chninkel 08/10/2020

Ashun Sound Machines Hydrasynth : l'avis de chninkel

« Une machine de rêve ( ATTENTION CE PRODUIT EST ADDICTIF ) »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Je suis plutôt versé dans l'ambient ou l'électro type "Berlin School" Klaus Schultze, Can, Tangerine Dream et compagnie...

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

La conception est exemplaire, autant en terme de matériaux que d'interface. Compte tenu des possibilités, on pourrait s'attendre à une machine difficile à prendre en main, il n'en est rien.
Quant au clavier, sans être le meilleur clavier du monde, il reste néanmoins très correct, ça tombe bien je ne suis pas le meilleur claviériste non plus... Les 4 Octaves sont parfois frustrantes mais finalement je joue en main droite et modifie les paramètres en main gauche pendant le jeu, donc ça va. Et en cas de besoin, j'ai ce qu'il faut à côté... Personnellement les claviers plus larges me sont surtout utiles sur des machines multitimbales avec un split des différentes parties.
Les prises casques en façade avec leur propre potard de gain : c'est tout simple mais bien vu !

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

Le son est extraordinaire ! Aussi bien en tant que "virtual analog" que purement numérique avec les tables d'ondes. J'ai toujours été fan des tables d'ondes et de Waldorf en particulier. Là je suis servi. Le choix des formes d'ondes est pertinent, couvrant un spectre suffisamment varié pour trouver son compte.
Certains voudraient pouvoir importer leurs propres formes d'ondes. Moi je dis attention ! C'était un gros point fort des Microwave, mais avec l'inconvénient de "fragmentation". Je m'explique. J'ai un patch A qui utilise la forme d'onde n°X. Je charge un nouveau preset B mais lui utilise une autre forme d'onde qui écrase le n°X lors du transfert. Vous avez compris le preset A est totalement différent. Rien d'insurmontable quand on le sait, mais qui n'a jamais eu ce genre de déboire avec son XT ? :clin:
Perso, 219 formes d'ondes avec les MUTATORS derrière, je pense ne pas en faire le tour avant longtemps.
8 voies de polyphonie, certains trouveront çà un peu court, personnellement ça me va. Les sons sont parfois tellement riches qu'au bout de 4 ou 5 voies ça devient un peu lourd à écouter. Si un jour ASM nous sort le même bébé en multitimbral, là il faudra à coup sûr augmenter la polyphonie, mais pour l'instant ça va.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Les possibilités de modulations sont phénoménales. Du coup, les 32 cordons de modulations sont parfois justes. Et oui, plus on en a sous le capot et plus on veut en mettre. Rien qu'avec les 5 enveloppes et les 5 LFO, on a du mal à s'arrêter.
Le principe des MUTATORS est énorme et élargi encore les possibilités sonores avant même d'attaquer les filtres.
Avec une interface comme celle-ci, l'approche par module facilite grandement la prise en main. Alors oui, on fait régulièrement des allers-retours entre les différents pages, mais vu la complexité de la machine, un bouton une fonction... à part un tableau de commande de 2 mètres de long, je ne vois pas comment faire. Pour ceux qui trouvent les pages trop nombreuses, je vous conseille d'essayer de programmer un FS1R en façade (le pire synthé que j'ai eu en matière de programmation, mais alors quel p...ain de son !)
L'arpégiateur : oui, bon, on a des commandes en façade, du ratchet et des probabilités. C'est mieux que la moyenne, mais la possibilité d'éditer un motif rythmique, ou l'ordre de jeu des notes, la possibilité de transposer l'arpège grâce au mode CHORD, tout çà serait un gros plus. Peut-être plus tard ! oui je sais on en veut toujours plus
Les effets sont très corrects, sauf à mon goût les phasers et flangers parfois un peu fades. Les réverbes peuvent être figées, amateur d'ambient vous voilà servis. Les délais RAS classiques et efficaces.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les + :
le son bien sûr, la programmabilité, l'ergonomie, et l'originalité.
Le rapport qualité/prix

Les - :
Un arpégiateur perfectible même si il est déjà très au dessus de la moyenne.
L'absence de séquenceur interne, même si on peut jouer avec les LFO pour palier à ce manque. Dans ce cas pas de possibilité de contraindre la séquence dans une gamme quelconque, et donc quelques soucis de justesse de notes lors de transposition.
Une documentation qui n'est pas à la hauteur de la complexité de la machine (mais ça donne un côté aventure quand on la programme :bave:).

Les espoirs :
Un éditeur logiciel : même si l'ergonomie est fantastique, un éditeur a l'avantage d'être "instructif". Avoir la vision globale des éléments du son quand on cherche à trouver les astuces qui font l'originalité de tel ou tel programme, voilà quelque chose qui aide bien, sinon séance d'appui de boutons et cahier à petit carreaux obligatoire.
La transposition d'arpège et les motifs rythmiques programmables.
Encore plus de cordons de modulation (actuellement 32)
Pouvoir moduler la remise à zéro des LFO (reset ou trigger) par un autre LFO ou une enveloppe (actuellement uniquement NOTE-ON poly ou single, et freerun)
Pouvoir faire le café, payer mes impôts, etc... :facepalm:

Je mets 4 étoiles et non pas 5, pour laisser un peu de places à de futurs développements, mais c'est sans aucun doute l'un des meilleurs synthétiseurs que j'ai eu jusque là.