• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur AKG C 411 L notés 4/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :3.5( 3.5/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
 1 avis50 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Comparer les prix
FreddyBear21/02/2006

L'avis de FreddyBear

AKG C 411 L
<strong>- Depuis combien de temps l'utilisez vous?</strong>
J'utilise le AKG 411L depuis environ un mois et demi. Je l'utilise sur une guitare acoustique classique (cordes à nylon), une Alhambra 5P.
<span style="text-decoration: underline;">Edit:</span> Je possède ce micro depuis plusieurs années maintenant et je ne l'utilise que très rarement.

<strong>- Généralités</strong>
Le micro se laisse coller avec une masse adhésive (qui fonctionne vraiment très bien) 'nimporte où' sur la guitare.
Mes positions préférées:
- sur le chevalet côté aiguës: son plus clair et plus percussif - moins de basses.
- sur le chevalet côté basses: son plus doux, beaucoup de basses, mais des basses très claires
- environ 3 à 4 cm en-dessous du Mi/E aigu: son doux bien équilibré, très 'rond'
Avec le préampli AKG B29L, on peut brancher le micro à un ampli guitare ou à des effets (position Mic) ou directement (position Line) à un moyen d'enregistrement (p.ex ordinateur).
<strong>- Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins?</strong>
J'aime d'abord le son, qui est plus naturel que le son d'un piézo intégré (appréciation personnelle et subjective évidemment).
Je n'ai cependant pas eu la possibilité de comparer le son à un guitare électroacoustique avec 2 micros intégrés (piézo et mic condensateur) qui est probablement supérieur et plus flexible, déjà à cause de l'électronique plus performante.
<span style="text-decoration: underline;">Edit:</span> voir à la fin de l'article...
J'aime aussi la flexibilité de ce système: On peut vraiment expérimenter pour trouver la position d'application qui produit le son qui convient le mieux (sweet spot) sans avoir besoin de le corriger artificiellement avec un EQ.
<span style="text-decoration: underline;">Edit.:</span> J'aime la flexibilité de ce système: On peut vraiment expérimenter pour trouver la position d'application qui produit le son qui convient le mieux (sweet spot) de façon à ce qu'on n'aie pas besoin de trop corriger artificiellement avec un EQ. 

Ce qui me plait moins:
- Une fois collé ce n'est pas très joli à regarder et le détachement n'est pas une opération que l'on veut répéter 3 fois par jour...
- le câble peut parfois produire des légers 'bruits' causés par les résonances sur la table d'harmonie de la guitare. --> Solution: fixer le câble avec des betits bouts de la masse collante.
- <span style="text-decoration: underline;">Edit.:</span> Il est difficile de trouver un endroit où la répartition des fréquences est bien répartie. On a toujours l'impression qu'il manque quelque chose => pour un son de bonne qualité: EQ inévitable, ou utiliser un 2e micro. 

Après quelques semaines d'expérimentation, j'ai trouvé mon 'sweet spot' personnel sur la guitare et j'ai collé le micro <strong>à l'intérieur</strong> (là, on a encore plus de possibilités, car on peut le placer n'importe où, exactement ou en partie sous le chevalet)
En plus, j'ai coupé le câble du micro et j'ai intégré un Jack stéréo 3,5 mm (ou plutôt 2: mâle et femelle...). J'ai collé la fiche 'femelle' avec la masse adhésive juste en dessous de la rosace, de façon à ce qu'on ne la voie pas de l'extérieur, mais que je puisse l'atteindre pour brancher la fiche mâle. Ainsi, je n'ai pas dû faire de transformations irréversibles sur ma guitare, et je peux l'utiliser en acoustique et en électroacoustique (sans 'collage/décollage').

<span style="text-decoration: underline;">Edit.</span>: Entre temps, j'ai pu faire d'autres comparaisons et je crois que pour faire un bon enregistrement, ce micro doit être accompagné d'un bon micro (condensateur) placé à l'extérieur de la guitare. Pour un son amplifié, il faut bien choisir l'endroit de façon à ce qu'il soit encore possible de corriger avec les réglages de l'ampli.

<strong>Conclusion:</strong>
Si tu possèdes une bonne guitare que tu ne veux pas 'casser' pour obtenir un son naturel amplifié ou pour t'enregistrer, ce micro est un bon choix.
<span style="text-decoration: underline;">Edit:</span> Si tu possèdes une bonne guitare que tu ne veux pas 'casser' pour obtenir un son naturel amplifié ou pour t'enregistrer, ce micro est un compromis acceptable. 

Si quand même tu ne possèdes pas encore de guitare, alors il est peut être plus intéressant de t'intéresser à une guitare avec un système à deux micros intégrés pour le son amplifié.
Pour t'enregistrer, je conseille une combination: 411L interne et un bon micro condensateur à environ 50 cm devant la guitare. Si tu trouves la bonne position pour les deux micros: pas besoin d'EQ du tout. Tu mixes les deux sources c'est tout!

<strong>- Comment jugez vous le rapport qualité/prix?</strong>
Le micro n'est pas donné, mais c'est une très bonne qualité!

<strong>- Avec l'expérience, referiez vous ce choix?...</strong>
Si un camion passait au dessus du micro (avec ma guitare autour...), je crois que j'essayerais d'abord une guitare avec 2 micros intégrés (P.ex Alhambra 5P CW E2 Cutaway) avant de revenir à la solution actuelle.

<span style="text-decoration: underline;">Edit.:</span> Entretemps - même sans avoir eu besoin de camion -, j'ai acheté une Alhambra 5P CW E2 Cutaway avec un piézo et un micro intégré (où on peut mélanger les deux sons). Il faut dire que c'est vraiment beaucoup plus pratique et qu'on a plus de possibilités à trouver un son amplifié de bonne qualité.
En ce qui concerne les enregistrements, j'ai perdu mes illusions, et je suis persuadé maintenant qu'il est impossible de faire de bons enregistrements sans un ou deux bons micros extérieurs. Les piézos et micros intérieurs peuvent aider, mais ils ne sont pas suffisants.