Tous les avis sur Audient iD22

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 15 avis )
 12 avis80 %
 2 avis13 %
 1 avis7 %
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 18/10/13Test de l'Audient iD22

    Test de l'Audient iD22 - 22, v’la l’iD

    Le marché des interfaces est déjà assez chargé, mais qu’importe, Audient, la marque anglaise connue pour ses consoles et ses préamplis, a décidé de sauter le pas et propose une interface de type desktop qui a attiré notre œil, la iD22. Voyons s’ils ont de la suite dans les iD…

Avis des utilisateurs
Bruno de Ote sa Voix15/07/2020

L'avis de Bruno de Ote sa Voix"Satisfait mais sans point de comparaison"

Audient iD22
Cette interface créée par la fameuse sté Audient est fabriquée en Chine mais elle semble de très bonne facture.
Les branchements se font en face arrière ce qui la rend esthétiquement élégante mais n'est pas un point fort ergonomique, surtout pour le casque.

Les potentiomètres sont de bonne qualité et très agréables, les boutons en plastique apparaissent suffisamment solides. On a confiance sur la longévité du produit.

La notice en français provient d'une traduction à la Google, pas toujours facile à comprendre, heureusement les dessins et schémas sont bien conçus.
L'implémentation dans le Mac , le DAW et les VST se fait sans souci.

Les deux vues possibles de l'éditeur sur l'ordinateur ne sont pas le point fort de l'instrument: le basculement d'une vue "mixeur" à la vue "système" est une toute petite fenêtre à viser juste avec la souris. Sur la vue classique, il y a (sur mac) un raccourci clavier pour aligner les faders au 0 dB, bonne chose, mais semble t-il pas de raccourci pour effacer les indicateurs de crête lorsqu'on les allume au rouge, donc il faut y passer du temps à la souris ou bien les laisser constamment en rouge, pas terrible pour le suivi! Quand à la vue "moderne" elle est trop sombre et carrément illisible.

La façade de l'iD possède une indication de niveau de gain minimaliste, 4 diodes seulement. Cà donne une idée, c'est suffisant la plupart du temps mais un peu mesquin. Pas d'indication du niveau de sortie.

La puissance des preamplis est bonne dans tous les cas de figure. L'entrée instrument D.I. (unique hélas) est bien utile pour pallier aux instruments à peu de gain. Enfin et c'est quand même le plus important le son est très bon, aucun souffle, aucune déformation sauf en saturation bien sûr.
L'interface A/D ne montre aucune latence, aucun problème.

Au final je suis satisfait de mon achat sur le plan des performances. Pour l'ergonomie il y a beaucoup à critiquer. Mais je n'ai aucun point de comparaison à offrir.
melodeast19/03/2020

L'avis de melodeast"SUPER CARTE"

Audient iD22
J'utilise cette interface avec un mac mini late 2012 / i7 quadricoeur à 2.3Ghz / 16Go de RAM / ssd 250 go / OSX 10.8 montain Lion
Mon séquenceur principal est Ableton, mais j'utilise aussi Reaper et d'autres rarement.

Le logiciel livré avec l'interface est immédiatement reconnu, aucun plantage. Très ergonomique, simple, intuitif, il permet un routing très complet des entrées et sorties virtuelles et physique. On peut en plus configurer le contrôleur de monitoring à souhait (dim, cut, mute, mid, side, moniteurs alternatifs etc).



La qualité des préamp et des convertisseurs? Nous voici dans le vif du sujet.

Tout d'abord, il est tout à fait possible d'évaluer la qualité des préamp ET des convertisseurs, plutôt que de l'ensemble uniquement, car Audient a eu l'intelligence d'insérer un point d'insert symetrique entre le préamp et le convertisseur AD. Ainsi, pour chacun des deux canaux, on peut très bien sortir en symétrique post amplification et entrer dans un autre convertisseur, ou bien insérer des périphériques hardware, comme des compresseurs par exemple, avant d'attaquer la conversion. D'autre part, le retour d'insert symétrique est un endroit parfait pour faire ses retours hardware, car le signal ne passe plus par le préampli, mais va directement au convertisseur, pour d'avantage de pureté.
Un très bon point

Les préamplis sont conçus sur la base des MICOs de la même marque. Très transparents, neutres, même le gain à fond (60dBs), il n'y a aucune coloration du signal. Il n'y a d'ailleurs pas plus de bruit que de coloration; absolument rien. En revanche, quel son! Les transitoires sont parfaitement respectées, le son a du punch, du relief. Il parait vraiment vivant, vraiment 3D. Tout ça est un peu synonyme, mais comparativement à d'autres préamp que je possède, je dirais que ce préampli respecte entièrement le signal, dans le sens ou il n'ajoute rien, mais surtout n'enlève absolument rien.

Les convertisseurs AD sont du même acabit. Très transparents, superbe dynamique, il faut au moins 3 aller-retours AD-DA avant d'entendre une légère dégradation. Idem pour la conversion DA, tout simplement parfaite. Idem pour la sortie casque, avec en prime un magnifique préampli casque. Je suis retourné un temps à mes anciennes interfaces: echo audiofire et art tubefire8, bien que toutes deux excellentes (consultez les avis), on sent qu'un réel cap a été franchi avec Audient. Tout est plus punchy et plus précis, plus analytique.

En conclusion, je commencerai par les moins:
- on aurait aimé quelques dbs de plus pour la préamplification, de sorte à pouvoir brancher des dynamiques et rubans sans craindre de manquer de gain.
- on aurait également aimé un interrupteur ON/OFF.
- on aurait aussi apprécie un micro intégré pour le talkback, plutôt que de sacrifier une entrée à cet effet.
- pourquoi mettre l'entrée DI à l'arrière plutôt qu'en façade?
- bien qu'optionnel, un petit plus aurait été de pouvoir visualiser les niveaux d'entrées

Pour les plus:
+ la qualité sonore générale de cette interface, excellente à tous niveaux: préampli micro, instrument, ligne, AD, DA, sortie casque; parfait
+ la qualité de construction l'est tout autant.
+ l'insert symétrique pour chaque entrée
+ le contrôleur de monitoring assez complet, qui respire la qualité et qui est très agréable à manipuler.
+ le firmware

Je suis depuis passé aujourd'hui à la motu 828es, pour d'avantage d'entrées/sorties et le thunderbolt. Mais je conserve l'Audient en ADAT comme préamp annexe et contrôleur de monitoring. Car en effet, la qualité sonore est tout à fait comparable.
pastal10/02/2020

L'avis de pastal"Mon expérience"

Audient iD22
Je l'ai acheté en 2015 à 460€
En effet, je confirme les avis plus bas, les preamps, l entrée Di et les convertos sont très bons.
Je sortais d'une edirol UA 101 et j'étais donc tres satisfait.... Mais
Viens le jour où elle commence à déconner !! Je parle récemment donc exit la garantie. Apres l'allumage des sons de modulations , comme un phaser ??

Bref, après le passage à la sav, la note est trop salé pour valoir la peine
Du coup que dire ? 460€ pour 5 ans d'utilisation ? C'est un peu cher je trouve.
J'en conclu qu'il faut se méfier des nouvelles marques qui se lancent dans l'univers "carte son"

Dorénavant, je me méfie donc d'audient et même Ssl en terme de création d'une carte son. Privilégiez les constructeur qui ont plus d'expérience en la matière comme
Rme, focusrite etc...
A moins de vouloir prendre un risque ou pas ...
Cutting Edge8722/09/2019

L'avis de Cutting Edge87"Une tuerie..............wouah wouah wouah"

Audient iD22
Depuis qqls mois que je l'attendais...Alors déjà pour commencer quand on déballe la bête, on sent la solidité. Je ne vais pas revenir sur les caractéristiques mais plutôt faire des éloges sur cette marque. Logiciel stable sur windows (un plantage une fois mais c'était due à mon ordi et sa mise à jour....j'ai un mac mais je ne l'ai pas testé dessus.

Je l'utilise pour tout: guitare acoustique,électrique, piano d'ailleurs j'ai redécouvert mes synthétiseurs (la claque). J'ai déjà testé l'apollo twin de mon pote qui est une très bonne machine mais la ID22 pour moi arrive largggggggggggeeeeeemmment à rivaliser avec celle-ci et RME (d'ailleurs chez Audient vous payez pas la marque mais la qualité). Les préamplis sont époustouflants..

C'est beau c'est neutre et c'est musicale. A la première écoute, j’avais trouvé les préamp un peu froid mais avec le temps, on peut me travailler son signal d'une meilleur façon pour le retravailler une lampe ou K7 etc.... Si c'était à refaire j'aurais repris la même carte son. J'ai halluciné pour le prix. Avec l’expérience, on peut largement faire des choses pro avec.

D'ailleurs, je remercie cette entreprise pour leur éthique de ne pas arnaquer les consommateurs dans leur démarche d'afficher des prix nettement inférieurs à certains où tu paies juste la marque! Merci Audient!!!

Cette carte va m'ouvrir de nouvelle perspective musicale (par ailleurs les convertisseurs sont fabuleux...)

Foncer les yeux fermes!! Ça vaut largement les 360e (prix actuel ou j’écris cet avis..)
fredk2net05/01/2019

L'avis de fredk2net"AUDIENT ID 22....."

Audient iD22
Très bonne carte son!
bonne sous tous les aspects : qualité sonore, ergonomie et branchement, potards etc...
du très bon boulot. BRAVO !!
les anglais d' Audient ne se moquent pas de ses clients sur ce coup là
Tu branches tu installes les drivers et ça MARCHE !!!
Je l'utilise avec Windows 10 et Cubase X64 : aucun problème, la latence est juste fantastique !!

le software permet également plein d'options, tout est bien expliqué avec les tutoriels et autres notices. On peut même poser sa question directement sur le site d'Audient où des "techniciens" te répondent sinon une FAQ est aussi proposée et très utile.
Après je ne suis pas très objectif, je suis conquis à 200% par ce produit.
Il correspond exactement à ce que j'ai besoin de faire et d'avoir pour enregistrer des voix et des prises guitare à la maison.

C'est plus qu'une simple carte de son USB externe pour écouter des mp3 : on peut vraiment s'appuyer sur la qualité de ses préamplis et autres pour composer de la musique!
Je n'ai jamais utilisé une carte son à 3000 boules mais ayant eu et testé plusieurs cartes son semi pro (la plus chère que j'ai pu essayer a été une RME FIREFACE) je peux dire que pour moi, celle ci est de loin la meilleure

Très bon rapport qualité prix et encore plus si vous l'achetez d'occasion !!!
je referais ce choix sans aucune hésitation




Docmao01/06/2018

L'avis de Docmao"L'atout home-studio."

Audient iD22
Avec W7, Cubase E, pour de la compo, guitares, voix, vsti..., mixage, écoute musique tous styles.

Pour la latence j'avais quelques craintes*, vite effacées. On va dire comportement normal et pourtant mieux que ma très ancienne carte pci E-mu 1212m, faut dire que son drivers date aussi. Pour en revenir à l'iD 22, stabilité totale. Donc ça roule on ne peut mieux et ce n'est pas fini.

J'ai donc reçu cette merveille hier dans la matiné et profité de la soirée et nuit pour la tester. Installation habituelle des pilotes, le firmware avec l'appui de son interface et d'une fenêtre pour le transférer via internet Parfait.
Je vous épargne la liste des morceaux écoutés pour passer directement à la qualité des convertisseurs : Lumineux ! Waouh la claque ! Clairs, définis, chauds en restant dans les tons ;) Avec les chtites Alpha 50 :8O: !!!
Tout ça pour moi, dans ma maison, pour mon humble home-studio et sans me ruiner !

Passons aux préamplis, ça ne peux pas être pire.
Grosse surprise de la course des potards d'entrée ligne me faisant croire qu'il y avait déjà une panne. Non, tout ce passe entre 3h1/2 et 17h30. Après une recherche sur le net c'est affirmé.je lis même que c'est normal pour du matériel haut de gamme, j'en doute mais ça me flatte. Ok, je considère donc ce potard comme un fader de console mais rotatif. Affaire classée. Mais alors ces préamps les zamis, seconde claque ! Jusqu'à trouver superbe mon s-t1 de chez prodipe ! Idem pour le SM58. On circule dans une tranche des consoles analos d'Audient. Quelle définition, quelle patate! Du bon temps à venir. Tout ça mélangé de reverb, de compresseur, de gate, d'eq et même d'un synthé virtuel, sans latence perceptible (faut bien régler les paramètre dans l'interface Audient, on attend les nouveaux pilotes incessamment sous peu)) Mais il faudra rester sobre avec les plugins me rappellent ma carte Asus p5n-e et mon proc. Tant mieux, je vais aérer mes compos:-D

+ la haute qualité des convertisseurs
+ les pré-amplis bluffants
+ le boitier robuste sobre et élégant.
+ les entrées/sorties même en face arrière (ça me gêne pas)
+ contrôle pour deux paires de monitors
+ tous les petits boutons d'assignations éclairés

Je cherche pour les moins...pour l'instant je ne vois rien...allez si:
- pas de vu-mètre pour les entrées
- voyant d'activité invisible derrière le gros potard.


Bref, nous verrons bien avec le temps, mais vu la fabrication, les composants et la qualité générale de la bête, ça fera clairement l'affaire.

Mariage acté.

Je ne suis pas jaloux je vous la conseille chaudement ;)


*Avec la mise à jour version 4.0.0 02/06/18
44.1kHz - Sample 256 = in 10.296ms/out 8.503ms
128 = 5,397 / 4,490
64 = 2.948 / 2.494
32 = 2.222 / 2.494
16 = 1.859 / 2.494
:bravo:


Anns02/09/2017

L'avis de Anns"Très belle carte son et ergonomique"

Audient iD22
Je cherchais une carte son assez compacte et avec un excellent rendu. Un ami m'avais conseillé la ID22 de chez Audient, car les préamp' sont vraiment excellent.

Après l'avoir utilisé avec plusieurs micro : un micro d'entrée de gamme Samson C01, un micro dynamique Shure beta 58 A et un micro à condensateur Rode NTV, le rendu est assez bluffant !
Les préamp' restituent à merveille le son des micros de chant et ce sans aucun souffle ni latence. De plus, elle possède un logiciel qui permet de la contrôler à distance depuis l'ordinateur si la carte son est très éloignée et de programmer et enregistrer des presets de réglages, ce qui rend son utilisation encore plus ergonomique et fluide.

On peut également câbler plusieurs sources audio, idéal pour passer d'une source sonore à une autre en studio, que ce soit entre deux paires d'enceintes ou d'enceintes vers un casque.

Je recommande sans hésiter.
O.p28/08/2017

L'avis de O.p"éfficace,ergonomique et stable"

Audient iD22
Sur un mac pro ,driver stable et ergonomique.L'entrée adat reçois une autre interface RME qui se cale sans pb .Le son est correct malgrés un leger manque de dynamique et précision comparé au RME
mais cela reste trés bon ,voir plus musicale pour la musique acoustique (classique,folk,...).Pas de pb latence,le gain des préamplis est un peu faible mais les boucles send/return peuvent palier via un bon compresseur(pratique et malin),ils sont transparents ...Du bon matos en somme.Si la fréquence d'échantillonage avait pu monter en 192khz et que les connections
soient en façade,cette interface serait tip top...Mais bon c déja pas mal pour du home studio.

P.s: Après 6 mois d'utilisations,je met 5 etoile pour le rapport qualité prix et surtout pour les options de routage et les send/return sur les préamplis.En effet,je fais transiter du 96/24 d'un PC equipé de cartes RME 9652 sur l'adat de l'audient branché sur un Mac Pro en combinant des plug in sur les 2 bécanes sans PB et del'analogique sur des périphériques hardwares de la même façon ...Il faut simplement ajuster les buffers en fonction du nombre de plug.Tous cela est fluide,stable sans PB de routage à condition de connaître un peu la RMX de RME qui est un peu déroutante au départ.J'en profite pour faire l'éloge du VSTHost Herman Seib qui est gratuit est permet d'éditer tout les plug in possibles est inimaginables (VST) sans avoir besoin d'ouvrir une stan sur le PC et qui plus est d'une stabilité,simplicité à toutes épreuves.Je referais ce choix sans PB surtout vu le prix d'occasion aujourd'hui...
PhiBee21/10/2016

L'avis de PhiBee"Elle a tout d'une grande, sauf le prix !"

Audient iD22
Utilisation sur macOS El Capitan / Sierra, iMac 4k 3.3, avec Protools 12 (12.5.2/12.6)
Installation on ne peut plus simple: install du soft depuis le site, auto vérif du firmware (et mise à jour dans la foulé), connexion de la carte, et c'est prêt. 3 minutes en tout.

Le temps de bien trouver le réglage du buffer idéal, de comprendre le routing de la boiboite, le tout en 48kHz/24bits = latence inaudible. Je rajoute un plug de simulation d'ampli de chez Brainwox (bx_rockrackV3) en entrée, rajoute une dizaine de pistes audio avec fx (comp/eq/verb...) ainsi que plusieurs de VIs (6 instances de kontakt assez gourmandes), je teste sans freeze/commit, puis avec. Bref, je teste dans tous les sens et toujours super agréable à jouer, latence inaudible, aucune gêne pour jouer ou enregistrer avec ou sans plug (de la DAW).
Et le tout sans aucun plantage :) pas même un "petit hoquet!"

Puis vient le test en profondeur des convertisseurs et de CE son analogique: on sent la patte du fabriquant habitué à l'analogique. Un vrai bonheur avec ma guitare sans aucune correction ou autre, très propre, et de la réserve niveau niveau justement ;). Et sans souffle. Vient le micro, un AKG 414, avec une acoustique. Toujours aussi conquis, avec un je-ne-sais-quoi de chaleur en plus par rapport à avant (oui, ok, je revenais de loin avec ma petite motu).
5 semaines d'utilisation quotidienne, et toujours aussi satisfait ! C'est MA carte que je cherchais.
Reste encore à tester les inserts, c'est le moment de ressortir mon comp BSS.

J'aime - en plus du son et de sa stabilité - la gestion de l'écoute très pratique et le sérieux de la finition du produit.
Moins: pour moi, juste la prise casque qui aurait pu être à l'avant, mais c'est pour chipoter !
D'aucun pourrait lui reprocher l'absence d'fx en interne (j'ai hésité avec une Babyface pro), mais personnellement, je n'en ressentais aucune utilité, à part peut-être celle de dépenser plus d'argent. Dans ma config, ça n'a aucun intérêt, d'autant plus que niveau latence c'est nickel. De plus, je peux si besoin (et que j'ai trop chargé ma session) jouer en sortie de préamp (à lampe) externe et/ou de mon multifx.
Prochaine étape: lui adjoindre un préamp 8 entrées en ADAT, un Behringer ADA8200 Ultragain pour commencer, ou bien un de chez Audient même, l'ASP800, si ma bourse est d'accord !
lse04/03/2016

L'avis de lse"Assez bluffante"

Audient iD22
Avec quelle configuration, quels logiciels et dans quel contexte utilisez-vous cette interface? Qu'en est-il de la stabilité et de la latence?

Je joue de la basse et j’utilise mon interface audio connectée à mon Mac soit pour jouer au casque (avec des backing tracks) soit pour m’enregistrer.

Normalement les interfaces audio haut de gamme s’adressent à des gens versés dans le son, elles ont 3898765 mille boutons 6644876554 fonctions avec des noms plus ésotériques les uns que les autres, ont deux zilliards d’entrés qui permettent d’enregistrer un orchestre philharmonique et coûtent un bras (plus un rein et parfois il faut vendre aussi un enfant).

Si on est juste un musicien de base (de basse en ce qui me concerne) et qu’on utilise un ordinateur (un Mac, en ce qui me concerne) pour jouer au casque (l’ingé son n’a pas de voisins, le musicien lui, hélas, en a) ou bien pour s’enregistrer, on a droit a des petites interfaces pas chères qui permettent de brancher un instrument ou une entrée DI avec une qualité potable.
Dans ce contexte j’ai utilisé longtemps une petite M-Audio FastTrack MKII qui faisait pas trop mal le job… enfin c’est ce que je croyais.

Et si on est un musicien de base et qu’un jour on a envie de se faire plaisir, avec un truc bien, un truc chouette, un truc qui fait du bien aux oreilles lorsqu’on s’enregistre, mais tout ça pour un usage solo, il existe quelques petites interfaces haut de gamme (RME Babyface, Apogee Duet, Motu 16…) avec pleins de câbles qui pendouillent dans tous les coins, commodes pour les musiciens nomades, mais pas trop pour un usage fixe.

C’est là qu’intervient l’ID22

Je n’y connais rien en son, je n’ai pas de diplôme de son, juste mes oreilles.

J’avais donc une petite M-Audio Fast Track MKII payée une demi misère et qui faisait pas trop mal le job dans le contexte expliqué plus haut (musicien solo, qui s’enregistre sur un Mac et joue au casque), et puis j’ai eu envie de me payer un truc bien, et l’Audient ID22 était la seule à répondre a mon cahier des charges :
- Simple et pas trop grosse
- Sans nappe de fils pour brancher la DI de mon préampli ou de ma tête d’ampli
- Avec des convertisseurs très haut de gamme et tant qu’à faire de bons préamps.

Une occase quasi neuve pour une ID22 pointe le nez sur les annonces d’AF, j'écris au gars, il est sympa, ont se met d’accord..affaire conclue.

L’interface et ses drivers sont-ils ergonomiques?

Oui surtout considéré l'usage assez simple et basique que j'en ai.
Il suffit d'installer un logiciel (ID téléchargeable sur le site d'Audient) qui se charge de mettre à jour le firmware de la carte si besoin est.
Elle a été reconnue par mon Mac immédiatement, sans aucune manip spéciale.

Qu’en est-il de la qualité des convertisseurs et des préamplis (souffle, réserve de gain, etc.)?

Eh bien là mes bien chers frères (et surtout mes extrêmement chères sœurs) c’est la claque.

Je ne sais pas exprimer ça en termes techniques acceptables, mais la différence entre cette ID22 et ma Fast Track MKII c’est un peu comme celle qu’il peut y avoir entre du rosé en cubi de chez Lidl et un grand Bourgogne, un truc du genre, c’est épatant.

Je n’ai pas d’avis sur les fonctions, si un seul : les entrées sont à l’arrière ce qui oblige a revoir son installation (les petits boitiers audio ont les entrées sur l’avant ce qui est plus pratique), mais le son… le son…. c’est surpenant !

Je n’ai pourtant pas une installation audio de folie, mon casque est un Beyer DT150 assez standard, j‘enregistre avec Reaper, sans plug-in particulier (mon circuit c’est : basse passive Fender Precision ou Jazz → Compresseur Aguilar TLC→ preamp Ampeg SCR-DI (ou DI de Littlemark III) → Audient ID 22→ Reaper).

Oui elle est chère (pour l’usage perso/solo) quatre fois plus chère qu’une interface entrée de gamme, genre Fast Track, Scarlett et consorts… mais vraiment il n’y a pas photo.

Il est dommage d’ailleurs que dans les tests (et AF ne fait pas exception) les appareils audio haut de gamme soient testés à l’attention des spécialistes du son et que donc sans doute pas mal de musiciens de base passent à côté, faute de comprendre la moitié du charabia technique, parce que cette carte devrait logiquement faire un malheur chez les gratteux et bassistes.

Reste à voir ce qu’elle donnera en terme de stabilité dans le temps (j’ai utilisé la Fast Track pendant 5 ou 6 ans avec toute la suite des OS Mac de Lion à El Capitan sans que jamais elle ne fasse un hoquet de travers, ni faire de mise à jour de drivers.. j’ignore même si il y en a encore) j’espère que l’Audient aura la même pérennité.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Le plus :
- Le son
- La simplicité d'usage
- Le côté complet (MIDI excepté)
- La qualité de fabrication (c'est un tank)

Le moins :
- Ne s'alimente pas sur le port USB (ça fait un transfo de plus sous le bureau)
- Pas de MIDI (vu la taille et le poids il devait y avoir moyen)