Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Korg MaxiKorg 800 DV
Photos
1/174

Korg MaxiKorg 800 DV

Clavier synthétiseur analogique de la marque Korg .

7 avis

Annonces Korg MaxiKorg 800 DV

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.7/5 sur 7 avis )
5 avis
71 %
2 avis
29 %
Donner un avis
Cible :
Anonyme

"Trop cher, mais tellement intéressant..."

Korg MaxiKorg 800 DVPublié le 01/12/20 à 11:30
Vraiment un super synthé. "Duophonique". C'était un Korg 700 dédoublé.
Je vous laisse vous renseigner sur ses prouesses, sa conception et ses possibiltés, mais c'était vraiment un synthé excellent capable de leads et de basses impressionnants.
On l'aperçoit de ci, de là sur les scènes de musiciens célèbres.

Peu connu et à la fois très apprécié, il était un tantinet lourd, genre bois et métal dont on fait les caisses à obus miltaires ! :)

Mais vraiment trop cher lors de l'achat neuf et trop cher en occase actuellement.
Je ne l'ai plus. Messieurs VSTi's sont passés par......
Lire la suite
Vraiment un super synthé. "Duophonique". C'était un Korg 700 dédoublé.
Je vous laisse vous renseigner sur ses prouesses, sa conception et ses possibiltés, mais c'était vraiment un synthé excellent capable de leads et de basses impressionnants.
On l'aperçoit de ci, de là sur les scènes de musiciens célèbres.

Peu connu et à la fois très apprécié, il était un tantinet lourd, genre bois et métal dont on fait les caisses à obus miltaires ! :)

Mais vraiment trop cher lors de l'achat neuf et trop cher en occase actuellement.
Je ne l'ai plus. Messieurs VSTi's sont passés par là.
Lire moins
»

Korg MaxiKorg 800 DVPublié le 17/06/12 à 01:55
duophonique fabuleux gros son assuré voyage dans le temps assuré

UTILISATION

utilisation un peu atypique des commandes mais très simple a mettre en route on peut passer d'un son a un autre sur scène avec un peu de pratique

SONORITÉS

typé 70es il ne ressemble qu'à ces frères les 700S et 700
filtre trés doux et granuleux et braillard via les ring modulator

AVIS GLOBAL

j'en avais 2 a un moment DONT UN M'A été volé par un certain JULIEN CROIX de NANTES que je recherche depuis 2004 ( d'ailleurs si vous avez des infos je suis preneur) ce monsieur a abusé de ma gentillesse pour me dépouiller de mon 800DV que j'avais depuis des années (plus d'autres materiel au passage) j'ai fait......
Lire la suite
duophonique fabuleux gros son assuré voyage dans le temps assuré

UTILISATION

utilisation un peu atypique des commandes mais très simple a mettre en route on peut passer d'un son a un autre sur scène avec un peu de pratique

SONORITÉS

typé 70es il ne ressemble qu'à ces frères les 700S et 700
filtre trés doux et granuleux et braillard via les ring modulator

AVIS GLOBAL

j'en avais 2 a un moment DONT UN M'A été volé par un certain JULIEN CROIX de NANTES que je recherche depuis 2004 ( d'ailleurs si vous avez des infos je suis preneur) ce monsieur a abusé de ma gentillesse pour me dépouiller de mon 800DV que j'avais depuis des années (plus d'autres materiel au passage) j'ai fait l'erreur de revendre le deuxième a un bon ami sur Paris pensant que je pourrais récupérer le 1er
depuis j'ai un 700S que j'adore et qui me rappelle le bon temps passé avec mes 800DV
un synthé qui ne ressemble a aucun autre, a posséder absolument avec un MS20 et un PS de la même marque

avril 2013
je reviens quelques temps aprés mon avis et je vois que des petites malins vendent les 800DV 1500 euros et plus!!! pourtant dieu sait si ils me manquent mais je ne mettrais jamais une somme pareil pour ce beau synthé
1000 euros est déjà cher payé d'autant plus que des marques underground sortent de plus en plus de bon petit mono neuf accessible et qui sonne vraiment super
halala la spéculation sur le vintage n'a pas de limite (et c'est un petit jeune de 45 ans qui vous parle premier synthé a 11 ans )
Lire moins
»

Korg MaxiKorg 800 DVPublié le 22/11/08 à 18:03
Duophonique dédoublé : chaque oscillo est en effet accompagné d'un doubleur avec signal en dent de scie (mais qui fait également office de mixeur pour entrer soit le signal du second oscillo, soit travailler avec le modulateur en anneau), si l'on y ajoute le générateur de bruit blanc et rose (on peut avoir les deux, un sur chaque voie...) plus le portamento (variable sur chaque voie), l'accord fin (au total 4 potars d'accord) et le fameux double filtre "traveller", on arrive (une fois bien saisi le doigté...) à avoir un duophonique quasiment quadra... (ou bien un son multitimbral à 4 voies sur une note)

UTILISATION

L'utilisation était enfantine (très didactique en fait), finalement......
Lire la suite
Duophonique dédoublé : chaque oscillo est en effet accompagné d'un doubleur avec signal en dent de scie (mais qui fait également office de mixeur pour entrer soit le signal du second oscillo, soit travailler avec le modulateur en anneau), si l'on y ajoute le générateur de bruit blanc et rose (on peut avoir les deux, un sur chaque voie...) plus le portamento (variable sur chaque voie), l'accord fin (au total 4 potars d'accord) et le fameux double filtre "traveller", on arrive (une fois bien saisi le doigté...) à avoir un duophonique quasiment quadra... (ou bien un son multitimbral à 4 voies sur une note)

UTILISATION

L'utilisation était enfantine (très didactique en fait), finalement beaucoup plus intuitive (à mon avis) que celle du Minimoog (mais pas aussi claire et "carrée" que celle de l'Arp Odyssey (je compare des synthés équivalents, vendus en gros au même prix à la même époque : entre 900 et 1100 F en 1973)...
En revanche, pour un utilisateur de synthés qui a grandi avec la trilogie sacrée vco/vcf/vca
le tout piloté par LFO et ADSR/AR ou ADS + modulation par molette (pitch + mod), l'accès est déroutant...
le filtre passe-bas s'adorne d'un filtre passe-haut, et le tout s'appelle "traveller",
l'adsr est réduit à attaque/sustain (en fait decay), le sustain/release correspond à un interrupteur 3 positions, l'emphasis/resonance (sans auto oscillation du filtre), c'est un autre inter trois positions, etc.
Si l'on ajoute l'arpégiateur qui permet de travailler : module du haut (A) ou module du bas (B), ou les deux simultanés (C), ou les deux alternés (D), ou le haut, puis le bas, sans répétition (E) et que l'on complète avec les deux bascules d'assignation des touches du clavier (modes A,B,C,D) permettant de jouer que le clavier du haut, que le clavier du bas, les deux simultanément, les deux séparés (main gauche, (enfin, doigt gauche) et main droite (enfin, doigt de droite), avec variation de la priorité (note haute, note basse) et redéclenchement ou non de l'enveloppe, on comprend :
1. que le doigté est assez particulier... voire problématique (on peut très bien ne sortir aucun son ou avoir un glissando pas prévu au programme...)
2. qu'une fois le susdit doigté bien intégré, les possibilités de jeu sont incroyables et permettent en particulier des accompagnements, des lignes de basse et des effets de percussion et de rythmique absolument faramineux... (sans parler des effets sonores).

SONORITÉS

La possibilité de désaccorder finement les oscillos permet d'avoir des sons très riches et expressifs (on peut faire du multitimbral avec 4 voies simultanées - noter que le réglage de base des oscillos va de 64 à 2 pieds, et qu'on peut y rajouter un chorus, des bruits blanc ET rose, un modulateur en anneau... tandis que les formes d'onde offrent triangle, dent de scie, carré, impulsion et chorus (en fait modulation d'impulsion)...

Ne pas oublier que toutes ces fonctions sont multipliées par deux (deux synthés indépendants mais qui peuvent interagir via le modulateur en anneau, le mixeur croisé et les différents modes d'arpège pilotés par le LFO).

Dernier plus, les filtre traveller (qui font toute la sonorité du Korg et, dans une certaine mesure remplacent la molette de pitch/modulation - ce qui donne le son bien caractéristique de ces machines (700/700s/800DV/synthé basse et 770) et que surent si bien exploiter Vangelis et Kitaro), ces filtres peuvent être pilotés par une ou deux pédales VCF, ce qui libère les mains pour jouer des autres boutons (et il y en a une tripotée !)

Au total, de bons gros sons de basse bien gras (à mon avis, sur ce chapitre, il reste inégalé - ce n'est pas pour rien que Francis Rimbert, du temps où il était démonstrateur Korg chez Gaffarel l'utilisait piloté par un pédalier pour jouer ses lignes de basse lors de ses concers démo.
Mais il permet également de très belles nappes (en tâtonnant, on arrive à faire quasiment des sons de Mellotron...), des effets sonores très crédibles et des sons de gong, percussion, instruments ethniques (du koto au didjeridu) grâce aux générateurs de bruit et au DOUBLE modulateur en anneau.

Enfin, pour des leads très gras avec portamento ou attaque avec bender (bien pratique pour faire des sons Walter Carlos (vu l'époque, ce n'était pas encore Wendy) ou Tomita, les deux oscillos + les deux suboscillos couplés, un léger detuning et un réglage de jeu du clavier à l'unisson... c'est tout bon.

AVIS GLOBAL

Ce fut mon premier synthé (offert par madame pour la Fête des Pères 1976...) Payé 800 F (après marchandage serré) chez Paul Beuscher. A l'époque (comme dit plus haut), j'hésitais entre le Minimoog (à l'époque, je jouais avec celui de Sergio Macedo), l'Arp Odyssey, le Welson Syntex et le Korg 700s...) Finalement, ce fut le 800 DV et je ne regrette pas un seul instant cet achat. Avec son superbe flight case en cuir granité brun doublé de velours bleu (avec case réservée pour la pédale VCF que j'ai très vite achetée par la suite), c'était la classe... (Flight case à roulette de toute façon indispensable vu le poids de la bête...
J'ai enregistré trois disques avec, des tas de bande son, fait moult concerts et il fonctionne toujours à la perfection. Un moment (début des années 80, j'ai bien failli le vendre. Heureusement pour moi - a posteriori ! -, l'acheteur potentiel s'est dédit : il croyait que je vendais un Poly 800... Le gars a été déçu, mais finalement toute est pour le mieux : j'ai gardé mon 800DV (j'ai encore la facture et la notice d'origine) et plus tard, je me suis acheté un Poly 800 pour trois fois rien sur ebay...
Et dire qu'à l'époque (1976-1982), qu'est-ce que je me suis fait chambrer par mes potes musico qui ne juraient que par le Minimoog ou l'Arp Odyssey...
Lire moins
»

Korg MaxiKorg 800 DVPublié le 22/07/05 à 14:20
Bon, ce synthé date de 1973, donc pas midifié. Il s'agit de deux synthés pour un seul clavier (très lourd à transporter) : donc duophonique. L'avantage de cette particularité c'est que bien évidemment deux sons, donc deux formes d'ondes différentes sont cumulables. Le petit moins, si l'on veut pinailler, c'est que parfois, à réglages identiques, les deux sonorités sont très légèrement désaccordées l'une envers l'autre (mais bon, ce n'est pas dramatique). Par contre, je ne trouve pas le clavier très agréable : je le trouve lent (solos rapides peu envisageables) et très fragile: j'ai toujours peur de le casser. Pas de pitch bend non plus...

UTILISATION

Je n'ai pas de manuel... Néanmoins,......
Lire la suite
Bon, ce synthé date de 1973, donc pas midifié. Il s'agit de deux synthés pour un seul clavier (très lourd à transporter) : donc duophonique. L'avantage de cette particularité c'est que bien évidemment deux sons, donc deux formes d'ondes différentes sont cumulables. Le petit moins, si l'on veut pinailler, c'est que parfois, à réglages identiques, les deux sonorités sont très légèrement désaccordées l'une envers l'autre (mais bon, ce n'est pas dramatique). Par contre, je ne trouve pas le clavier très agréable : je le trouve lent (solos rapides peu envisageables) et très fragile: j'ai toujours peur de le casser. Pas de pitch bend non plus...

UTILISATION

Je n'ai pas de manuel... Néanmoins, rien de plus facile : un bouton égale = une fonction. De plus, ce synthé à un côté pédago très intéressant car pleins de couleurs différentes viennent agrémenter tous les boutons. Par contre, et comme je l'ai déjà mentionné ci-dessus : coordonnner les deux synthés peut donner lieu autant à de très belles sonorités qu'à des trucs qui sonnent faux. Il faut juste se donner un peut de peine (juste un peu !).

SONORITÉS

Ce n'est pas un moog, par contre je ne le vendrais jamais ! Les basses sont terribles ! Bien grasses à souhait. Je ne l'utilise presque que pour çà. Il y a aussi un arpégiateur de base : très 70's (ceux qui font pouet pouet pouet de manière cyclique). Les grand truc, c'est que deux synthés avec des sonorités elle-même dédoublée en deux = des sons constitués de quatre lignes différentes. Personnellement, je trouve çà plus pratique que les synthés vectoriels.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis environ deux ans et c'est vrai qu'il faut prendre un peu de temps avant de connaître la bête. Avec le temps on apprend à apprécier son grain et son fonctionnement très particulier. J'en suis très content et je vais le mettre en avant dans mes prochains enregistrement (même si le sustain aux réglages très limités ne va pas me simplifier la tâche). Et puis, il a de la gueule ce synthé, non ? Je ne sais pas trop quelle est sa côte actuelle, mais ce doit être un bon rapport qualité/prix vu les sonorités bien grasses qui sortent de cette machine.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Korg
  • Modèle : MaxiKorg 800 DV
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 08/04/2004

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Algam / La boîte noire du Musicien

»

Manuels et autres fichiers

Autres claviers synthétiseurs analogiques Korg

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : maxi korg 800 dv, maxikorg800dv, maxikorg800 dv, maxikorg 800dv, MaxiKorg, 800DV, 800 DV, Maxikorg 800

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.