RME Audio Fireface UFX
+
RME Audio Fireface UFX
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur RME Audio Fireface UFX

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 10 avis )
 7 avis70 %
 3 avis30 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Test de la rédaction
  • 29/10/10Test de la RME FireFace UFX

    Test de la RME FireFace UFX - aRME d'enregistrement massif

    Six ans après la FireFace 800, RME décide de remettre le couvert sur la table des interfaces audio externes avec un nouveau produit phare : la FireFace UFX, qui ne remplace pas sa grande soeur au catalogue, mais qui la surclasse irrévérencieusement. Focus sur ce qui pourrait être l’interface ultime.

Avis des utilisateurs
OdysseyV08/10/2016

L'avis de OdysseyV"RME in the noise"

RME Audio Fireface UFX
Bonjour

1- Configuaration systeme :

J'utilise sous windows 10 PC - cubase 8.5 artist voir ma configuration sous OdysseyV

L'interface et les drivers sont ergonomiques. Concernant la stabilité c'est de l'allemand donc peux de défaut.


2- Caractéristiques techniques

La qualité des convertisseurs et des préamplis sont précis.


Comme beaucoup j'ai cherché à améliorer la qualité d'enregistrement dans mon studio. Pendant longtemps je suis resté sur la F800. Par rapport à l'ancien modèle les préamplis sont meilleurs notamment au niveau des basses et des aigus. La différence est nette, il suffit d'écouter un cd pour s'en rendre compte.


3- Différence ufx/f800 :

Pour la mix il suffit de s'adapter par rapport à l'ancienne version mais pas trop de différence.

Je la recommande vivement pour tous ceux qui souhaite améliorer la qualité de leur studio même si en occasion il faut rajouter 600 €. Me concernant c'est un excellent investissement et je suis très satisfait de cette acquisition.

4- Points négatif

- Les drivers fireware ne fonctionne pas sous cubase. Seul ceux d'usb2 fonctionnent. Concernant son installation, il faut installer le drivers puis le flash sous usb2.

- La total mix je la trouve complexe a gérer.

- Prix du neuf.

- Pas assez de sortie en xlr juste 1 et 2

5- Points positifs

- Son prix me semble maintenant justifié surtout dans le domaine de l'occasion ou en trouver une est difficile.

- La fiabilité des drivers et de la carte.

- Les entrées 9/10 et 11/12 xlr en face.

- L'entrée casque et l'entrée midi en facade.

- Les deux entrées sorties midi, top pour du vsti.


Musicalement.

el grinos30/08/2016

L'avis de el grinos"Carte !"

RME Audio Fireface UFX
Bonjour

Au studio depuis plusieurs années.
En grande stabilité en usb2 sur Seven. Je l'ai parfois couplée avec une Babyface pour obtenir un total de 40 entrées (merci RME).
La config est gavée au niveau des entrées pour me laisser le max. de choix avec mes préamps périphériques.
Elle est clockée par un Universal Audio 2192 et..difficile de revenir en arrière!

Totalmix: il permet de faire tellement de choses notamment pour le re-recording, ré-amping, la gestion des casques, le traitement à la prise sans latence (réverb/comp/Eq)
Par contre pour + de spécificités je préfère gérer le monitoring avec un Drawner MC2.1

Drivers : OK; mises à jour: OK.

Les 4 préamps intégrés sont tellement précis que je leur préfère habituellement d'autres préamps moins chirurgicaux.

Connectique: sauf le port firewire et le port remote, j'utilise la totalité de la connectique à savoir Jacks, xlr, Adat, AES, BNC, midi et tout fonctionne parfaitement.

C'est une super bécane performante, stable et solide que l'on peut acquérir sans problème en occasion car elle n'est pas prête d'être obsolète.

La nouvelle UFX+....même bécane avec Madi, thunderbold, Usb3...
Le détail de ma config : https://golgoth-43.com/
coyote1419/07/2015

L'avis de coyote14"Stabilité, pérennité, fiabilité"

RME Audio Fireface UFX
Cela va faire 3 ans que j'ai cette interface audio. Mon objectif alors était d'acheter un matériel avec un son au-dessus de tout soupçon, une stabilité et fiabilité quelque soit la plateforme utilisée (j'ai commencé sur PC WinXP, je suis désormais sur Mac), et surtout: un support des pilotes et logiciels sur le long terme. J'avais été bien refroidi par Yamaha et son abandon en rase campagne au bout de 3 ou 4 ans sur les pilotes mLan.

De ce point de vue, tous mes objectifs ont été remplis, mais au prix d'un investissement il est vrai élevé (autour de 2000€ en neuf, 1500 en occasion à l'époque)

Ceci étant dit, je pense que c'est tout compte fait un bon investissement car:
- RME supporte tous ses matériel pendant à peu près 10 ans. ça veut dire que je suis assuré d'avoir des pilotes pendant encore environ 5 ans, je pense.
- C'est un matériel fiable au niveau technique, qui chauffe peu. Les qualités audio des préamplis et entrées ligne sont toujours aujourd'hui parmi ce qui se fait de mieux.

Les fonctionnalités sont très complètes: jusqu'à la très haute définition 192kHz, connectique complète (ADAT ou S/PDIF, AES/EBU, Wordclock...). L'écran est utile pour vérifier la présence ou non de signaux audio. La présence d'effets / EQ / Comp fait mieux que dépanner. L'interface était l'une des premières à l'époque (et c'est devenu depuis assez commun) à embarquer des DSP pour prendre en charge ces effets. L'UFX est donc une sorte d'ordinateur silencieux qui convertit et traite les signaux, dans un silence absolu (pas de ventilateur dans la machine). Une jauge CPU dans le logiciel permet de surveiller la consommation de ressources, mais la marge est assez grande avant d'atteindre les limites. Le compresseur est très bon, ainsi que les EQ, parmi ce qui se fait de mieux dans du Hardware numérique, même si le nombre de paramètres n'est pas très élevé.

Les préamplis: leur réserve de gain est impressionnante. On peut y brancher à peu près tout, même des instruments nécessitant des DI (j'arrive à un résultat plus qu'honnête avec mon Rhodes par exemple, même si un préampli dédié a donné de meilleurs résultats.) Sur les micros, le gain n'a pas besoin d'être poussé dans ses retranchements pour entendre quelque chose. J'ai enregistré de nombreuses sessions en live, ainsi que dans mon home studio, et ça ne bronche jamais. Une idée géniale (et qui a dû être difficile à mettre en oeuvre techniquement) : les préamplis analogiques sont contrôlés numériquement, et il y a une fonction autogain qui permet d'ajuster le gain du préampli automatiquement en fonction de la source. Quand ça commence à clipper, le gain s'abaisse automatiquement pour s'ajuster au mieux. Cela peut marcher sur toutes les entrées avec préamplis, et on ne peut plus s'en passer une fois qu'on y a goûté.

Je m'en sers avec d'autres appareils numériques, que je synchronise en AES/EBU ou en ADAT (les 2 sont possibles simultanément), une Digimax FS et un multieffet Eventide Eclipse, pour ma part. La synchro connaît parfois des difficultés, dont j'ignore si elles sont dues à l'UFX ou à ce que je branche dessus. Toujours est-il que j'ai obtenu les meilleurs résultats en mettant la RME en esclave au niveau du WordClock. Là, ça marche impeccable.

Venons-en à ce qui fait la principale valeur ajoutée de cette RME et des autres: le logiciel TotalMix. Avant de l'acheter, je lisais partout que c'était génial, mais je n'avais pas compris en quoi, je vais donc essayer d'expliquer. C'est une console de mixage qui reflète l'état de l'interface, jusqu'ici, rien de bouleversant. Des Vu-mètres sur l'affichage permettent de bien voir les choses. L'affichage du compresseur est aussi dynamique, on voit bien dans quelle zone de dynamique il travaille. Déjà pratique.

Mais ce qui fait la valeur ajoutée, c'est le routing. Là où d'autres marques proposent des matrices origine/destination, ou pire, des menus déroulants ne permettant de ne router qu'un signal simultanément sur une sortie, la RME fait fort: on peut, pour chaque sortie audio, faire n'importe quel mixage des entrées audio, et de façon très simple: on se place sur la tranche de la sortie souhaitée, et on va monter les sliders des entrées, selon ce qu'on veut. On peut faire cela pour chaque sortie de façon strictement indépendante. Le fait de se placer sur une autre sortie affiche instantanément le sous-mix de la sortie concernée.

Une fonction LoopBack permet de capter un signal de sortie de votre logiciel pour le réinjecter en entrée. C'est ce qu'on utilise quand, par exemple, on veut enregistrer dans son séquenceur audio le son d'une vidéo Youtube, etc.

Enfin, une appli iPad (payante, mais peu onéreuse), permet, en branchant un iPad en USB via un camera connection kit, de contrôler la RME depuis sa tablette. Cela permet de la configurer sans ordinateur. Malheureusement, ça ne peut pas marcher en Wi-Fi.

Maintenant qu'on a loué les qualités du logiciel, on peut aussi se dire la chose suivante: ils sont indispensable pour prendre le contrôler de la RME UFX. Car, depuis la façade, c'est vraiment ardu. On peut toujours s'essayer à router telle ou telle entrée depuis la façade, mais bonjour les risques d'erreur et la confusion.C'est un reproche qu'on peut faire, et qui provient en grande partie du faible encombrement de l'interface: l'ergonomie de la façade du rack est tellement ardue que le TotalMix est indispensable.

Passons aux critiques, peu nombreuses. La gestion des niveaux, malgré l'écran, malgré le Totalmix, malgré le gain des préamplis piloté numériquement, est périlleuse, car parfois, un signal clippe sans qu'on le voit clairement à l'écran. Le Vu-mètre change pourtant de couleur quand on s'approche de la zone de clip, mais j'ai eu à de nombreuses occasion un signal qui reste dans le vert et qui clippe quand même. Je pense que le changement d'état des vu-mètres n'est pas parfaitement calibré. On arrive toujours à s'en sortir, mais on perd du temps.

Au chapitre des regrets, on aurait voulu avoir davantage de Snapshots, qui sont au nombre de 8 par instance. Ce sont les mémorisations du TotalMix (un recall, en somme). Par contre, on peut piloter le changement de snapshot par message MIDI. La console est aussi politable avec ses surfaces de contrôle, et compatible avec le protocole OSC pour ceux qui veulent s'aventurer.

Enfin, un mot sur les pilotes: objets de mises à jour régulières, aussi bien pour le Firewire (en voie de disparition) que pour l'USB2 (qui est le format que j'utilise, pour ma part, et qui est suffisant pour gérer tous les flux audio), sont mises en ligne. Certains ont nécessité l'upgrade du firmware (logiciel interne de l'interface), mais ça se fait très bien, et très simplement. Le totalmix fait partie intégrante des mises à jour et a bénéficié d'améliorations légères mais constantes et bienvenues depuis des années.

Je ne peux pas mettre autre chose que la note maximale pour cette interface, qui réalise un quasi sans-faute. Malgré son prix très élevé, ses possibilités très étendues, ses fonctionnalités de convertisseurs, sa très grande flexibilité au niveau hardware et routing via le TotalMix en font l'outil principal de mon home studio, avant même mon ordinateur. A l'aise en studio comme en live, capable d'enregistrer un grand nombre de sources audio sans jamais broncher, très fiable, il n'y a jamais eu de mauvaise surprise ou de bugs/plantage avec, sous 2 OS différents, aussi bien avec Cubase que Logic Pro X. C'est le matériel de ceux qui veulent une interface qui se fait oublier, avec des pilotes absolument fluides sur le long terme. Un matériel qui permet de voir venir sur le long terme et se concentrer sur la musique.
-Livingroom-31/03/2015

L'avis de -Livingroom-"Très bonne carte son."

RME Audio Fireface UFX
J'utilise cette carte son avec un windows 7 64 bits et un laptop (qui sera bientôt remplacé par un vrai ordinateur dédié au son... bref). Je n'ai jamais eu de soucis de stabilité avec, quant à la latence, en réglant bien la taille du buffer, on s'en sort très bien.

Les "services" proposés avec la carte, qu'il s'agisse du totalmix fx ou du digicheck sont de très bonne facture, et assouplissent le fonctionnement de cette carte qui peut paraître une usine à gaz au premier abord. Mention spéciale aux effets, qu'il s'agisse de compression ou d'eq, très transparents et fiables.

La qualité et la transparence des préamps RME n'est plus à démontrer, j'ai un léger souffle quand je rajoute plus de 45 db de gain (ce qui m'arrive sur un de mes micros à ruban), c'est donc gentillet, sinon rien à redire, c'est très transparent, encore une fois.

Niveau convertos c'est pas mal du tout également, mais sur une interface à ce prix là, c'est normal, non? :-D

J'apprécie sa transparence, sa modularité (on peut faire n'importe quel routing avec cette machine), son nombre d'entrées et sorties, j'apprécie moins son prix :bravo:

Seeya00707/02/2015

L'avis de Seeya007"Une machine très performante et fiable"

RME Audio Fireface UFX
Utilisation avec Logic 9 et X, et également protools 10.

J'avais beaucoup entendu parler du sérieux de RME et après avoir revendu ma Tascam DM4800, je cherchais une carte son polyvalente, complète et fiable. Après une brève étude de marché, je suis arrivé au choix entre l'universal audio et la RME.
J'ai opté pour la RME et j'en suis pleinement satisfait.
L'interface Total Mix est très bien pensée, pour peu que l'on comprenne la logique.

Je viens de terminer un enregistrement basse/batterie avec 27 entrées (sur les 30 dispos) : le port AES, 8 entrées ligne, 3 preamp et 14 via l'ADAT, tout simultanément...après une semaine complète à enregistrer, je n'ai rien à dire, ça n'a pas bronché.

C'est vraiment une SUPER carte son...D'ailleurs on n'utilise plus que ça comme "console" en répétition également. A workhorse comme disent nos voisins d'outre-manche :-)

Y'a plein d'entrées, les preamps sont de haute volée (neutre et précis pour les avoir comparé à des API312, Neve 1073, BLUE ROBBIE, Audient ASP008, SUMMIT MPC100 - fichiers dispos sur demande en MP), la conversion est excellente, le support RME est efficace et la carte est super stable, je ne vois FRANCHEMENT pas ce qu'on peut trouver comme défaut.

A+

Seeya007
Dartagnan_9113/09/2013

L'avis de Dartagnan_91"De la bombe"

RME Audio Fireface UFX
Je cherchais une carte son pouvant posséder beaucoup d'entrées et beaucoup de sorties. Celle ci peut en rajoutant 2 convertisseurs supplémentaires aller jusqu'à 30 entrées/30 sorties.
Ce que je dispose aujourd'hui. Je dispose d'un studio et n'aime tout rebrancher ou redébrancher a chaque fois que j'enregistre. Par conséquent, tout est branché en simultané batterie (10 micros , 3 guitares, 2 basses, 3 chants, 1 clavier + hardware)
Le tout connecté à un mac avec 16MO et Logic pro 9 et Logic pro X maintenant.
Tout peut peut tourner en même temps et cela ne ppose pas de problème de ressource.

UTILISATION

Les drivers sont stables, pas de latence, les effets simple, efficace mais un peu gourmand en mémoire s'il sont tous utilisés pour toute les pistes en même temps.

MISE EN OEUVRE

L'installations est simple. Mais la configuration necessite plusieurs réglage et affinement pour que cela sonne vraiment bien. Le manuel est clair mais pas assez détaillé à mon sens.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis plus d'un an et referais ce chois sans hésiter. c'est de la bombe
olivier Numérisson21/06/2013

L'avis de olivier Numérisson"Un beau petit jouet"

RME Audio Fireface UFX
Arriver à loger proprement dans une unité de rack 4 préamplis micros (corrects en plus), 8 entrées ligne, 1 AES et 2 Adat... pas mal.

Les 8 entrées lignes sont reliées à deux préamplis quadruples, ce qui me donne 12 entrées micro dans un flight 4 U, tout bon en captation classique.

N'importe quel ordi récent fonctionnera bien avec cette interface car elle prend à la fois l'USB et le Firewire.


UTILISATION

Les drivers RME ont la réputation d'être très fiables et c'est vrai quelle que soit la plateforme.
J'utilise cette interface principalement avec Pyramix (PC) et aussi avec Pro Tools (Mac).
Dans mon cas, les latences importent peu car je ne fais pas de rere et je n'emploie quasiment jamais de retours pour les musiciens.

MISE EN OEUVRE

Comme avec toutes les interfaces RME, la première mise en route est rapide, puis vient le moment où l'on lit un peu pour faire le tour des fonctionnalités.
Celles-ci sont riches, notamment avec l'enregistrement intégré, une idée géniale.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis un peu plus d'un an et j'ai énormément gagné en encombrement lors de mes déplacements. L'ergonomie est sympa. Et puis pouvoir enregistrer un secours en cas de souci avec la station principale est un plus appréciable
backspace13/11/2012

L'avis de backspace"Une machine qui satisfait à tous mes besoins et plus..."

RME Audio Fireface UFX
Une réponse claire et nette : sa liaison USB 2.0

J'utilisais auparavant la Fireface 800 qui m'avait donné toute satisfaction, hormis la question de la liaison Firewire. Ce type de liaison est en voie de disparition et, une bonne partie de mon activité consistant en des capatations Live, le handicap n'en devenait que plus sévère : pratiquement plus de PC portables équipés de Firewire, ni même de slot d'extension pour express card R34, j'ai eu beaucoup de mal à trouver un MSI et une carte correcte chez LaCie, cet ensemble représentant incontestablement le maillon faible de la chaîne. La liaison USB 2.0 résoud tout cela

J'utilise la 'UFX avec un préampli custom made CRS à 8 entrées ou parfois une table Sonosax à 8 canaux. Les 4 entrées micro de l'UFX sont performantes et s'intègrent parfaitement aux autres canaux...toutes les sorties lignes provenant des mixers sont pluggées sur la face arrière de l'UFX et les 12 canaux analogiques sont enregistrés sur le séquenceur Samplitude.
Le PC d'enregistrement est un MSI I avec 8Go de Ram tournant sous W7-64, les flux audio sont enregistrés sur disque dur Seagate 1To connecté via une sortie USB 2.0.

Le PC studio tourne également sous W7-64 avec un I7 et une carte mère GiGabyte avec chipset X58 et 18Go de RAM.

Note pour ce point : 9/10

UTILISATION

Les drivers sont extrêmement stables, le site de RME donne toutes les MAJ en temps voulu. Jusqu'à présent, je me suis limité à 18 pistes en 24/88 sans aucune difficulté.
La latence est de 7 ms avec un buffer size de 256 Mo.

Je n'ai jamais constaté de craquements, bruits parasite ou autre en rapport avec la taille du buffer. Pour des projets dépassant 8 pistes, je porte la buffer size à 512Mo par prudence, sans plus.

Note pour ce point : 10/10

MISE EN OEUVRE

L'installation se fait "like a breeze"...Dans mon cas, j'avais télécharge sur le site RME les derniers drivers et Firmware et tout s'est déroulé sans anicroches.Aucune difficulté d'installation, ni incompatibilité.

En revanche, on peut regretter un certain manque d'intuitivité dans le TotalMix FX :lire un manuel d'utilisateur est toujours utile, mais ici, c'est vraiment indispensable. Et même, après 6 semaines d'utilisation intensive, je ne jurerais pas que je maîtrise l'ensemble des possibilités, énormes il est vrai, de TotalMix..!

Une des difficultés vient de l'interaction pour la configuration des canaux entre le logiciel séquenceur et TotalMix FX : il faut vraiment réfléchir à ce que l'on fait.

Quant au manuel (version anglais/allemand ET version en français)il est très bien, mais je dirais qu'il se borne plus à un énoncé détaillé des possibilités plutôt qu'à un guide "Hands On" qui serait bien utile pour la prise en main. Un bon point cependant pour les notes concernant la connectique à utiliser pour les liaisons symétriques /asymétriques : une erreur de câblage et la distortion harmonique augmente sensiblement.

Je dirais qu'un résumé pratique et schématique des commandes sous forme d'une carte ou d'un dépliant serait le bienvenu!

Note pour ce point : 7/10



AVIS GLOBAL

J'utilise l'UFX depuis environ 7 semaines. Avant celà, je travaillais quotidiennement avec la Fireface 800 de RME avec grande satisfaction et je n'ai pas essayé d'autres marques avant de me décider.

Le + : la qualité des convertisseurs

Le - : le prix...mais la qualité se paie et le rapport qualité/prix reste excellent.


Avec l'expérience, referiez vous ce choix ?: oui, très certainement

Note pour ce point : 9/10
05/03/2012

L'avis de Anonyme "Très bon matèriel !"

RME Audio Fireface UFX
Quelles caractéristiques techniques ont motivé votre choix ? 8in / 8out analo + les ports adat pour l'extension future, la conversion du signal et la réputation de la marque.

Pour quel usage ? Je l'utilise pour mes projets perso et pour donner des cours de MAO.

Quelle est votre config (Carte mère/CPU/Ram/Disque,...) ? Mac Pro 8 cores / 10 Go de RAM / 128 Mo SSD + 1To Sata

Avec quels instruments ou systèmes (console, préampli,DtD...) l'utilisez vous et avec quelle connectique ? Je relie mes synthé externe dessus avec du câble Klotz et les micro et les moniteurs avec du Vovox. A noter que la parte, via le TotalMix, peut gérer deux paire de moniteur et il est aisé de switcher de l'un à l'autre grâce à l'interface du logiciel.



UTILISATION

Les drivers sont-ils stables ? Absolument, je n'ai aucun problème de stabilité sou OS X 10.7.x (Lion)

Sont-ils souvent mis à jour ? Je regarde de temps à autre mais il est connu que RME suit de près ses produits et ses utilisateurs et son réactif.

Quels logiciels utilisez vous le plus souvent ? Logic Pro 9

Quelle latence obtenez vous ? Cela dépend du projet (configuration et taille), ùmais en moyenne en dessous de 7ms

Combien de pistes arrivez vous à enregistrer/lire simultanément ? Je n'ai pas fait de test particulier dans ce sens, mais pour l'instant, je n'ai rencontré aucun problème de performance.



MISE EN OEUVRE

L'installation se fait-elle sans problème ? aucun problème d'installation, on installe, on redémarre et ça marche.

Avez vous rencontré des incompatibilités ? non, aucun.

La configuration générale est-elle facile ? Finger in the nose. Le TotalMix est très bien conçu, même si on peut toujours améliorer avec une petite fonction par-ci par-là, mais RME s'en occupe et l'a déjà bien fait évolué !

Le manuel est-il clair et suffisant ? Oui, ils font bien les choses chez RME C'est un manuel, un vrai.



AVIS GLOBAL

Depuis combien de temps l'utilisez vous ? Je l'utilise depuis 5 ou 6 mois de façon intensive car je suis tous les jours 6 à 8 heures au studio.

Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ? La flexibilité du signal grâce au TotalMix, la qualité de la conversion du signal, d'ailleurs, ne négligez pas les câbles, car avec une carte audio de cette qualité n'utilisez pas des câbles bon marché. La qualité de fabrication made in Germany, propre et soignée.

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ? J'ai eu pas mal de carte audio dans le passé, celle que j'ai gardé le plus longtemps c'était la feu Creamware mais à l'époque j'étais sur PC, mais comme par hasard, un autre produit Allemand. (En plus travaillant pour le SAV de Creamware France je les connaissaient bien).

Comment jugez vous le rapport qualité/prix ? La qualité à son prix.

Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? Absolument, d'ailleurs, je vais bientôt ajouter un ADI-8 DS (ou QS, je verrais ça...) pour jouir de 8 in / 8 out supplémentaire.

C'est un produit que je recommande VIVEMENT.

demozic14/01/2011

L'avis de demozic"Très bonne interface tout en un"

RME Audio Fireface UFX
Interface audionumérique avec port FW et port USB2, avec au menu :
- 12 entrées analogiques (dont 4 ligne/preamp/DI/alim fantome 48V), 12 sorties analogiques (dont 2 sorties casque stéréo et sortie Main en XLR avec réglage d'écoute en façade),
- 1 entrée AES/EBU (en XLR ou en optique via le port ADAT2) + 1 sortie AES.
- 2 double ports ADAT (compatible SMUX2 et SMUX4 soit 96kHz et 192kHz) E/S.
Soit en tout 30 E/S @48kHz, 22E/S @96KHz et 18E/S @ 192kHz

DSP intégré avec compresseur/expanseur, EQ 3 bandes + filtre coupe-bas pour toutes le voies + 2 départs d'effets (reverb et echo) avec retour possible sur toutes les sorties. Fonction loopback pour renvoyer directement une sortie sur une entrée (consomme une entrée) sans passer par un patch ou des cables externe.

Ecran de controle LCD (réglage possible en Standalone + 8 mémoires).

Je me sers peu des DSP mais ça peut être utile car je ne compresse pas à la prise et dans certains cas, c'est utile de compresseur la voix pour le confort d'écoute des musiciens (chant notamment) et ajouter un peu de rvb.

Utilisée sous Snow Leopard (OS X.6) avec un Mac book Pro@2,4GHz et 4Go de RAM.
Leopard (OSX.5.8) minimum est requis pour utiliser l'UFX.

J'ai acheté ce modèle car c'était le dernier modèle sorti chez RME et je compte bien la garder qq années (donc possibilité d'évolution avec jusqu'à 30 E/S).

UTILISATION

- Pas de soucis rencontré que ce soit en USB ou en Firwire (hormis une surconsommation CPU en FW sous Leopard, qui a été réglé par le support RME en 1 semaine). J'ai même eu du mal faire un choix entre l'un et l'autre (utilisé en FW car peut de port USB sur mon Mac).

- Utilisé principalement avec PT9 (et un peu Logic express 9), pas de soucis de compatibilité bien que le buffer 32 samples ne soit pas reconnu avec PT9. C'est réellement stable avec un buffer à 128 samples et vraiment confortable à 512 samples.
Logic inclut la fonction qui désactive le monitoring logiciel et permet d'utiliser le totalmix FX à la place. Ce que ne permet pas (encore) PT9 (le total mix fonctionne mais en // de l'écoute de PT9). Pas gênant lorsqu'on travaille seul (ça demande une petite gymnastique) mais un peu plus embêtant avec des musiciens.

- Drivers et firmware remis à jour régulièrement. Support produit RME efficace et à l'écoute.

- Pour les convertisseurs DA, le son est quand même plus fin, les basses moins flatteuse et baveuse que la digi002.

- Pour les convertisseurs AD, je m'attendais à qqchose de plus "froid" et de plus "droit". En fait, c'est assez "physiologique" (mais sans effet loudness non plus) et donc plutôt musical. Ca manque peut-être un peu de "corps" dans le bas médium mais je n'ai pas encore pu comparer avec d'autres convertisseurs RME (série ADI ou FF) ou plus haut de gamme (Apogee, Lavry, etc).

Le bruit de fond est vraiment faible (-110 dBFS) et facilement mesurable avec les peakmètre et/ou les outils de mesure qu'RME met à disposition.

- Pour les Préamp, j'ai été très agréablement surpris par la qualité pour des preamp embarqués dans une carte son. Ils sont loin d'être ridicules et sont une véritable alternative face à des preamps externes (selon le type de prise de son et de micro utilisé). Avec la même remarque que les convertisseurs AD (manque de "corps") mais ça peut être un avantage. Comparé au Solo110 par ex, le son est moins tranché, brut et pêchu (le 110 est assez typé et flatteur dans le bas med justement) mais par contre plus propre et plus fin.

Excellent sur les guitares acoustique en rythmique et en DI (guitare électrique) ou avec une basse en DI qui aurait des medium trop présent et agressifs/colorés. Ces 4 entrées sont également très bonnes en entrées lignes (2 dB de d'admissibilité en + par rapport aux autres entrées soit 21dBu au lieu de 19dBu). Ils sont également un atout pour des enregistrement live (micro d'ambiances/surround, couple stéréo, public, etc)

Là aussi bruit de fond très faible, gain max de 65dB mais généralement avec des micros statique ou en DI, je monte le gain à env 35-40dB (50dB avec un M88TG).

- Pour le effets DSP :

Les compresseurs sont très transparents (si bien réglés bien sûr). Ils font à la fois compresseur et expanseur (utilisable comme gate).

Les EQ sont sommaires mais sont suffisamment fin pour être exploitables (pas d'effet d'aliasing dans les aigues). Par forcément facile à utiliser vu la taille des réglages mais très largement exploitable.

Les effets reverb et echo m'ont moins emballé. Il suffise pour envoyer dans l'écoute casque des musicien (c'est leur rôle) ou peu dépanner en live, mais c'est tout.

On peut enregistrer les piste pre ou post DSP mais ce réglage se fait globalement pour toutes les pistes. Le filtre coupe-bas et l'inverseur de phase étant inclus avec les effets DSP (ce qui n'est pas toujours pratique si on a besoin de nettoyer du rumble ou éliminer l'effet de proximité à la prise).

- Le total mix FX est plutôt bien fichu (dès qu'on a compris le principe de prémix) et permet énormément (trop?) de possibilités. Chaque sortie physique peut recevoir son propre prémix entre les entrées directes et les sorties logicielles.
Attention donc à ne pas écouter 2 fois la même piste sous peine d'effet de phasing voir des larsens.

Certaines sorties peuvent être dédiés à l'écoute principale et secondaire ainsi qu'aux écoutes casque avec possibilité de Cue de n'importe quelle sortie sur les sorties principales.

On peut également piloter le totalmix avec un surface de controle (MCU ou générique MIDI). Ce qui permet de s'affranchir d'un système de monitoring externe (le 5.1 n'est pas encore géré).

Aujourd'hui, je peux quasiment me passer de patch analogique (l'UFX me sert aussi de patch numérique ce qui est rare et couteux en externe), de console de mix (premix casques) et de système de contrôle de monitoring.

MISE EN OEUVRE

Pas soucis à l'installation. Il faut bien télécharger les derniers drivers sur le site de RME (mise à jour fréquentes) et faire attention à la bonne correspondance drivers/firmwate.
Seul bémol, il faut utiliser l'USB pour faire les update de firmware et donc il faut installer à la fois les drivers USB et FW même si on n'utilise que le FW.

Le manuel papier est livré avec l'interface (ce qui est rare et pratique) mais en Anglais et en Allemand, et devient vite obsolète avec les updates.

AVIS GLOBAL

Globalement très satisfait.

Point positifs : la qualité générale du produit (preamps), ses nombreuses possibilités de configurations, le support produit.

Points négatifs : le prix un poil élevé (1600-1700 euros aurait été plus juste mais elle est sortie il y a à peine 2 mois) surtout que certaines fonctions ne serviront pas à tout le monde. La FF800 reste une bonne alternative si on n'a pas besoin des DSP ou de travailler avec bcp d'entrées en très haute résolution (192kHz).

Dans ce budget, je referai sans doute ce choix même si chez metric halo il y a aussi de bonne interface (mais la 2882 commence à vieillir un peu). J'ai acquis l'UFX juste avant l'annonce de PT9 et voulais m'en servir comme convertisseur. et l'ULN8 était hors budget (et pas d'ADAT). Avec PT9 et Vienna Ensemble Pro, l'ADAT est moins primordial. Maisle changement vers du plus haut de gamme (MH ULN8 ou Aurora Lynx) n'est pas encore justifié dans mon cas (home studio).