strobo 19/12/2017

Moog Music Mother 32 : l'avis de strobo

« Une belle machine »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'ai un usage très polyvalent des synthétiseurs en général, même si j'officie dans un style "indie-pop" assez basé sur l'expérimentation sonore. J'utilise le Mother 32 en complément d'une palanquée de VSTi (la VCollection d'Arturia, NI, ...) et de quelques vieux synthés (AN1x, JV1080, ...). Et clairement, utiliser une vraie machine hardware de ce type a un truc ludique qu'on ne retrouve avec aucun VST.
Le Mother 32 sort soit sur un pédalier Vox Tonelab ST qui remplit bien son office ou vers une pédale d'analog delay / reverb.
Et concrètement, c'est génial. Je ne suis pas un pro des (semi)modulaires, ni forcément de la synthèse à proprement parler. Bizarrement, cela ne m'a jamais vraiment attiré de bricoler des sons from scratch. Je pars souvent de presets qui me plaisent pour les tweaker.
Le Mother32 oblige forcément à partir de zéro. Et c'est ce côté organique qui me plait finalement. C'est presque magique de voir comment le son peut complètement partir en vrille en patchant la matrice, un peu au hasard parfois, et de tourner ces bons gros boutons qui font un son bien épais, puissant et très identifiable. Enregistré brut sans traitement dynamique, le Mother32 a tendance à prendre toute la place, même avec des sources de très bonne qualité dynamique (ex: guitare clean bien enregistrée).
Ce que je n'apprécie pas beaucoup, c'est effectivement le séquenceur. Mais quelle ergonomie étrange ! Sans la doc et un bon entraînement régulier, on s'y perd rapidement. De toute façon, je programme le Mother32 en midi mais bon... L'autre truc nul c'est l'absence de bouton on/off... bon ok, c'est fait pour s'intégrer dans un Eurorack mais la réalité c'est que c'est majoritairement utilisé sur un bureau en standalone. Donc, voir la loupiotte qui clignote tout le temps et qui m'oblige à le débrancher électriquement, c'est un peu relou (j'ai palié le truc avec un interrupteur prise à télécommande, mais bon...) Bref, rien de grave, ça reste une très belle machine qui envoie du lourd. Je parviens à faire des sons planants très analogiques et nostalgiques, à imiter le son d'un theremin, etc... et ça sonne vraiment très bien tout seul. Et on peut dire ce qu'on veut mais, hormis l'impressionnant Repro-5 de U-he sorti récemment, une vraie machine hardware analogique a un son, un truc que les VSTs n'ont pas à part peut être un Mini-V d'Arturia qui m'a souvent bluffé... bref, vu le prix (ce qui reste cher pour beaucoup de gens, mais tout de même démocratisé), le Mother 32 est une tuerie sur laquelle je passe des heures à bricoler des sons, à tourner des boutons, à brancher des câbles et pas à cliquer sur un bouton :)