Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Comment choisir ses outils de travail ?

Le guide du mixage — 136e partie

La semaine dernière, nous avons vu qu’il était judicieux de limiter le nombre d’outils de traitement afin de mieux se concentrer sur le travail de mixage. D’où le sujet du jour qui a pour but de vous guider dans le choix de vos armes de prédilection.

Accéder à un autre article de la série...

Conduite accom­pa­gnée

D’après vous, mieux vaut rouler en Ferrari, en Smart ou en Trafic ? Cette ques­tion peut paraître stupide, mais la réponse n’est pas aussi évidente que cela. La Ferrari en jette clai­re­ment plus que les deux autres et ses perfor­mances brutes sont au top niveau, mais vous fera-t-elle réel­le­ment gagner du temps lors d’un dépla­ce­ment ? Rien n’est moins sûr, car il faut prendre en compte d’autres para­mètres qui ne dépendent abso­lu­ment pas du véhi­cule, par exemple les limi­ta­tions de vitesse, la circu­la­tion, etc.  Est-elle plus simple à manier en ville et/ou à la campagne ? Assu­ré­ment pas. Entre la recherche de places de parking en ville ou l’état de certaines routes en province, le gaba­rit de la bête ne me semble pas en faire un modèle de mania­bi­lité. N’est-elle pas complè­te­ment hors sujet dans le cadre d’un démé­na­ge­ment ou d’un dépla­ce­ment en famille ? Inutile d’en dire plus tant la réponse est évidente. Est-il alors plus facile d’ap­prendre à conduire avec un tel bolide ? Eh bien non, cela peut même s’avé­rer très dange­reux à mon sens de mettre autant de puis­sance entre les mains d’une personne non aver­tie. Enfin, entre l’achat, l’as­su­rance, l’en­tre­tien et la consom­ma­tion, l’in­ves­tis­se­ment en vaut-il réel­le­ment la chan­delle ? Vous serez certai­ne­ment d’ac­cord avec moi pour répondre encore une fois par la néga­tive.

Ferrari in a tree

Aussi capil­lo­trac­tée qu’elle puisse être, cette petite méta­phore routière résume à elle seule mon point de vue sur la ques­tion d’aujour­d’hui. Ce n’est pas le prix, la beauté, la complexité, les possi­bi­li­tés théo­riques ou la seule qualité sonore qui font la perti­nence d’un plug-in. En réalité, il s’agit plutôt de trou­ver le meilleur mélange qualité sonore/faci­lité d’uti­li­sa­tion qui soit en parfaite adéqua­tion avec la tâche à accom­plir, votre niveau de compé­tence et bien sûr vos moyens finan­ciers. Mora­lité, avant de dégai­ner votre porte­feuille suite à telle ou telle publi­cité allé­chante pour un produit vous promet­tant monts et merveilles, ou même avant d’uti­li­ser une ribam­belle de joujoux gratuits décou­verts au détour de l’un de nos Friday’s Free­ware, je vous invite forte­ment à vous poser plusieurs ques­tions du genre :

  • Le son est-il au rendez-vous ?
  • L’er­go­no­mie vous convient-elle ?
  • Cet outil vous est-il indis­pen­sable ?
  • Avez-vous les compé­tences pour réel­le­ment appré­cier et profi­ter plei­ne­ment des possi­bi­li­tés offertes par ce plug-in ?
  • L’in­ves­tis­se­ment corres­pond-il à la réalité de vos besoins ainsi qu’à vos véri­tables capa­ci­tés finan­cières ?

Tout cela vous semble peut-être inutile. Pour­tant, nous sommes sur Audio­fan­zine, le rendez-vous incon­tour­nable pour toutes les victimes fran­co­phones de GAS audio… Tous les jours nous voyons passer du « matos » qui nous donne la bave aux lèvres. Rêver de ces beaux engins peut être une très bonne chose lorsque ça pousse à aller de l’avant. Mais il faut faire atten­tion à ce que cela ne se trans­forme pas en excuse toxique derrière laquelle on se cache pour justi­fier de ne pas faire les choses ! À titre person­nel, j’ai long­temps cru à mes débuts que mes morceaux ne sonnaient pas parce que je n’avais pas tel ou tel jouet… Et puis j’ai vu une vidéo où John Frus­ciante jouait sur la même guitare premier prix que la mien­ne… Sauf que sous ses doigts, le son n’était pas le moins du monde pour­rave comme sous les miens. Ce jour-là, j’ai enfin réalisé que ce n’est pas l’objet qui fait l’œuvre, c’est l’homme qu’il y a derrière. Je me suis alors mis à travailler d’ar­rache-pied avec les moyens à ma dispo­si­tion, et ce, dans tous les domaines touchant de près ou de loin à la produc­tion musi­cale. Les résul­tats ne se sont pas fait attendre bien long­temps : je suis devenu bien meilleur musi­cien et ma carrière d’in­gé­nieur du son a enfin pu commen­cer. Cerises sur le gâteau, la frus­tra­tion de ne pas possé­der tel ou tel maté­riel a complè­te­ment disparu et, lorsque j’ai fina­le­ment eu les moyens d’in­ves­tir, j’avais déve­loppé les capa­ci­tés qui me permet­taient de réel­le­ment appré­cier les outils à leurs justes valeurs, et surtout de les exploi­ter à fond !

Bref, la morale de toute cette histoire pour­rait se résu­mer ainsi : lors du choix de vos outils de travail, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et optez pour le maté­riel (logi­ciel ou hard­ware) corres­pon­dant au mieux à vos besoins réels, à votre niveau de compé­tence, ainsi qu’à vos moyens finan­ciers.

Voilà, c’est tout pour aujour­d’hui. La semaine prochaine, nous verrons plus concrè­te­ment comment tester un plug-in afin de savoir s’il vous convient ou non.

← Article précédent dans la série :
Se fixer des limites
Article suivant dans la série :
Comment tester un plug-in ? →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.