milohm 15/01/2017

Behringer DeepMind 12 : l'avis de milohm

« Très bon poly analo »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
le DM 12 est est un bon synthé poly analogique, surtout rapport qualité/son/prix, mais il n'y a pas de secret pour arriver à ça et certains trucs sont simplifiés: seulement onde carré sur le DCO 2 , mais le tone mod apporte du "mordant" à l'onde et c'est modulable. Filtre uniquement lowpass, mais 24 ou 12 db et il a un super son, une résonance très sensible et pleine d'harmoniques à chercher dans les "sweetspot", aucun palier même à haute résonance. il y a le HPF, pas mal, sans résonance , et modulable dans la matrix.
L'écran est basique (pas oled etc...) mais il montre bien les info bien réparties. Pas d'entrée audio.
J'étais du premier batch et j'ai eu carton blanc sans inscription, aucune notice papier ou aucun document, juste un cordon secteur de 1 mètre seulement- et le synthé ! des protections latérales en mousse et une "chaussette" plastique, pas de protection du clavier. plutôt bon clavier d'ailleurs. Les suivants auront un carton imprimé.
Je ne trouve pas le panneau de commande pauvre, au contraire on a un fader/une fonction sauf pour les 3 enveloppes avec seulement un jeu de 4 faders ADSR; mais mais on a un bouton pour chaque env. bien visible qui s'éclaire et on voit dans l'écran principal la position des 3 env. , et puis la fonction "curve" est vraiment innovante et facile à utiliser, pas de menu.
Pas trop de navigation dans les menus car chaque section a son propre bouton edit, un seul écran pour chaque fonction sauf pour la section poly et DCO avec 2 écrans, et la moitié des paramètres sont redondants, on peut les modifier sans entrer dans edit. un peu plus d'édition par l'écran pour le seq de modulation -très bon- , et uniquement par l'écran pour les effets -très bons aussi.
Super son dans l'ensemble, bonne construction, interface vraiment bien pensée, avec des short-cut simples et plusieurs moyens de changer les paramètres: fader ou molette encodeur ou le fader data entry (inspiré du DX7 nan ? très pratique) et une matrix mod super.
La vélocité est sensible et peut surprendre quand on stack les voies par exemple mais on peut régler la courbe de vélocité (en "hard" il y a moins de différence entre les volumes bas et forts) et régler la velocity sensitivity du VCA et du VCF. Depuis la maj 1.0.3 le prb est arrangé, maj simple à installer chez moi. Pas d'avis sur le wifi ou l'éditeur car je n'ai pas d'ordi dans mon HS, dsl.
https://djohm1.bandcamp.com/album/calavera