Catalinbread Adineko Oil Can Delay
+

Catalinbread Adineko Oil Can Delay

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Adineko Oil Can Delay, Delay / écho pour guitare de la marque Catalinbread.


1 avis d'utilisateur
Neuf à partir de 215 € Prix moyen : 228 €

Fiche technique Catalinbread Adineko Oil Can Delay

  • Fabricant : Catalinbread
  • Modèle : Adineko Oil Can Delay
  • Catégorie : Delays / échos pour guitare
  • Fiche créée le : 16/11/2015

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Filling Distribution

»

Acheter neuf Catalinbread Adineko Oil Can Delay

Musik Produktiv
(12 avis)
Adineko 215 €
Bax Music
(1230 avis)
Adineko 217 €
Michenaud & Co
(84 avis)
ADINEKO 239 €
Effect on Line
(33 avis)
Adineko 239 €

Avis utilisateurs Catalinbread Adineko Oil Can Delay

Note moyenne :5.0(5/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
Cible : Rapport qualité/prix :
Olafze19/05/2020

L'avis de Olafze"Delay et reverb au grain unique !"

Catalinbread Adineko Oil Can Delay
Cela fait désormais 4 ans que j'utilise cette pédale et constatant avec surprise que personne n'a pour le moment donné son avis, et bien je me lance.

Avec quelle guitare, quel ampli voire quels autres effets utilisez-vous cette pédale? Pour quels styles de musique?

A l'origine, j'en avais fait l'acquisition suite aux excellents extraits proposés par Catalinbread alors que je recherchais des effets de spatialisation delay/reverb vintage et lo-fi. Ma configuration type pour l'utilisation de cette effet s'articule autour d'une Jaguar Fender Japan et d'amplis VOX, alternativement AC15 ou AC30 qui sont tous deux très pertinents (tant sur le canal normal que sur le top boost pour cette pédale).

Le projet sur lequel je travaillais alors se situait musicalement dans un périmètre pop garage 60's aux influences surf et psychédéliques : The Seeds ou 13th Floor Elevator pour les pionniers, et toute la scène garage-punk moderne incarnée par Thee Oh Sees, Ty Segall, The Mystery lights, Night Beats...

Dans ce style, la pédale fait des merveilles et il s'agit clairement de son terrain de prédilection, mais elle ne se limite pas à ça :

Je l'ai intégrée plus récemment dans un projet diamétralement opposé de doom-black (d'inspirations variées allant de MGLA à Electric Wizard en passant par Burzum, Windhand ou Thou...) dans une configuration Gibson SG standard montée en humbuckers et ENGL Fireball. Et là où je ne l'attendais pas sur du high high gain, les possibilités de création d'ambiances sombres et inquiétantes sont phénoménales... J'y reviendrais mais toujours est-il qu'elle s'adapte d’innombrables styles, toutes les guitares et, à priori, tous les amplis.

Consomme-t-elle beaucoup d'énergie? Les piles sont-elles simples à changer? La pédale est-elle stable et solide?

Aucune possibilité de fonctionnement sur pile, utilisable en 9v ou 18v pour plus de "headroom"... Bien fixée au pedalboard c'est un vrai tank, d'une solidité et d'une fiabilité remarquable. Qualité de construction très au-dessus de la moyenne pour un achat neuf aux alentours de 220 Euros. C'est le prix que cela vaut, ni plus ni moins.

Les réglages sont-ils efficaces? Quels types de sons obtenez-vous?

Les réglages sont d'une extrême sensibilité et les 5 potards inter-agissent sensiblement les uns avec les autres. On y trouve donc 5 fonctions Reverb, Viscosity, Timing, Blend, Balance dont le dosage est subtil : les courses extrêmes sur certains paramètres rendent le son positivement inexploitable.

En effet, il ne s'agit ni d'une spring reverb ni d'un delay analogique classique ! A mi-course la reverb créée des gohst notes et une traîne ingérables dans un mix et la Viscosity, sorte de modulation improbable entre le chorus et le rotary, sort un son inexploitable assez peu crédible si poussé au-delà de midi.

Autre singularité, les potards balance et timing doivent être réglés à midi et les effets de répétition et de mélange long delay / short delay vont se doser en tournant chaque potard vers la droite ou la gauche sans jamais devoir aller en dessous du quart ou au-delà des 3/4 pour conserver un effet exploitable.
Cela peut donc paraître comme très limitant puisqu'en définitive, la course des potards n'est exploitable qu'à moitié sur la totalité de leur course (sauf recherche de sonorités expérimentales extrêmes, ce qui peut être intéressant mais n'est pas mon cas).
Reste le Blend, niveau de l'effet, qui est lui assez souple.

Mais une fois apprivoisé ce fonctionnement atypique, le panel sonore reste monstrueux.
J'ai tenté de multiples combinaisons reverb+delay ou delay+reverb avec des pédales typées et de qualité (Flint de Strymon, Reverberation Machine de Death by Audio, Carbon Copy de MXR ou encore Micro Dream de DBA) et aucune combinaison, si belle soit-elle, ne permet de reproduire ce qui sort de l'Adineko.
C'est sombre, vaporeux, sale, radicalement vintage et totalement compatible avec des sonorités modernes. Je l'ai même testée sur des synthés (et notamment un Korg Minilogue), ça fonctionne à merveille pour créer des ambiances dark-wave, post-punk ou industrielles.

Quel que soit le style joué et le type de signal entrant (clean/disto, lead/power chord), la pédale apporte une coloration extrêmement originale et sonne d'enfer avec un fuzz.

Appliqué au metal, je ne pense pas qu'un fan de heavy, de crossover ou de trash puisse y être véritablement réceptif. En revanche, c'est une source d'idées extraordinaire pour les arrangements chez les amateurs de black, post-black, stoner/doom et plus généralement tout ce qui touche au noise à la musique expérimentale. J'y ai passé toutes mes pelles, Jaguar, Jazzmaster, Telecaster, SG (humbucker ou P90), et il se passe toujours quelque-chose. Mention spéciale pour le combo Adineko + fuzz (en l'occurence la Pharaoh de Black Arts Toneworks).

J'insiste en revanche sur le côté fondamentalement "indé" de l'objet : trouver un son adéquat demande beaucoup de temps, ce modèle s'adresse à ceux et celles qui aiment expérimenter et bidouiller. Comme pour toutes les pédales Catalinbread d'ailleurs, on est pas ici dans les sonorités mainstream... Oubliez les réglages de delay d'horloger. Le son sera toujours un peu crade et même avec des notes de patch, retrouver ses réglages reste quelque peu aléatoire.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Le moins, j'en vois pas vraiment dès lors qu'on ne cherche pas un delay numérique.
Le plus : la coloration sonore. J'ai essayé pas mal de choses et il n'y a pas d'équivalent. On aime ou on déteste mais c'est unique.
»

News Catalinbread Adineko Oil Can Delay

Catalinbread lance le délai Adineko

Catalinbread lance le délai Adineko

4 Publiée le 16/11/15
Catalinbread annonce la sortie d’une nouvelle pédale de délai de type “oil-can” inspirée de l'Echorec, l’Adineko.

Images Catalinbread Adineko Oil Can Delay

  • Catalinbread Adineko Oil Can Delay
  • Catalinbread Adineko Oil Can Delay
  • Catalinbread Adineko Oil Can Delay
  • Catalinbread Adineko Oil Can Delay

Vidéos Catalinbread Adineko Oil Can Delay

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : adinekooilcandelay

Forums Catalinbread Adineko Oil Can Delay

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.