Yamaha Revstar RS502T
+
Yamaha Revstar RS502T

Revstar RS502T, Guitare de forme LP de la marque Yamaha appartenant à la série Revstar.

Tous les avis sur Yamaha Revstar RS502T

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.0( 4/5 sur 4 avis )
 4 avis100 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
patrice7415/09/2020

L'avis de patrice74"faut se saisir des p90 sinon!!!! et dans le cas ou vous savez: vous avez acces au nirvana!"

Yamaha Revstar RS502T
je l'ai essayée en magasin: une première fois avec le petit, trop petit ampli vox nutube: sympa mais manque de pèche et en magasin , on ne peut pas faire trembler mamie!!!!

J'ai déjà été séduit a l'époque par cette guitare dense, pas lourde comme une toute acajou (les paul, supro), mais dense!
bien finie,pas de défaut visible, l’équilibre est bon même juche sur les tabouret de bar de mise dans les magasin de musique!

avec des p90!! et qui sonnent ???
oui!!!
pas le sombre et le coté flou de la junior, le son est plus sec mieux défini surtout sur le micro aigu.

Ce n'est pas non plus le son dense et riche de la les Paul, mais un son défini avec une bonne assise dans les basses(cf l'acajou et l"érable).
le poids se fait moins sentir: une les paul plus étroite, plus sèche et claquante.

en somme? on est avec plutôt le son de la junior, moins vintage, plus moderne.
le micro grave est plaisant même très plaisant avec suffisamment de gras en crunch pour jouer quelques rythmique rock et punk.

a essayer!
les mecanique on l'air fiables.
les potards sont efficaces.



une bonne gratte pour un budget abordable.
d'autant plus que sur un ibanez a lampe (avec un look de vieille télé avec des pied de lits) on tutoie le vraiment très bon. il ont du me virer du magasin. cette gratte avec un bon ampli réactif(à lampe donc!) est un rêve!!

presque une les paul, mais avec un son suffisamment sale pour une junior
Ordey10/02/2020

L'avis de Ordey"Quand un fabricant modifie les couleurs... :-("

Yamaha Revstar RS502T
POINTS POSITIFS
- qualité de fabrication : à la réception, j'ai eu le même "défaut" que d'autres, à savoir le bouton en métal du push-pull pas très bien fixé (un peu bancal) mais il fut facile à remettre droit. A part ça, elle était irréprochable. Vraiment, l'une des guitares les mieux finies que j'ai eu entre mes mains. Je suis impressionné par la qualité de fabrication des instruments de Yamaha. C'est du sérieux. J'ai eu cette 502t, que j'ai revendue, et je possède encore une TRBX304 et une pacifica 311H, dont je ne me séparerai probablement pas avant longtemps.
- frettes : très bien posées. Et ce sont les frettes les plus polies que j'ai vu sur une guitare. J'ai bien senti que je montais en gamme par rapport à mes autres instruments.
- design : tête, pickguard, corps double cut au look rétro-moderne... gros coup de coeur pour cette série Revstar, et plus particulièrement pour ce modèle avec ce joli cordier trapézoïdale.
- accessoire : contrairement aux modèles de la gamme en dessous, la 502t est livrée d'origine avec une housse de qualité plutôt correcte.

NI POSITIF, NI NEGATIF
- le manche m'a semblé large, et le vernis brillant à l'arrière n'aide pas à le parcourir rapidement. Cette guitare est top pour jouer une partie rythmique, mais pour une partie solo, non, pas vraiment. Le manche est confortable à jouer mais c'est celui sur lequel je me suis senti le plus lent/lourd/pataud.
- les P90 d'origine offrent un très bon son, toutefois, l'utilisation du push-pull a très peu d'effet sur celui-ci. Un duo humbucker avec split + un p90 (comme sur ma 311H), ou deux humbuckers avec split auraient été bien plus intéressants AMHA.

POINTS NÉGATIFS
- couleurs : à la réception, ce fut une GROSSE déception. J'avais été très attiré par le joli vert olive brillant à l'avant du corps (une couleur atypique) et le joli rouge transparent laissant voir le bois à l'arrière de celui-ci. Ce sont ces couleurs qui étaient visibles sur les photos des revendeurs. Elles étaient encore plus visibles dans différentes vidéos sur Youtube. Malheureusement, le modèle vendu est vert ULTRA foncé à l'avant, presque noir, et noir à l'arrière, avec de très légers reflets rouge. De toute évidence, malheureusement, Yamaha a modifié son produit et n'a jamais commercialisé cette si belle finition vert olive/rouge. Depuis, certains revendeurs ont mis à jour les infos & les photos du produit, mais attention, d'autres ont gardé les anciennes photos et parlent toujours d'une finition "bowden green" !
- lourde : pas loin des 4kg.
- prix : j'avais pu acheté ce modèle 370 euros suite à une grosse promotion faite par un revendeur. Un très bon prix. Le prix normal, 600-650 euros, ne me semble pas abusif au regard de la qualité de fabrication de cet instrument, mais il me semble quand même bien élevé au regard de ses caractéristiques (pas de micro de grande marque, mécaniques basiques, effet du bouton push-pull quasi inexistant)
- straps : l'un d'eux, un peu plus enfoncé dans le bois, fait que cette guitare n'est pas compatible avec les sangles "à système universel" de Planet Waves. Dommage.

Conclusion
J'ai acheté cette 502t après avoir été impressionné par les nombreuses qualités et l'excellent rapport qualité/prix d'une basse de ce constructeur, la TRBX304. J'ai eu un gros coup de cœur pour son design général. Suite à ce nouvel achat, j'ai acheté aussi une pacifica 311H. J'ai de nouveau été impressionné.
J'ai gardé la pacifica, que je considère être la meilleure guitare que j'ai eu jusqu'ici tant pour ses caractéristiques que pour son rapport qualité/prix. Je me suis donc séparé de cette 502t. Le fait que la finition ne correspondait pas à ce que voulait, cela m'est resté un peu en travers de la gorge. :-/ Ca peut paraitre futile, mais c'est comme ça, un instrument doit plaire. Et le manche large à finition brillante + le push-pull sans véritable effet sur le son, ça me convenait moyennement.
Ceci étant dit, celui qui me l'a rachetée a fait une excellente affaire. Certes, elle est moins polyvalente et moins confortable à jouer que ma Yamaha 311H ou ma Cort Z42FT, toutefois, pour un guitariste rythmique, je la recommande vivement étant donné ses nombreuses qualités.
Hotfirecaster27/04/2019

L'avis de Hotfirecaster"Mais quelle chouette guitare!!!!"

Yamaha Revstar RS502T
Disons d'abord que je possède une stratocaster road worn 60, une strat highway one, une Les Paul et quelques autres pelles.

Franchement j'ai acheté cette guitare dans un premier temps pour ses P90 et son look que j'adore. Je ne savais pas si j'allais la garder mais bon une bonne crise de GAS parfois... c'est difficile d'y resister.

Bien m'en a pris!!! Hors de question de revendre cette guitare dont les micros sont FABULEUX!!! Le manche est cool une fois qu'on s'est habitué aux frettes un peu grosses.

Le petit Pull-Push sur le potard de tonalité est juste génial. Excellente guitare pour le rock et le blues.

Les micros continuent de me bluffer chaque jour. Pour moi cette guitare est une tuerie en terme de rapport qualité-prix!!! Et une super guitare en résumé...
Vibraphonik09/11/2018

L'avis de Vibraphonik"Taillée pour le rock, mais pas seulement"

Yamaha Revstar RS502T
C'est ma première guitare équipée de P90. Je l'ai depuis plus de 6 mois maintenant, voici donc mes premières impressions.

Je joue un peu de tout, mais surtout du pop, rock, et jazz. Seul et en groupe. J'utilise un ampli Vox AV60, un Roland cube-40 chorus ou un multi-effet en direct dans la sono ou le casque (Zoom G1on). J'ai aussi une super strat, une demi-caisse Aria (type ES335) et une Godin Summit (type LP) : cette Yamaha vient donc compléter une collection déjà bien fournie.

La lutherie me semble de bonne qualité. Aucun souci de finition. Elle est lourde (3,9 kg sans la sangle, 4,3 kg avec...). Le manche est assez épais par rapport à mes autres guitares, mais reste confortable. Il est large (43 mm au sillet) et assez plat, comme j'aime. Je trouve le confort de jeu donc très correct, aussi bien assis que debout.
Les mécaniques font bien leur job et l’accord tient sans problème. J'y ai installé des strap lock Schaller sans souci. Le sillet n’est pas ce qui se fait de mieux, et j’ai quelques fois une corde qui bloque un peu, mais sans que ça me gène plus que ça (ça prend un peu plus de temps à accorder, c’est tout). Le cordier, monté sur ressorts, permet de faire des vibratos assez subtils, mais ça reste peu évident.
J’ai changé les cordes pour du 11-52, pour tester cette dureté. L’action est « moyenne » et ça frise par endroits si on attaque vraiment fort. Un bon réglage ne devrait pas lui faire de mal.

L’électronique va bien aussi. Les micros grésillent un peu (surtout chez moi où j’ai beaucoup de « pollution » électromagnétique, beaucoup moins dans la salle de répète), mais pas plus que ceux de la strato. Les potentiomètres sont très « souples » (faciles à actionner) et je m’en sert davantage que sur les autres guitares. Le push-pull est très efficace et coupe bien les basses fréquences, très présentes avec ces micros. Le volume est progressif, mais sa diminution entraîne une perte d’aigus très perceptible (bien davantage que sur l’Aria, dont j’avais fait changer l’électronique pour de la meilleure qualité).

A vide, elle sonne bien pour une solid body, avec beaucoup de sustain, et des vibrations qui se propagent dans tout le bois. Comparée à la Godin, le son est plus puissant, avec davantage de hauts medium. Peut-être un effet des cordes plus tendues ?
Branchée, le caractère des micros P90 est bien présent. Les graves sont amples, la puissance de sortie importante (quasiment autant que les SD de la Godin) et les aigus claquent bien comme il faut. Le « dry switch » est efficace et permet de couper une grande partie des graves, ce qui est très utile avec un overdrive ou une saturation (sinon, ça bave un peu). Le contrôle de tonalité est efficace et progressif lui aussi. La dynamique est excellente : on peut doser l’overdrive simplement avec l’attaque du médiator. Les micros ont des caractères différents. En position manche c’est plus doux et grave, bien pour blues, ou le jazz en diminuant les aigus, moins bien pour des sons saturés. En position chevalet c’est puissant, agressif, avec beaucoup de médium : bien pour le rock à condition d’utiliser le dry switch avec les saturations les plus importantes. En position intermédiaire, on a un son… intermédiaire !, avec l’avantage de la suppression des parasites. Avec le dry switch et le contrôle de tonalité, cette position est vraiment très polyvalente.

En conclusion, cette guitare complète bien ma « collection » car elle a un caractère vraiment différent de toutes les autres. Son manche plus épais m’incite à lancer des rythmiques (hard) rock bien senties de façon plus naturelle que sur les autres. En jazz elle se débrouille bien aussi. Il n’y a que pour les solos très rapides (shred ?) qu’elle montre ses limites. La strat ou la Godin sont plus confortables dans ce registre.
Son principal point faible est l’action « moyenne » et le buzz de certaines frettes (quand on attaque fort), mais ça devrait s’arranger quand je l’aurais faite régler. J’attends juste un peu d’user les cordes en 11 pour décider si je la garde comme ça ou si je la repasse en 10...

Edit 04/2020 :
Toujours content de cette guitare, que j'utilise beaucoup, toujours montée en 11.
J'ai fait changer le sillet pour un Graphtech : plus de souci de corde qui coince.
Je n'ai pas réussi à supprimer tout le buzz à certaines frettes, qui commencent d'ailleurs à bien marquer (je la joue beaucoup aussi)... Elle reverra le luthier après le confinement.
J'adore vraiment le son de ses P90 !