Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
Soixante ans de Casino

Test de l’Epiphone Casino Worn Blue Denim

7/10
  • 7
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Photos
1/30
Epiphone Casino [2020-Current]

Guitare électrique Hollow Body/Semi Hollow Body de la marque Epiphone appartenant à la série Casino.

Écrire un avis
Avis
Comparateur de prix
Petites annonces

Epiphone revisite son modèle iconique dans une finition brute, l’occasion de voir ce qu’il reste de la légende en 2021.

Apparue au catalogue de la marque en 1961, l’Epiphone Casino est devenue rapidement un instrument de choix pour de nombreux guitaristes de l’époque. De Howlin’ Wolf à Keith Richards en passant par les Beatles, sa conception entièrement creuse et ses deux micros P-90 ont su séduire ces musiciens qui se sont rapidement approprié l’instrument. La Casino n’a jamais quitté les rangs de la marque et a connu plusieurs déclinaisons au fil des années. Cette dernière mouture se pare de nouvelles finitions dénommées « Worn » qui confèrent à l’instrument un aspect plus brut.

Casino presque royale

CasinoWorn-2Cette nouvelle version de la Casino reprend les caractéristiques qui ont fait le succès de la guitare au fil de ces soixante dernières années. On retrouve donc un corps creux entièrement construit en cinq plis d’érable contreplaqué et un manche collé en acajou. Jusqu’ici, rien de nouveau. La touche de ce nouveau modèle est en laurier indien, comme sur la quasi totalité des nouveaux modèles de la marque qui sont passées entre nos paluches. Epiphone s’est rabattu sur cette essence suite aux nouvelles restrictions concernant l’utilisation du palissandre. Selon les modèles, la teinte de cette touche peut varier légèrement. Sur notre exemplaire, elle affiche une jolie couleur sombre. Elle est sertie de vingt-deux frettes Médiums Jumbo pour un diapason de 24.72 pouces et de repères trapézoïdaux, véritable signature de la marque que l’on retrouve sur de nombreux modèles comme la Texan. Le rayon de la touche est de 12.01 pouces.

CasinoWorn-24La Casino étant un modèle original Epiphone, elle conserve la forme de tête traditionnelle du fabricant new-yorkais et le logo à l’ancienne. La grande nouveauté de ce modèle 2020 est la finition « Worn ». Il s’agit d’une finition open-pore assez particulière. On a l’impression que la guitare a été entièrement poncée au grain très fin. Le premier contact avec l’instrument est assez étrange et ce dernier paraît, de prime abord, plutôt fragile. En jouant cette Casino, cette nouvelle finition devient rapidement confortable, surtout sur le manche, et prendra une jolie patine avec le temps. La construction totalement creuse de la guitare lui permet d’être très légère ce qui est un bon point. Attention au Larsen cependant, surtout quand on commence à monter le volume …

CasinoWorn-14La recette étant la même depuis 1961, on retrouve une paire de micros Pro P-90 signés Epiphone. Ce sont des modèles Dog-Ear avec capots chromés. Ces micros sont contrôlés par un volume et une tonalité chacun auxquels vient s’ajouter un sélecteur à trois positions. Comme sur les modèles Epiphone 2020, les potards sont estampillés CTS. Enfin, l’accastillage est nickelé et intègre un chevalet LockTone Tune-O-Matic, un cordier en forme de trapèze décoré d’un diamant, véritable signe distinctif du modèle, des mécaniques Epiphone Vintage Deluxe et une plaque blanche à trois plis ornée du logo « E » traditionnel. Les boutons de potentiomètres sont les Gold Top Hats et sont munis de petits pointeurs métalliques. Un filet couleur crème fait le tour du corps de l’instrument, sur la table et le dos et entoure également le manche. Le sillet est un GraphTech en NuBone.

Une Casino quasi-yes

La guitare bénéficiant d’une construction totalement creuse, elle dégage un volume important jouée à vide. Le corps étant intégralement en érable laminé, le son à vide est en revanche un peu « crin-crin ». Il n’est quand même pas désagréable de pouvoir travailler ses gammes sur son instrument électrique, sans avoir à le brancher. Une fois branchée dans un ampli au son clair, la Casino révèle sa personnalité qui oscille entre jazz, blues et rock.

Epiphone Casino-Clean all pickups
00:0003:40
  • Epiphone Casino-Clean all pickups03:40
  • Epiphone Casino-Crunch all pickups02:47
  • Epiphone Casino-Lead all pickups04:17

Le micro manche est très rond et chaleureux, idéal pour du jazz bien que l’instrument manque globalement de présence. La position intermédiaire amène un peu de claquant et d’attaque dans le son. Le micro aigu manque un peu de caractère, c’est dommage.

En passant en son crunch, la guitare se réveille un petit peu et on comprend pourquoi Keith Richards et John Lennon en ont fait un instrument de choix à l’époque. Le micro chevalet manque toujours cruellement de personnalité, mais en attaquant la guitare un peu plus fort (même beaucoup plus fort), on peut la faire réagir de manière assez plaisante et retrouver une certaine énergie dans le son. Attention cependant aux résonances provoquées par le cordier en trapèze, symptôme que nous avions pu observer sur la Riviera déjà testée dans nos colonnes. Ce n’est pas dérangeant et fait parti du charme de la guitare. Le micro grave affirme encore plus sa personnalité en son crunch et développe une quantité impressionnante de basses qui enveloppent le son avec beaucoup de douceur et de velouté. C’est sympa. Le sustain est plutôt satisfaisant et la guitare est plus expressive sur ce réglage. La position intermédiaire est pour ma part assez anecdotique bien qu’on puisse jouer avec les potards pour trouver des sonorités originales. On passe sur le canal High Treble de notre Marshall SV20 et on monte le volume pour attaquer les saturations plus poussées.

Bien que la guitare ne soit pas faite pour ça, elle s’en sort tout à fait dignement. Encore une fois, il faut lui rentrer très franchement dans la tronche pour la faire réagir et obtenir l’énergie souhaitée et les micros perdent un peu de leur définition. Leur comportement reste cependant très honorable pour un instrument de cette gamme. On perçoit le côté acoustique de l’instrument, un léger voile qui donne un côté plus aérien au son et un sustain très musical. Le micro manche conserve sa personnalité et sa dose de basses avec un côté crémeux plutôt agréable.

Un coup de Poker

Si cette nouvelle version de la Casino est très jolie, notamment en Worn Olive Drab, cette finition Worn lui donne un aspect un peu « cheap », c’est dommage. La guitare est confortable à jouer et à prendre en main bien que le premier contact soit … étonnant. La lutherie n’est pas à la hauteur de celle de la Riviera et on sent les faiblesses de la guitare, d’autant qu’il faut lui rentrer dedans pour la faire réagir. Les micros sonnent bien sans être transcendants mais retranscrivent assez correctement la personnalité de la guitare. Néanmoins, on a le sentiment d’avoir un instrument somme toute assez banal, sans réels âme ni caractère. En revanche, le profil du manche, le traditionnel 60’s « C » est très confortable, et aucun bord de frette ne dépasse. C’est un détail à souligner pour une guitare de ce tarif. Proposée à 459 € dans sa finition Worn Blue Denim, la nouvelle Epiphone Casino a un rapport qualité/prix correct d’autant qu’elle est quasi seule sur ce segment. C’est une guitare qui ne demande qu’à s’affirmer et qui se bonifiera probablement avec le temps en la faisant vibrer tous les jours.

  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-2
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-3
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-4
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-5
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-6
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-7
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-8
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-9
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-10
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-11
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-12
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-13
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-14
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-15
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-16
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-17
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-18
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-19
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-20
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-21
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-22
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-23
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn-24
  • Epiphone Casino [2020-Current] : CasinoWorn
7/10
Points forts
  • look plutôt réussi
  • manche confortable
  • finitions globalement satisfaisantes
Points faibles
  • aspect global un peu « cheap »
  • micros légèrement sans vie
  • manque cruel de caractère
  • sbn 31
    sbn 31
    Posteur AFfiné
    157 posts au compteur
    Merci pour le test ! le son clair n'est pas très séduisant.
  • flimousse67
    flimousse67
    Nouvel AFfilié
    7 posts au compteur
    Toujours aussi convaincant. De très belles photos, des extraits sonores soignés et de qualité, un commentaire judicieux, merci.
  • Linn Sondek
    Linn Sondek
    Posteur AFfolé
    947 posts au compteur
    Citation de Hushman :
    Citation de Linn Sondek :
    "En passant en son crunch, la guitare se réveille un petit peu et on comprend pourquoi ... John Lennon en (a) fait un instrument de choix à l’époque".
    Ah, John Lennon! grand guitariste devant l'éternel et gros utilisateur de sonorités crunch!!!!:mrg:

    Yes quand on le voit enregistrer "Get Back" avec sa Casino sur les genoux et son Fender à fond, j'appelle ça du léger crunch :)


    Oui, c'est vrai.
  • Hushman
    Hushman
    Admin
    2680 posts au compteur
    Citation de Linn Sondek :
    "En passant en son crunch, la guitare se réveille un petit peu et on comprend pourquoi ... John Lennon en (a) fait un instrument de choix à l’époque".
    Ah, John Lennon! grand guitariste devant l'éternel et gros utilisateur de sonorités crunch!!!!:mrg:

    Yes quand on le voit enregistrer "Get Back" avec sa Casino sur les genoux et son Fender à fond, j'appelle ça du léger crunch :)
  • Linn Sondek
    Linn Sondek
    Posteur AFfolé
    947 posts au compteur
    "En passant en son crunch, la guitare se réveille un petit peu et on comprend pourquoi ... John Lennon en (a) fait un instrument de choix à l’époque".
    Ah, John Lennon! grand guitariste devant l'éternel et gros utilisateur de sonorités crunch!!!!:mrg:
  • sampito75
    sampito75
    Nouvel AFfilié
    15 posts au compteur
    Et le chat en crunch, il donne quoi ? :mrg:
  • G.jourdain
    G.jourdain
    Posteur AFfolé
    562 posts au compteur
    N'est pas gretsch qui veut....:bravo:

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.