LiveRendez-vous à 12h pour le 27e numéro des "Pieds dans le patch" avec Marion Delpech de PWFM !
TC Electronic FireWorx
+

TC Electronic FireWorx

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

FireWorx, Processeur multi-effets de la marque TC Electronic.


12 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 250 € argus occasion : 295 €Avertissement important

Fiche technique TC Electronic FireWorx

  • Fabricant : TC Electronic
  • Modèle : FireWorx
  • Catégorie : Processeurs multi-effets
  • Fiche créée le : 03/12/2004

Processeur multieffets

Caractéristiques :
  • 12 blocs d’effets
  • Allocation dynamique des ressources DSP entre les blocs d'effets
  • Visualisation des niveaux et des ressources DSP dans chaque bloc d'effet
  • Paramètres modifiables par contrôle interne ou externe
  • Vocoder avec générateur de synthé, filtres formant, ring mod, delay, pitch, reverb, chorus, flanger, phaser, pan, disto, compresseur, chaos
  • Enveloppes, LFOs, molette pour modification du son en temps réel
  • MIDI In/Out/Thru pour contrôleur externe ou séquenceur, World Clock
  • Connectique AES/EBU, S/PDIF (RCA et optique), ADAT et XLR symétriques
  • Convertisseurs 24 bit, fréquence d'échantillonnage 44.1 et 48 kHz
  • 400 presets d'usine

Source : TC Electronic

Distribué par ADAGIO France

»

Acheter d'occasion TC Electronic FireWorx

TC Electronic FireWorx TC Electronic FireWorx 250 € »
TC Electronic FireWorx a vendre 1 tc electronic fireworx 260 € »
TC Electronic FireWorx Vends TC electronic FIREWORX bon état général (avec notice en français et boite d'origine !) 250 € »

Avis utilisateurs TC Electronic FireWorx

Bob90920/01/2019

L'avis de Bob909"Impressionnant pour esprits tordus et mordus d'expérimentation"

TC Electronic FireWorx
Je mets un avis car je pense que pas mal de gens doivent se faire une idée un poil confuse de la bécane malgré les super avis du dessous mais il n'y a pas de réel démo sur le net..

Je viens de l'avoir et ai passé toute une soirée à l'expérimenter..

Qu’en est-il du son obtenu: franchement je m'attendais à pire mais ça le fait car il faut penser au mix et je peux vous assurer qu'il est bien pour ça;ça dégueule pas,c'est tight,certes c'est pas du lourd,gras etc..comme un DP4 mais ça n'a pas le même objectif réellement..et ça se place nickel.
C'est transparent,y a pas de coloration mais y a moyen de faire des choses assez tordus et uniques pour un hardware.

Certains effets sont-ils mieux ou moins bien que les autres ?
Les reverbes en effet sont pas terribles mais tout dépend où on la place dans la chaine et du coup a plutôt une fonction type élargisseur du son et c'est pas vilain.

les filtres et pitch shifting sont terribles,là on peut faire des trucs assez fins avec les Lfo additionné au synth ou formant on peux faire des effets types the chemical brothers..

Les delays sont étranges,on peut faire des espèces d'effets de scratch ou break avec c'est mortel.ils ne débordent pas non plus du coup c'est pas mal sur des rythmiques.

Disto et crunh sont pas mal,on peut faire des effets très crédibles types haut parleurs,talkie walkie...etc..

Flangers et phasers sont basiques mais pareilles dans la chaine d'effets selon où ils sont placés et le travaille avec Lfo ,ça donne des trucs de fous..

EQ et dynamics sont pas les trucs du siècle mais franchement ça dépanne et pratique pour gérer la folie des autres effets..

Le vocoder est super !!! étant un énorme fan et possesseur de talkbox et autres et bien franchement il se défend bien,et lorsque l'on combine avec les autres effets ça donne des voix uniques;)

Après y a les effets ring,lo-fi etc...pour moi ça le fait

Mais tout est une histoire de programmation et réglages,il n'y pas que le DP4 d'ensoniq ou Eventide dans la vie,même si vous les avez ça veut pas dire que vous ferait du bon son ;) ...même si certes la qualité sonore est autre.

Comment jugez-vous les presets d’usine ?
Ils sont vachement bien ça donne un bon aperçu des possibilités de la bête..


Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les plus:possibilités d'empiler des effets et les moduler entre eux,ça rappelle un peu le nouveau Byome de chez plugin alliance mais en plus restreint car au final tout dépend des effets que l'on utilise mais comptez en 3 et 5 effets empilables sinon le DSP fait la gueule..

Les moins: mis à jour de l'os pour justement pouvoir utiliser le nombre de slot vendu..du moins pouvoir en empiler plus de trois quatre sans emcombre..
»
tweak09/03/2017

L'avis de tweak"A ne pas mettre dans toutes les mains, seulement pour utilisateurs avertis"

TC Electronic FireWorx
Je l'avais acheté d'occasion 600€ environ il y a au moins 6 ans.
Revendu il y a au moins 2 ou 3.
J'ai toujours été perplexe à propos de ce rack.

D'un côté il va hyper hyper loin dans les possibilités de paramétrages. Le nombre de paramètres est hallucinant mais l'édition n'est pas tordue pour autant. Ça se fait. Il faut du temps a mon goût. Si vous êtes pinailloux ça va vous plaire car on peut tout régler aux petits oignons par contre attention ça va être chronophage.

On peut chainer les effets en série ou en parallèle, gérer tout en pré ou post, changer l'ordre des effets, les faire interagir, jouer sur absolument tout ce qu'on peut imaginer. Jouer sur les pre delay etc etc il y a des LFO et compagnie.
En terme de possibilités c'est immense et ça va très loin. Il est fait pour expérimenter et chercher son son.
Il peut servir de convertisseur en AES EBU, il y a du jack, du XLR et de l'adat.

J'ai trouvé les boutons désagréables. Quand on y passe des plombes on fait attention a ce genre de détail. Plastique rigide avec un clic un peu mou et pas franc. Et j'ai trouvé aussi qu'il tapait un peu rapido dans le rouge en entrée. Surtout ne pensez pas le faire saturer c'est du numérique et le bruit s'il sature est absolument ignoble. Logique me direz vous.

D'un point de vue sonore je n'ai pas aimé la couleur du son, a mon goût je précise, glacial. Alors bien sur ça dépend de la manière dont on paramètre mais quand même. Cristallin par contre c'est l'avantage. Très précis aussi. Tout dépend ce qu'on cherche. Moi j'aime quand le signal est gonflé gourmand ample. Dans des domaines biens différents pour donné une idée vague, je dirai que d'un côté je mets le fireworx à l'exact opposée d'un culture vulture. Voilà cette petite disto magique et ample, ce signal gras du bide, voilà ce que j'aime.

Alors rendons a ce processeur ce qui lui appartient. Il est précis, fait pour un chercheur de son, transparent (trop?), puissant. Mais pareil de ce côté là, la puissance est relative, on ne peut pas chainer beaucoup au delà d'une grosse reverb par exemple, suivant les algorithmes ça bouffe beaucoup de ressource et le chainage est vite limité.

Je n'étais pas fan absolu de la couleur du son mais en même temps en terme de possibilités quelques années plus tard quand je réécoute certains morceaux où il était présent, eh bien certaines tourneries bien ficelées et qui ressortent correctement du mix viennent de lui. Je pense donc qu'il a l'avantage de ses inconvénients, un peu froid mais bien équilibré, puissant mais peut être trop, plein de possibilités mais qui peut devenir trop long a paramétrer pour le faire sonner d'enfer.
A 200€ aujourd'hui ça vaut vraiment vraiment le coup. Limite d'en prendre 2 ou 3. Mais faut du High End derrière pour mettre un coup de chaud après lui.

Je l'ai remplacé par un DP4 et je n'ai pas regretté du tout pour le son mais je regrette les possibilités midi du fireworx qu'on peut contrôler intégralement en CC.
J'ai depuis un 2ème dp4 et des pédales moog et autres petites boss. Ça me va bien. Pour 200 balles j'hésiterais si j'avais ce montant a m'en reprendre un.

Il est vraiment cool pour les truc barrés, pitchshift, vocodeur, ring mod etc etc gate delay, multitap, phaser tarés, effets bitreducer, comp, effet de ralentissement, de K7, des filtres et tous les croisements de tous ça dans tous les sens et interdépendant.
Sa logique de compréhension est bonne et on le comprends même sans notice assez vite. De plus il ne prends pas de place. Mais il n'a pas le son d'un tape écho, d'un phaser moog, d'une reverb lexicon, d'une disto thermionic. Faut pas déconner.
Je n'aimais pas les compresseurs et les disto dessus.

En gros il fait tout, va très loin mais ne le fait pas toujours très bien mais bien quand meme. Perso je préfère avoir des machines spécialisées pour chaque utilisation désormais.
»
MJCJM29/01/2015

L'avis de MJCJM"une bombe expérimentale"

TC Electronic FireWorx
Je l'utilise en live pour booster les mixs de mes machines ( trinity rack, Ex5r, Emu Xl7 etc ... ).

Je n'en ai pas fait le tour, car c'est un rack d'effets plein de subtilités.

La connectique est très complète :

2 entrées/sorties Xlr
1 e/s Aes-ebu
1 e/s spdif
1 e/s Adat
1 fiche rca pour la synchro
Midi in/out/thru
entrée pédale

Le nombre d'effets dispos n'est pas si impressionnant (39 en tout), mais la qualité est là.

le principe est d'empiler des algorithmes d'effets à câbler dans l'ordre que l'on souhaite, pour créer un seul patch
( 200 d'usine et 200 User ) ... insertions et boucles de feedback disponibles.

Seulement le tableau paraît impressionant au départ car il affiche plus d'une centaine de cases et l'on pense pouvoir empiler autant d'effet... mais ressources DSP limitées.
comptez en moyenne 5 effets max par patch, c'est déjà pas mal.

Les effets vont de la reverb ( simple ou complexe ) aux delais multiples, Chorus, Phasers, flangers, eqs, filtres, compresseurs limiteurs expanders gate, enhancer, et autres effets de panoramique. ..

Le nombre de réglages par algorithme peut être impressionnant comme pas du tout, selon la complexité de l'effet. Mais un patch peut en cacher un autre tant les combinaisons sont possibles.

Le must de ce rack reste sa modularité.
Il est possible de le brancher en midi afin d'utiliser un contrôleur externe ou pédalier afin de switcher les effets ou de contrôler divers paramètres.
Mieux encore, il est possible de moduler certains de ces parametres par d'autres.
Ce qui laisse entrevoir des possibilités inattendues.
La machine possède des LFO s synchronisables, des enveloppes, levelers et capteurs de fréquences, associables aussi, bien évidemment.

On peut muter les groupes d'effets par bloc ... grâces aux boutons dédiés ( 12 ) en face avant et accéder directement aux réglages en double cliquant dessus... très pratique.

3 molettes sont accessibles et de très bonne facture, afin de naviguer dans les menus ou de les utiliser comme contrôleurs.
Quand on est habitués à certaines marques japonaises ou américaines, voir anglaises, on constate qu'ici, c'est une autre philosophie...

Les menus sont bien pensés, la connectique est bien fournie, la conception est solide et plutôt ergonomique. Cependant attention à l'alimentation qui à tendance a chauffer.

Seul bémol reste cet OS pas vraiment fini...
Il aurait fallu se cantonner à un effet par bloc
( soit 12 ) au lieu de ce tableau dantesque, inexploitable, qui nous laisse dubitatif.

Ceci dit, c'est un bon rack et de qualité.
Parfait pour les expérimentations sonores en tout genres, ou pour agrémenter voir booster un mix.

A recommander car bon prix en occasion et les racks d'effets se font rares de nos jours.
»
blackle15/10/2013

L'avis de blackle"Conçu par le professeur Tournesol en personne."

TC Electronic FireWorx
Multieffets de son état, il est équipé d'entrées/sorties analogiques et numériques, avec pour ces dernières la possibilité d'utiliser l'AES/EBU, le S/PDIF, et l'ADAT.
Parmi les effets générés : réverbération, délai, modulation en anneau, effets de filtrage, transposition tonale, générateur de distorsion, générateurs de bruit, vocoder, traitement dynamique, chorus, flanger, panoramique automatique, correcteur (liste non exhaustive).

UTILISATION

L'utilisation basique reste simple, l'ergonomie est très bien pensé, par contre pour trouver des sonorités pour le moins originales et surtout utilisables, il ne faut surtout pas avoir peur de rentrer dans le FireworX, et de jouer avec les paramètres qui sont parfois nombreux, mais toujours compréhensibles. En cela, cet appareil est plus proche d'un générateur d'effet style Eventide (miam miam) qu'un simple multieffet.

Pour en revenir à utilisation il est plus proche d'un Lexicon MPX 1 que son lointain cousin M2000. Sachez-le, car cet effet demande, comme pour le MPX 1, un grand temps d'apprentissage pour pouvoir l’utiliser au mieux de ses possibilités. En un mot ; lisez le mode d'emploi avant de vous aventurer trop loin dans la programmation. Et puisque que l'on parle du mode d'emploi sachez qu'il est très bien fait et en français dans le texte, ce qui devrait ravir les non-anglophones.

QUALITÉ SONORE

Normalement, et pour quasiment toutes les boi-boites à effet, la grande majorité des marques s’efforcent de concevoir des produits aux effets propres et respectueux de la source. Rajouter par exemple, une réverb ou un délai à une voix, à un piano, et ne les défigurant pas. Entendre toujours l'instrument tel qu'il est. Ça c'est super en étant quand même un minimum. Mais ça peut être d'un ennuyeux par moment. Vous ne trouvez pas vous ? Non ?

Le FireworX, lui, inflige au signal des déformations aussi sauvages qu'étranges. Des effets plus Z'alambiqués et tordus les uns que les autres, en un seul petit mot les plus originaux. Mais aussi par moment, il faut bien l'avouer, les plus inutiles à force d'être bizarres.
Tout comme sur mon ancien M2000 les réverbérations ne sont pas mes effets préférés, préférant, et de loin, d'autres boi-boites plus orientées dans ce domaine. Par contre là où le FireworX fait fort, très fort même, c'est sur l'ensemble d'associations d'effets plus heureuses les une que les autres, qui sont rangés dans douze blocs séparés :Dynamic. Filters. Formant. Distortions. Vocoder. Synth. Pitch. Chorus. Delay. Reverb. Panoramique et EQ. Ouf..

Et certains effets portent les doux noms de : vocoder, ring modulator, resonator, digital cruncher, fractal noise generator, etc. ça donne envie n'est ce pas ?

Pour en revenir aux réverbérations, elles ne sont pas moches, loin de là, elles n'ont simplement pas le velouté et le ciselé que l'on peut rencontrer sur d'autres. Elles manquent un peu de douceur, de richesse, de chaleur et ont parfois tendance à friser dans les aigus ou si vous préférez à accrocher un peu quand on les sollicite un peu trop en temps et en brillance. Ce n'est pas grave dans l'absolu mais vu la technologie déployé par Tc, ce son ne peut être que le fruit d'un choix délibéré et non d'un défaut ou une faiblesse du FireworX. Pour vous donner une petite idée elles sont un peu en dessous du M 2000, carrément moins belles que sur les M 3000 et R 4000, et également un peu en dessous de celles du Lexicon MPX 1, que d'ailleurs je vais vous reparler un peu plus loin (je sais, je suis bavarde et j'ai souvent une nette tendance à me disperser).

Pour le phaser, sans entrer au panthéon des "Mégas-Phaser de la mort qui tue", il reste parfaitement utilisable. Voyez-vous c'est le genre d'effet qui est capable de vous ruiner votre Rhodes ou bien de l'enjoliver de façon spectaculaire. Là, sans être spectaculaire il apporte quelque chose de bien, de plaisant même, mais sans cette indéfinissable magie que d'autres Phaser peuvent apporter.

Les nombreux autres effets sont en revanche très bons avec un petit bémol pour les chorus qui manquent un peu de punch. Les différents filtres et modulateurs sont de la plus belle espèce et géniaux de profondeur, capables de faire dans l'ultime bidouille.

Les effets de distorsions et de formant sont capables de simuler tout un tas de gros délires, simulation de voix de téléphone, générateur de bruits parasites.
La transposition tonale est pas mal et pour tout vous dire meilleur que sur le M2000.

Les délais sont à mon avis pas assez longs et surtout complets pour pouvoir se passer d'un appareil qui ne fait que ça. Pour les délais je suis sans doute un peu dure mais je trouve quand même dommage que Tc n'ait pas inclus dans son FireworX au moins les possibilités de leur D-Two. Par contre pour la qualité de son, ces délais ne souffrent d'aucune critique.

Pour les effets dits de panoramique.. que dire.. je pense avoir déjà trop dit et avoir suffisamment navigué dans le superlatif pour en refaire une tartine de plus.. mais je vais quand même vous en rajouter une petite couche. Ces effets de panoramique donc, sont une des grandes réussites de ce Tc, et avec une utilisation conjointe avec des filtres dynamiques, c'est à se demander si une Leslie ne pointerait pas le bout de son nez rotatif.

Le Vocoder est une sorte d'apothéose sonore. Hormis avec les vrais Vocoder, le résultat est toujours moyen, pour ne pas dire incompréhensible. Croyez-moi si vous le voulez, mais le FireworX réussit à merveille là ou d'autres ont échoué.

AVIS GLOBAL

D'un potentiel créatif incroyable. Que tous ceux qui aiment la bidouille sonore sans réel compromis y jettent une oreille, et tant qu'a faire la bonne. Vous êtes comme moi et vous voulez aller encore plus loin ? Imaginez si avec ce FireworX il était possible de chaîner encore plus d'effets (je sais, en plus d'être incroyablement bavarde, je suis un peu folle également). Vous imaginez la liberté et les possibilités extraordinaires ? Et bien ça tombe très bien car imaginez-vous qu'avec ce Tc il est tout à fait possible d’insérer un autre rack dans ses blocs de traitements.. vous voyez où je veux en venir ? Le MPX 1.. et ben oui mesdames et messieurs, j'aime autant vous dire mon pauvre Lexicon abandonné depuis un bon moment a reprit très vite du service, pour une des plus géniales usines à gaz numérique pouvant-être imaginée. Et forcement ça me rend toute digitale pensez-donc.

Pour conclure, peu voir pas de points réellement négatifs pour ce FireworX. Il ne faut surtout pas oublier qu'il est avant tout un multieffet, et de la plus belle espèce, et que donc, immanquablement, par moment, il souffre de quelques compromis. Les réverbérations notamment ça c'est vrai. Mais restons honnête, mis à part chez Eventide et leur incroyable et très chère série DSP truc et machin, vous en connaissez beaucoup vous des multieffets à la fois aussi géniaux, déjantés et créatif, et à la fois aussi simple d'utilisation et permettant d'être aussi libre ? Allez.. levez la main. Personne ? Ah, j'entends une petite voix au fond de la salle me disant : -et chez Lexicon alors ?- et moi de lui répondre : -Vous voulez parler du MPX 1 ?- Alors effectivement le puissant et très souvent sous-exploité MPX 1 (et pour cause, sûr ce coup là il se susurre dans les milieux autorisés que Lexicon ait été sponsorisé par Efferalgan et Doliprane, ainsi que par d'autres laboratoires pharmaceutique spécialisés dans les maux de crâne) est également très créatif, et je dirais qu'ils sont très complémentaires ces deux là, car je dirais également que les points faibles de l'un sont les points forts de l'autre. Notamment pour les réverbérations, ainsi qu'une approche différente de ce que doit être certains effets de modulations et autres filtres.


Sarah. Fille spirituelle de Tryphon Tournesol. Tout s'explique :)


=> Avis édité le 19 octobre 2013.
»

Images TC Electronic FireWorx

  • TC Electronic FireWorx
  • TC Electronic FireWorx
  • TC Electronic FireWorx
  • TC Electronic FireWorx

Vidéos TC Electronic FireWorx

Manuels et autres fichiers TC Electronic FireWorx

Découvrez d'autres produits !

Autres processeurs multi-effets TC Electronic

Autres catégories dans Effets et périphériques de studio

Autres dénominations : fireworx, fire worx

Forums -TC Electronic FireWorx

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.