Behringer DeepMind 12
+

Behringer DeepMind 12

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

DeepMind 12, Clavier synthétiseur analogique de la marque Behringer appartenant à la série Deepmind.


13 avis d'utilisateurs

test de la rédaction
Neuf à partir de 699 € Prix moyen : 711 €
Occasion à partir de 500 € Argus occasion : 511 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Test Behringer DeepMind 12

Test du synthétiseur analogique Behringer DeepMind 12

Test du synthétiseur analogique Behringer DeepMind 12

Deep Impact À une époque où les synthés analogiques connaissent un retour en grâce, Behringer lance sa première création, avec pour objectif d’inonder le marché de ses douze douces voix… Lire la suite…

Acheter neuf Behringer DeepMind 12

Univers Sons
(92 avis)
DEEPMIND 12 699 €
SonoVente
(107 avis)
DEEPMIND 12 699 €
Woodbrass
(469 avis)
Deepmind 12 736 €

Acheter d'occasion Behringer DeepMind 12

Behringer DeepMind 12 Synthétiseur analogique Behringer Deepmind 12 550 € »
Behringer DeepMind 12 Deepmind 12 behringer 500 € »
Behringer DeepMind 12 Behringer Deepmind 12 comme neuf 600 € »
Behringer DeepMind 12 vends Deepmind 12 COMME NEUF 525 € »
Behringer DeepMind 12 trais bon état 550 € »

Fiche technique Behringer DeepMind 12

  • Fabricant : Behringer
  • Modèle : DeepMind 12
  • Série : Deepmind
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 28/07/2016

Le DeepMind 12 est un synthé analogique 12 voix polyphoniques de 49 touches.

  • Classic polyphonic synthesizer with 12 true analog voices for insanely fat and authentic sounds
  • 4 simultaneous world-class TC ELECTRONIC and KLARK TEKNIK FX with over 30 algorithms including Reverb, Chorus, Flanger, Phaser, Delay and multi-band Distortion
  • 12 voices with 2 OSCs per voice with oscillator sync mode
  • 2 LFOs per voice with 7 waveform shapes, key sync, MIDI sync and envelope auto-triggering
  • 3 ADSR generators per voice for control of VCF, VCA and MOD envelopes
  • Flexible 8-channel modulation matrix with 19 sources and over 130 destinations including effects parameters
  • 32-step control sequencer with adjustable slew rate and MIDI sync
  • Full remote control via iPad*/PC/Mac* and selected Android* App over USB, MIDI or built-in WiFi for extended parameter control
  • 49 semi-weighted full-size keys featuring velocity sensitivity and after-touch
  • Pure analog signal path based on legendary VCF and VCA designs
  • OSC 1 generates sawtooth and square/pulse waveforms with pulse width modulation
  • OSC 2 generates square/pulse waveforms with tone modulation
  • Selectable dual slope 12/24 dB analog low pass filter per voice with adjustable resonance
  • Envelope faders seamlessly transform individual envelope segments between linear, exponential and reverse exponential curves
  • Powerful unison and poly modes with detune, pan spread and drift parameters featuring up to 12 voices per note
  • Global noise generator dramatically expands waveform generation
  • Incredible polyphonic portamento with flexible fixed rate, fixed time and exponential pitch glide modes
  • Sophisticated arpeggiator with tap tempo button and user configurable pattern modes
  • Chord and PolyChord memories enable polyphonic performances from monophonic playing styles
  • True bypass mode for pure and high-integrity analog tone
  • Global variable 6 dB high pass filter with powerful bass boost switch
  • 26 sliders and one switch per function give direct and real-time access to all important parameters
  • Spring-loaded pitch and assignable modulation wheels provide total hands-on performance
  • LCD Display with encoder, navigation switches and data value slider for rapid menu parameter editing and program selection
  • 1024 user program memories with “compare and match” feature to quickly match all analog controls to values stored in program
  • Fully servo-balanced stereo outputs for highest signal integrity
  • CV/pedal input for connection to modular systems
  • Comprehensive MIDI implementation (including NRPN/CC control of all parameters and bulk load/save)
  • Integrated and configurable WiFi client / Access point allows easy and secure connection to home network
  • 3-Year Warranty Program*
  • Designed and engineered in the U.K.

Source : http://www.music-group.com/Categories/Behringer/Keyboards/Synthesizers-and-Samplers/DEEPMIND-12/p/P0AC5

»

Dossiers Behringer DeepMind 12

Le Podcast d'Audiofanzine sur l'actualité de l'audio et des instruments de musique

Le Podcast d'Audiofanzine sur l'actualité de l'audio et des instruments de musique

Une surprise qui réunit du chocolat, un grand verre de lait et un jouet, ce n'est pas forcément la spécialité d'Audiofanzine. En revanche, un podcast qui parle d'audio, de musique et de plein d'autr…

Avis utilisateurs Behringer DeepMind 12

Note moyenne :4.4( 4.4/5 sur 13 avis )
 8 avis62 %
 3 avis23 %
 1 avis8 %
 1 avis8 %
pixie4219/05/2020

L'avis de pixie42"Juno sous stéroïdes"

Behringer DeepMind 12
j'ai longtemps hésité avant de rendre mon avis sur ce synthé, tant de choses ont déjà été écrites et débattu ad nauseam. Le point Godwin du synthé est franchi dès que le cas Behringer est évoqué, et ça en devient complètement ridicule. Honteux même, vu la qualité habituelle des posts de ce forum. Par moment on se croirait sur jeuxvideo.com avec des gamins indignés parce que le journaliste a mis une note trop faible ou trop élevée à un Call of Duty cristalisant les attentes.

Ce que j'ai à dire de cette machine, c'est que je la considère comme le digne et légitime successeur de la série mythique des Juno analogiques. Ca n'engage que mon point de vue, mais il en reprend tous les concepts : le type de sonorités, l'interface et même son accessibilité financière. Une grosse claque à l'arrière goût d'humiliation pour les Juno DS, D, et Gi que Roland a pondu ces dernières années. Quelque part, je trouve ça triste que Roland ne soit pas capable de réinventer les machines qui ont construit son mythe. En attendant, pour faire revivre l'héritage des machines d'antan, je trouve que Uli Behringer est plus qu'à la hauteur. Indépendemment, bien sûr, du débat moral et juridique dont on ne peut pas faire l'économie.

Le Deepmind est une machine de bonne qualité, où rien n'est au rabais, son touché et sa manipulation sont gratifiants. Rien ne laisse suspecter un premier prix ou une entrée de gamme. Le toucher du clavier avec aftertouch est bien meilleur que celui d'un Nordlead par exemple. J'aime le poids et la densité surprenante de ce synthé petit gabarit. Les flancs en bois ne font pas cheap comme je le redoutais. Dire que c'est un synthé de débutant et que le vrai synthésiste ferait mieux de s'orienter vers un Prophet 6 ou un OB-6 est un peu condescendant. la seule chose de sûre, c'est que le deepmind est idéal pour un débutant qui souhaite découvrir la synthèse analogique à un prix raisonnable. Quant aux autres : pros, semi pros ou hobbyists éclairés, je vois absolument aucune raison objective de ne pas s'y intéresser.

Quant à sa palette sonore. Tous les sons classiques des machines analogiques sont à portée de faders. Un circuit de synthèse analogique simple et efficace: 2 oscillos, 2 LFO , 3 enveloppes et un bon gros filtre passe bas permettent de taquiner de la synthèse soustractive en allant directement à l'essentiel.
Au delà de cette simplicité conceptuelle, il y a une matrice de modulation qui pimente les choses mais surtout un quadruple processeur d'effets de compétion qui ouvre la boîte de Pandore et laisse entrevoir des perspectives inenvisageables pour un analo d'époque. Le processeur d'effets est largement au niveau de celui d'un Virus Ti.

Le caractère ou le grain de cette machine n'est pas spécialement marqué, il a un timbre pour moi assez caméléon avec un ADN définitivement Roland. Le filtre sans doute. J'ai possédé 2 juno 106 et j'ai toujours un Roland JX10 avec lequel je souhaite être enterré. Ce DM12 me rappelle furieusement ces 2 machines. Au passage, on peut largement se passer des presets d'origines pour installer les banks de Geosynth qui rendent vraiment justice à cette machine.

Le DM12 n'est pas exempt de défauts : pas de saw en 2ème oscillo, pas de bitimbralité, mais honnêtement au vu de son prix et de la somme de toutes ses qualités, il reste imbattable. Le reste n'est que subjectivité. Jouer sur ce synthé me rend simplement heureux, malgré plus de 30 ans passés à acheter et revendre des syntés, et un home studio bien fourni en claviers. Aucune raison de jouer les blasés avec ce DM12. c'est un bel instrument avec des sonorités inspirantes et un héritage sonore Roland qui me séduit. D'autres musiciens n'accrochent pas avec cette machine et je respecte entièrement leur point de vue. Les synthés sont comme les goûts musicaux. On est pas obligé de les partager. C'est même rarement le cas d'ailleurs.

En conclusion je dirais que ce DM12 est pour moi un synthétiseur déjà culte au même titre qu'un Juno 106 et pour exactement les mêmes raisons. Le 106 était en 1984 la première machine à proposer une polyphonie de six voix avec une implémentation midi complète, et en bonus des mémoires de presets, le tout pour 1000$. Révolutionnaire dans le contexte de l'époque où il était très rare pour un musicien d'avoir les moyens de se payer un Jupiter 8, un Prophet 5 ou un OB-8. Les Junos 106 et 60 étaient considérés comme une alternative accessible à ces monstres polyphoniques. Accessible faute d'être bon marché, parce que 1000$ en 1984 ça piquait un peu quand même. Aujourd'hui, seul Behringer renouvelle cet exploit avec son entrée dans le monde de l'analo polyphonique. Pour ma part j'espère que ce n'est qu'un début.
»
liviou200410/02/2020

L'avis de liviou2004"Sans hésiter : Excellent"

Behringer DeepMind 12
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

En Home Studio

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

Dès la mise en place, on a une impression de solidité, rien que par le poids du synthé et malgré son petit encombrement. Les curseurs bougent un peu latéralement, mais rien d'excessifs. La présence de deux ventilateurs est quand même un gage de sérieux de fabrication. D'autant plus que la vitesse est réglable : j'ai placé le mien sur 30 pour qu'il y a ait quand même une ventilation, mais à 30 elle est inaudible.(attention quand même à la température de la pièce !)

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

J'ai lu beaucoup de plaintes sur une soi-disant complexité en raison du petit écran. En fait la navigation est tellement bien conçue qu'après une phase d'apprentissage, les choses finissent par devenir simples. D'autant que de nombreux raccourcis sont prévus. Donc oui, la prise en mains m'a parue simple et l'ergonomie bien pensée.
On reproche souvent à Behringer un manque au niveau de la notice. Je suis assez d'accord sur d'autres produits. Mais là, on a une notice très claire et exhaustive et suffisamment fournie, je trouve.

Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

Comme je l'ai lu plus haut, en effet, les écarts latéraux entre les touches ne sont pas toujours rigoureusement identiques mais il n'y a rien de choquant et ils ne sont pas suffisants pour créer une gêne quelconque en jeu (si cela avait été le cas, je l'aurais renvoyé de suite !).
Je trouve le toucher très agréable en jeu rapide comme en jeu nappe et lent. Certains se plaignent de bruit mécaniques des touches, je n'ai rencontré aucune gêne à ce niveau.
La calibration de l'aftertouch est efficace et permet vraiment de bien l'adapter au jeu voulu.
Il est facilement transposable en cours de jeu (de plus ou mois 1 ou 2 octaves), et une Led indique la position soit centrale soit transposée en plus ou en moins. On sait donc toujours où on en est.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

J'avais été prévenu par des utilisateurs : ne pas se fier aux sons d'usine mais plutôt acheter des banques de sons tierces.
C'est un peu vrai mais pas autant que certains commentaires peuvent le laisser supposer. Même si ces sons d'usine ne sont pas renversants, il ne faut pas exagérer, on trouve quand même certaines belles choses. (à ce propos, je conseille une écoute attentive au casque (et de préférence un bon casque) et prendre le temps de laisser le son évoluer).
En revanche, on trouve des banques de sons faites par des tiers, dont certaines proposent des sons absolument magnifiques, aussi bien dans les sons de nappes évolutives, que des sons arpégés ou des leads, des basses, etc.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

C'est assurément le gros point fort de ce synthé : je trouve beaucoup d'inventivité dans la réalisation du firmware. Je ne rentre pas dans le détail car cela a beaucoup été fait mais outre la matrice de modulation et les effets intégrés on doit mentionner la gestion de la polyphonie et de l'unison qui propose de nombreux modes pour s'adapter au jeu souhaité.
Il faut mentionner aussi le très bon éditeur, qui fonctionne sur plusieurs plateformes (sauf Android), très ergonomique et qui permet notamment de réaliser des fusions de patches pour créer de nouveaux patches.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
Au niveau du plus, je dirais les très beaux espaces sonores qu'il est capable de créer, le fait qu'il soit compact, le fait qu'il soit capable de gérer de gros sons (et notamment des basses puissantes), la section d'effets qui doit vraiment être considérée comme faisant partie intégrante de la création du son, et non pas simplement comme un plus.
Il y a une tendance un peu générale sur les banques de sons, à sur-doser les effets. Il me semble qu'on peut gagner en subtilité en réglant mieux les dosage. Mais ça, c'est une question de goût.

Au niveau du moins, c'est un peu ce qui a été souligné par beaucoup : l'impossibilité de régler indépendamment les volumes des deux formes d'ondes de l'oscillateur 1. Mais quand on entend la large palette de sons que certains ont été en mesure de créer, on se dit que finalement ce n'est pas un obstacle insurmontable.

Conclusion

Voilà un magnifique instrument. J'ai attendu deux ans pour l'acheter en complément du Korg Kronos, car j'ai attendu d'être sûr de mon choix. Après la lecture de l'essai de Synthwalker, j'étais gêné par le fait qu'il trouvait les VCO un peu fins. Dans la pratique, ce problème peut aisément être contourné.
Le Deepmind 12 est actuellement à 699 €. Le rapport qualité/possibilités/Prix est absolument imbattable.
Ce qui ne gâte rien, on trouve de nombreux et très bons tutos qui permettent de se faire une idée des possibilités.
Et puis rien n'empêche, pourquoi pas, de lui ajouter son petit frère, le Deepmind 12D ce qui donne un Deepmind à 24 voies de polyphonie.

En résumé, pour moi, c'est 5 étoiles sans hésitation !

EDIT : 23/02/20

Je voudrais insister sur l'importance de la procédure de calibration.
Ce qui n'est pas mentionné dans le manuel :
- Il est parfois nécessaire de l'effectuer plusieurs fois
- Il est préférable de laisser le DM12 allumé pendant une bonne heure avant calibration

Si on se rend compte d'un problème spécifique, on peut aussi sélectionner le calibrage correspondant.
Juste un exemple : j'avais un problème avec le réglage du Pulse Width. En poussant le fader vers 90%, la moitié des notes ne répondait plus. Une personne du forum Gearlutz m'a conseillé de refaire cette calibration. Et ça a fonctionné, alors que j'avais déjà fait au moins trois fois la calibration totale. A présent je peux pousser le fader à fond (99%) et conserver les notes.
»
bazzzoukk28/01/2020

L'avis de bazzzoukk"Un bon passe partout."

Behringer DeepMind 12
N'ayant plus de synthé analogique depuis quelques temps, je cherchais un synthé plutôt polyvalent pour renforcer l'armée de synthés virtuels que je possède, UHE, Dune , Spirit, Massive, Omnisphére etc.
Mon souhait était de pouvoir accéder à des sons purs analogiques que je puisse modeler à ma guise, mais aussi de pouvoir disposer de sonorités plus complexes avec des effets embarqués.
Ce synthé répond globalement à mes attentes, les DCOs sont corrects, peut-être pas trop punchis non plus pour du gras mais suffisamment tout de même dans 95% des autres cas, les LFOs offrent des possibilités de réglages assez variés pour obtenir ce que l'on souhaite, les enveloppes réagissent bien.
Lorsque je constate un manque de pêche sur un son pur analogique qui devrait être bien gras, je le rattrape toujours avec un traitement de compression dynamique externe, du coup ça ne me dérange pas plus que ça.
Pour exploiter les arpèges et les effets, mieux vaut être connecté à un ordi et c'est bien dommage. Par contre une fois connecté, les possibilités sont vastes.
La partie gestion des banques de données est assez mal foutue, mais on s'y fait.
Les commandes par tirettes réagissent bien et sont précises, le clavier est agréable à jouer. Le synthé est bien solide, bien construit.
Sauf le bruit du ventillo qui est un peu agaçant, j'attends la fin de la garantie pour le changer pour un modèle plus silencieux.

Je pense compléter bientôt ce synthé avec un Dominion pour avoir une machine cette fois ci totalement orientée gros sons analogiques. Les deux machines doivent être très complémentaires.

Pour conclure ce synthé est un très bon choix pour ceux qui veulent réintroduire des sons de type analogique dans leur création, il est polyvalent, avec aussi un vaste panel de traitement. Le rapport qualité prix/performances est imbattable. Mais pour ceux qui ont déjà une bonne dizaine de machines chez eux, ce synthé ne sera que de peu d’intérêt. Comme il fait tout, il n'est donc pas pour tous.
»
Ehma2Retour15/11/2019

L'avis de Ehma2Retour"Très belle synthèse sonore mais...."

Behringer DeepMind 12
C'était pour l'utiliser en studio, mais voilà l'exemplaire que j'ai eu a un vice de fabrication (touche livrée cassée). Il a été remplacé, mais les faders on du jeu (comme sur le premier exemplaire), ce qui m'inquiète un peu.

Après vérification, ce sont les capuchons de faders qui ont du jeu. Les touches du claviers ne sont pas toutes bien alignées sur le second exemplaire. A ce prix là, le contrôle qualité peut ne pas être égal.

Solide, je doute, mais il donne une bonne impression. L'ergonomie pourrait être améliorée, mais j'ai connu pire. On peut dire qu'ici elle est correcte.

Le toucher du clavier est très bon (pour un synthé), même la vélocité de relâchement y est.

Pour le vif du sujet, la synthèse sonore est très bonne. Très différente de ses concurrents (Korg et Roland) mais elle a ses points forts : Une belle section d'effets et permet pas mal de possibilités. Idéal pour du planant, ambiant, du "retro synth" ou "synth wave". Un bel arpégiateur et un beau séquenceur permettent d'incroyables motifs.
La polyphonie est très confortable, bref c'est une très belle machine qui sonne très bien. Bon le son gras, en effet, ce n'est pas son fort(*), mais pour le reste c'est vraiment excellent.

Alors qu'est-ce qui ne va pas ?

Ca fait du bien quand on l'éteint !
Oui, elle fait du bruit, un ventilo sous dimensionné qui tourne trop vite. Bien-sûr on peut régler sa vitesse, mais pour le plus l'entendre il faut y aller à très bas régime et là je ne sais pas si c'est une bonne idée.

Dommage parce que dans l'ensemble c'est une belle réussite à très bas prix.

Maintenant, si c'est dans un environnement un peu bruyant, ça passera inaperçu, ce qui n'est pas le cas chez moi (déjà j'ai changé de machine pour ça).

Peut-être un jour quelqu'un sortira un tuto pour remplacer ce ventilo par un plus silencieux, là ça serait super. En fait, si : Il y a, paraît-il, un Nocuta NF-A4x10 5V PWM qui pourrait convenir. A voir...


(*)Pour le son gras (je vois que c'est un sujet récurent). Gras ne veut pas forcément dire "grosses basses". Le Deepmind est capable de basses abyssales, je ne le conteste pas, mais la sonorité globale est plutôt fine. Pour du gras, vaut mieux voir Korg, Nova ou autres... Ce n'est pas impossible sur le Deepmind, mais ce n'est pas intuitif, contrairement à un Minilogue ou Prologue où le son est clairement plus épais sans trop trifouiller partout ou compenser avec des effets.

A voir les démos des vendeurs de patches, son potentiel est énorme. encore y faut il passer beaucoup de temps ou les acheter. Ce serait dommage de ne pas s'y mettre (à faire ses propre patches), vu qu'il a un bon moteur !
»

News Behringer DeepMind 12

Momo a développé un contrôleur logiciel pour le DeepMind 12

Momo a développé un contrôleur logiciel pour le DeepMind 12

16 Publiée le 11/03/19
Les détenteurs du synthétiseur DeepMind 12 de Behringer peuvent à présent intégrer l’instrument dans leur environnement de MAO.

Le prix du DeepMind12 révélé

203 Publiée le 10/08/16

Je m’appelle DeepMind12

574 Publiée le 28/07/16

Images Behringer DeepMind 12

  • Behringer DeepMind 12
  • Behringer DeepMind 12
  • Behringer DeepMind 12
  • Behringer DeepMind 12

Vidéos Behringer DeepMind 12

Fichiers audio Behringer DeepMind 12

Manuels et autres fichiers Behringer DeepMind 12

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : deep mind 12, deepmind12, deep mind12, deepmind 12

Forums Behringer DeepMind 12

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.