Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet Différence symétrique-asymétrique ?

  • 19 réponses
  • 12 participants
  • 8 607 vues
  • 7 followers
Kamele0n

Kamele0n

1121 posts au compteur
AFicionado
Premier post
1 Posté le 08/02/2005 à 20:56:57
Bonjour,
Oui en lisant le test de la Firewire solo de chez M-Audio, je tombe sur la phrase suivante :

"A l'arrière, nous retrouvons 2 connecteurs FireWire (format 6 broches), une entrée/sortie numérique au format S/PDIF, les sorties principales (symétriques) et une paire d'entrées au niveau ligne (asymétriques). "

Et en tant qu'amateur, je ne connais pas la différence entre symétrique et asymétrique ( mots que j'ai vus de nombreuses fois dans ce forum). Je ne vois pas ce que çà représente.

Voilà c'est pas un pb que j'ai mais quand je lis des choses j'aime comprendre ! :clin:
Une réponse pas trop compliquée pr un débutant svp, merci !!!

CiaoO !

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Bombhash

Bombhash

2371 posts au compteur
AFicionado
2 Posté le 08/02/2005 à 21:04:24
Quelle est la différence entre symétrique et asymétrique ?

En ASYMETRIQUE, le câble n’a que deux conducteurs : un fil normal, et un deuxième fil, qui lui, est tressé autour du premier. On appelle cela un câble coaxial ! (Les câbles coaxiaux qu’on utilise pour la musique n’ont rien avoir avec les câbles de télé et si vous essayez d’utiliser ces derniers, vous aurez de gros problèmes de buzz et de parasites.)
Le fil tressé est relié à la masse et empêche que des parasites électromagnétiques (ce sont eux qui produisent les fameux buzz’s, ce qui veut dire bruit !) s’ajoutent au signal qui passe dans le fil au milieu.
Seulement, le signal (qui n’est rien d’autre qu’un courant alternatif) nécessite deux conducteurs. L’autre conducteur sera donc le même conducteur tressé (qui fait office de masse !) ce qui veut dire qu’une partie des parasites s’y ajoute quand même !

Les CABLES SYMETRIQUES, eux, ont deux conducteurs à l’intérieur. La tresse qui est reliée à la masse empêche les parasites de passer, elle est donc totalement séparée du signal qui ainsi restera propre.
Un signal asymétrique perd très vite en puissance dès qu’on dépasse les 10 mètres de câble tandis qu’un signal symétrique peut parcourir 100 mètres de câble sans la moindre perte !
En sonorisation, les connexions symétriques (et donc la conversion de tout signal asymétrique par des boîtiers direct) sont indispensables, sinon vous laisserez beaucoup de son dans les câbles et vous récolterez beaucoup de bruit et de buzz à la place.
En home-studio, on peut se passer des boîtiers directs si on n’a pas de problème de bruit parasite en faisant très attention de toujours brancher les sources dans les prises appropriées
C’est-à-dire : asymétriques dans les prises LINE et symétriques dans les prises MIC

ZiggySono.com

IN MEMORY OFF >>> https://soundcloud.com/inmemoryoff/<<< IN MEMORY OFF

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

viking6

viking6

343 posts au compteur
Posteur AFfamé
3 Posté le 08/02/2005 à 22:41:31

Citation : C’est-à-dire : asymétriques dans les prises LINE et symétriques dans les prises MIC


Euh... Il y a des entrees/sorties lignes symetriques, non? :?!:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Rémy M. (chimimic)

Rémy M. (chimimic)

13919 posts au compteur
Modérateur thématique
4 Posté le 08/02/2005 à 22:47:56
Oui, viking6.
On trouve du symétrique et de l'asymétrique pour les prises LINE.
Et on trouve du symétrique et de l'asymétrique pour les prises MIC.
Dans le professionnel, le symétrique est plus représenté.

Kamele0n >
Je ne sais pas si ça peut t'aider un peu :
http://perso.wanadoo.fr/sonelec-musique/connectique_symetrique_asymetrique.html

Formateur en techniques sonores ; électronicien ; auteur @ sonelec-musique.com

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Bemel

Bemel

1167 posts au compteur
AFicionado
5 Posté le 09/02/2005 à 09:17:46
C'est vraiment très bien expliqué !

Mais, si je ne me trompe pas, il y a un autre avantage à la laision symétrique. Etant donné que le signal délivré correspond à la différence de potentiel entre les deux fils, et que ces deux fils sont l'opposé l'un de l'autre, la différence est égale au double du signal asymétrique. Si dans une liaison asymétrique, le signal vaut 100mV, dans une laison symétrique, on aura +100mv et -100mv, ce qui donne une différence de 200mV. C'est la raison pour laquelle on peut perdre 3dB lorsqu'on branche un signal asymétrique sur une prise symétrique.
Une autre possibilité offerte par le symétrique consiste à utiliser du câble torsadé. Cela s'utilise beaucoup pour les réseaux informatiques, mais je pense que cela s'utilise également parfois en audio (StarQuad ?). Lorsqu'un conducteur est soumis à une variation du champ magnétique (un parasite quoi !), un courant induit se crée dedans et perturbe le signal. Comme expliqué dans le message précédent, ce parasite étant égal dans les deux conducteurs est annulé lors de la "soustraction". Mais, pour que le parasite soit le même dans les deux conducteurs, il faut que la variation de champ magnétique se fasse "du même côté" des deux câbles ... ce qui est vrai pour la quasi-totalité du parasite ... sauf pour la variation de champ magnétique dans la surface séparant les deux conducteurs (même si ce n'est qu'un milimètre ou deux). En effet, la partie du parasite qui passe entre les conducteurs induit une perturbation en opposition de phase. En gros, si on regarde notre signal de +100mV et -100mV, un parasite, de +10 mV, créé en dehors de la surface séparant les câbles donnera une signal de +110mV et -90mV, ce qui donnera toujours une différence de 200mV. Par contre, un parasite de +5mV crée dans la surface séparant les deux conducteur donnera un signal de +105mV et -105mV, ce qui donnera une différence de 210mV ! L'astuce consiste donc à torsader les fils. En effet, on peut considérer qu'un parasite influence une zone relativement importante du câble, et donc, plusieurs "boucles". Les boucles pair recevant un parasite en opposition de phase avec les boucles impair, le signal final sera également dépourvu du parasite (ou du moins, fortement atténué).

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

powermat

powermat

308 posts au compteur
Posteur AFfamé
6 Posté le 09/02/2005 à 09:18:09
Schématiquement, le point chaud (positif) est porteur du signal, comme la phase porte le courant dans un câble éléctrique.
Dans un câble symétrique, le point froid (moins) porte le même signal, mais inversé (cad sinusoide négative) et tout signal (parasite) qui se rajoute entre le point de départ et le point d'arrivée sera annulé.

"bonjour je m'appelle Mat, et cela fait 46 jours que je n'ai pas changé mes enceintes."

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

miles1981

miles1981

7871 posts au compteur
Je poste, donc je suis
7 Posté le 09/02/2005 à 09:24:19
Le signal symétrique est divisé par 2 avant d'être envoyé sur le câble symétrique.
Donc si on a une amplitude de 200mV sur un asymétrique, en symétrique, on passe à 2*100mV. Mais effectivement, on perd alors 3dB si on passe de symétrique à asymétrique.
Si la division n'avait pas lieu, on ne perdrait pas les 3dB.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Kamele0n

Kamele0n

1121 posts au compteur
AFicionado
8 Posté le 09/02/2005 à 20:48:23
Merci pr ttes vos réponses !!! :bravo:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

jonnyr9

jonnyr9

1516 posts au compteur
AFicionado
9 Posté le 20/12/2006 à 16:24:07
Concrètement qu'est-ce qu'on risque à utiliser de l'asymétrique pour enregistrer un synthé sur une carte son ?

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Skeez

Skeez

1201 posts au compteur
AFicionado
10 Posté le 20/12/2006 à 16:28:29

Citation : Concrètement qu'est-ce qu'on risque à utiliser de l'asymétrique pour enregistrer un synthé sur une carte son ?



Rien... à part d'éventuels parasites.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.