Roland PK-5
+

Roland PK-5

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it

PK-5, Pédale/pédalier MIDI de la marque Roland.


4 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 300 € argus occasion : 300 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesAvertissement important

Fiche technique Roland PK-5

  • Fabricant :Roland
  • Modèle :PK-5
  • Catégorie :Pédales/pédaliers MIDI
  • Fiche créée le :18/08/2002
Type :
  • Clavier 13 touches (Toucher Synthé).
  • Entrées/Sorties MIDI : 1 OUT.
Caractéristiques :
  • Pedalier Midi!

Source : Roland

Distribué par rolandcentraleurope

»

Acheter d'occasion Roland PK-5

Roland PK-5 ROLAND PK5 300 € »

Avis utilisateurs Roland PK-5

Note moyenne :4.8( 4.8/5 sur 4 avis )
 3 avis75 %
 1 avis25 %
xplane9320/05/2012

L'avis de xplane93"PK-5A Pédalier sans probleme avec VK-77"

Roland PK-5
Choix d'achat, Prix, 200€.
Le clavier est impeccable, acheté d'occasion,
Il a déjà toute une histoire entre scène et répétitions.


Simplicité de connexion midi, aucun réglage requis.
Clavier Roland VK77 <> Pédalier PK-5A:

Liaison midi:

In, Out, Thru

Bouton m/a .

Logement de piles et prise secteur, pour transfo externe 9v.
pédalier une octave complète.

UTILISATION

Les touches semblent bien pensées.
Et d'une solidité apparente très bonne.
Le touché, bon, c'est pour les pieds...

J'ai réussi à trouver un manuel en français,
Ce livret, trouvé sur le net, semble clair et facile a lire.

Aucune panne après plusieurs années d'utilisation, par l'ancien propriétaire.
Ce qui démontre bien sa bonne conception/fabrication.
Je l'ai acheté pour compléter mon clavier Roland VK77, rien de plus.

La configuration est simple un câble midi, un transfo 9v (même si pas Roland)
Brancher au clavier par les midi out int, mettre sous tension, appuyer sur le bouton POLY, les 2 tirettes harmoniques 16' et 8' sont de suite accessibles!

Rien d'autre à faire pour cette utilisation particulière.
je complèterais plus tard pour les autres réglages midi.

AVIS GLOBAL

Utilisation 1 mois déjà!

Pas d'autre modèle essayé avant,

Pour mon utilisation personnelle, je ne lui voit pas de défauts visibles.

le rapport qualité/prix est imbattable.

Il est compatible avec le VK 7, le VK 77, le VK 8 et le 88 avec la même facilité de connexion et de réglages.

Je le conseille au moins pour cette utilisation, surtout qu'on le trouve en occasion, pour un prix assez correcte.
»
Doktor Sven29/07/2009

L'avis de Doktor Sven

Roland PK-5

Tout d'abord, une photo de la bête (toutes les photos de cette review seront extraites d'internet, je n'ai pas d'appareil photo pour illustrer avec des clichés de mon exemplaire) :

<div>

<div></div>

<div></div>

<div></div>

</div>

Qu'est-ce que c'est, à quoi ça sert ??

Eh bien c'est un clavier de commande midi, comme un clavier type piano/synthé, mais qui se joue avec les pieds, comme le pédalier d'un orgue (liturgique, mais aussi ceratins orgues type Hammond).
Un piano à pieds, quoi.

Tous ceux qui connaissent un peu le rock progressif des années 70 ont peut-être déja entendu le son d'un Moog Taurus, ce gros synthé analogique qui se joue avec les pieds, popularisé par Genesis, Yes, puis utilisés abondamment par Rush ou Marillion dans les années 80 et jusqu'à aujourd'hui (quoi qu'ils soient eux aussi passé au midi).

Un moog taurus:

<div></div>
Ce synthé à pieds permettait au bassiste (ou au guitariste) de faire des lignes/nappes de gros synthé basse, tout en jouant autre chose avec ses mains, voire en chantant en même temps dans le cas de Geddy Lee de Rush o_O ). Interêt évident à une époque où le midi et les programmations de synthé n'existaient pas, et que donc le clavier en titre du groupe était limité à ce qu'il pouvait jouer avec ses deux mains, déja souvent très occupées. Ou bien pour ajouter ponctuellement du synthé dans un groupe qui n'a pas de clavier à plein temps (cas de Rush).

C'est cette dernière utilisation qui m'attire, dans mon cas.
Comment ça marche ?

A part son utilisation avec les pieds plutôt qu'avec les mains, le comportement général du Roland PK5 est très similaire à la moyenne des claviers midi: il ne comporte aucun son en interne, mais permet grâce à la norme Midi de commander n'importe quel génrateur de son susceptible de recevoir des messages midi (en gros, n'importe quel synthé depuis 1985), ou bien même des synthés virtuels (VSTi et autres) sur un ordinateur. C'est d'ailleurs ce dernier cas que j'utilise le plus souvent.
L'étendue est d'une octave + 1 note (du Do au Do suivant), selon une disposition de type clavier de piano évidemment limpide pour qui a déja manipulé un instrument à clavier. On y reviendra dans l'utilisation.
Connectique du PK-5

La connectique est sommaire mais suffisante. Ci-dessous, une vue du panneau arrière :

<div></div>

Sur cette image trop petite et trop sombre (désolé, j'ai pas trouvé mieux), on distingue (très mal) le trio classique de prises midi (IN, OUT et THRU) à peu près au dessus du R de Roland, et une prise pour une alimentation Roland/Boss (non fournie) un peu plus à droite. Il y a aussi une trappe pour alimenter le pédalier avec des piles, mais je n'ai pas essayé, le mien (acheté d'occasion) était livré avec son transfo. Personellement, je n'aurais pas confiance en l'alimentation du truc sur piles.

On remarque au passage que les prises sont noires sur fond noir et la sérigraphie illisible. Sur le mien, j'ai collé une bande de scotch électrique blanc au dessus des prises, et écrit au feutre noir sur blanc les noms des entrées/sorties. Détail qui n'a l'air de rien mais évite la crise de nerf à chaque branchement à tâton.

Pas de prise USB, d'édition sur PC ou autre: cet engin a été concu dans les années 80 (ou 90 au mieux) et n'a jamais évolué depuis.

Construction et aspect général du PK-5

Oui, après tout, on s'en sert avec les pieds, et je suis moins délicat avec mes pieds qu'avec mes mains, pas vous ?
Le PK-5 est entièrement en tôle métallique au niveau de la carcasse, dans la lignée des gros multi-effets de la marque. Les barettes des notes sont en plastique rigide immitation bois, souple sous le pied mais donnat une impression de solidité malgré tout. Les switchs des fonctions sont identiques aux switchs habituels des pédaliers multi-effets de la marque Roland/Boss.


UTILISATION

Là ça se complique un peu, quoi que.

Le PK-5 dispose de 4 "modes" accessibles chacun par un switch dédié, en haut à gauche.
En gros, chacun de ces modes est destiné à un type de jeu particulier: le premier pour faire des nappes continues dans les basses, le second pour jouer plutot du note à note, le troisième et le quatrième pour commander un sampleur ou une boite à rythme.
Pour chacun de ces modes, un ou deux paramètres spécifiques sont accessibles par une combinaison des autres touches de fonction (souvent assez simple, et rapellée par la sérigraphie de l'engin en haut à droite).
Par exemple, pour le mode "nappe dans les graves" qui est celui que j'utilise le plus, on peut choisir si la note s'arrête quand on arrête d'appuyer dessus, ou si elle continue jusqu'a ce qu'on en joue une autre (ce qui est pratique, pour éviter d'être en permanence en équilibre sur un pied).

Bien entendu, pour chacun des modes on peut aussi choisir (à l'aide d'une combinaisons de touches de notes et de touches de fonctions) sur quel canal midi on veut émettre, et surtout quelle octave on joue (de l'octave 0, qui est la plus à gauche d'un clavier de piano classique à 88 touches (notation US, en France c'est la -1), à l'octave 8, qui est tout à droite).

Enfin, touours à l'aide d'une combinaison simple de touches de fonctions et de touches de notes, on peut émettre des messages Midi de type Control Change ou Program Change, pour commander d'autres fonctions de l'appareil que l'on contrôle (changer de banque de son, par exemple).

Et évidement, tous les réglages sont conservés à l'extinction de l'appareil.
En résumé, toute cette manipulation sera rapidement assez évidente pour qui connait déja le fonctionnement d'un clavier de commande midi. Pour quelqu'un qui n'a jamais touché de synthé et relié un appareil à un autre en midi, une lecture attentive du mode d'emploi (disponible en français en téléchargement sur le site de Roland) et la lecture de quelques tutoriaux basiques sur le Midi sur un site ou un autre (et ils pullullent) devraient permettre de s'en sortir sans souci.


AVIS GLOBAL


Moyennant un peu de prise en main, on arrive rapidement au résultat escompté, à savoir jouer du clavier avec ses pieds pendant qu'on fait autre chose de ses mains.
Bien jouer de l'engin, par contre, est une autre paire de manches (ou de jambes de pantalon). Ca demande de la synchronisation main/pieds, en rythme, et plus ou moins en équilibre sur le pied d'appui même si les pédales sont assez robustes pour qu'on ai pas peur d'appuyer dessus avec le poids du corps. Je sauterai pas dessus à pieds joints, mais de toute façon le résultat serait peu musical.
Les nappes de synthé et autres accompagnements note à note viennent assez rapidement. Jouer une mélodie au piano demande un peu plus d'habileté, et c'est sans doute plus facile assis, comme un organiste. A fortiori si on veux jouer avec les deux pieds.

Comme il s'agit d'un pédalier midi, les utilisations sont beaucoup plus larges qu'un simple synthé basse à la Taurus. N'importe quel machine acceptant le midi peut être controllée, du synthé au sampleur en passant par la boite à rythme.
La spécificité de ce PK5 par rapport à un pédalier de commande Midi habituel, c'est l'envoi de notes (avec enveloppe et vélocité), en priorité, et accessoirement de messages midi de type Control Change / Program Change. A l'inverse, un pédalier de commande midi habituel envoie en priorité des CC / PC de manière simple (pour controler les fonctions d'une machine), et éventuellement des notes mais au prix d'une programmation souvent fastidieuse.
En résumé

C'est un appareil qui réponds à un besoin très spécifique, mais y réponds pleinement, simplement et efficacement.
Comme ce besoin n'est pas très répandu, l'appareil lui-même est rare. J'ai longtemps cru qu'il n'était plus fabriqué et je n'en voyais que sur eBay, à des prix variables dans une fourchete de 200 à 500 $ (et je les ai tous loupés).
En fait, il est toujours fabriqué et présent au catalogue de Roland, mais il faudra éplucher les références du catalogue de votre revendeur pour le convaincre de l'existence de cet truc dont il n'a jamais entendu parler.
Certains sites de VPC l'inscrivent à leur catalogue (Thomann par exemple l'annonce dispo à moins de 400 euros). En ont-ils un en stock pour de vrai ? Il faudra leur demander.
Si vous avez énormément de cahnces, vous pouvez aussi parfois en trouver en occasion dans les annonces de divers sites. C'est comme ça que j'ai déniché le mien au début de cette année, neuf d'a peine quelques semaines, revendu par un organiste à qui il ne convenait pas (une seule octave, trop peu pour le jeu au pied d'un organiste liturgique). Le coup de bol monstre.

Je remets une photo (moche, merci mon téléphone portable) du mien entouré du reste du merdier dont je me sert également avec les pieds.
J'envisage de prendre des cours de claquettes <img class="smiley" src="https://fr.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_biggrin.gif" alt="" />

<div></div>
<div></div>
»
03/03/2009

L'avis de Anonyme

Roland PK-5
Pédalier midi pour commander au pied un synthé ou un sampler midi. Connectique midi (!). Treize notes, aspect identique aux pédalier d'orgues de salon. Pédales pour passer de mono à poly (pour ceux qui on pris des cours de danse classique), changer de programme, changer d'octave, drums (je n'ai pas compris son utilité), coupé un son continu, etc.

C'est archi-complet.

UTILISATION

Toucher de "pied" agréable, dynamique, comme un vrai clavier, c'est vraiment bien foutu. Je l'utilise pour déclencher des boucles et des sons de synthé issus de Logic ou du Blofeld Waldorf pendant que je joue de la basse (c'est sportif mais ça marche bien).

La fonction mono maintient la note en continu, c'est bien pratique quand on ne veut pas avoir toujours les pieds sur le pédalier.
Les changement d'octave se font aisément en cours de jeu.

Je n'ai pas encore regardé le manuel, je vous dirai...

C'est un peu encombrant, d'autant plus que j'ai un gros pedal board pour la basse.

Je l'utilise pour le live, je joue à la boule noire le 20 mars 2009, je vais tenter une vidéo de demo in-situ, on verra ce que ça donne, en répétition c'est impeccable! Et puis on ramait pour trouver un clavier.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 1 mois, j'ai débuté à l'orgue alors je ne suis pas perdu.

C'est un peu cher si on l'utilise comme un gadget, pour nous ça règle le problème du gars au synthé!

Le moins, c'est que je vais peut-être devenir fou à force de penser à mais deux mains et mes deux pieds en même temps (il en faut tout de même un posé au sol, lol).

Pas d'autre choix possible pour moi.
»
1974Stella4Star06/07/2008

L'avis de 1974Stella4Star

Roland PK-5
Je l'utilise pour faire le son de basse couplé à un clavier arrangeur par un câble MIDI. Je le conseille à tous les anciens joueurs d'orgue électronique qui aiment se faire l'accompagnement à la basse.

UTILISATION

Il y a tout de même un problème: quand je sélectionne un son pour le clavier maître PK-5 et qu'ensuite je fais jouer un morceau préenregistré au clavier arrangeur je perds automatiquement ma sélection ( il se réinitialise de lui même avec le son piano 001)
La notice est confuse . Je n'en maîtrise pas toutes les capacités. Pas de réglage du volume du son qui en sort par rapport au clavier arrangeur ( ou alors c'est moi qui ai pas trouvé comment le faire)

AVIS GLOBAL

J'ai cet appareil depuis 8 ans
C'est assez cher.
Il marche bien aucun problème là dessus.
Avec l'expérience je ne sais pas si je rachèterais cette pédale là mais j'en rachèterais une ça c'est sûr !
»

Images Roland PK-5

  • Roland PK-5
  • Roland PK-5
  • Roland PK-5
  • Roland PK-5

Vidéos Roland PK-5

Manuels et autres fichiers Roland PK-5

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : pk 5, pk5

Évolution des prix - Roland PK-5

Forums - Roland PK-5

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.