Micros guitare
Pièces détachées Guitare Micros guitare
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Déphasage micro manche

 
AuteursMessages

jeem78

offline
jeem78
378 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 19

11 Posté le 09/04/2017 à 11:24:05
Bonjour ,
Ce déphasage me semble des + douteux ?....NON pour déssouder le capot il n'est absolument pas nécessaire d'utiliser un fer puissant un 30 w suffit amplement ,le remontage s'avère + difficile ,dans un 1er temps il est impératif de bien préparer les parties à souder "parfaitement propres ,pas de contact avec les mains ,sur ces parties à souder mettre un peu de décapant ,une goutte suffit ,l'étain doit couler tout seul ,car éviter surtout de trop chauffer ,il est préférable d'utiliser une forme de serre joint pour maintenir capot et bobinage dans un contact optimum ,dans ce cas de figure y mettre de la cire ne me parait pas indispensable ,cette opération très souvent très bricolée et souvent réalisée à la va vite n'est pas difficile ,mais requiert un minimum de soin .
Pour l'opération du déssoudage,encore une fois évitez de trop chauffer ,avec la panne de votre fer écartez légèrement les 2 partes soudées ,et pendant que l'étain est à l'étain liquide ,d'un geste rapide faire en sorte que l'étain soit éjecté à l'extérieur et opérer de la même façon de l'autre côté ,le mieux encore est de laisser le micro dans sa configuration initiale.
J.E.

Anonyme

offline
lom
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 87

12 Posté le 09/04/2017 à 12:03:00
Citation de La Truite :
On ne parle pas de la même chose, tu parles du résultat obtenu avec les deux micros actifs, je te parle juste de ce que tu as fait à ton micro manche. Je répète, tu n'as pas inversé sa phase mais sa polarité.

La polarité d'un micro c'est le sens de son champ magnétique, la phase c'est le sens du courant qui le traverse.

Sinon juste pour info, la plupart du "son Peter Green" qu'on connait c'est le micro bridge seul.

Citation de lom :
Sinon mettre le point chaud sur la tresse, c'est vraiment pas une bonne idée, pour 2 raisons...

Quelles sont-elles donc?


Je parle de déphasage comme indiqué sur le titre du sujet.
Quand on parle de déphasage, on parle de l'onde... Et le micro n'a pas besoin d'être actif pour crée une onde.
J'ai fait une recherche sur le net et plutôt que te donner un cours, vérifie par toi-même https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9phasage

Aussi tu parles de phase à tord sur une guitare :
Citation :
Par assimilation, les électriciens utilisent également le mot phase pour désigner un des conducteurs d'une alimentation alternative et par abus de langage, on trouve de plus en plus l'usage du mot phases pour désigner des fils d'alimentation continue séparés par leurs propres étages de stabilisation respectifs. Notons que ce dernier usage n'a plus rien à voir avec le sens initial du mot "phase".

https://fr.wikipedia.org/wiki/Phase

T'es juste là pour la ramener, qu'est-ce que c'est pénible.
Ecoute le morceau de Fleetwood Mac "Merry Go Round". C'est le son que ça donne.

Citation de La Truite :
Citation de lom :
Sinon mettre le point chaud sur la tresse, c'est vraiment pas une bonne idée, pour 2 raisons...

Quelles sont-elles donc?


La réponse est déjà dans ce que j'ai écrit, mettre le point chaud sur la tresse de masse donc sur la masse de la guitare et tous les éléments qui sont une masse devienne le point chaud.
Bonjour les sons parasites...

Si tu veux parler de phase va chez M.Bricolage

[ Dernière édition du message le 09/04/2017 à 12:26:16 ]

latole

offline
latole
5864 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 872

13 Posté le 09/04/2017 à 12:10:33
Citation de lom :
S
Sinon mettre le point chaud sur la tresse, c'est vraiment pas une bonne idée, pour 2 raisons...


Je ne crois pas qu'inverser la connexion des fils produira un déphasage car l'enroulement de la bobine sera toujours dans la même direction. On en a discuté beaucoup sur différents forums.

Anonyme

offline
lom
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 87

14 Posté le 09/04/2017 à 12:22:03
à jeem78

Il faut un fer pour souder les masses et de la tresse à dessouder qui va absorber la brasure, le mien fait 48W max et ce n'était pas suffisant.
Tu te prends beaucoup la tête ou tu n'as jamais fait cette opération.
C'était le plus simple d'enlever le capot, pas besoin de décapant, ça va pas.
Citation de jeem78 :
il est préférable d'utiliser une forme de serre joint pour maintenir capot et bobinage dans un contact optimum ,dans ce cas de figure y mettre de la cire ne me parait pas indispensable

Heu............. Je crois que là, c'est du n'importe quoi, une sorte de serre joint.... Sérieusement...
La cire est là pour une isolation mécanique (il y en a très peu) et il y en a un peu entre le capot et le dessus des bobines pour éviter un contact direct. S'il n'y en a pas, il vaut mieux mettre un bout de ruban adhésif sur le dessus du bobinage qui n'a pas les plots réglables. Sinon bonjour les "plocs" des qu'on touche le micro...

Tu peux aussi utiliser une mini dremwell avec un petit disque et ou comme je l'ai fait avec un cutter pour couper l'étain qui maintient le capot.

C'est un montage douteux, oui et non, mes micros n'ont juste qu'un conducteur et une tresse de masse donc pas le choix.

Apparemment le déphasage via câblage donne un son différent que par inversion de l'aimant :
Citation :
Sinon il existe encore plus simple sur un micro HB à 4 fils, inverser deux fils, sauf que ça ne donne pas le même son... Donc je ne suis pas fan... Trop criard par rapport à la "vraie" méthode plus douce... Et plus authentique !

https://www.forum-guitare.fr/viewtopic.php?t=25786

[ Dernière édition du message le 09/04/2017 à 12:51:08 ]

jeem78

offline
jeem78
378 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 19

15 Posté le 09/04/2017 à 13:18:03
Bonjour,
Un micro simple est un aimant enroulé d'un fil de 6.2 /100 de mm ,c'est tout ? ,(en référence aux normes américaines) ou 6/100 en référence française ,autant pour moi les micros simple bobinage du style P90 n'ont pas et ne peuvent pas avoir de capot métallique , les P90 de chez "Gibson " on vu le jour en 1945 , ce déphasage semble être une véritable découverte ....au bout de 72 ans , Merci pour ta découverte.:bravo:
J.E.

latole

offline
latole
5864 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 872

16 Posté le 09/04/2017 à 13:55:11
Le déphasage de micros a été découvert lors de l'invention des micros et utilisé ( modifié ) par les manufacturiers de guitares ou par les musiciens il y a aussi très longtemps.

Jimbass

offline
Jimbass
11567 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 1 388

17 Posté le 09/04/2017 à 14:23:16
C'est dingue comme le fonctionnement d'un micro reste mythologique pour beaucoup ! https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

Reprenons depuis de début. Un micro, c'est une bobine enroulée autour d'un aimant (je simplifie à peine). Il y a deux sens pour enrouler la bobine, et deux sens pour l'aimant. Ca fait 4 possibilités, et pour un même mouvement de la corde dans le champ magnétique, deux possibilités produiront une tension positive et deux produiront une tension négative.

La bobine agit comme une antenne, et capte du buzz. Pour limiter un peu ca, on peut emballer le micro dans un blindage métallique relié à la masse, ou plus simplement s'arranger pour que les spires extérieures soient connectées à la masse.
Encore mieux, Seth Lover a inventé en 1955 le "humbucker", qui utilise deux bobines enroulées en sens opposé, ce qui annule assez bien les parasites captés. Pour que le signal de ces deux bobines ne s'annule pas, il faut inverser de nouveau le signal de l'une d'elles, ce qui est fait en retournant l'aimant. (En pratique on construit un micro humbucker avec un seul aimant dessous, partagé entre les deux bobines.)
C'est exactement ce qui est fait dans les kits de micros simples, dont l'un est dit "RWRP", c'est-à-dire "reverse wound, reverse polarity" : enroulement inversé, polarité magnétique inversée. Il apportera l'effet humbucking quand il sera connecté avec un autre micro dont l'enroulement et la polarité sont "normales". La normalité dépend des constructeurs ...

L'histoire de Peter Green va plus loin : il est question d'interaction entre deux micros humbuckers. Il s'agit d'inverser la polarité d'un micro, pour que leur connexion en parallèle annule partiellement le signal (partiellement parce que les deux micros ne sont pas à la même place physiquement, et captent donc un contenu harmonique différent à deux endroits de la corde). Il y a trois manières de faire ca : la manière simple est d'intervertir les fils, la manière complexe est de retourner l'aimant, la manière très complexe est d'enrouler les bobines dans l'autre sens. Sur un micro vintage la première solution pose problème, parce que tout le blindage est déjà connecté à un fil. Sur un micro moderne à 4 câbles + tresse, ce n'est pas un souci. Jimmy Page a choisi la manière simple.

J'ai volontairement laissé le mot "phase" de côté. La phase, c'est un truc relatif. Un signal est "en phase" par rapport à un autre. Le terme "inverser la phase", très courant en audio, est techniquement inexact : on inverse toujours la polarité, que ce soit par câblage, par direction d'enroulement, ou par polarité magnétique. (Un déphasage sera plutôt un effet temporel, dans un filtre ou par propagation acoustique).

Anonyme

offline
lom
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 87

18 Posté le 09/04/2017 à 15:26:32
Exacte.
Mais parler de déphasage s'applique aussi ici.
Le signal qui sort des micros n'est autre qu'une onde sinusoïdale (ou plutôt plusieurs ondes)
Pour être exacte il s'agit de mettre le micro manche en opposition de phase par rapport au micro chevalet et tu as indiqué les façons de le faire.

[ Dernière édition du message le 09/04/2017 à 15:28:02 ]

Anonyme

offline
lom
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 87

19 Posté le 09/04/2017 à 15:35:07
Après le déphasage du micro manche Gibson 57 Classic de ma LesPaul Tradition+
Passe à ma Télécaster Standard US 2005 3 positions.

Beaucoup plus simple, il suffit d'intervertir les câbles du micro manche.
Il ne faut pas le faire avec le micro aigu, parasites assurés, tout les éléments à la masse deviennent le point chaud.

Pas de souci avec le micro manche (que si on touche la capot du micro avec les doigts)

Super son aussi :aime:

[ Dernière édition du message le 09/04/2017 à 15:35:35 ]

Jimbass

offline
Jimbass
11567 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 1 388

20 Posté le 09/04/2017 à 15:38:41
Citation de lom :
Le signal qui sort des micros n'est autre qu'une onde sinusoïdale


Non. C'est bien plus complexe que ca.

Un déphasage de 180° et une inversion de polarité ne sont équivalents que dans le cas d'un signal parfaitement périodique, ce qui n'est pas le cas d'une note de musique (regarde les enveloppes ADSR utilisées dans les synthés pour approximer ca).


Citation de lom :
Pas de souci avec le micro manche (que si on touche la capot du micro avec les doigts)


C'est précisément ce que j'appelle un souci. Sur une Télé il faut rajouter un 3e fil pour mettre à la masse le capot, indépendamment des deux fils de la bobine. En tout cas c'est ce que j'ai fait sur la mienne. (schéma dans mon profil)

[ Dernière édition du message le 09/04/2017 à 15:39:09 ]

Revenir en haut de la page