Ironie 16/04/2011

Blue Microphones Bluebird : l'avis de Ironie

« Très bon, mais à relativiser »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Micro statique cardioïde, look vintage, fort niveau de sortie, polyvalent.

Pas de pad d'atténuation sur le micro, pas de coupe bas (deux élements qui auraient été bienvenue sur ce micro...) et qualité des accessoires laissant plus qu'à désirer.

On a déjà vu mieux pour les caractéristiques en somme.

AVIS GLOBAL

Alors à la demande expresse de loriot61, voici mon avis sur le Blue bird.

Je l'utilise depuis à peu prêt un an, c'était mon deuxième statique (le premier était un T-Bone SC1100). Depuis j'ai essayé d'autres micros, en studio des U87 et Audio Technica à 1000 euros etc... Mais surtout je suis passé chez sE Electronics pour m'équiper personnellement par la suite (RT1 à ruban et à lampe, R1 à ruban et tout récemment un Titan, un statique également que j'ai pu comparer avec le bluebird).

Quand j'ai reçu le bluebird, comparé au T-Bone, c'était une très grande amélioration, il faut dire que le T-Bone était une belle mer*e. Il sonnait très métallique et cassait donc les oreilles, je l'ai vite revendu. J'ai donc acheté le bluebird que j'ai beaucoup utilisé pour des reprises de guitares (je n'ai jamais réussi à me faire au SM57) car j'avais entendu des bons résultats sur des amplis Vox (ce que j'utilise). De plus j'avais besoin d'un micro polyvalent (et il l'est). J'aimais aussi son look (haha oui c'est important, y compris lorsque vous faite chanter quelqu'un dedans car un beau micro ça met plus à l'aise, la psychologie des musiciens je vous jure...) et disposer d'un fort niveau de sortie, ce qui le destine très bien aux home-studio où en général on utilise les pré-ampli d'une carte son (il est passé dans une M-audio Fast track Ultra, une Digi 003 et maintenant une Apogee Duet).
En dehors de différences dûent aux différents pré-ampli avec lequel je l'ai utilisé, le bluebird m'a toujours donné un son que je trouve caractéristique de ce micro : il évite déjà de sonner métallique, il couvre convenablement tout le spectre de fréquence, une bosse dans les mediums, et par contre des basses très marquées : alors des fois c'est utile, mais la plupart du temps on utilisera un passe haut (passe haut laisse passer le haut et donc coupe le bas, et passe bas laisse passer le bas et donc coupe le haut, n'est-ce pas... on peut dire aussi un coupe bas, histoire d'embrouiller) à 100Hz au moins, voir plus si on utilise un passe haut assez progressif (genre 12dB/octave). C'est vraiment à surveiller sur ce micro, d'autant que les basses ne sont pas très précises. Par contre ça peut également induire un usage créatif : avec des basses pareilles, l'effet de proximité sur du chant et réellement impressionnant, mais aller foutre ça dans un mixe...
Donc très bon pour les reprises de guitare électriques, mais également pour les guitares acoustiques (là encore si on prend pile sur la rosace on va chopper énormément de grave, passe-haut obligatoire dans un mixe, à la rigueur ça va apporter de la chaleur si vous devez juste enregistrer une performance guitare acoustique/voix par exemple). Pour les voix ça le fait aussi, du fait de la bosse dans les mediums la voix ressort assez bien, par contre il faudra OBLIGATOIREMENT acheter un anti-pop pour remplacer la grille, certes jolie, mais tout à fait inutile qui est livrée avec le micro. D'ailleurs la mienne était cassée lorsque j'ai reçu le micro (acheté sur Woodbrass), je pouvais l'utiliser mais au prix de quelques manipulations acrobatiques. Bon après j'ai vu qu'elle ne servait à rien, je n'ai donc pas renvoyé le micro juste à cause de ça, mais ça renseigne quand même sur la qualité de fabrication : le micro en soit ne m'a jamais posé de problème, je le trouve bien fini, il inspire confiance, le poids est tout à fait correct, par contre les accessoires c'était (pour moi) une catastrophe : la grille cassée donc et la suspension, bien que très jolie elle aussi (oui je sais je vous emm*rde avec ça) n'est pas digne de confiance : déjà on est sensé tourner "la vis" de la suspension pour accrocher le micro dessus, mais comme elle tourne mal, on finit par tourner le micro pour l'accrocher à la suspension ! Fastidieux... Ensuite la vis de serrage pour orienter le micro est également une calamité, il m'est arrivé très souvent qu'elle lâche même en faisant très attention de la serrer au maximum. J'utilise souvent le micro "à l'envers", c'est à dire tête en bas, ou en biais (c'est l'inclinaison de mes amplis guitare qui veux ça), et dans ces situations, il faut s'attendre au pire (bon même si il n'est jamais tomber au sol non plus, car justement je fais attention à bien placer les pieds de micro, en conséquence...).
Si on revient une dernière fois à la question du son, en comparaison de mes micros sE Electronics, je trouve le bluebird peut-être plus polyvalent, mais beaucoup moins précis que le Titan par exemple (en comparaison sur une guitare acoustique, le bluebird sonnait très bien, mais quand j'écoutais le Titan d'un coup j'ai eu l'impression que quelqu'un rejouait le morceau devant moi, et ça c'est le genre de différence qui font comprendre la différence de prix).
Le Bluebird est donc un très bon micro (je le garde d'ailleurs), toujours intéressant à avoir sous le coude car polyvalent, et surtout pour son prix ! Comparé à un T-Bone, il vous laissera sans voix. Cependant, quand on commence à le comparer par rapport à des micros plus sérieux, on se rend compte qu'il souffre de certaines limitations (la définition du son) voir même de défaut (les basses). Pour illustrer au mieux l'objectivité de mon avis tout à fait subjectif (je me comprends...), intéressez vous au modèle Spark de Blue Microphones : un ami l'a acheté mais je n'ai pas encore pu l'essayer. Cependant ses caractéristiques permettent de comprendre certaines choses : c'est un sorte de blue bird (quasiment même design) mais en plus petit avec un switch qui lui permet d'avoir un son chaud et plein de basse (comme le bluebird) ou un son plus fin, plus précis, avec des basses "normales". Blue Microphones a donc pris conscience des défauts du bluebird et a tenter de les corriger, mais je ne garanti pas que le Spark soit meilleur que le Bluebird, d'autant qu'il est moins cher.... Mais pourquoi pas !

Et j'oubliais ! Concernant le niveau de sortie, il est vraiment énorme pour ce micro, c'est à dire que même sans actionner l'alimentation 48v on arrive à avoir du signal ... Ce peut être très utile avec des cartes sons bas de gamme avec des pré-amplis à faible niveau de gain (quoi que honnêtement maintenant toutes les cartes sons suffisent largement pour donner assez de puissance à n'importe quel micro, même ceux à ruban...) mais ça peut également beaucoup desservir dans certaines utilisations ! Par exemple en prise de son de proximité sur une batterie, même le gain à zéro la m-audio Fast track Ultra clippait ! Donc si vous voulez l'utiliser sur des sources sonores à très fort volume, assurez vous d'avoir des pads d'atténuation sur votre pré-ampli ou carte son.