Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
M-Audio ProFire Lightbridge
Photos
1/136

Test de la ProFire LightBridge de M-Audio

Interface audionumérique FireWire de la marque M-Audio appartenant à la série Profire

test
L'ADAT pour des prunes

M-Audio nous propose aujourd’hui une interface audio FireWire, la Profire Light Bridge, sans entrées analogiques, mais bardée de connexions numériques, ce qui est assez original ! Voyons sans tarder ce que cette interface atypique a de beau à nous montrer…

M-Audio nous propose aujour­d’hui une inter­face audio Fire­Wire, la Profire Light Bridge, sans entrées analo­giques, mais bardée de connexions numé­riques, ce qui est assez origi­nal ! Voyons sans tarder ce que cette inter­face atypique a de beau à nous montrer…

La Profire Light bridge fait partie des rares inter­faces audio Fire­Wire dédiées unique­ment au monde des signaux numé­riques, plus parti­cu­liè­re­ment le format ADAT. Tota­le­ment dépour­vue d’en­trées analo­giques, c’est donc de fait une carte qui ne peut se suffire à elle-même pour une confi­gu­ra­tion d’en­re­gis­tre­ment. Elle est avant tout conçue pour fonc­tion­ner dans une confi­gu­ra­tion où les signaux analo­giques ont déjà été numé­ri­sés via, par exemple, un ou plusieurs multi­pistes ADAT, une table de mixage numé­rique ou encore un octo-préam­pli dispo­sant d’une sortie optique. Je revien­drais plus préci­sé­ment sur les diffé­rentes confi­gu­ra­tions types à la fin de cet article. Explo­rons main­te­nant la bête en profon­deur…

Débal­lage et connexions

Face avant

Tout d’abord, un mot sur l’in­ter­face en elle-même : elle est compacte et dispose d’un solide boitier métal, la Profire respire la robus­tesse !

Le cœur de la Profire Light­pipe est consti­tué de 4 Entrées / Sorties au format ADAT optique, situées à l’ar­rière de l’in­ter­face, pour un total de 32 canaux gérés. Un câble (fourni) se connec­tant sur un port RS232 permet de rajou­ter à cela 1 E/S S/PDif au format coaxial, ainsi que les ports MIDI et Word­clock. Toujours sur la face arrière, on retrouve 2 sorties analo­giques au format jack symé­trique dévo­lues au moni­to­ring et dont le volume se contrôle en face, le port Fire­Wire, et la prise permet­tant de connec­ter le trans­for­ma­teur externe. À cela nous pouvons encore rajou­ter une sortie casque dispo­nible en face avant, avec son bouton de contrôle du volume et il est à noter que la Profire peut être alimen­tée direc­te­ment par l’or­di­na­teur via un port Fire­wire 6 broches. Une rapide addi­tion permet donc d’ar­ri­ver à un impres­sion­nant total de 34 entrées et 36 sorties, de quoi satis­faire les confi­gu­ra­tions d’en­re­gis­tre­ment les plus gour­mandes !

La face avant est plus parti­cu­liè­re­ment dédiée aux diffé­rents témoins d’ac­ti­vité :

  • Tout d’abord, les leds indiquant le taux d’échan­tillon­nage. La Profire est capable de fonc­tion­ner en 44,1 KHz, 48KHz, et même 88,2KHz et 96 KHz en mode S/Mux, qui réduit toute­fois le nombre de canaux ADAT suppor­tés à 16.
  • L’in­di­ca­teur de source de synchro­ni­sa­tion : Fonc­tion­nant aussi bien en mode esclave qu’en mode maître, La Profire est capable d’ac­cep­ter une synchro­ni­sa­tion via Word­clock, ADAT ou S/PDif
  • Les témoins d’ac­ti­vité MIDI IN et OUT
  • Les témoins d’ac­ti­vité ADAT, très pratiques, permet­tant de véri­fier la présence d’un signal ADAT valide en entrée ou en sortie de la Profire.
  • La led dévo­lue à l’ali­men­ta­tion, ainsi que le bouton marche/arrêt, disposé lui aussi en façade.

Passons main­te­nant à la partie soft­ware !

Instal­la­tion & utili­sa­tion

Après un rapide saut sur le site Inter­net de M-audio pour récu­pé­rer la dernière version du driver (un réflexe assez sain à avoir lors de l’ins­tal­la­tion de tout nouveau maté­riel infor­ma­tique), je passe à l’ins­tal­la­tion.

Celle-ci se déroule sans problème parti­cu­lier, et après un redé­mar­rage de la machine, la carte est prête à fonc­tion­ner. Le driver est à la fois simple et bien conçu :

Driver PC

Driver PC

Simple, parce que la Profire ne permet pas un routing flexible des entrées et sorties. Donc ici, pas de table de mixage virtuelle, pas de gestion de pano­ra­mique ou de niveau. La carte se contente d’ache­mi­ner des signaux numé­riques vers votre ordi­na­teur. Tout ache­mi­ne­ment des signaux devra s’ef­fec­tuer soit en amont, via une ou plusieurs consoles numé­riques par exemple, soit en aval, au sein de votre logi­ciel DAW favori. Un choix de concep­tion fina­le­ment pas vrai­ment bloquant dans la majo­rité des situa­tions, et qui explique vrai­sem­bla­ble­ment le prix rela­ti­ve­ment bas de cette inter­face.

Bien conçu, parce qu’il propose toutes les fonc­tion­na­li­tés néces­saires : Tout d’abord, de manière clas­sique, il permet de sélec­tion­ner la source de synchro et de régler la taille du buffer. Un encart est dévolu à la gestion du S/Mux, format haute réso­lu­tion de l’ADAT, qui permet de gérer une fréquence d’échan­tillon­nage allant de 88,2 à 96Khz, tout en rédui­sant le nombre de canaux ADAT à 16. Vous pour­rez ainsi choi­sir entre une détec­tion auto­ma­tique de ce mode ou une sélec­tion forcée. Fonc­tion­na­lité inté­res­sante, il est possible de désac­ti­ver jusqu’à 3 E/S ADAT si besoin est, permet­tant ainsi de gérer au mieux votre confi­gu­ra­tion (on a pas forcé­ment besoin de 32 canaux ADAT !) et par la même de préser­ver de la ressource proces­seur de l’or­di­na­teur, qui n’aura pas à gérer des canaux inuti­li­sés. Petits conforts supplé­men­taires, le logi­ciel permet de faire tran­si­ter sur les sorties analo­giques le même signal que sur la sortie S/PDif, et de faire appa­raitre au choix en première ou en dernière place les entrées / Sorties S/PDif dans la liste des E/S qui appa­rai­tra dans votre DAW. Tous ces réglages sont sauve­gar­dables sous forme de presets.

Au chapitre des bonnes idées, le logi­ciel de gestion de la Profire permet de moni­to­rer le niveau des signaux trai­tés par la Profire, au moyen de Vu-mètres virtuels, et propose 3 diffé­rentes « vues » plus ou moins éten­dues de ces niveaux.

Passons main­te­nant à l’uti­li­sa­tion !

Perfor­mances

Driver Mac

Driver Mac

Connec­tée à un PC (Bi proces­seur Athlon MP 1800+, 2 gigas de RAM) tour­nant sur Windows XP, et gérée en ASIO par Cubase SX3, la Profire s’est révé­lée parti­cu­liè­re­ment stable.

Ne dispo­sant pas du maté­riel néces­saire pour envoyer simul­ta­né­ment 34 signaux numé­riques, j’ai néan­moins pu « pous­ser » un mini­mum la Profire dans ses retran­che­ments. Voici la confi­gu­ra­tion de Test :

J’ai fait tran­si­ter 16 canaux ADAT émis depuis une table de mixage numé­rique Sound­craft 328, tout en moni­to­rant 16 Canaux ADAT en prove­nance de Cubase sur cette même table. J’ai rajouté à cela le trai­te­ment de 2 pistes auxi­liaires de Cubase par un multi-effet TC Elec­tro­nic Fire­worx connecté en S/Pdif sur la Profire. Une confi­gu­ra­tion rela­ti­ve­ment « musclée » donc. Pendant tous ces tests, la Profire n’a montré aucun signe d’in­sta­bi­lité dans la gestion de tous ces signaux numé­riques. D’ailleurs, le goulet d’étran­gle­ment poten­tiel sera plutôt l’or­di­na­teur, qui devra être assez puis­sant pour gérer un tel nombre de canaux simul­ta­né­ment. La Profire remplit donc parfai­te­ment sa mission !

Tout numé­rique

Face arrière

Unique­ment des E/S numé­riques ? À quoi ça sert ? Et bien à plein de choses ! En effet, la plupart des home-studistes n’ont besoin que d’un nombre limité d’en­trées – sorties, et dans ce cas, une inter­face audio plus clas­sique compor­tant des E/S analo­giques est large­ment suffi­sante. Toute­fois, il existe plusieurs cas où ce type de confi­gu­ra­tion est insuf­fi­sant : voici quelques exemples :

– L’en­re­gis­tre­ment « live » : que ce soit en studio ou sur scène, enre­gis­trer un groupe de rock, par exemple, néces­site beau­coup d’en­trées audio : reprises micro des amplis guitare, basse, de la batte­rie, du chant, etc. Dans ce cas une solu­tion courante et flexible est d’uti­li­ser une console numé­rique (Tascam Séries DM, Sound­craft 328, Yamaha 01V, etc.) géné­ra­le­ment pour­vues d’E/S Adat. Dans ce cas, la Profire permet­tra d’en­re­gis­trer faci­le­ment une session sur ordi­na­teur en se bran­chant direc­te­ment en sortie de la console.

– Vous dispo­sez déjà d’un conver­tis­seur: effec­ti­ve­ment si vous êtes déjà équipé d’un conver­tis­seur comme le RME ADI8­PRO, ou l’Apogee AD-8000 l’ac­qui­si­tion d’une inter­face audio sans conver­tis­seurs est un choix judi­cieux. Vous pour­rez éviter la redon­dance de maté­riels, et connec­ter direc­te­ment votre appa­reil à la Profire.

– L’in­té­gra­tion directe de péri­phé­riques audio : de plus en plus de péri­phé­riques, notam­ment des octo-preamps (comme l’Oc­topre de Focus­rite), disposent de conver­tis­seurs inté­grés ou en option et sortent en ADAT. La Profire permet donc de les inté­grer direc­te­ment au sein du studio, en numé­rique.

Conclu­sion

Profil

À un prix très bien placé (autour de 420 €, prix géné­ra­le­ment constaté), la Profire Light­bridge apporte une solu­tion simple et sans arti­fices à une problé­ma­tique précise : faire tran­si­ter un grand nombre de signaux numé­riques en prove­nance de et vers un ordi­na­teur. On pourra regret­ter l’ab­sence de possi­bi­li­tés de routing des signaux, mais à l’heure où la plupart des logi­ciels DAW proposent eux-mêmes ce type de fonc­tion­na­li­tés, il devient de moins en moins néces­saire qu’une telle inter­face en propose. D’une stabi­lité exem­plaire, la Profire est tout à fait à même de deve­nir l’élé­ment central d’une confi­gu­ra­tion, son nombre consé­quent d’en­trées / sorties permet de plus d’en­vi­sa­ger serei­ne­ment l’évo­lu­tion d’un project / home studio !

Points forts
  • Prix
  • Performance et stabilité
  • Nombre de canaux supportés
Points faibles
  • Pas de routing des signaux
Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies
    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
    Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement
    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
    Google Analytics
    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
    Publicités
    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement

    Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

    Google Analytics

    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
    Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.