Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
NewsHot news

Dodeka réinvente la notation musicale

  • 227
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Dodeka Dodeka FP-7
Photos
1/3
Dodeka Dodeka FP-7

Piano numérique de la marque Dodeka .

Écrire un avis
Avis
Comparateur de prix
Petites annonces

Dodeka a décidé de simplifier la vie des musiciens en herbe en créant un nouveau système de notation musicale et des instruments qui vont avec.

Dodeka est le projet de Jacques-Daniel Rochat et son fils, deux suisses qui ont eu l’idée de révolutionner le système de notation musicale et de créer des instruments capables de simplifier l’apprentissage de la musique.

Exit donc la partition traditionnelle, la portée Dodeka ne comporte plus que quatre lignes. La gamme chromatique est représentée par des rectangles (à la manière des notes sur un piano roll MIDI) qui vont se poser sur et entre ces quatre lignes pour représenter chaque note. Exit aussi les altérations, les dièses et bémols deviennent des notes à part entière sur la portée, ce qui implique donc la création de nouvelles lettres de notes (c’est le système américain qui est retenu ici). Le do dièse devient donc K, le mi bémol T, le fa dièse H, le la bémol P et le si bémol V.

Les signes temporels changent aussi, le rectangle sera plus ou moins long en fonction de la longueur de la note, les soupirs changent aussi de forme et s’adaptent à cette nouvelle écriture. Nous vous fournissons le dossier de présentation en PDF (en anglais) pour que vous puissiez comprendre comment tout cela fonctionne.

Ce nouveau système Dodeka implique donc une réécriture complète des partitions, et les deux fondateurs ont pour cela créé une application de lecture de partitions sur iOS.

Mais ce n’est pas tout, puisque Dodeka veut aussi adapter cette révolution aux instruments et ils proposent pour cela, par le biais d’une campagne de financement participatif sur Kickstarter, un clavier et un xylophone. Le Dodeka Keyboard est un piano numérique dont toutes les touches sont installées au même niveau, chaque touche noire correspondant à la première ligne de la portée et les grises aux lignes suivantes. Le clavier Dodeka est disponible dans une version de 88 touches, mais le système pourrait être adapté à tous les instruments.

Si le projet est financé, les instruments Dodeka devraient être disponibles en décembre 2017. Vous pouvez contribuer à partir de 15 francs suisses pour recevoir l’appli et 12 partitions, le xylophone coûte 340 francs suisses (avec l’appli et les 12 partitions) et le clavier de 88 notes 1 280 francs suisses.

Consultez tous les détails sur www.kickstarter.com et sur www.dodeka.info

 

 

 

  • chapolin
    chapolin
    Je poste, donc je suis
    7351 posts au compteur
    Citation :
    bref le piano est centré sur la musique européenne d'une certaine époque.


    En même temps c'est une invention européenne. Mais d'un autre côté partout dans le monde on l'utilise ... Mais d'autre part le piano se marie avec les autres instruments : comment donc adapter la notation dodeka au violon par exemple. Cà a déjà été fait mainte fois de mille autre façons (...) mais les systèmes de lecture les plus efficaces demeurent quand même les systèmes traditionnels à clé avec dièzes bémols et les grilles d'accords. Il ne faut pas oublier que ce système de lecture n'appartient pas qu'au piano mais aussi à la très grande majorité des instruments de musique.

    D'autre part la grammaire musicale, les gammes et tout çà, çà n'est pas forcément un parti pris, çà peut-être vu aussi comme une description des harmonies et mélodies sonores autour desquels des millions d'être humains se retrouvent.

    Je suis curieux aussi d’essayer de jouer sur dodeka mais j'ai l'impression qu'on a là tout simplement un nouvel "instrument". Pratiquant déjà, piano, violon, synthétiseur et mao je me sens bien booké ... j'ai l'impression que ce pourrait être plutôt un instrument du futur et qu'on aimera ou pas.
  • Dr Pouet
    Dr Pouet
    Membre d'honneur
    44063 posts au compteur
    Citation :
    des morceaux de Jazz en Si

    Si tu joues avec quelqu'un qui joue de la trompette ou du saxo, ça a de bonnes chances d'arriver ! :bravo:

    Citation :
    si ton but c'est d'apprendre mesure par mesure un morceau au dessus de ton niveau

    Le "niveau en piano", c'est pas tellement le nombre d'altérations à la clé ni dans le morceau. Et faire ce genre de réflexion illustre bien le fait "d'être limité" par la représentation du piano ; ce qui ne sera pas le cas avec une guitare ou un accordéon à boutons, ou surtout avec le plus ancien des instruments... la voix. :bravo:

    Citation :
    des touches qui ne lui servent à rien, sans aucune hirarchie

    Harmoniquement et sauf erreur de ma part, le si bémol arrive avant le bécarre.
    Et puis c'est culturel : en blues le mi bémol prévaut sur le bécarre, le fa dièse est très utile... bref le piano est centré sur la musique européenne d'une certaine époque.
  • fullbazar
    fullbazar
    AFicionado
    1139 posts au compteur
    Plus obtu que toi tu meurres https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif
  • Magnesium
    Magnesium
    AFicionado
    1589 posts au compteur
    Soit tu fais exprès de ne pas comprendre ce que moi et Will disons, soit c’est toi qui es déb... :??:

    J'ai très bien compris ce que vous essayer de dire, c'est juste que ce que vous essayez de dire est faux.

    Tu démontres parfaitement avec tes exemples que tu n'as pas compris la philosophie du piano :

    C’est bien certain que si on prend uniquement la gamme majeure en référence ainsi qu’un morceau qui utilise uniquement les touches blanches, ça sert ton propos puisqu’effectivement, dans ce cas précis, il sera plus facile pour un débutant de pianoter uniquement sur les touches blanches d’un piano « standard ». Tu as raison dans ce cas très précis.;) ...sauf qu’il y a nombre d’autres cas de situations ou cet avantage deviendra un désavantage.

    Tu as déjà ouvert un livre d'études de piano pour débutants ? Tu y a vu beaucoup de morceaux avec 5 bémols à la clé ? Non, tout simplement parce que les études de piano sont bien foutues. Elles commencent bien entendu en Do majeur et introduisent progressivement du La mineur, du Sol majeur, du Fa majeur du Ré majeur etc. Le pianiste débutant apprend progressivement la lecture, l'indépendance des mains et se familiarise peu à peu aux différentes tonalités et c'est le travail de plusieurs années. Rien ne sert d'aller trop vite car encore une fois, le piano est un instrument difficile indépendamment du système de représentation des partitions.

    Alors oui, encore une fois, le système de Dodéka est plus facile si tu veux commencer par des nocturnes de Chopin ou des morceaux de Jazz en Si, si ton but c'est d'apprendre mesure par mesure un morceau au dessus de ton niveau par coeur et le jouer en regardant tes doigts. Bref, si ton but, c'est de mal apprendre à jouer du piano, Dodéka est super. Si ton but en revanche est de vraiment apprendre le piano, eh bien il est merdique car il noie le débutant sur des touches qui ne lui servent à rien, sans aucune hirarchie.

    Et encore une fois, si ton soucis majeur est de pouvoir transposer facilement un morceau, n'importe quel clavier numérique a des fonctions de transposition.

     

  • Darkmoon
    Darkmoon
    Squatteur d'AF
    3474 posts au compteur
    Citation de Will Zégal :
    J'avoue que je suis impatient d'essayer [...] Je pense que dans tous les cas, seul un essai réel permettra de juger de la pertinence tant du clavier...


    On ne pourra pas me reprocher cela et/ou de parler sans savoir puisque j'ai pris la peine de poster les photos de mon clavier... ...que j'ai démonté pour disposer les touches noir sensiblement comme la disposition Dodeka!

    Parmi nous, je suis donc le seul à avoir une « expérience pratique » du sujet! :-D

    Mon constat : Il est, en effet, et comme je l'anticipais, bcp plus facile de transposer (pas juste un morceau complet, mais des gimmicks, riffs, arpèges, accords, etc.). Pour moi, ça change vraiment tout! Par contre, mais c'est propre à ma modification « DIY » (qui n'est pas un vrai clavier Dodeka, hein), je me « pile un peu sur les doigts » étant donné que les touches sont un peu trop près les unes des autres. :??: Il me faudrait peut-être 3mm de plus d'espace entre chacune et ça serait parfait. Aussi, sans points de repère, c'est un peu difficile de faire de grands écarts de déplacements, j'avoue. Il faudrait impérativement qu'il y ait au moins un ou deux repères visuels/tactiles par octave, à mon avis.

    x
    Hors sujet :
    Citation de deb76 :
    Darkmoon, pourrais-tu éviter les allusions sur une "éventuelle débilité", "esprit fermé", "manque d'imagination"


    Ben c'est ce que je fais depuis le début (et dans tous les sujets d'ailleurs). Mais là, c'est Magnesium qui s'est permis de qualifier le système de « débile ».

    :noidea:

    Qu'il n'aime pas et/ou que le système ne soit pas approprié pour lui, je comprends parfaitement, mais le qualifier de débile pour autant, je trouve ça con et puéril de sa part. ...d'où pourquoi je me permets de lui signifier que je trouve que ça relève d'une fermeture d'esprit, etc. ;)

    J'comprends pas pourquoi tu me fais la remarque de lui faire remarquer alors que c'est lui qui manque foncièrement de nuances dans son propos. :oops2:

  • deb76
    deb76
    Squatteur d'AF
    3212 posts au compteur

    Darkmoon, pourrais-tu éviter les allusions sur une "éventuelle débilité", "esprit fermé", "manque d'imagination", etc... Je trouve ça très désagréable. Je lis avec intérêt vos échanges de points de vue entre Magnesium et Will Zegal et toi ,et j'aimerais bien continuer suivre cette discussion. On peut très bien défendre son point de vue avec passion sans passer dans un mode avec des allusions perfides.  

    grace notes

    Sinon, ça se note comment sur une partition Dodeka ce court exemple, notamment avec les doubles appogiatures brèves dans les mesures 165 et 170 ? 

     

  • Will Zégal
    Will Zégal
    Will Zégal
    63969 posts au compteur
    J'avoue que je suis impatient d'essayer. Je suis vraiment curieux de voir si cette nouvelle disposition donne au clavier les avantages de la guitare (on peut conserver la position des doigts en déplaçant juste la main pour placer la fondamentale au bon endroit pour faire un accord) et si on perd des choses par rapport à la disposition classique.

    Je pense que dans tous les cas, seul un essai réel permettra de juger de la pertinence tant du clavier que de la notation.
  • Darkmoon
    Darkmoon
    Squatteur d'AF
    3474 posts au compteur
    Soit tu fais exprès de ne pas comprendre ce que moi et Will disons, soit c’est toi qui es déb... :??:

    C’est bien certain que si on prend uniquement la gamme majeure en référence ainsi qu’un morceau qui utilise uniquement les touches blanches, ça sert ton propos puisqu’effectivement, dans ce cas précis, il sera plus facile pour un débutant de pianoter uniquement sur les touches blanches d’un piano « standard ». Tu as raison dans ce cas très précis.;) ...sauf qu’il y a nombre d’autres cas de situations ou cet avantage deviendra un désavantage.

    Ta vision m'apparait limitée. Tu penses uniquement en fonction de tes connaissances et de tes représentations personnelle concernant « la musique ».

    Pour un nouveau qui n’y connait rien ou pour ceux qui jouent à l’oreille et qui se contrefoutent des dièses/bémols et qui ne connaissent même pas le nom des notes (comme moi), la perception ne sera pas la même que la tienne (tu y a pensé à ça?). Ton erreur est de ne pas tenir compte du fait que tous ne se représentent pas les choses de la même façon. Contrairement à toi, je peux parfaitement comprendre ton point de vue, comprendre que cette disposition de touches sera un désavantage pour ceux qui ont déjà des représentations issues d’une autre méthode et des habitudes bien ancrées/intégrées depuis de nombreuses années. Je comprends et suis d’accord avec ça! ;)

    Mais nous ne sommes pas tous pareils!

    Perso, quand je joue de la guit, les points ne me servent qu’à me repérer rapidement pendant le jeu, sans avoir à compter les cases/frettes. J’ai, par exemple, entre autres, saisi que la 7e case de la 5e corde équivalait à l’octave de la 6e corde à vide, donc le 3e point blanc (entre autres) sur le manche me permet de me repérer sans avoir à compter les cases pendant le jeu, etc. Dans ma tête, ça n’a rien à voir avec la tonalité et/ou les dièses/bémols.

    :noidea:

    Perso, sur un clavier Dodeka, j’aimerais bien avoir un point blanc sur chaque Mi (faut bien les mettres quelque part, comme dit Will). Le choix du Mi est juste un préférence parce que je suis guitariste, mais cela ne m’empêchera pas de jouer dans d’autre tonalité et les points sur le Mi me permettront de me repérer même si je joue en F, G, etc., ça ne changera rien. Idem comme sur une guitare). De plus, tu oublies un avantage plus que conséquent que nous avons évoqué en début de sujet : jouer « au claire de la lune » avec un clavier Dodeka possède le grand avantage de n’avoir qu’à faire les mêmes mouvements de doigts, peu importe à partir de quel demi-ton (la tonalité) nous commençons le morceau! ...alors qu’avec un clavier « standard », comme le démontre le tableau que Dr Pouet à posté en image plus tôt, il y a de multiples mouvements de doigts différents à apprendre pour jouer exactement la même chose, du fait que les touches noires sont plus courtes que les blanches et que la disposition d’un piano et arbitrairement disposée en gamme majeure. :??:

    Et tu fais comme si cet avantage n'existait pas du tout, comme si cela n'avait aucun poids dans la balance! :facepalm:

    Si tu n’es pas capable de voir, d’imaginer que cela est un avantage conséquent pour tous ceux qui n’ont pas déjà des (tes) habitudes, c’est que tu es foncièrement égocentrique et fermé d’esprit.

    Donc, ok, on perd l’avantage, le « parti pris » de la disposition de la gamme majeure en touche blanche sur les claviers « standard », mais c’est le seul et unique avantage qu’on perd. ...mais on gagne en nombre de mouvement de doigt (en moins) à apprendre et en multiples soucis de transposition évités! Nous pouvons jouer n’importe quel morceau, tjrs de la même façon et ce, peu importe sur quel demi-ton/touche que nous le débutons! Et pour compenser la facilité à se repérer (que produit la disposition blanche/noire des pianos, c’est pas faux, j'avoue ;)), faut juste ajouter des points et/ou repères tactiles à certaines notes (peu importe lesquelles, c’est pas vraiment important), comme sur les guitares.

    Et sinon, comme mentionné plus tôt, à partir du moment ou l’on accepte que les instruments à cordes sont « jouables » (la preuve en est les multiples virtuoses au violon, à la guitare, etc.) en ayant une disposition de notes (cases/frettes) par demi-ton successif, donc sans parti pris de gamme, il n’y a aucune raison pour qu’un instrument « à touche » ne puisse fonctionner ou ne puisse permettre un jeu « fluide » ou « aussi facile » parce qu’ayant des touches identiques disposées en demi-ton successif. Les 5 octaves de touches noires d’un clavier 61 touches Dodeka ne deviennent alors qu’une espèce « d’unique grosse corde » avec des « cases/touches » successives, de gauche à droite, sur lesquelles on pianote!

    Il est où le problème? :noidea:

    Autrement dit, on peut voir ça comme le fait de transposer les avantages d’un instrument à cordes sur un clavier à touches. L’on perd uniquement l’avantage de la disposition arbitraire de la gamme majeure (pour certains cas précis).

    Faut vraiment avoir l’esprit fermé, manquer d’imagination, ou croire que tout le monde est uniquement comme soi-même pour ne pas réaliser ça, ....que ça pourra être profitable à certains! ...et, surtout, qualifier le système de « débile ». :??:

    Ce qui me fait marrer, c’est que si, à l’époque, il y a quelques siècles, c’était le concept Dodeka qui avait été retenu et qui s’était propagé/imposé au fil du temps, aujourd’huis, il y aurait fort probablement un « Magnesium » (ayant tjrs joué et tout apprit en Dodeka) qui dirait que le nouveau projet/concept de faire un clavier de piano en touche blanche avec des touches noires plus courtes est « complètement débile ».

    :facepalm:

  • Magnesium
    Magnesium
    AFicionado
    1589 posts au compteur
    Si repères tactiles il y a, il faut bien les mettre quelque part. S'ils étaient partis du Do# ou du Ré, tu aurais trouvé matière à critiquer en disant que, quand même, c'est débile parce que les partitions qu'un débutant va trouver seront principalement en Do. :bravo:

    Mon postulat de base étant que le concept même de Dodéka est débile, tu as tout à fait raison.

    Au final, c'est juste un piano normal dont les touches noires sont au même niveau que les autres et sur lequel le débutant va galérer à jouer une gamme majeure de base sans pour autant s'affranchir d'un repérage basé sur une tonalité en particulier. C'est donc un concept idiot qui ne réussit même pas à pousser le concept en question jusqu'au bout. On n'a ni le beurre (des touches bien rangées qui permet de commencer à travailler très vite des mélodies simples), ni l'argent du beurre (une vraie indépendance par rapport aux différentes tonalités).

  • Will Zégal
    Will Zégal
    Will Zégal
    63969 posts au compteur
    C'est exactement la même chose. Par ailleurs, dirais-tu que le fait que ce soient les F et le J qui ont des repères tactiles sur les claviers d'ordinateur implique quelque chose dans le contenu de l'écriture ? :mdr:

    Si repères tactiles il y a, il faut bien les mettre quelque part. S'ils étaient partis du Do# ou du Ré, tu aurais trouvé matière à critiquer en disant que, quand même, c'est débile parce que les partitions qu'un débutant va trouver seront principalement en Do. :bravo:
  • Magnesium
    Magnesium
    AFicionado
    1589 posts au compteur
    Du coup, insérer un (ou des) repère sert surtout à se situer rapidement par rapport au cycle des 12 demi-tons qui se répètent d'octave en octave.

    Oui, 12 demi-tons qui en l'occurence partent du Do.

    Tu auras beau tourner ça comme tu veux, celà veut tout simplement dire que le débutant continuera de penser la musique en se référant au Do et sera tout aussi paumé que sur un piano standard lorsqu'il s'agit de transposer icon_wink.gif

    L'exemple de la guitare est mal choisi, les repères servant à subdiviser les tons d'une corde et non à se repérer par rapport à une gamme en particulier.

  • Darkmoon
    Darkmoon
    Squatteur d'AF
    3474 posts au compteur
    Rien à voir avec les dièses/bémols Magnesium. Peu importe le système, il y a tjrs 12 demi-tons sur une gamme chromatique tempérée. Du coup, insérer un (ou des) repère sert surtout à se situer rapidement par rapport au cycle des 12 demi-tons qui se répètent d'octave en octave.

    C'est comme les petits repères ronds sur les manches des guitares, ça aide à se repositionner rapidement et à savoir où sont telle ou telle note, mais ça n'a rien à voir avec la façon d'ont on se représente mentalement ces 12 demi-tons (avec ou sans dièses/bémols et/ou peu importe comment on nomme chaque demi-ton).

Vous souhaitez réagir à cette news ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.