Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Acheter neuf Modal Electronics Argon8M

  • Univers Sons En stock / Livré en 24h 459,00 €
  • SonoVente En stock / Livré en 24h 459,00 €
  • Woodbrass En stock / Livré en 24h 499,00 €
  • Bax Music En stock / Livré en 48h 499,00 €
  • Centre Chopin En stock / Livré en 24h 519,99 €

Annonces Modal Electronics Argon8M

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Avis

Note moyenne :
( 4.5/5 sur 2 avis )
1 avis
50 %
1 avis
50 %
Donner un avis
yoyaforzayoyaforza

1000 attentes , 0 déception

Modal Electronics Argon8MPublié le 27/01/21 à 14:02
Salut !

Si vous utilisez des plugins de synthés virtuels vous n'avez pas besoin de ce rack ...

J'ai , pour l'instant , la version 2.3 du firmware . Les différents updates sont nécessaire car certains ont corrigés de gros défauts comme le niveau général , des bugs , créé des raccourcis , des fonctions nécessaires sur le logiciel stand alone ... faites les .

Je ne suis pas "analyseur" de vitesse d'enveloppe ou spécialiste de quantification de séquence ... mais tout comme ftnwo2012 (l'avis précédent) , musicien , enfin je crois ... par contre je me fou royalement des presets et de leur qualité car j'achète un synthé pour ses capacités à traduire certaines de mes idées .

Je cherchais un...…
Lire la suite
Salut !

Si vous utilisez des plugins de synthés virtuels vous n'avez pas besoin de ce rack ...

J'ai , pour l'instant , la version 2.3 du firmware . Les différents updates sont nécessaire car certains ont corrigés de gros défauts comme le niveau général , des bugs , créé des raccourcis , des fonctions nécessaires sur le logiciel stand alone ... faites les .

Je ne suis pas "analyseur" de vitesse d'enveloppe ou spécialiste de quantification de séquence ... mais tout comme ftnwo2012 (l'avis précédent) , musicien , enfin je crois ... par contre je me fou royalement des presets et de leur qualité car j'achète un synthé pour ses capacités à traduire certaines de mes idées .

Je cherchais un rack poly. numérique tout terrain . Il était en deuxième position sur la liste , le μQ avait ma préférence : nombre de voix , multitimbralité , SON , et je le connais bien pour l'avoir eu pendant 4 ans ... mais c'est au final ce pourquoi j'avais revendu le Waldorf qui a fait pencher la balance : sa matrice d'édition/programmation , qui rend le Waldorf pénible et qui m'aurait obliger une programmation très poussée de mon fidèle PCR500 vieillissant , pour ne plus avoir à cliqcliqcliq cliqcliquer sur sa face de μQ :8O: , et tourner ses potards/encodeurs parfois fragilisés par leur usage intensif , ce dont je n'avais pas envie .

Mis à part l'ergonomie , le prix (et l'offre) en occasion était l'autre inévitable facteur tranchant !
Donc je pose une alerte sur l'Argon8 et j'attends ... pas trés longtemps , merci les G.A.S. .

Aspect général

Il est beau , pèse un poids raisonnable , je pense surtout dû à sa face en métal , peu encombrant (38,5x13,5-les câbles x 10cm ) , bien orienté quand posé à plat .
La sérigraphie est relativement bien lisible , relativement car les coquettes trouveront que les couleurs ne sont pas assez tranchées entre les fonctions avec shift , gris clair , et "l'autre shift" (poussoir Velo cerclée de blanc) , un détail .
Les capuchons d'encodeurs sont moches et peu agréables , je me risquerais peut être à tirer dessus pour les changer ... je sais pas , ça fait un peu peur quand même . En tout cas ils ne m'ont pas drainé les doigts de la transpiration provoquée par le stress lié à l'appréhension d'en entendre leur fonction . . .
La petite quéquette en métal (JOYSTICK) est bien ancrée .
L'écran est trés lisible , les leds franches et vous pouvez régler l'intensité lumineuse de tout ça .
Des sorties , des entrées ... vous les connaissez .

Ergonomie

Je l'ai reçu à 16 heures , un mardi , on était en Janvier ... il neigeait , je m'en souvient comme si ... ah bah c'était hier :mrg: !
2 heures et 2 vidéos après ( celle là est bien ) :


il m'avait presque tout révélé , et je n'ai pas encore lu la notice .

Je ne suis pas une brute de la synthèse , certes ça fait un moment que je connait l'architecture globale d'un synthé mais il y a toujours une courbe d'apprentissage pour en exploiter le potentiel , surtout un numérique . Et là , je suis bluffé . Ce rack est juste hyper intuitif . Oui il y a du shift ceci , shift cela , et quelques associations de poussoirs pour atteindre certains paramètres mais absolument rien de rebutant , inconfortable ou illogique pour peu qu'on sache lire et comprendre l'Anglais (et encore : Tune sur un synthé c'est pas la loterie , et AftT c'est pas ce que tu risques si tu suces ton encodeur après l'avoir trituré avec des doigts sales ...) .
L'écran , mal placé parfois , mais toujours très utile , donne la lecture des fonctions/actions des poussoirs et des encodeurs en temps réel (trop d'ailleurs : si je tourne le cutoff et que j'envois de la réverbe en même temps , les 2 lectures rentrent en "conflis" à l'écran , du coup on lit que dalle , un petit update pour ça sera pas mal , comme une lecture chiffrée {genre : rev.time=62 en petit en haut de l'écran} pendant que tu vois la courbe de ton filtre , bref , on demandera) . Cet écran donc , permet aussi de naviguer dans les menus d'éditions du patch , là aussi il y a des choses perfectibles pour donner encore plus de fluidité , mais on s'y fait bien .
En bref , trés trés accessible et simple d'utilisation pour ma part .
Je n'ai pas encore testé le logiciel du synthé , je sais pas si j'en aurai besoin ... on verra , si c'est le cas je reviendrai peut être en dire un mot ici .

SON

Passons sur le faux débat du nombre d'oscillateurs : 32 au total , point .

J'ai failli résumer :
" Patchs à la volée . Voila , c'est tout ".
Mais je vais quand même en dire un poil plus .

Les tables d'ondes sont de trés bonnes qualité et nombreuses . L'oscillateur modificateur est LE super plus et ce qui donne son caractère à l'Argon8 .
Il peut aussi être exploité comme simple V.A. , on en a les formes d'ondes basiques et leurs modulations .
On retrouve le chaînage habituiel : OSC. - VCF - VCA - FX , en mono , poly , unisson ou stacké . avec fonction de désaccord , discréte mais sympas , Glide , Spread ...
Le filtre multi mode complète bien la palette , il est propre même dans les extrêmes . L'alliasing est pour ainsi dire inexistant , en tout cas je l'ai cherché sans le trouver ...
Tout ça rentre dans un multi effet : disto (jolie) + FX1 + FX2 + FX3 (reverb "mouaiii" , delays , modulations (pos. et neg.) , Lo-Fi , tremolo ...) , y'a de quoi faire des sauces quand même et enrichi suffisamment l'ensemble .
3 enveloppes ADSR , 2 dédiées et 1 affectable , courbes linéaires , exponentielles , snappy , soft , avec une alternative "long" pour chacune d'entre elle , doublant le temps de chaque étage de l'enveloppe , relâchement jusqu'à 10 secondes max. .
Les LFO , 4 formes à "mutation" continue sur l'encodeur, sont très lents ou montent dans l'audio , pas à très haute fréquence non plus , syncro ou non , one shot donc 4éme et 5éme enveloppe , retriggable (en bon Français !).
J'avais oublié les 8 slots de modulations (vite remplies).
L'arpégiateur est relativement complet et facile à mettre en action : vitesse de lecture , direction , jusqu'à 4 octaves , swing , longueur des gates et la possibilité d'enregistrer votre propre arpège avec notes mutées (silences) . Tout ça en main libre (latch) :)
Le séquenceur , avec quantification ou non , est tout juste une tuerie : jusqu'à 512 pas en realtime ou 128 en step , Il peut être bouclé sur une section de plusieurs pas et a une autre fonction hold momentanée (comme un beat repeat) . Il offre aussi l'enregistrement de 4 slots d'animations en temps réel . Possibilité de remplacer ou d'overduber les notes ou animations durant l'enregistrement . J'en oublie ...
Séquenceur et arpégiateur peuvent être associés en lecture , ce qui offre de belles variations de jeu ... :bravo:

Le son est présent , à caractère et , malgré l'avis donné dans ce que je trouve être un mauvais test car effectué à "reculon" par SynthWalker , il sait être efficace dans TOUS LES REGISTRES : nappes évolutives bien sûr , percussif , leads , Fx ... ET BASSES , oui Monsieur ... il sait TOUT FAIRE , encore faut il savoir utiliser des tables d'ondes et les mixer (et oui , le mélangeur n'est pas là pour rien) !!

En résumé

Un rack monotimbral polyphonique à tables d'ondes avec du caractère , un joli rendu global du son qui rentre facilement dans un mix brute , intuitif , jouable , avec peu de concurrence en face (pour la version rack) à un prix juste .

+
Prix
Encombrement
Finitions
Accessibilité et ergonomie
Palette sonore

- (sauf si on sait ce qu'on achéte)
Vitesse audio des LFO
Pas assez de "slots" de modulation , mais on en a jamais assez non ?
Monotimbral

C'est celui que je cherchais .
Payé d'occaz' 300€ en parfait état (une affaire mais il mérite sa cote à 400) , je n'allais sûrement pas passé à côté de cet excellent synthé !

allé , j'y retourne ...






Lire moins
»
ftnwo2012ftnwo2012

Bof au 1er abord et terrible au second...mais pas sur le 8M

Modal Electronics Argon8MPublié le 10/11/20 à 11:41
Petite précision en guise de préambule, je suis musicien et pas ingé-son.
Aussi, je ne me sens absolument pas qualifié pour discuter du bien-fondé d'associer le filtre d'amour avec l'oscillateur pendulaire à poil ras.
Ceci étant posé, cet engin est diabolique !
Côté construction, il paraît solide et bien fini.
C'est vrai que les potards bougent un peu sur leur axe mais en tant que zicos désargenté, je prends extrêmement soin de mes instruments et j'évite de les malmener. Je n'ai donc pas de soucis avec les potards qui se promènent.
Ils ont bien de la chance, n'étant pas soumis au confinement.
Lorsque je l'ai eu en mains la première fois, j'ai été déçu et je me suis demandé si je...…
Lire la suite
Petite précision en guise de préambule, je suis musicien et pas ingé-son.
Aussi, je ne me sens absolument pas qualifié pour discuter du bien-fondé d'associer le filtre d'amour avec l'oscillateur pendulaire à poil ras.
Ceci étant posé, cet engin est diabolique !
Côté construction, il paraît solide et bien fini.
C'est vrai que les potards bougent un peu sur leur axe mais en tant que zicos désargenté, je prends extrêmement soin de mes instruments et j'évite de les malmener. Je n'ai donc pas de soucis avec les potards qui se promènent.
Ils ont bien de la chance, n'étant pas soumis au confinement.
Lorsque je l'ai eu en mains la première fois, j'ai été déçu et je me suis demandé si je n'allais pas le renvoyer.
Pourquoi ? Parce que quand on aborde un synthé pour la première fois, la première chose que l'on fait est de tester les presets d'origine.
Il y en a à profusion mais soyons clair, ils ne sont vraiment pas terribles et je suis gentil.
Aussi, si vous souhaitez transformer votre Argon bof bof en machine de guerre, c'est très simple.
Il suffit de le mettre à jour dans sa dernière version, de télécharger toutes les banques gratuites additionnelles sur le site de Modal ainsi (et c'est le plus important) que l'application qui gère la bête.
Et là, c'est le jour et la nuit.
Même pour un profane de la synthèse comme moi, entre les banques additionnelles qui sont autrement meilleures que celle d'origine et la facilité de traitement grâce à l'application, cela en devient étourdissant et on a l'impression qu'on ne verra jamais la fin des possibilités.
À la base, je souhaitais acquérir un "petit" complément à mon Waldorf STVC -génial mais pointu dans son domaine et donc limité.
Les premiers avis concernant l'Argon laissaient penser qu'il était lui aussi limité à la case "mélodie médium aîgue" et ma foi, pour compléter le "gros son" du Waldorf, çà m'allait bien.
En fait, il s'avère que l'Argon est à l'aise partout pour peu qu'on mette un peu les mains dans le cambouis à l'image du Blofeld.
Çà n'est pas un analo et ne lui demandez pas de sonner comme un Moog.
Encore qu'un connaisseur dans le domaine de la synthèse pourrait certainement y arriver...à voir.
Arpégiateur et séquenceur tout comme l'ensemble de l'Argon sont très bon mais assez peu faciles d'accès au premier abord pour les non-synthésistes purs et durs.
Il faut juste se laisser un peu de temps pour aprivoiser la bête et la laisser vous dévoiler tout son potentiel.
En résumé, si vous cherchez un synthé ultra facile d'accès et utilisable tout de suite pour un projet, l'Argon ne me semble pas un bon choix du fait de ses presets très moyens, disons datés.
En revanche, si vous prenez un peu de temps pour faire le tour du synthé, vous pourrez en tirer ce que vous voulez ou presque.
Mon avis concerne l'Argon 8M et en tant que module, il n'est peut-être pas aussi intuitif que peuvent peut-être l'être ses grands frères 8 tout court ou 8X, je l'ignore.
Quoi qu'il en soit, après un moment de déception, je ne regrette pas mon achat et compte bien l'exploiter le plus possible dans des domaines différents et il en est capable.

Les +: Pas de souffle, la clareté du son, les possibilités quasi infinies, à peine plus grand qu'un "boutique" de chez Roland, ses banques additionnelles gratos et son appli qui transforme la sans permis en bolide de course.
Les -: La doc pour le moins succincte, la fâcheuse manie des constructeurs d'empiler les fonctions Shift +, hold+ etc... ce qui nuit à l'inspiration immédiate, et donc une manipulation pas évidente et bien moins performante sans l'application, ses presets d'origine.


Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Modal Electronics
  • Modèle : Argon8M
  • Catégorie : Synthés numériques en rack
  • Fiche créée le : 13/01/2020

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Synthés numériques en rack concurrents

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : argon 8m, argon8 m

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.