Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Hercules XPS 2.0 80 DJ Monitor
Photos
1/35

Test des Hercules XPS 2.0, HDP DJ-Pro M1001 et HDP DJ-Adv G501

Enceinte de monitoring active de la marque Hercules

Prix public : 149 € TTC
test
70 réactions
Pour les oreilles des DJ

On connaissait Hercules constructeur d'enceintes multimédia, de cartes sons, de matériel informatique, de contrôleurs pour DJ... Voici que nos Bretons s'attaquent désormais au monitoring pour DJ, en sortant une paire d'enceintes et deux casques. Voyons tout cela en détail !

Sur Audio­Fan­zine, nous avons l’ha­bi­tude de tester des produits signés Hercules, et ce sont (presque) toujours des contrô­leurs DJ. Il faut dire que la marque avait frappé un grand coup en sortant en 2005 la première DJ Console, simple d’uti­li­sa­tion et acces­sible finan­ciè­re­ment. Petit à petit, Hercules s’est donc fait un nom en amélio­rant son produit DJing phare. Tout en restant dans le péri­mètre du DJing, les Rennais étendent leur gamme de produits en propo­sant une paire d’en­ceintes et des casques, prêts à être raccor­dés à votre DJ Console 4-Mx toute fraîche.

Enceintes pour Didier, mais pas que

Hercules XPS 2.0

Mais commençons par les enceintes, répon­dant au doux nom d’XPS 2.0 80 DJ Moni­tor. Pourquoi 2.0 ? Car il y a deux enceintes, sans cais­son de basses. L’ave­nir nous dira si la marque déci­dera d’en commer­cia­li­ser un… Avec unprix avoi­si­nant les 150€pour la paire, ces enceintes se destinent aux DJ et home studistes ayant un budget limité, mais dési­reux d’ac­qué­rir des moni­teurs leur permet­tant de faire leurs premières armes sur le grand champ de bataille qu’est l’art du mixage.

Dans la boîte, nous retrou­vons, les enceintes ampli­fiées (tiens donc), le câble d’ali­men­ta­tion, un câble RCA, un câble de liai­son pour bran­cher l’en­ceinte gauche à celle de droite, un câble minijack – RCA et le manuel. Bonne initia­tive de la part d’Her­cules de four­nir les deux câbles RCA et Mini-Jack ! Les enceintes sont un peu plus hautes que les Studio­phile AV-40 de M-Audio (réfé­rence dans cette gamme de prix), leurs dimen­sions sont de 27,4 cm x 19,2 cm x 18 cm. Elles ne pren­dront donc pas trop de place sur le bureau, même si nous conseillons de les poser sur un pied ou sur un bloc de mousse afin d’évi­ter les réflexions et/ou les vibra­tions du bureau. Leur look est sympa­thique, avec le HP jaune rappe­lant forcé­ment KRK et le cais­son en MDF plaqué de 9 mm d’épais­seur.

Hercules XPS 2.0

Première réjouis­sance, les réglages placés à l’avant de l’en­ceinte, très pratique à l’usage : potards de volume et égali­seur deux bandes graves et aigües. Nous aimons aussi la prise casque qui coupe les haut-parleurs et l’en­trée auxi­liaire en mini-jack afin de bran­cher rapi­de­ment un iPod, par exemple. Hercules a vrai­ment pensé son enceinte pour qu’elle reste pratique d’uti­li­sa­tion. Par contre, on aurait préféré avoir le switch de mise sous tension à l’avant, dommage ! On le retrouve derrière, avec les entrées niveau ligne aux formats RCA et Jack TRS. L’en­ceinte de gauche se raccor­dera via le câble fourni, l’am­pli pour les deux enceintes est donc dans celle de gauche, contrai­re­ment aux AV-40.

L’en­ceinte renferme deux amplis de 20 Watts RMS et l’im­pé­dance est de 8 Ohms. Notons que le cais­son possède un blin­dage magné­tique, ce qui permet­tra de placer les enceintes à côté d’un écran à tube catho­dique (il y en a encore ?). Les deux petits évents bass reflex sont situés devant, ce qui est toujours mieux qu’à l’ar­rière. Voilà, c’est tout ce qu’il faut savoir sur ces enceintes. Bran­chons-les main­te­nant !

Ecoute des enceintes

Hercules XPS 2.0

Nous n’avons pas pu résis­ter à la tenta­tion de les confron­ter aux M-Audio AV-40 qui trainent dans notre bureau et qui sont les réfé­rences dans le domaine des enceintes à 150€ (la paire). Nous les avons donc placées sur des pieds et nous avons écouté les quelques morceaux habi­tuels. Nous avons aussi utilisé notre micro de mesure afin d’étayer nos impres­sions audi­tives.

Les M-Audio souffrent prin­ci­pa­le­ment d’un gros creux vers 1,7 kHz, d’une bosse en haut à 4 kHz et une autre en bas à 180 Hz (encore pire avec le bass boost activé). À l’écoute, les Hercules semblent plus fidèles dans le haut médium et souffrent moins de l’ef­fet boomy qui peut masquer certaines fréquences chez les M-Audio. Il reste cepen­dant, sur les Hercules, une bosse vers 90 Hz, mais rien de drama­tique. Pour le reste, c’est éton­nam­ment plat pour des enceintes situées dans cette four­chette de prix. Les mesures confirment les écoutes et le score est sans appel : les Hercules sont bien plus fidèles et aptes à faire du moni­to­ring que les M-Audio. Le seul et unique avan­tage des M-Audio par rapport aux Hercules reste leur taille, légè­re­ment plus compacte. Pour un home-studiste (par forcé­ment DJ), ayant un budget de 150€ pour ses enceintes de moni­to­ring, les Hercules sont sérieu­se­ment à envi­sa­ger !

Conclu­sion

Hercules XPS 2.0

Hercules débarque sur le marché des enceintes de moni­to­ring à 150€ et change un peu la donne. Les XPS ont une connec­tique complète, des réglages pour les basses et les aigus, et sont pratiques à l’uti­li­sa­tion. Pour ne rien gâcher, elles ont un son rela­ti­ve­ment bien équi­li­bré, ce qui, pour une paire d’en­ceintes à 150€, est assez rare pour être souli­gné. On regret­tera juste le switch on/off situé à l’ar­rière.

  • Prix
  • Entrées RCA et Jack TRS
  • Réglages de l’EQ à l’avant
  • Prises casque et aux à l’avant
  • Son rela­ti­ve­ment bien équi­li­bré
  • Switch On/Off à l’ar­rière
  • Un peu plus encom­brantes que les AV40

Passons main­te­nant aux deux casques, desti­nés eux aussi aux DJ, mais pas que…

Port du casque obli­ga­toire

Hercules propose deux nouveaux casques, desti­nés aux DJ, mais nous verrons que les home studistes pour­ront être aussi inté­res­sés. D’un côté, le HDP DJ-Adv G501, coûtant approxi­ma­ti­ve­ment 100€, et de l’autre, le HDP DJ-Pro M1001, avoi­si­nant les 150€. Ce dernier se place donc face à des réfé­rences telles que le HD-25 de Senn­hei­ser.

Hercules HDP DJ-Adv G501

Au débal­lage, nous nous rendons compte que les deux casques sont très proches d’un point de vue cosmé­tique. Les seules diffé­rences visibles sont la fini­tion noire mate et le liseré bleu sur le M1001 et la fini­tion noire brillante et le liseré vert sur le G501. Nous ne sommes pas super fans du look « gamer » des casques, mais cela reste une ques­tion de goût.

Une fois posé sur la tête, le confort est iden­tique sur les deux modèles, c’est à dire très bon. Le poids est correct et les cous­si­nets (chan­geables) des casques de type fermé et circum-auraux sont très agréables. Les oreillettes peuvent se plier, faire une rota­tion à 90 degrés sur l’axe hori­zon­tal et à 180 degrés sur l’axe verti­cal, choses que les DJ appré­cie­ront afin de pouvoir les ranger et pré-écou­ter faci­le­ment d’une oreille. L’ar­ma­ture est réglable, mais semble un poil petite quand elle est à son maxi­mum : atten­tion aux grosses têtes qui devront véri­fier avant d’ache­ter. Autre petit détail : il est diffi­cile de régler la taille du casque une fois que ce dernier est posé sur la tête, il est plus simple de le déchaus­ser, le régler puis le rechaus­ser. Les câbles sont diffé­rents sur les deux modèles, avec modèles en spirale de 3 mètres sur le M1001, et droit de 2 mètres sur le G501.

Hercules HDP DJ-Pro M1001

Les casques, une fois posés sur la tête, repissent très peu et pour­ront donc être utili­sés en enre­gis­tre­ment. Ils isolent aussi plutôt bien, même si cela n’est pas compa­rable avec un casque à isola­tion active. Côté acces­soires, les deux modèles sont livrés avec un adap­ta­teur minijack-jack, et le M1001 a une jolie housse de trans­port. Petit détail sympa : il est possible de bran­cher le minijack sur l’oreillette droite ou gauche, au choix. Très pratique !

Côté tech­nique, sachez que les deux casques renferment un haut-parleur de 50 mm, ont une impé­dance de 32 ohms, et une sensi­bi­lité de 107 dB à 1mW pour le M1001 et 102 dB pour le G501.

À l’écoute des casques

Hercules HDP DJ-Adv G501

Afin de tester les deux casques, nous les avons compa­rés au Senn­hei­ser HD25. Mais tout d’abord, compa­rons les deux réfé­rences d’Her­cules entre elles : faut-il débour­ser 50€ de plus afin d’ache­ter le M1001 ? Notre réponse est oui, sans aucune hési­ta­tion. Si le M1001 peut riva­li­ser avec nos autres réfé­rences à 150€, le G501 nous a plus déçus. En effet, sa courbe de réponse est beau­coup moins linéaire que celle de son grand frère, avec des moyennes et hautes fréquences en retrait par rapport aux basses. Nous le décon­seillons en casque de moni­to­ring, car il ne reflè­tera pas l’équi­libre sonore de votre musique. Il pourra plaire en revanche aux DJs voulant un casque qui retrans­crit bien les basses, qui ne coûte pas trop cher, et qui garde toutes les quali­tés pratiques du M1001 (bonne isola­tion, écou­teurs rota­tifs…). Pour ceux voulant un casque qui retrans­crit plus fidè­le­ment le spectre sonore, nous conseillons le M1001 qui n’a pas forcé­ment à rougir face au Senn­hei­ser HD25. Les basses sont assez présentes (autant que sur le G501), mais les moyennes fréquences ne sont pas en retrait pour autant. Les voix, comme celle de Feist sur l’al­bum « Metals », passent très bien, ce qui n’est pas le cas sur le G501. Les aigus ne montent quand même pas aussi haut que sur le Beyer DT770, qui reste la réfé­rence dans ce domaine (voir compa­ra­tif des casques à 150€).

Hercules HDP DJ-Pro M1001

Avec le M1001, sur « Angel » de Massive Attack, le son est moins compact que sur le HD25. Le char­ley est moins en avant que sur le Senn­hei­ser, les basses semblent très légè­re­ment moins précises et le kick moins percu­tant. Le son d’une manière géné­rale est plus aéré. Les deux casques s’en sortent quand même plutôt bien, chacun à sa manière.

Sur « Feel Good » de Gorillaz, l’at­taque de la basse ressort un peu moins sur le Hercules, et les aigus restent un peu plus précis sur le HD25. Mais les diffé­rences restent minimes !

Sur « Bullet­proof » de La Roux, le Hercules s’en tire avec les honneurs, et un son un peu moins agres­sif que le Senn­hei­ser. La basse ressort aussi un peu plus.

Avec « Around the world » des Daft Punk, le Senn­hei­ser semble mettre les fréquences autour de 4 kHz légè­re­ment plus en avant que le Hercules qui devient un peu moins fati­guant. Le rendu du kick et de la basse est équi­valent sur les deux casques.

Pour résu­mer, le son du Hercules M1001 est moins compact que le Senn­hei­ser, a des basses équi­va­lentes et des fréquences autour des 4kHz un peu moins en avant. Il sera donc moins fati­guant que le HD25 au bout de quelques heures d’écoute, car le son est plus aéré, les aigus un peu moins agres­sifs, et il reste plus confor­table. Sur certains morceaux toute­fois, le Senn­hei­ser parait un peu plus percu­tant et dyna­mique. Quoi qu’il en soit, nous avons été agréa­ble­ment surpris par le M1001, qui pourra servir aux DJs mais aussi aux home studistes voulant un casque équi­li­bré. Il est diffi­cile de lui trou­ver de véri­table défaut, à l’ins­tar d’un ATH-M50 d’Au­dio-Tech­nica.

Conclu­sion

Hercules HDP DJ-Adv G501

Les deux casques signés Hercules sont de bonnes surprises : ils sont confor­tables, ils isolent bien, repissent peu, sont pratiques avec leurs oreillettes qui tournent dans tous les sens et la prise casque située au choix, à gauche ou à droite. Côté son, le G501 nous a paru un peu trop terne, avec des haut-médiums et des aigus trop en retrait par rapport aux basses. Il pourra cepen­dant plaire aux DJs près de leurs sous. Le M1001 nous a paru beau­coup plus équi­li­bré et vaut large­ment les 50€ supplé­men­taires si jamais vous voulez vous en servir en moni­to­ring. Il ne souffre pas la compa­rai­son avec le HD25 qui est une réfé­rence dans le domaine. Défi­ni­ti­ve­ment un casque à prendre en consi­dé­ra­tion pour le home studiste / DJ dispo­sant de 150€ dans sa besace.

M1001

  • Réponse en fréquences équi­li­brée
  • Confor­table
  • Bonne isola­tion
  • Peu de repisse
  • Prise casque à gauche ou à droite
  • Oreillettes avec trois axes de rota­tion
  • Arceau diffi­ci­le­ment réglable une fois sur la tête

G501

  • Confor­table
  • Bonne isola­tion
  • Peu de repisse
  • Prise casque à gauche ou à droite
  • Oreillettes avec trois axes de rota­tion
  • Arceau diffi­ci­le­ment réglable une fois sur la tête
  • Moyennes et hautes fréquences trop en retrait
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.