lolodilolo 16/08/2018

Roland JV-1080 : l'avis de lolodilolo

« Le super JV »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Le Jv-1080 ,rack du JV-80 est vite devenu une référence car la quantité des sons disponibles était considérable, pour un prix très abordable à l'époque. Ceci en grande partie grâce aux cartes SR-JV que l'on pouvait incérer dans le rack . ( Maximum 4), 8 pour le JV-2080 .

J'étais plutôt orienté Techno à l'époque, et si la Tr-808 faisait partie de la factory preset, la carte Vintage apportait la TR-909 et d'autres BAR. C'est je pense la meilleure carte disponible pour ce rack.

La structure en elle même ressemblait au fonctionnement du JD-800 . un patch, 4 waveforms, des effets et une parte performance.

J'aurais vraiment aimé pouvoir contrôler le JV avec mon JD, mais ce n'était pas possible.

Les sons du JV étaient plus chaleureux et plus gras ( sons analos) que pour le JD.
Le Jd est devenu mon clavier maître.

Les sons d'usines sont très bons, et l'apport de cartes permet vraiment de s'éclater.
Il y en a pour tous les goûts.


C'est avant tout un lecteur d'échantillons, le mot synthétiseur me choque à chaque fois .

Oui il y a un filtre, des enveloppes, peut-être la seule synthèse provient du ring modulateur avec lequel j'ai obtenu des sons comparables avec la tb-303 plus overdrive (distorsion), avec seulement 2 formes d'ondes basiques SAW. Mais c'était limité comme synthèse. Pas de PWM, ni de synchro. La même forme de synthèse qu'un sampler Akaï s2000.


Malgré le petit écran, je n'ai jamais été gêné et je l'ai utilisé dans toutes mes compos des années 90.

Le sons chaleureux est ce qui m'a décidé à l'acheter quand je l'ai essayé dans un magasin.

Autant je peux regretter des erreurs d'achat comme le JD-800 ou le Jp-8000, décidément le chiffre 8 devait porter bonheur à Roland. Autant j'ai passé des heures avec le jv-1080, j'ai pu entendre pour la première fois des sonorités inconnues comme le vp-330, le solina string ou le piano steinway et tant d'autres...