Cycling'74 Max/MSP
+
Cycling'74 Max/MSP

Max/MSP, Environnement de développement audio de la marque Cycling'74.

Comparateur de prix
Petites annonces

Tutoriel : Comment créer un son de foudre lointaine avec du papier alu et Max/MSP

Par jbg le 28/12/2004 - (Confirmé)

Introduction

Créer une ambiance orageuse à partir de rien, c'est possible! Ici nous allons voir comment fabriquer "un son de foudre lointaine" à partir de l'enregistrement de papier aluminium que nous sculpterons dans Max/MSP 4.3.

La fabrication du projet sous Max/MSP est écrite (vous devez connaître les bases de ce logiciel). Vous pouvez télécharger le projet et la table ci-dessous.

Étape 1

Enregistrement du son brut :

Prenez du papier aluminium (ici un emballage de gateaux) et agitez-le tout près de votre micro. Ici, le micro employé est un T-Bone SC450 branché sur une Lexicon Omega. Enregistrez environ 10 secondes de son.

Étape 2

Création du projet sous Max/MSP 4.3 : Le compteur

Counter : de 0 à 127 en mode aller-retour (2). La fenêtre en bas permet de visualiser la valeur de sortie.

Metro : métronome qui envoie un signal au compteur toutes les 145 ms. La fenêtre en haut à droite permet de changer manuellement cette valeur.

Étape 3

Création de la table :

Cette fonction utilise la valeur qui entre (donc celle qui sort du compteur) pour l'abscisse de la fonction que vous avez dessiné dans la table. Il en ressort donc l'ordonnée.

Étape 4

Rentrez la valeur qui sort de la table dans la fonction Sig~ pour la transformer en son, puis divisez la par 1000.

Faites bien attention d'utiliser le signe ~. Cette valeur, très inférieure à 1 mais supérieure à 0 rentre dans le lecteur de sample Groove : la lecture est très fortement ralentie et le spectre audio est maintenant situé dans les basses fréquences.

Loop : pour lire le son en boucle.

Étape 5

Connectez la sortie du lecteur de sample à un fader puis à votre carte son. Il est pratique de mettre un dB-mètre à la dortie du fader.

Reliez également cette sortie à la fonction Record.

Étape 6

N'oubliez pas les fonctions Read (et le nom de votre son) reliée au buffer~ de lecture, ainsi que le buffer~ d'enregistrement avec ses fonctions write (pour enregistrer le fichier) et clear (pour vider ce buffer).

Étape 7

Votre projet doit ressembler à ceci.

Vous pouvez rajouter la fonction Loadbang qui permet d'instaurer au démarrage les valeurs reliées aux autres fonctions.

Changer les paramètres et lorsque le résultat vous plaît, enregistrez-le.

Étape 8

Ouvrez le fichier dans votre éditeur préféré. Si besoin, appliquez un filtre pour couper les infra basses (en dessous de 20 Hz) qui pourraient abîmer vos enceintes.

Utilisez donc un filtre coupe bas à 20 Hz avec pente verticale ou montez un peu la fréquence de coupure (40 Hz).

Voici le fichier que j'obtiens.

Conclusion

Le papier aluminium n'est qu'un exemple. Essayez en séparant deux pots de yoghourt pour faire la foudre proche, froissez un mouchoir en papier pour faire le vent ou un sac en plastique pour faire la pluie.

Le montage et le mixage sont bien sûr importants pour l'aspect réaliste : utilisez des filtres et une réverbe pour éloigner les sons dans l'espace stéréophonique.

Vous pouvez écouter l'extrait d'une ambiance d'orage faite avec des sons que j'ai totalement créés avec cette technique.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail