresser déjà énormément, mais on n'entend pas vraiment. Pour les instruments acoustiques, c'est excellent, pour les voix aussi (pas pour du rap où l'on cherche du grain).
Pour la basse c'est pas mal, la batterie aussi...

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis des années (au moins 10 ans il me semble). Je possède d'autres modèles (1176, SSL G, Manley VariMu, Neve 33609...) le dBx est assurément le plus transparent des différents modèles cités. Suivant ce que l'on cherche, cela peut être une qualité ou un défaut...
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : dbx
  • Modèle : 160SL
  • Catégorie : Compresseurs de studio
  • Fiche créée le : 10/03/2005

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Freevox

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Processeurs de dynamique

Autres dénominations : 160sl, 160 sl

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.