Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Behringer Vintage Distorsion VD1
Photos
1/19

Test Behringer Vintage Distorsion VD1

Pédales en série

Après la série des D.I., c’est maintenant une bonne partie de la gamme de pédales pour guitare de Behringer que nous allons passer au crible ! Car ce ne sont pas moins de 28 modèles que la marque propose aux musiciens soucieux de leur budget.

Après la série des D.I., c’est main­te­nant une bonne partie de la gamme de pédales pour guitare de Behrin­ger que nous allons passer au crible ! Car ce ne sont pas moins de 28 modèles que la marque propose aux musi­ciens soucieux de leur budget.

Aucun effet n’a été oublié : distor­sions, compres­seurs, égali­seurs, modu­la­tions, délais, reverbs… C’est une famille complète dont le prix plan­cher permet un accès aux délires guita­ris­tiques en tous genres au plus fauché des grat­teux.

Débal­lage

Plein de pédales

Après récep­tion au bureau d’un paquet volu­mi­neux (ça n’est pas tous les jours qu’on reçoit une ving­taine de produits à tester en une seule fois !), on constate que toutes ces pédales sont livrées avec un mode d’em­ploi simple, mais clair. Pour pinailler un peu (c’est l’âge), je regrette juste le concept marke­ting qui régie la rédac­tion de ces manuels, dont par exemple le tutoie­ment et le ton très « Toi le jeune qui fait de la guitare »…

Hormis la Wha, les pédales se présentent sous 2 formes. Les plus nombreuses reprennent un format proche de celui des pédales Boss : coque plas­tique, mini potards peu acces­sibles et même système de switch. La qualité de fabri­ca­tion semble correcte, mais on peut émettre quelques doutes sur la résis­tance au fil du temps (et des concerts) de ces pédales. On est très loin des pédales « boutiques » ! Mais on est aussi très loin de leur prix.

Une mention spéciale doit être attri­buée au système de chan­ge­ment de la pile ! Je pensais que le summum de la non-ergo­no­mie avait été atteint depuis long­temps avec les pédales boss, mais Behrin­ger a accom­pli l’ex­ploit de déve­lop­per un système où pas moins de deux mains et deux trom­bones ou assi­mi­lés sont obli­ga­toires pour ouvrir le compar­ti­ment à pile. Il est en effet néces­saire de pres­ser deux plots simul­ta­né­ment pour libé­rer le capot du switch !

Le deuxième type de pédale est lui aussi direc­te­ment inspiré de pédales exis­tantes : La Small Stone et la Big Muff d’Elec­tro Harmo­nix, ici renom­mées respec­ti­ve­ment Vintage Phaser et Vintage Distor­tion. Le boîtier semble plus solide, mais c’est au prix d’une taille consé­quente, qui ne s’im­po­sait pas vrai­ment au vu de celle du circuit imprimé qu’il contient. Sur ces 2 modèles, le chan­ge­ment de pile s’ef­fec­tue plus simple­ment grâce à un système de clip plus basique, mais bien plus effi­cace !

Toute une ribam­bel­le…

Pédales...

Tout d’abord, voici la liste des pédales que nous avons pu tester :

  • HB01 Hell­babe
  • VD1 Vintage distor­tion
  • TO800 Vintage Tube Over­drive
  • NR100 Noise Redu­cer
  • OD100 Over­drive Distor­tion
  • UT100 Ultra Tremolo
  • DGI21 Guitar Amp Mode­ler
  • VP1 Vintage Phaser
  • UO100 Ultra Octa­ver
  • CS100 Compres­sor Sustai­ner
  • DM100 Distor­tion Mode­ler
  • UD100 Ultra Distor­tion
  • UF100 Ultra Flan­ger
  • UM100 Ultra Metal
  • AB100 Instru­ment Amp / Selec­tor
  • UC100 Ultra Chorus
  • UP100 Ultra Phase Shif­ter
  • AM100 Acous­tic Mode­ler
  • BO100 Blues Over­drive
  • PB100 Preamp Boos­ter
  • TO100 Tube Over­drive
  • EQ700 Graphic Equa­li­zer


Côté fonc­tion­ne­ment, tout est parfai­te­ment stan­dard. Ces pédales n’ont rien d’exo­tique et les contrôles sont géné­ra­le­ment clairs et ne néces­sitent pas d’ex­pli­ca­tion quant à leur utili­sa­tion. On regret­tera l’ab­sence de true bypass, mais sauf accu­mu­la­tion de pédales en série, le son ne subit que peu ou pas de modi­fi­ca­tion en passant dans le circuit des pédales.

La Hell Babe

Hell Babe

C’est donc avec la Hell Babe que Behrin­ger s’at­taque au grand clas­sique de la pédale guitare : La Whawha ! Pour ce faire, la marque alle­mande ne lésine pas sur les fonc­tion­na­li­tés :

Tout d’abord, au contraire de la plupart des modèles connus de whawha, pas de switch de mise en route ! La Hell Babe possède un déclen­che­ment optique : Il suffit de poser le pied sur le plateau pour enclen­cher l’ef­fet et de le reti­rer pour retrou­ver un son normal. La vitesse de relâche de l’ef­fet est réglable par une mini-vis presque inac­ces­sible sous la pédale. De plus, la Hell Babe possède un système de ressort qui remet la pédale en posi­tion talon dès que vous relâ­chez la pres­sion du pied. Pour les non habi­tués de ce système, un temps d’adap­ta­tion est néces­saire, mais c’est assez effi­cace

Il est à noter qu’à l’ori­gine, la pédale reçue en test avait un réglage de temps de relâche beau­coup trop court, ce qui avait pour consé­quence de bypas­ser l’ef­fet dès que la pédale reve­nait en posi­tion talon. N’hé­si­tez donc pas à régler vous-même ce para­mètre !



La Hell Babe possède des réglages très pous­sés du filtre :

  • Une molette de réglage de la plage de fréquences (de 440 Hz à 250 Hz) permet­tant de faire varier la fréquence « plan­cher » de la Hell Babe, c’est-à-dire la fréquence en posi­tion « Talon ».
  • Un réglage du « Q », autre­ment dit la pente du filtre.
  • Un réglage de la fréquence maxi­mum atteinte en posi­tion  « Talon décollé », pouvant monter jusqu’à 2,2 KHz.

S’ajoute à tout cela un boost à niveau réglable (jusqu’à +15 dB), permet­tant d’ajou­ter du gain lorsque l’ef­fet Wha s’en­clenche, idéal pour partir en solo.

Bref, une pédale custo­mi­sable à souhait, avec un son agréable en toutes circons­tances. Un petit bémol sur le boost, pas forcé­ment très musi­cal et ayant tendance à très faci­le­ment salir le son. Certains appré­cie­ront, mais il est très typé.

Effets et satu­ra­tions

Des pédales

Les Modu­la­tions, EQ et Octa­ver

Sans rentrer dans le détail de chacune des pédales, ces modu­la­tions sont assez réus­sies ! Elles sont effi­caces, même si elles ne font pas preuve d’une grande origi­na­lité.

Le Vintage phaser est assez clas­sique, et effec­ti­ve­ment très vintage, au contraire de l’Ul­tra phase shif­ter, lui beau­coup plus moderne. Le chorus, le flan­ger et le trémolo sont eux aussi parfai­te­ment utili­sables, de même que l’Oc­ta­ver, même s’il ne tient pas forcé­ment la note très long­temps ! L’éga­li­seur tient lui aussi bien son rôle, et permet­tra de sculp­ter le son à la demande.

Les Over­drive / Distos

Les distor­sions sont quant à elles plus inégales, même si sur ce sujet, tout juge­ment reste assez subjec­tif. Parmi mes préfé­rées tient en bonne place la Vintage Distor­tion, assez loin de son modèle de chez Elec­tro Harmo­nix mais qui donne un son fuzz 70’s très percu­tant ! Je suis fan !

Très bon point aussi pour la Vintage Tube Over­drive : Direc­te­ment inspi­rée de la Tube Screa­mer origi­nelle, elle est basée sur le fameux OpAmp JRC4558. Le son est crémeux, et large­ment au niveau de son inspi­ra­trice. La plus réus­sie de ces pédales à mon avis

La Vintage distor­tion est elle aussi très à mont goût : Assez Lo-Fi et très fuzz, j’adore !

Les pédales typées métal sont quant à elles beau­coup moins réus­sies : l’Ul­tra Metal et l’Ul­tra Distor­tion ont un son très synthé­tique, avec un syndrome du « nid d’abeille » assez marqué : seule la Distor­tion mode­ler tire à peu près son épingle du jeu, alors que para­doxa­le­ment c’est la seule pédale à modé­li­sa­tion numé­rique du lot.

Les utili­taires

Démontage


Le compres­seur fonc­tionne lui aussi très bien. Assez 80’s dans l’es­prit et très brillant, il fait aussi bien l’af­faire en funk qu’en mode « guitare hero ».

L’Acous­tic mode­ler ne m’a par contre pas du tout convaincu. Mais là pas de secret : On ne fera jamais une guitare acous­tique d’une guitare élec­trique. Sur une prise perdue au fond d’un mix, cette pédale permet de faire vague­ment illu­sion, mais guère plus.

Mention passable égale­ment pour le Noise Redu­cer, qui n’est lui non plus pas très effi­cace, car s’il ne nuit pas trop au sustain, il ne permet pas non plus d’en­le­ver vrai­ment les bruits de fond.

L’Amp Selec­tor qui permet de relier au choix 2 instru­ments à un ampli, ou 1 instru­ment à 2 amplis est très bien conçu, et permet un ajus­te­ment des niveaux. Le son est parfai­te­ment respecté.

Pour finir, voici quelques exemples audios enre­gis­trés par kon-tiki et votre servi­teur avec une stra­to­cas­ter US, un sansamp et une MOTU Ultra­lite : Compres­sor, Octa­ver, Tremolo, Acous­tic mode­ler, Blues distor­sion, Distor­sion mode­ler, Graphic EQ, Hell Babe, Noise reduc­tor, Over­drive distor­sion, Tube Over­drive, Ultra Chorus, Ultra distor­sion, Ultra flan­ger, Ultra metal, Ultra phase shif­ter, Vintage distor­sion, Vintage phaser.

Conclu­sion

Emplacement de la pile

Certes, ces pédales ne sont pas mira­cu­leuses. On n’ob­tient pas un son de qualité « boutique » à une frac­tion du prix, il n’y a pas de secret. Néan­moins, malgré quelques franches décep­tions (les distos « métal », L’acous­tic mode­ler), les produits propo­sés par Behrin­ger sont d’une qualité sonore très honnête et permet­tront au débu­tant ou au guita­riste soucieux de son porte­feuille d’avoir des effets corrects à un moindre coût. La marque s’offre même le luxe d’avoir quelques pédales vrai­ment inté­res­santes dans le lot. Mon coup de cœur va notam­ment à la TO 800, version très convain­cante de la Tube Screa­mer origi­nale.

Le seul reproche restera la qualité de fabri­ca­tion, qui à mon sens remet en cause la longé­vité des pédales. Cela reste toute­fois un moindre mal vu les prix propo­sés par Behrin­ger !

Points forts
  • Le prix
  • Les sons des modulations
  • La Vintage Tube Overdrive
Points faibles
  • Qualité de fabrication pour les pédales type « Boss »
  • Système de changement de la pile sur les pédales type « Boss »
  • Les distorsions typées « Métal »
  • cou d'bouteille 33 posts au compteur
    cou d'bouteille
    Nouvel AFfilié
    Posté le 20/06/2019 à 09:38:05
    c'est tout ce que j'ai à en dire ;)

    https://www.youtube.com/watch?v=ApJZa8yCMCQ

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.