Native Instruments Maschine mk3
+
Native Instruments Maschine mk3

Maschine mk3, Séquenceur à boucles de la marque Native Instruments appartenant à la série Maschine.

bazzzoukk 24/08/2018

Native Instruments Maschine mk3 : l'avis de bazzzoukk

"UN ABOUTISSEMENT TARDIF"
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Je suis passé de la MK2 à la MK3, et c'est vraiment que du bonheur. Avec Ableton live 10 et la Push 2, ça fait vraiment un duo infernal.

En version portable sur un I5 (benchmark de 5500 et 32GO de Ram), il ne faut pas non plus surcharger Mashine, mais j'ai tendance à ouvrir des synthés et des plug ins à la pelle vu que je bosse surtout sur des grosses configs fixes. Ceci dit, je viens de passer 1 mois de vacances et j'ai pu programmer tranquillement toute la base d'un album. Si on reste raisonnable ça reste confortable, et d'un autre coté, les ponts et liens avec Live10 sont tellement faciles (ou autre STAN) qu'on peut décharger Maschine sur la Push en quelques secondes dès que le CPU n'en peut plus.

J’apprécie le bouton rotatif qui est devenu un joystick, les écrans clairs et précis qui permettent de se passer quasi totalement de l'écran de l ordi même pour éditer des samples. Les pads me semblent encore plus réactifs que sur la MK2 et ils sont aussi plus grands, ce qui facilite le jeu.

Il y a une carte son intégrée ce qui est excellent si on veut bosser quelque part juste avec un portable et Maschine.

Le logiciel PC lui n'a pas changé. La version MK2 n est pas compatible avec la version MK3.

La MK3 est certainement un aboutissement.

Mais a une époque où depuis des années on a déjà des écrans Oled sur nos smartphones, c'est quand même incroyable qu'il ai fallu attendre si longtemps pour commencer à les intégrer dans nos instruments numériques et nous donner une vraie autonomie de travail.

Vivement la MK7 ou la MK8, enfin je veux parler de celle qui sera contrôlable en Réalité Virtuelle avec des gants sensoriels et un casque 3D! Mais c'est pas demain la veille vu le retard qu'ont les constructeurs d'instruments de musique électronique sur
celui des jeux vidéos ou des médias de communication. Où alors ils sont timides, où ils manquent d'imagination, où ils n'ont pas les budgets pour payer des ingénieurs compétents. J'aimerais bien savoir pourquoi on se traine.