Behringer Truth B2030A
+
Behringer Truth B2030A

Truth B2030A, Enceinte de monitoring active de la marque Behringer appartenant à la série Truth.

Astuce : Calibrage bien ordonné commence par les siennes...

Par Jeffouille le 21/03/2006 - (Tout public)
Petit rappel dans le coin des astuces, valable certes pour les B2030A que je possède mais également pour beaucoup d'enceintes de monitoring.
Les Behringer sont équipées à l'arrière de 3 interrupteurs qu'il faut connaître absolument : un bouton high frequency qui permet d'accentuer ou de diminuer la réponse des moniteurs dans les hautes fréquences en fonction des conditions d'amortissement acoustique de la pièce dans laquelle ils sont utilisés. Un bouton room compensation qui permet d'adapter la restitution à l'acoustique des lieux (selon que les moniteurs sont positionnés près d'un mur, dans un angle...) et un bouton low frequency qui permet de limiter la plage de restitution des basses si vous utilisez un subwoofer.

Il est indispensable d'effectuer de nombreux tests d'écoute en utilisant ces interrupteurs (au moins les 2 premiers sités pour ceux qui n'ont pas de subwoofer) avec des musiques que l'on connait mais surtout avec ses propres musiques, en effectuant des mixages avec différents réglages et en écoutant le résultat sur tous les supports disponibles, sans quoi la restitution restera "approximative" si l'acoustique de la pièce n'est pas haddock. Si ce travail n'est pas fait, vous aurez parfois des surprises lors de l'écoute définitive sur votre platine salon ou tout autre appareil de reproduction sonore (en d'autres termes "ça sonnera pas comme c'était mixé et entendu sur les moniteurs". Vous pouvez vous retrouver avec des erreurs assez flagrantes : trop d'aigüe, trop de basse, voix en arrière...).

Pour mon "salon-studio", dont l'accoustique laisse plus qu'à désirer, j'ai réglé les high frequency sur +2db, sinon j'avais trop d'aigüe en écoute sur chaine hi-fi et sur -6db pour la room compensation (sinon les basses avaient tendance à se répandre dans les murs lors de l'écoute sur les moniteurs, elles étaient alors trop présentes, donc j'en enlevais mais j'en avais plus assez lors de la restitution sur une chaine hi-fi). Je n'ai pas touché au low frequ n'ayant pas de subwoofer.

Certes c'est un peu long, mais les moniteurs sont ainsi moins flatteurs (ce qui est indispensable à un bon mix) et vous permettent de ne pas faire trop d'erreur dans votre mix final (et d'éviter ainsi les allez-retours pc-->chaine hi-fi-->pc lorsque les mixs ne sonnent pas tout de suite comme il faudrait sur tous les supports dispos)
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail