petitsynthe 14/03/2016

Sequential Prophet-6 : l'avis de petitsynthe

« Prophet 5+1 »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Avec un marché saturé de nouveaux monophoniques, ça fait plaisir de voir sortir un synthé analogique polyphonique, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du successeur du légendaire Prophet 5 !

Il faut savoir que Le prophet 6 est plus proche du Prophet 5 Rev3 que du Prophet 5 Rev 2.
Ce dernier est réputé plus chaleureux mais est moins stable et fiable (galères pour les lives de l'époque...).
Un exemple de morceau où l'on ressent bien le coté chaleureux des sons du P5 Rev 2 : https://www.youtube.com/watch?v=gKra4UOEHUI

Le P6 sonnera donc un peu moins vintage qu'un P5 Rev 2 (ou qu'un Pro One en mode monophonique) mais que ça reste clair : il sonne merveilleusement bien !

Et en neuf, on oublie les galères et l'angoisse de réparations coûteuse d'une machine de presque 40 ans.

Ce synthé est particulièrement génial pour refaire tous ces sons des années 1978-1984, que ce soit en pop rock, synth pop, progressif, disco, funk et pas mal d'autres styles car il a été utilisé sur un nombre incalculable de production de cette époque mais peut bien sûr s'adapter à tout style de musique electro.

Il existe quand même des limites comme le manque de modulations, bien que la section polymod soit beaucoup plus puissante qu'il n'y paraît au premier abord : elle permet par exemple d'utiliser le second oscillo en LFO alors que le P6 ne possède au départ q'un seul LFO.

Le P6 offre malgré tout une énorme variété de son tout en gardant un grain typé Sequential Circuit.

A ce propos, voici deux excellentes demo 100% P6 (sauf rythmiques) dans des styles radicalement opposé qui prouvent la polyvalence du Prophet 6 :

Dans le genre planant :



...et pour les amateurs de funk eighties :

https://www.youtube.com/watch?v=7AwnKZL-bPg ou encore ici : https://www.youtube.com/watch?v=oqEQUQsTI4A


Par rapport au Dave Smith Oberheim, il me semble plus polyvalent car moins typé, même si ce dernier semble meilleur pour les sons moelleux ou les nappes bien denses.

Notez qu'il existe un nouvel OS 1.28 en version Beta (disponible sur le forum Dave Smith) qui rajoute quelques effets de haute qualité tirés du DS OB6 : un nouveau phaser, deux flanger et un ring modulator.

Un point important : il est nécessaire de laisser chauffer le P6 un certain temps (environ 30 mn) pour qu'il donne tout son potentiel sonore sinon les oscillos semblent déphasés et grésillent un peu à l'allumage... il sonnera donc beaucoup mieux après un certain laps de temps !

Dans les points négatifs j'aurai vraiment aimé pouvoir spliter le clavier pour jouer une basse plus une nappe par exemple mais on peut espérer que ce soit possible avec une future mise a jour de l'OS.

Le Prophet 6 n'est certes pas donné (d'où ma note de 4, pour le rapport utilité/prix) mais il sonne incontestablement analogique et reste à ce jour unique sur le marché puisqu'en néo analo polyphoniques 6 voies, c'est quasiment le seul (cependant la concurrence pointe le bout de son nez).

Acheter un P6, c'est donc un peu du luxe vu son prix mais une fois que l'on pose ses doigts dessus, on ne le regrette pas... Pour moi c'est plus un synthé "à jouer", de performance, qu'un synthé à séquencer surtout avec son clavier d'excellente qualité et toute ses commandes directes disponibles immédiatement (pas de sous menus en ce qui concerne les paramètres de synthèse)... et tout ça avec un look de très grande classe !

Edit 10/02/18 : J’ai revendu mon P6 au bout de 2 ans. Pourquoi ?
Parce que il était tout de même un peu faible pour les sons mono par rapport à mes autres synthés analo mono et que pour les sons poly je préfère finalement utiliser un VA (studiologic Sledge 2) + effets externes ou un numérique à base d’échantillons (Yamaha Motif XF) : on gagne en polyphonie, variété, facilité de mixage, temps de chauffe et surtout...argent !

Comme je l’utilisais principalement pour les nappes et quelques sons poly, je préfère finalement ces machines pour ce type de son car franchement pour les sons de nappe/pads, la différence est insignifiante, en tout cas ne justifie pas le prix d'un poly à 2500 €.

Reste que le P6 est un bon synthé, mais à mon avis au son trop « dur » pour moi et surtout beaucoup trop cher pour le service rendu en 2018, d’autant plus que je ne souhaite plus accumuler trop de machines et dépenser des fortunes en hardware pour me concentrer sur la musique : « less is more ».
Je pense qu’on paye vraiment cher le mythe prophet 5, j’ai donc baissé la note de 4 à 3 étoiles.

Ceci dit, je tenterais certainement d’investir à l’avenir dans un clone analogique de l’obxa, l’ubxa de Behringer (quand il sortira), pour des nappes un peu plus chaudes (il ne devrait pas dépasser les 700€ vu les prix planchers de la marque).