sechouille 25/11/2017

Behringer DeepMind 12 : l'avis de sechouille

« parfait pour ceux qui veulent de la nouveauté »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J’ai profité de la baisse des prix, effectuée par certains revendeurs, en ce début d'automne, pour faire l'acquisition de cette belle machine. Je ne suis absolument pas déçu de cet achat et il correspond tout a fait à mes attentes qui étaient les suivantes :
Lorsque j'ai acheté cette machine, je n’étais pas du tout à la recherche d'un synthétiseur analogique, équipé de banques de sons des années 70 / 80, mais plutôt d'un synthétiseur "analogique" proposant une architecture moderne, équipé des évolutions techniques de ces 20 dernières années : matrice de modulation complexe, polyphonie généreuse, effets en tout genre, écran, qui sont absents de leurs alleux du siècle passé (que je ne dénigre absolument pas du tout).

Le deepmind 12 propose un « concept » moderne, et de ce fait, il ne pourra satisfaire qu'une partie du public adepte des machines analogiques. Pour ma part, je n'ai pour élément de comparaison, que mon JUNO2 et mon KAWAI K3, que je trouve, par ailleurs, excellents.
Ceux qui sont a la recherches des sonorités grasses des vieux PROPHET & JUPITER trouveront difficilement leurs compte avec le DM12. Réfléchissez donc bien avant de l’acheter.

Il offre une palette de sonorités assez largues, de très beaux pads, une multitude d’arpèges, des sons évolutifs, qui au final, sont des sonorités impossible a avoir avec un MATRIX 6 ou un JUNO. Voila pourquoi le DM12 a une identité qui lui est propre. Ce n’est pas une copie customisée, des vieux analogique.

Il est de très bonne facture : carcasse métallique, alimentation interne, clavier semi lesté.
J’ai toutefois 2 choses à lui reprocher :
- je confirme les avis sur la "puissance des oscillateurs", ils sonnent un peu fin, et il ne faut pas hésiter à utiliser le mode unisson-2 voir unisson-3 pour épaissir le son.
- je trouve que les fader ne semblent pas très robustes (en comparaison à ceux de mon PG-300)...a voir à l'usure !

Avant mon achat, je me suis beaucoup questionné sur le niveau de « bruyance » du ventilateur. Finalement son bruit est assez habituel a nos oreilles puisque c’est le même que celui d’un ventilateur de PC (en moins fort puisque celui ci est plus petit). Je le laisse sur 80, c’est suffisant.

je voudrais saluer BEHRINGER, d’avoir développer cette machine, pour les claviéristes et amateurs de synthétiseurs désireux de posséder un analo moderne passe partout, et a un prix attractif. Une machine qui n’a pas d’équivalent chez ses concurrents