Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
RME Audio Fireface UFX
Photos
1/412

RME Audio Fireface UFX

Interface audionumérique USB de la marque RME Audio appartenant à la série Fireface

11 avis

Annonces Fireface UFX

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.7/5 sur 11 avis )
8 avis
73 %
3 avis
27 %
Donner un avis
XorXor

super carte son

RME Audio Fireface UFXPublié le 19/05/20 à 23:38
je l utilise avec samplitude prox 3 très stable pas de latence.
bon suivi du produit pour les driver et les mise à jour
convertisseur très neutre et de très bonne qualité
bonne réserve de gain pas de souffle
total mix c est le top en rooting et mixage.
carte son rackable
moi j ai pas le format thunderbolt sur ce model elle possede le firwire et l usb3
»
OdysseyVOdysseyV

RME in the noise

RME Audio Fireface UFXPublié le 08/10/16 à 18:32
Bonjour

1- Configuaration systeme :

J'utilise sous windows 10 PC - cubase 8.5 artist voir ma configuration sous OdysseyV

L'interface et les drivers sont ergonomiques. Concernant la stabilité c'est de l'allemand donc peux de défaut.


2- Caractéristiques techniques

La qualité des convertisseurs et des préamplis sont précis.


Comme beaucoup j'ai cherché à améliorer la qualité d'enregistrement dans mon studio. Pendant longtemps je suis resté sur la F800. Par rapport à l'ancien modèle les préamplis sont meilleurs notamment au niveau des basses et des aigus. La différence est nette, il suffit d'écouter un cd pour s'en rendre compte.


3- Différence ufx/f800 :

Pour la mix il suffit de...…
Lire la suite
Bonjour

1- Configuaration systeme :

J'utilise sous windows 10 PC - cubase 8.5 artist voir ma configuration sous OdysseyV

L'interface et les drivers sont ergonomiques. Concernant la stabilité c'est de l'allemand donc peux de défaut.


2- Caractéristiques techniques

La qualité des convertisseurs et des préamplis sont précis.


Comme beaucoup j'ai cherché à améliorer la qualité d'enregistrement dans mon studio. Pendant longtemps je suis resté sur la F800. Par rapport à l'ancien modèle les préamplis sont meilleurs notamment au niveau des basses et des aigus. La différence est nette, il suffit d'écouter un cd pour s'en rendre compte.


3- Différence ufx/f800 :

Pour la mix il suffit de s'adapter par rapport à l'ancienne version mais pas trop de différence.

Je la recommande vivement pour tous ceux qui souhaite améliorer la qualité de leur studio même si en occasion il faut rajouter 600 €. Me concernant c'est un excellent investissement et je suis très satisfait de cette acquisition.

4- Points négatif

- Les drivers fireware ne fonctionne pas sous cubase. Seul ceux d'usb2 fonctionnent. Concernant son installation, il faut installer le drivers puis le flash sous usb2.

- La total mix je la trouve complexe a gérer.

- Prix du neuf.

- Pas assez de sortie en xlr juste 1 et 2

5- Points positifs

- Son prix me semble maintenant justifié surtout dans le domaine de l'occasion ou en trouver une est difficile.

- La fiabilité des drivers et de la carte.

- Les entrées 9/10 et 11/12 xlr en face.

- L'entrée casque et l'entrée midi en facade.

- Les deux entrées sorties midi, top pour du vsti.


Musicalement.

Lire moins
»
el grinosel grinos

Carte !

RME Audio Fireface UFXPublié le 30/08/16 à 12:17
Bonjour

Au studio depuis plusieurs années.
En grande stabilité en usb2 sur Seven. Je l'ai parfois couplée avec une Babyface pour obtenir un total de 40 entrées (merci RME).
La config est gavée au niveau des entrées pour me laisser le max. de choix avec mes préamps périphériques.
Elle est clockée par un Universal Audio 2192 et..difficile de revenir en arrière!

Totalmix: il permet de faire tellement de choses notamment pour le re-recording, ré-amping, la gestion des casques, le traitement à la prise sans latence (réverb/comp/Eq)
Par contre pour + de spécificités je préfère gérer le monitoring avec un Drawner MC2.1

Drivers : OK; mises à jour: OK.

Les 4 préamps intégrés sont tellement...…
Lire la suite
Bonjour

Au studio depuis plusieurs années.
En grande stabilité en usb2 sur Seven. Je l'ai parfois couplée avec une Babyface pour obtenir un total de 40 entrées (merci RME).
La config est gavée au niveau des entrées pour me laisser le max. de choix avec mes préamps périphériques.
Elle est clockée par un Universal Audio 2192 et..difficile de revenir en arrière!

Totalmix: il permet de faire tellement de choses notamment pour le re-recording, ré-amping, la gestion des casques, le traitement à la prise sans latence (réverb/comp/Eq)
Par contre pour + de spécificités je préfère gérer le monitoring avec un Drawner MC2.1

Drivers : OK; mises à jour: OK.

Les 4 préamps intégrés sont tellement précis que je leur préfère habituellement d'autres préamps moins chirurgicaux.

Connectique: sauf le port firewire et le port remote, j'utilise la totalité de la connectique à savoir Jacks, xlr, Adat, AES, BNC, midi et tout fonctionne parfaitement.

C'est une super bécane performante, stable et solide que l'on peut acquérir sans problème en occasion car elle n'est pas prête d'être obsolète.

La nouvelle UFX+....même bécane avec Madi, thunderbold, Usb3...
Le détail de ma config : https://golgoth-43.com/
Lire moins
»
coyote14coyote14

Stabilité, pérennité, fiabilité

RME Audio Fireface UFXPublié le 19/07/15 à 10:53
Cela va faire 3 ans que j'ai cette interface audio. Mon objectif alors était d'acheter un matériel avec un son au-dessus de tout soupçon, une stabilité et fiabilité quelque soit la plateforme utilisée (j'ai commencé sur PC WinXP, je suis désormais sur Mac), et surtout: un support des pilotes et logiciels sur le long terme. J'avais été bien refroidi par Yamaha et son abandon en rase campagne au bout de 3 ou 4 ans sur les pilotes mLan.

De ce point de vue, tous mes objectifs ont été remplis, mais au prix d'un investissement il est vrai élevé (autour de 2000€ en neuf, 1500 en occasion à l'époque)

Ceci étant dit, je pense que c'est tout compte fait un bon investissement car:
- RME supporte...…
Lire la suite
Cela va faire 3 ans que j'ai cette interface audio. Mon objectif alors était d'acheter un matériel avec un son au-dessus de tout soupçon, une stabilité et fiabilité quelque soit la plateforme utilisée (j'ai commencé sur PC WinXP, je suis désormais sur Mac), et surtout: un support des pilotes et logiciels sur le long terme. J'avais été bien refroidi par Yamaha et son abandon en rase campagne au bout de 3 ou 4 ans sur les pilotes mLan.

De ce point de vue, tous mes objectifs ont été remplis, mais au prix d'un investissement il est vrai élevé (autour de 2000€ en neuf, 1500 en occasion à l'époque)

Ceci étant dit, je pense que c'est tout compte fait un bon investissement car:
- RME supporte tous ses matériel pendant à peu près 10 ans. ça veut dire que je suis assuré d'avoir des pilotes pendant encore environ 5 ans, je pense.
- C'est un matériel fiable au niveau technique, qui chauffe peu. Les qualités audio des préamplis et entrées ligne sont toujours aujourd'hui parmi ce qui se fait de mieux.

Les fonctionnalités sont très complètes: jusqu'à la très haute définition 192kHz, connectique complète (ADAT ou S/PDIF, AES/EBU, Wordclock...). L'écran est utile pour vérifier la présence ou non de signaux audio. La présence d'effets / EQ / Comp fait mieux que dépanner. L'interface était l'une des premières à l'époque (et c'est devenu depuis assez commun) à embarquer des DSP pour prendre en charge ces effets. L'UFX est donc une sorte d'ordinateur silencieux qui convertit et traite les signaux, dans un silence absolu (pas de ventilateur dans la machine). Une jauge CPU dans le logiciel permet de surveiller la consommation de ressources, mais la marge est assez grande avant d'atteindre les limites. Le compresseur est très bon, ainsi que les EQ, parmi ce qui se fait de mieux dans du Hardware numérique, même si le nombre de paramètres n'est pas très élevé.

Les préamplis: leur réserve de gain est impressionnante. On peut y brancher à peu près tout, même des instruments nécessitant des DI (j'arrive à un résultat plus qu'honnête avec mon Rhodes par exemple, même si un préampli dédié a donné de meilleurs résultats.) Sur les micros, le gain n'a pas besoin d'être poussé dans ses retranchements pour entendre quelque chose. J'ai enregistré de nombreuses sessions en live, ainsi que dans mon home studio, et ça ne bronche jamais. Une idée géniale (et qui a dû être difficile à mettre en oeuvre techniquement) : les préamplis analogiques sont contrôlés numériquement, et il y a une fonction autogain qui permet d'ajuster le gain du préampli automatiquement en fonction de la source. Quand ça commence à clipper, le gain s'abaisse automatiquement pour s'ajuster au mieux. Cela peut marcher sur toutes les entrées avec préamplis, et on ne peut plus s'en passer une fois qu'on y a goûté.

Je m'en sers avec d'autres appareils numériques, que je synchronise en AES/EBU ou en ADAT (les 2 sont possibles simultanément), une Digimax FS et un multieffet Eventide Eclipse, pour ma part. La synchro connaît parfois des difficultés, dont j'ignore si elles sont dues à l'UFX ou à ce que je branche dessus. Toujours est-il que j'ai obtenu les meilleurs résultats en mettant la RME en esclave au niveau du WordClock. Là, ça marche impeccable.

Venons-en à ce qui fait la principale valeur ajoutée de cette RME et des autres: le logiciel TotalMix. Avant de l'acheter, je lisais partout que c'était génial, mais je n'avais pas compris en quoi, je vais donc essayer d'expliquer. C'est une console de mixage qui reflète l'état de l'interface, jusqu'ici, rien de bouleversant. Des Vu-mètres sur l'affichage permettent de bien voir les choses. L'affichage du compresseur est aussi dynamique, on voit bien dans quelle zone de dynamique il travaille. Déjà pratique.

Mais ce qui fait la valeur ajoutée, c'est le routing. Là où d'autres marques proposent des matrices origine/destination, ou pire, des menus déroulants ne permettant de ne router qu'un signal simultanément sur une sortie, la RME fait fort: on peut, pour chaque sortie audio, faire n'importe quel mixage des entrées audio, et de façon très simple: on se place sur la tranche de la sortie souhaitée, et on va monter les sliders des entrées, selon ce qu'on veut. On peut faire cela pour chaque sortie de façon strictement indépendante. Le fait de se placer sur une autre sortie affiche instantanément le sous-mix de la sortie concernée.

Une fonction LoopBack permet de capter un signal de sortie de votre logiciel pour le réinjecter en entrée. C'est ce qu'on utilise quand, par exemple, on veut enregistrer dans son séquenceur audio le son d'une vidéo Youtube, etc.

Enfin, une appli iPad (payante, mais peu onéreuse), permet, en branchant un iPad en USB via un camera connection kit, de contrôler la RME depuis sa tablette. Cela permet de la configurer sans ordinateur. Malheureusement, ça ne peut pas marcher en Wi-Fi.

Maintenant qu'on a loué les qualités du logiciel, on peut aussi se dire la chose suivante: ils sont indispensable pour prendre le contrôler de la RME UFX. Car, depuis la façade, c'est vraiment ardu. On peut toujours s'essayer à router telle ou telle entrée depuis la façade, mais bonjour les risques d'erreur et la confusion.C'est un reproche qu'on peut faire, et qui provient en grande partie du faible encombrement de l'interface: l'ergonomie de la façade du rack est tellement ardue que le TotalMix est indispensable.

Passons aux critiques, peu nombreuses. La gestion des niveaux, malgré l'écran, malgré le Totalmix, malgré le gain des préamplis piloté numériquement, est périlleuse, car parfois, un signal clippe sans qu'on le voit clairement à l'écran. Le Vu-mètre change pourtant de couleur quand on s'approche de la zone de clip, mais j'ai eu à de nombreuses occasion un signal qui reste dans le vert et qui clippe quand même. Je pense que le changement d'état des vu-mètres n'est pas parfaitement calibré. On arrive toujours à s'en sortir, mais on perd du temps.

Au chapitre des regrets, on aurait voulu avoir davantage de Snapshots, qui sont au nombre de 8 par instance. Ce sont les mémorisations du TotalMix (un recall, en somme). Par contre, on peut piloter le changement de snapshot par message MIDI. La console est aussi politable avec ses surfaces de contrôle, et compatible avec le protocole OSC pour ceux qui veulent s'aventurer.

Enfin, un mot sur les pilotes: objets de mises à jour régulières, aussi bien pour le Firewire (en voie de disparition) que pour l'USB2 (qui est le format que j'utilise, pour ma part, et qui est suffisant pour gérer tous les flux audio), sont mises en ligne. Certains ont nécessité l'upgrade du firmware (logiciel interne de l'interface), mais ça se fait très bien, et très simplement. Le totalmix fait partie intégrante des mises à jour et a bénéficié d'améliorations légères mais constantes et bienvenues depuis des années.

Je ne peux pas mettre autre chose que la note maximale pour cette interface, qui réalise un quasi sans-faute. Malgré son prix très élevé, ses possibilités très étendues, ses fonctionnalités de convertisseurs, sa très grande flexibilité au niveau hardware et routing via le TotalMix en font l'outil principal de mon home studio, avant même mon ordinateur. A l'aise en studio comme en live, capable d'enregistrer un grand nombre de sources audio sans jamais broncher, très fiable, il n'y a jamais eu de mauvaise surprise ou de bugs/plantage avec, sous 2 OS différents, aussi bien avec Cubase que Logic Pro X. C'est le matériel de ceux qui veulent une interface qui se fait oublier, avec des pilotes absolument fluides sur le long terme. Un matériel qui permet de voir venir sur le long terme et se concentrer sur la musique.
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : RME Audio
  • Modèle : Fireface UFX
  • Série : Fireface
  • Catégorie : Interfaces audionumériques USB
  • Fiche créée le : 12/10/2010
nterface audio USB / FireWire
  • Conversion jusqu'à 192 kHz
  • TotalMix FX Software
  • Contrôleur de volume
  • SteadyClock
  • DIGICheck
  • Mode autonome avec rappel de scène
  • Écran couleur sur façade avant
  • Format rack 19" - 1U
  • Pour WIN XP SP2/Vista/Win 7/INTEL MAC OSX 10.5 ou sup.
Connectiques:
  • 30x entrées / sorties
  • 12x entrées analogiques (1-8 jack TRS, 9-12 combo XLR/jack TRS) avec pré-ampli micro et alimentation Phantom +48V
  • 12x sorties analogiques (sorties 1-2: XLR, sorties 3-8: jack 6,3 mm TRS, sorties 9/10 + 11/12: stéréo)
  • Entrée et sortie AES/EBU
  • 2x entrées et sorties ADAT dont une compatible S/PDIF optique
  • Entrée et sortie Wordclock
  • 2x entrées et sorties MIDI
  • 1x port FireWire 400
  • 1x port USB 2.0
»

Autres interfaces audionumériques USB RME Audio

Autres catégories dans Interfaces audionumériques

Autres dénominations : fireface ufx, firefaceufx, interfacecartesonfirefaceufx, , , rmeufx

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.