Gibson Modern Les Paul Studio
+
Gibson Modern Les Paul Studio

Modern Les Paul Studio, Guitare de forme LP de la marque Gibson appartenant à la série Modern Les Paul.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
Frank Hagchotogow 04/10/2019

Gibson Modern Les Paul Studio : l'avis de Frank Hagchotogow

« Le genre qu'on garde ... »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Mon modèle LP Studio est de 2009, mais pratiquement jamais sorti de son étui et acquis en 2019.
Utilisé avec Hughes & Kettner 100 w ou Blackstar HT1R (pour le travail at home). Répertoire : Pop-rock seventies mais pas que...
Les différences avec le modèle actuel (2019) sont :
Mécaniques Type Kluson (Grover sur une 2019)
Manche 50's (et non slim taper)
Weight relief du corps "Chambered" (et non Modern).
Revue de détails et sentiments persos :
FINITION :
La finition est bonne mais pas irréprochable... Ainsi, l'aspect noir laqué sur le dos du corps présente de petites irrégularités à la lumière frisante, ce qui, par exemple, n'est pas le cas sur ma Yamaha Revstar (noire) d'un coût inférieur de 1000 € ! La partie délicate que constituent les fines lignes d'assemblage entre manche et corps (en peinture et vernis) n'est pas parfaite non plus.... Rien "d'énorme" mais la qualité perfectible de la finition chez l'américain n'était donc pas une légende. Pour les modèles actuels : je ne sais pas....
MECANIQUES :
Rien à dire sur les Gibson-Deluxe façon Kluson. Ça tient l'accord et perso, je préfère leur look (plus vintage) que celui des Grover. Affaire de goût...
MANCHE :
Le type de profile (50's) m'a été confirmé par Gibson-US suite à un mail avec quelques questions sur mon instrument (SN et photos obligatoires, of course, mais service au top !). C'est rond, un peu épais, mais on est loin de la bûche. À jouer, la différence avec un Slim Taper n'est pas aussi importante que prévue...
En fait, aucun souci de jeu comparé aux autres modèles que j'ai la chance de posséder (Fender, Ibanez, Epiphone, une autre Gibson). Je dirais même que le touché est excellent, sans doute imputable à l'épaisseur conséquente et à la finition exemplaire de la touche palissandre.
A ce propos, ce manche plus lourd qu'un slim taper doit contribuer à la sonorité de cette Studio 2009, compensant peut-être le choix de son allègement du corps plus important (chambered) que celui des modèles récents (modern weight profil). Va savoir Paul ?!....
En tout cas, ce manche est à la hauteur de ceux qui en ont fait une référence durant des décennie. Qui en doutait ?
MICROS :
Le couple 490R/498T équipe toujours certaines LP beaucoup plus onéreuses (Custom, Axcess) et fut parfois présent sur des Standard. Ça n'en fait pas un critère de choix, mais avouons que ça rassure....
Rappelons que l'originalité de cette association tient au fait que le micro chevalet (498T) est un Alnico V d'un niveau de sortie supérieur à celui du micro manche, le 490R (sorti en 1985) étant un Alnico II un peu plus ancien, se voulant successeur des fameux PAF tout en gardant leur esprit.
Evolution du 490T, (compagnon d'origine du R), ce 498T ėtait annoncé comme "tourné vers le hard-rock", dixit la comm' de l'époque.
Bon, on branche et on essaie....
PERFORMANCES ACOUSTIQUES :
On remarque que la sonorité "unplug" de cette Studio est assez impressionnante pour une solid body. En gros, ça sonne bien et relativement fort... Là encore, ça ne présage pas forcément d'un "+" sur le rendu sur ampli, mais on a vraiment hâte d'y goûter et c'est valorisant pour le travail perso sans branchement.
Les trois positions sélecteur micro débouchent sur trois sonorités bien distinct. La polyvalence est là. L'action des potentiomètres révèle la présence d'une électronique digne de ce nom. Que ce soit sur la progressivité des 2 volumes ou sur l'action sur la tonalité, c'est vraiment excellent et augmente encore la polyvalence de l'instrument. Côté sustain, ça se défend bien et le côté chambered ne l'écroule pas du tout. Mais le point qui m'a le plus enthousiasmé, c'est que, quelque soit le micro er les réglages choisis, cette LP Studio garde un caractère vraiment typé Gibson ! Médium bien présent, et grain légèrement "sale" comme on l'aime. En plus, très important, l'équilibre sonore entre les plans joués aux deux extrémités du manche est carrément top ! C'est en crunch et disto que le chevalet se régale, le 490 préférant le répertoire bluesy et le clean. Rien de surprenant.
Une comparaison objective avec d'autres micros que je connais bien demanderait de les monter sur la même guitare. Mais en gros: Si nous ne sommes pas dans l'ambiance P90 ( "Le" fameux single coil au parfum Hambuckers, pour simplifier) on est loin de la consistance brutale assez exagérée (à mon goût) de leurs BB et on est bien plus "Gibson-style" que leurs 500 T. De plus, Ils sont plus polyvalent que les excellents 57 classic plus. Un mariage pour le moins heureux non ?
EN RÉSUMÉ
Ceux qui achèteront une studio pour faire une économie, pensant que sa revente pourra les faire passer à la Standard une fois les economies revenues au vert, et ben : ils se trompent ! Il la garderont quitte à attendre encore pour s'essayer à la standard... Pour moi, une fois acquise, c'est le genre de guitare dont on ne se sépare pas ;)

PS : Sur la photo jointe les spécialistes remarqueront que les plastiques (sélecteur, pickguard etc...) ne sont pas d'origine (tout black) mais les mêmes en beige d'origine Gibson bien sûr. Une petite coquetterie à pas cher :bravo: ...

Photos liées à cet avis

photo